• Home
  • /ACTUALITES
  • /Course Red Bull X-Alps 2019 : compte rendu Jour 1 (16 juin)

17/06/2019

horizontal break

COMPETITION

Course Red Bull X-Alps 2019 : compte rendu Jour 1 (16 juin)

«C’est sans aucun doute l’édition la plus difficile de tous les temps», a déclaré Ulrich Grill, l’organisateur de la course. Le départ, le 16 juin, débute deux semaines plus tôt que d’habitude. Il y a encore beaucoup de neige en haute montagne, ce qui va compliquer la tâche des athlètes si ceux-ci doivent se déplacer à pied en altitude. D’ailleurs, à cause de la neige, les athlètes doivent emporter en plus un équipement pour avalanche, des crampons et un piolet.

Découvrez ci-dessous le suivi de la course jour après jour.

Live trackingFacebook

Cliquez sur l’image pour accéder au Live Tracking

La face sud du massif de Hochkonig (Autriche) a été le théâtre de batailles épiques et de duels entre athlètes alors que les groupes de leaders et de chasseurs profitaient des conditions propices au vol pour se rendre Aschau-Chiemsee (Turnpoint 3).

Chrigel Maurer (SUI1) était accompagné des 2 français Benoit Outters (FRA1) et Maxime Pinot (FRA4) ainsi que de l’Autrichien Paul Guschlbauer (AUT1). Ils ont tous atteint le point de virage vers 14 h avant de poursuivre leur route vers Kronplatz (Turnpoint 4), situé à 120 km au sud où ils pourraient se rendre dès demain matin.

Pouvoir voler a été un énorme soulagement pour les athlètes qui avaient passé la majeure partie de l’après-midi d’hier et une grande partie de la matinée à marcher, certains jusqu’à 50 km. Hier soir, Toma Coconea (ROU) a été le premier à rejoindre le Turnpoint. Maurer était le suivant, arrivant quelques minutes avant le début de la pause obligatoire. La majeure partie des concurrents ont franchi le Turnpoint 2, Wagrain-Kleinarl à 8 heures ce matin.

Le premier groupe de poursuivants était composé de Manuel Nübel (GER1), de Simon Oberrauner (AUT2), de Toma Coconea (ROU) et d’Aaron Durogati (ITA1). L’athlète Rodolphe Akl (Liban) a obtenu un laissez-passer pour la nuit. Avec la première élimination de l’athlète classé dernier mercredi, sa position est dangereuse et il espère pouvoir s’en sortir.

Sous la menace des orages

Départ de la Mozartplatz, à Salzbourg, à 11h30. les 32 athlètes ont commencé l’ascension exténuante du Turnpoint 1, le Gaisberg (1 287 m). Maxime Pinot (FRA4) a été le premier athlète à atteindre le sommet en 1h 05m 50s. Paul Guschlbauer (AUT1), le suivait (24s) ainsi que Simon Oberrauner (AUT2).

Un doute persistait sur la capacité de voler du sommet en raison du risque d’orages. Mais les athlètes se sont envolés en direction du Turnpoint 2, Wagrain-Kleinarl. Cette balise a été atteinte  par de nombreux athlètes le soir. Désormais, ils se dirigent vers le nord-ouest jusqu’à Aschau-Chiemsee, en Allemagne. Helmut Schrempf (AUT3), Kaoru Ogisawa (JPN) et Benoit Outters (FRA1) ont utilisé leur Night Pass pour avancer toute la nuit.

Cliquez sur une photo pour voir le diaporama

Photos : © zooom.at / Harald Tauderer

Le parcours

Le parcours a commencé de la ville de Salzbourg en direction du sommet du Gaisberg (altitude 1 287 m). Le second turnpoint est à Wagrain-Kleinarl (lieu qui a accueilli la course du Prologue).

Ensuite, les coureurs se dirigeront vers le nord-ouest jusqu’à Aschau-Chiemsee, puis vers le sud à travers l’arête alpine principale jusqu’à Kronplatz, avant de re-traverser les Alpes pour se rendre à la Lermoos Tiroler Zugspitz Arena.

De là, le parcours suit un itinéraire vers l’ouest en passant par les tournants suisses de Davos, Titlis (le plus haut balise du parcours) et le légendaire mont Eiger. Ensuite, c’est en France, au Mont Blanc, à St Hilaire et au Cheval Blanc via un autre détour par l’Italie par Monte Viso.

Voir la description du parcours en détail

Découvrir le parcours

Aujourd’hui, première étape de la Red Bull X-Alps : le prologue. En raison de la force des vents, le parcours a été raccourci : une randonnée de 23 km avec un vol autour de trois points de virage au sommet du Grießsenkareck (gain d’altitude de 1 153 m). Trois athlètes sont arrivés ensemble au sommet en 55m 31s: Benoit Outters (FRA1), Chrigel Maurer (SUI1) et Maxime Pinot (FRA4). Maxime, finaliste de nombreuses courses hike&fly depuis 2 ans, apparaît réellement comme une menace pour le quintuple gagnant de la Red Bull X-Alps Chrigel Maurer…

Le chronomètre s’est arrêté au sommet car les conditions ne permettaient pas un vol de compétition en toute sécurité mais les athlètes étaient toujours en mesure de revenir à Wagrain-Kleinarl à leur propre rythme. Christoph Weber, directeur de la course, a expliqué  la décision de mettre fin à la course. « Cela ressemblait à une belle journée, mais le problème était un fort vent de secteur sud ou sud qui soufflait jusqu’à 60 km / h. C’est pour cette raison que nous avons pris la décision de raccourcir le parcours. »

« Nous avons poussé autant que possible« , a déclaré Maxime Pinot (FRA4), l’un des athlètes les plus courageux de cette année. Avec deux athlètes français sur le podium du Prologue, on constate que les Français font l’affaire dans cette course. Maxime Pinot a ajouté: « Ce serait bien d’avoir une victoire française après tous les Suisses, mais on verra. Une grande partie du parcours est en France, j’attends cela avec impatience.  »

« Je suis très heureux« , a ajouté Benoit Outters (FRA1), deuxième au classement général en 2017. « Ce fut une randonnée difficile avec Maxime et Chrigel. J’ai dû beaucoup pousser. »

Résultats

1. Benoît Outters (FRA1) – 55m 31s
1. Maxime Pinot (FRA4) – 55m 31s
1. Christian Maurer (SUI1) – 55m 31s
4. Paul Guschlbauer (AUT1) – 56m 43s
5. Tobias Grossrubatscher (ITA2) – 59m 45
6. Simon Oberrauner (AUT2) – 1h 01m 15s
7. Markus Anders (GER2) – 1h 03m 18s
8. Aaron Durogati (ITA1) – 1h 03m 33s
9. Gavin McClurg (USA1) – 1h 04m 55s
10. Patrick von Känel (SUI2) – 1h 05m 25s
11. Gaspard Petiot (FRA2) – 1h 05m 39s
12. Rodolphe Akl (LBN) – 1h 06m 42s
13. Toma Coconea (ROU) – 1h 07m 10s
14. Nick Neynens (NZL1) – 1h 08m 34s
15. Cody Mittanck (USA3) – 1h 08m 40s
16. Willi Cannell (USA2) – 1h 08m 43s

17. Antoine Girard (FRA3) – 1h 10m 43s
18. Juraj Koreň (SVK) – 1h 11m 29s
19. Tom de Dorlodot (BEL) – 1h 12m 04s
20. Kaoru Ogisawa (JPN) – 1h 12m 18s
21. Eduardo Garza (MEX) – 1h 13m 45s
22. Dominika Kasieczko (POL) – 1h 14m 00s
23. Alex Villa (COL) – 1h 14m 03s
24. Thomas Juel Christensen (DNK) – 1h 14m 59s
25. Helmut Schrempf (AUT3) – 1h 15m 07s
26. Evgenii Griaznov (RUS) – 1h 15m 19s
27. Baris Celik (TUR) – 1h 15m 25s
28. Manuel Nübel (GER1) – 1h 15m 30s
29. Adrian Keller (SUI3) – 1h 16m 23s
30. Kinga Masztalerz (NZL2) – 1h 16m 33s
31. Marko Hrgetic (HRV) – 1h 19m 29s
32. Chikyong Ha (KOR) – 1h 34m 16s

Les trois premiers remportent donc chacun un « Night Pass » d’une importance stratégique car il leur permettra de courir une deuxième nuit pendant la course pour se démarquer des autres concurrents. Cela leur donnera également une longueur d’avance sur les autres concurrents au départ de la deuxième journée.

Désormais, les athlètes bénéficient de deux jours de repos avant le début de la course principale. Rendez-vous dimanche pour le départ de la course à Salzbourg.

N’oubliez pas de suivre la course sur Live Tracking

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Pour l'achat de 3 articles ou plus, ROCK THE OUTDOOR vous remboursera les frais de port ! Ignorer