Le Chili, le pays des spots au potentiel de vols illimités

Le Chili, le pays des spots au potentiel de vols illimités

Voici quelques images du trip de Benoit Tron et Eric Varlet au Chili en Novembre 2015. « Avec 6h d’escale à Santiago et 13h de vol dans la foulée, on a eu le temps de monter un joli truc avec Ben » nous glisse Eric.

Et le Chili alors? Est-ce vrai ce qu’on dit à propos du potentiel de vol de ces sites?

– « C’est le pays du parapente à cette époque ! On peut voler tous les jours, parfois pendant plus de 7h si on en a l’envie. Un rendement de folie, des journées à parfois plus de 30 runs sans forcer ; et paradoxalement, les boxs ne sont pas des plus safes, il y a souvent du vent fort, des turbulences impressionnantes, et peu d’altitude de travail. C’est un spot où l’on va récupérer beaucoup d’expériences sur les manœuvres acquises, mais où il est parfois compliqué de tenter de nouvelles choses »

Et pour le cross ?

– « le schéma classique pour les grands cross, c’est de descendre tôt le matin en voiture vers le sud, de décoller selon les jours entre 9h30 et 11h, et de remonter au Nord. Certaines zones engagent franchement, en raison de gros rotors, et par exemple la zone de 80kms de long au nord d’Iquique, où il n’y a pas de possibilités de poser.
C’est un cross de soaring thermodynamique, on a l’impression de surfer une vague de vent sur des dizaines/centaines de kilomètres, une sensation inoubliable, avec parfois des vitesses sol hallucinantes »

Eric Varlet

horizontal break

DECOUVRIR

– découvrir l’aventure de François Ragolski et Martin Sckike au Chili « The Paragliding Line, traversée du désert d’Atacama (Chili) »

horizontal break

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*