• Home
  • /CROSS PARAPENTE
  • /Pourquoi un cross dans les Pyrénées est plus difficile que dans les Alpes ?
Pourquoi un cross dans les Pyrénées est plus difficile que dans les Alpes ?

Pourquoi un cross dans les Pyrénées est plus difficile que dans les Alpes ?

Léonard a commencé le parapente fin 2014 et, dès l’année suivante, il réalise de beaux petits cross avec sa SKYWALK Masala dont un vol de 73 km en plaine au départ de Douelle. Volant dans les Pyrénées, le goût pour le cross lui est venu très vite. Au regard des distances plus importantes faites dans les Alpes, il s’est toujours demandé pourquoi les Pyrénéens ne parviennent pas à faire aussi bien…

Léonard Siclon, ingénieur, toulousain de 29 ans, s’est décidé à faire du parapente lorsqu’il a commencé à en avoir marre de se « péter les genoux dans les descentes en randonnées ». Il a progressé très rapidement, dépassant les 100 km, 2 ans à peine après son initiation.

Jeune pilote assoiffé de kilomètres, une question trotte dans son esprit depuis quelques temps au regard des scores des pilotes volant dans les Alpes. Ayant démébagé en Rhône Alpes, il vole désormais dans les Alpes avec sa BGD Base (Vérel, Aiguebellette, Margeriaz, Saint Hilaire…). Et il commence à comprend pourquoi les pilotes pyrénéens ne parviennent pas à réaliser d’aussi belles distances. Voici sa synthèse pleine d’humour…

Cross de Léonard Siclon en 2015 et 2016

2 thoughts on “Pourquoi un cross dans les Pyrénées est plus difficile que dans les Alpes ?

  1. Ça me parle aussi. Drôle mais ça n’ explique pas grand chose. Si on parlait de l’orientation des vallées par exemple ? Et que dans les Pyrénées il y a un côté sud aussi ? Et que le niveau, la fréquentation et l’émulation sont un peu différentes aussi ? Bref…petit débat rigolo mais sans grande importance tout compte fait.

  2. et puis je sais pas moi mais je nous trouve plus cool dans les Pyrénées. Nous sommes peut être moins à vouloir montrer aux autres que nous sommes forts, très forts . Que nous sommes juste bien et pas besoin de faire 300 bornes pour l’être!!!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*