• Home
  • /CONSEILS
  • /Conseils pour réaliser votre vidéo comme un pro!
Conseils pour réaliser votre vidéo comme un pro!

Conseils pour réaliser votre vidéo comme un pro!

L’idée et le fil directeur

Outre le sujet, votre film doit respecter certaines règles pour captiver le spectateur. Réaliser un film nécessite un traitement sur papier de l’idée avant de commencer le tournage.

Cette phase sert à tracer une ligne directrice, pour que vous ne vous perdiez pas pendant le tournage. Le fil directeur de votre scénario doit être clair pour donner un vrai sens à votre récit. Evitez de le changer au cours du film.

N’hésitez pas à supprimer les scènes inutiles, celles qui n’apportent rien de plus à votre scénario.

La structure

La structure classique que l’on retrouve dans la majorité des longs métrages, suit cet enchaînement:
la situation initiale : le personnage principal du film est en situation d’équilibre.
l’élément perturbateur : un événement vient perturber cette situation d’équilibre.
les péripéties : le personnage principal doit mener plusieurs actions pour atteindre son but : c’est ici que vous pouvez introduire les facteurs de suspense et de tension. Ces passages servent à tenir le spectateur en alerte.
le « climax » : c’est le point culminant du film, le passage ou le suspense et la tension sont à leur comble. Ce passage indique un dénouement proche.
la conclusion ou dénouement : c’est le moment où la tension retombe et où le héros retrouve une (nouvelle) situation d’équilibre (pour renforcer cela vous pouvez, par exemple, finir le film sur le même plan qu’à son commencement).

Pour un court métrage, le schéma est pratiquement identique, mais le format du film étant plus court, sa structure est plus condensée : l’élément déclencheur survient très tôt dans le récit, il n’y a pas ou peu d’éléments dramatiques et le climax et la conclusion ne sont pas véritablement séparés.

Le scénario

Il y a quelques règles à respecter pour l’écriture du scénario. Le point de vue du récit peut être externe ou interne au personnage (le point de vue de la caméra est celui de l’acteur ou celui du spectateur).
Le scénario doit être découpé en différentes scènes, ce qui facilite l’organisation et le tournage et, une fois le film tourné, cela lui donnera du rythme et un certain dynamisme au montage.

Pour appuyer le scénario et pour faciliter l’organisation du récit, vous pouvez aussi réaliser un « story board » (une sorte de bande dessinée) qui vous donnera une première approche visuelle des scènes à tourner.
L’activité du vol libre étant imprévisible, il est probable qu’il y ait des changements de dernière minute à gérer. Développez votre sens de l’improvisation en saisissant ces opportunités si celles-ci enrichissent votre scénario.

Le montage

Le montage est une longue étape qui comprend l’assemblage des plans entre eux, la suppression des scènes inutiles, des bruits parasites, le recadrage, l’étalonnage. Pour cela, il convient de choisir un logiciel adapté.

Pour les débutants, les logiciels Windows Movie Maker pour PC et iMovie pour Mac sont de outils faciles à utiliser et gratuits.

Pour les confirmés, le logiciels payants Adobe Premiere Pro, Final Cut Pro… sont plus complet et proposant des fonctions inexistantes sur les logiciels gratuits..

La bande son

Si vous faîtes le choix d’utiliser une bande son musicale, vous pouvez en trouver libres de droits sur les sites Vimeo Music Store, Freemusicarchive et Dig.CCMixter.
Il peut être intéressant d’ajouter des bruitages à la bande son originale pour amplifier certains sons et donner une autre dimension à l’image. Des bibliothèques d’effets sonores sont trouvables sur internet à faible prix.

Attention à garder le même niveau sonore tout au long du film lorsque l’on modifie celui-ci pour ne pas le rendre désagréable à l’écoute.

horizontal break

DECOUVRIR

– Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site www.faire-un-film.fr

horizontal break

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*