• Home
  • /SPOTS
  • /Ballade parapente d’Octeville à Etretat avec Yann
Ballade parapente d’Octeville à Etretat avec Yann

Ballade parapente d’Octeville à Etretat avec Yann

Récit du vol de Yann Kaliszczak au départ d’Octeville vers les falaises d’Etretat

Le 17 mars 2017, la Normandie était dans un flux de NO mais la couverture nuageuse matinale a mis à plat les velléités de vol sur les sites dans les terres, donc l’option fût prise de faire un tour en bord de mer. Les prévisions annonçaient une légère bascule ouest du vent météo vers midi et la marée haute était prévue vers 14h. Le choix du décollage d’Octeville était assez propice. J’ai rejoint le site Bernard Lejard un peu avant 10 h. Une bonne brise de 20 km/h soufflait déjà, l’officier de l’AFIS avait donné le feu vert pour l’évolution des parapentes dans la nouvelle ZRT de l’aéroport du Havre, les indicateurs étaient au vert.

Déballage, prévol, décollage et c’est parti pour une chouette balade avec deux copains. La tendance en l’air est un peu plus Nord que ce qu’annonce la balise de l’aéroport, tout bon pour envisager l’aller à Etretat (et surtout le retour). Le passage de la zone des cuves à St Jouin de Bruneval est délicat, je suis bien contré sur cet angle de falaise, mais, en serrant un peu les fesses, ça passe et direction d’Antifer. Le passage est délicat car les zones de pose possibles même à marée basse sont très limitées, mais le vent est bien axé et des petits thermiques permettent de reprendre un peu de hauteur.

Après, c’est tout droit pour les 3 portes d’Etretat. Le soleil est bien présent, la petite couche de brume matinale est bien dissipée, le spectacle est toujours aussi saisissant. Je me balade à bonne hauteur au-dessus de l’Aiguille Creuse, l’option de la transition vers la chapelle d’Etretat avec l’option d’aller vers Fécamp me tend les bras, mais la bascule prévue du vent vers l’ouest me fait hésiter et je préfère assurer le retour au décollage qui s’est déroulé sans encombre malgré le renforcement du vent.

Yann Kaliszczak

horizontal break

Quelques mots sur Yann

Yann, 50 ans, a commencé à voler en 2011 en faisant deux stages à Orcières, puis après par une remise en jambe à la Réunion avant de voler en autonomie au sein du club de Normandie Vol Libre. Il a commencé la compétition en 2015 avec la joie de finir à la troisième place sur le podium Plaine en 2016.

horizontal break
horizontal break

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente

SOUTENEZ ROCK THE OUTDOOR

en devenant Membre PREMIUM et accédez aux articles réservés (conseils, tests matériel, rubrique voltige…) et à de nombreux avantages (magazine numérique, remise boutique…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

FERMER
CLOSE