Test de la sellette SOL Horizon par Philippe LAMI

Test de la sellette SOL Horizon par Philippe LAMI

ROCK THE OUTDOOR a demandé à Philippe LAMI de l'école AEROGLISS de tester la toute dernière sellette SOL Horizon annoncée comme une sellette compacte et légère destinée aux pilotes qui recherchent confort, légèreté et maniabilité. Pour augmenter les critères confort et facilité de pilotage, SOL a travaillé sur une nouvelle géométrie et un système de repose-pieds qui permet une meilleure réponse à la commande du pilote. Découvrez le retour de Philippe sur cette sellette légère, maniable et de fabrication soignée qui se démarque surtout pour son rapport qualité-prix

A l’heure des Jeux olympiques au Brésil, pourquoi ne pas parler de SOL, constructeur brésilien de parapente, distribué par Altimo et son réseau de revendeurs. Au rayon accessoires, on trouve tout ce qui tourne autour du parapente, et la gamme de sellettes se compose de 13 modèles, classés par catégorie d’utilisation.

 

Au programme de ce test, la toute nouvelle sellette SOL Horizon, gamme « confort » grand public. Sellette légère et compacte, déclinée en 5 tailles, elle offre pour 540 € un rapport qualité-prix excellent.

Détaillons un peu la belle!

Livrée de noir ourlée de rouge, avec un plateau composite plus profond que large, la sellette SOL Horizon associe le Cordura au néoprène, pour un produit tout ouvert, intégrant un cale-pied, une large poche de secours sous-cutale à tiroir (2 aiguilles nylon souples, et élévateur sous chemin zippé), 2 grandes poches latérales, un gros rangement dorsal et un gros mousse-bag de protection dorsale de 14 cm. Dans la poche dorsale, vous pourrez sans souci tout charger : gourde, sacs, casse-croute, etc…

Les détails sont soignés et la sellette n’a pas à rougir face aux autres produits du marché. Elle viendrait en concurrence, à mon sens, des sellettes Supair Evo XC3 ou Pixair, Advance Success 3 ou Progress 2, Gin Gingo 3. Liste non exhaustive.

La bouclerie de marque ISR-KS est en alu anodisé, léger et facile d’utilisation, équipée d’une croix anti-oubli, sur sangle de couleur rouge. Sous les fesses, le mousse bag, doublé d’une plaque anti-perforation, remonte jusqu’à mi- colonne. Dans la poche latérale, le manuel, sur CD, un porte-clé et une réglette souple pour ajuster l’écartement de votre ventrale. Bien vu. La sanglerie, épaules, cuissardes et ventrales est souple. Drapeau brésilien et logos Sol parsèment les accessoires.

Je chausse la sellette SOL Horizon et l’ajuste à mon gabarit. Les boucles de réglages, épaules et latérales sont faciles à manier et tiennent bien le réglage. Une paire de maillons à rajouter (non fournis), et me voilà prêt pour une série de vol. A noter, la présence d’une poche radio cousue sous l’ancrage du maillon droit.

Arnaud m’a envoyé la taille L. Je suis, d’après la grille constructeur, entre M et L. A voir donc. Je bourre rapidement sac de portage de mon aile, saucisse bag et autres accessoires dans la poche dorsale. Premier constat : elle est légère et le plateau pivotant intégralement libère vraiment la course, offrant une bonne mobilité.

La sellette SOL Horizon en l’air

Quelques pas et me voici en l’air. Pour info, ma sellette habituelle est plutôt soit la Supair Delight 2 (cocon très léger), soit la Gin biplace. Sous l’Horizon, les premières minutes me révèlent une sellette au pilotage précis, et sensible aux fesses. Sous une aile simple, comme la Gin Sprint 3, je reçois beaucoup d’informations, transmises plus ou moins franchement, selon le réglage de la ventrale. Attention donc à ce dernier : la ventrale libérée vous met sur des œufs, alors que serrée, la sellette se transforme en pantoufle stable.

Le cale-pied, bien réglé au portique permet une installation très simple, sans avoir à envoyer les mains. C’est vraiment un plus. En se tendant pour prendre une position plus aérodynamique, je bascule avec grande facilité d’une position assise, à couchée à l’horizontale. La sellette permet de s’allonger simplement, mais la position s’avère ainsi vite inconfortable, tout sur les abdos. Vu de profil dans cette position, le mousse bag, fort proéminent, ne favorise guère un vrai gain en trainée…

Retour à la position plus classique, semi-couchée. Dans cette configuration, la sellette SOL Horizon offre confort et permet de mener l’aile du bout des fesses, par un appui bien dosé. Le dos matelassé donne du confort, et il sera facile de voler longtemps, sans fatigue. La ventrale s’ajuste volontiers en l’air, selon vos envies de stabilité ou de maniabilité. A vous de choisir. L’accélérateur court sur 2 poulies rouges génériques, simples et de faible diamètre. Il passe dans 2 œillets et se fixe aisément au sol sous la sellette, par un rabat velcro.

De retour au sol, je plie mon aile et glisse la sellette, planchette à plat, contre la voile, dans le sac de portage. Ici, le mousse bag révèle un côté « encombrant », en comparaison notamment des air-bags en ce sens plus « civilisés ».

Un bon plan pour le pilote tranquille qui cherche légèreté et facilité

540 €. Je crois que c’est l’atout majeur de cette sellette, qui offre un bon confort et propose un excellent rapport qualité-prix. La marque brésilienne, faiblement diffusée dans nos régions du Sud de la France (hormis vers la Colmiane), gagne à être connue. L’angle d’attaque du prix attractif, avec un bon niveau de finition, permet de s’équiper de neuf, avec du matériel de qualité.

La sellette SOL Horizon, un bon plan donc, pour le pilote tranquille, qui cherche légèreté et facilité. Attention, à priori, pas de possibilité d’évolution. Rajout de cover-leg (couvre jambe) non prévu jusqu’alors.

Le système de largage du secours a été revu avec une poche plus fine pour une installation plus simple du secours.

Plus de détails sur la sellette parapente SOL Horizon

horizontal break
horizontal break

Devenez Membre PREMIUM et accédez aux articles réservés (conseils, tests matériel, rubrique voltige…) et à de nombreux avantages (magazine numérique, remise boutique…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*