• Home
  • /Non classé
  • /Tests de voiles dans le vent fort : Mac Para Outback 21 m²
Tests de voiles dans le vent fort : Mac Para Outback 21 m²

Tests de voiles dans le vent fort : Mac Para Outback 21 m²

Share Button

Voler plus et mieux en bord de mer avec une voile adaptée à son niveau et à sa pratique

Même si ils ne représentent pas la majorité des pilotes en France, on ne peut pas nier l’existence des pilotes volant en bord de mer. Dispersés le long des côtes françaises, ils ont souvent du mal à choisir LA voile qui leur permettra de pratiquer en sécurité et le plus souvent possible. En effet, ceux-ci sont souvent confrontés à un problème majeur : la vitesse trop élevée du vent qui les oblige à déclarer forfait à cause d’une voile pas assez rapide ou pour pouvoir décoller sans se faire attacher.

Depuis un bon moment déjà, ROCK THE OUTDOOR souhaitait  réaliser des tests de voiles spécifiques pour voler dans le vent fort. Un gros dossier dans lequel il était important d’impliquer plusieurs pilotes et tous les fabricants (15). 9 pilotes expérimentés bretons et normands ont accepté de jouer le jeu mais les conditions n’ont pas permis de les impliquer tous dans les tests à cause d’une météo capricieuse qui a allongé la durée des tests.

L’idéal pour les pilotes côtiers serait de pouvoir disposer de 2 voiles : une voile standard pour voler en conditions douces et une autre, plus petite, pour élargir les créneaux de vol. Mais tout le monde ne peut pas s’offrir une 2è machine…

Les objectifs des tests ont donc porté sur les caractéristiques, le niveau d’exigence,  mais aussi sur les critères spécialisation/polyvalence afin de donner des pistes aux pilotes qui recherchent ou une voile unique à large spectre ou une 2è voile plus spécialisée (types de pratique : vent fort et très fort, vol de proximité).

La voile MAC PARA Outback (40 km/h*),

 

* plus ou moins en fonction de la charge alaire

Cette voile a été testée par plusieurs pilotes et dans diverses conditions (bord de mer, dune 30-35 km/h)
Pierre Legal (PL) / PTV 84 kg – Eric Langelé (EL) / PTV : 95 kg

A découvrir aussi des avis de pilotes à la fin de l’article

A noter : les impressions des pilotes peuvent diverger du fait des différences de charge alaire.

CARACTERISTIQUES

Surface : 21 m² – allongement : 4.7 – nombre de cellules : 36  – poids : 2.7 kg – PTV  : 70/90 kg – vitesse max  :  50 km/h

En savoir plus

Pierre Le Gal – 300 h / an

voir son profil

Eric Langelé – 300 h / an

voir son profil

Description

PL : C’est une voile très légère (moins de 3kg), particulièrement adaptée à la montagne et au vol rando. Fabrication générale de qualité, belles finitions. Les tissus sont fins mais donnent un sentiment de solidité. Le bord d’attaque est bien rigidifié par des joncs sur toute sa longueur. Suspentage gainé (sauf en partie haute) démêlage aisé. Elévateurs très fins en Dyneema, de belle facture, des couleurs permettent de s’y retrouver. Poignées minimalistes, à fixation classique par aimants. Pas de trims.
Technologie light, typée vol rando et montagne. Le dispositif d’accélérateur est composé de tresses Dyneema qui coulissent dans des anneaux (comparé aux poulies traditionnelles, on peut craindre une usure plus rapide). A noter de chaque côté, un petit bout de suspente qui va du haut de l’élévateur B à un point quelques centimètres plus haut sur la suspente extérieure C. Il contribue ainsi à la modification du profil lorsqu’on accélère.
EL : Aile montagne bord d’attaque avec joncs, élévateurs dyneema très propres. Sa fabrication est light sans être extrême avec tissus grammage light standards sympas pour préparer dans le vent, élévaleurs light simple et facile à mettre en place sans trims dommage, accélérateur avec une belle amplitude

Maniement au sol

Elévation

PL : Elle monte progressivement, très facile à gonfler, ne dépasse pas. Très aisée à contrôler au sol.
EL : Gonflage facile, pas de shoot même avec 40 km/hde vent assez exceptionnel, très facile à controler également aux arrières, petit manque de vitesse et de pénétration.

Comportement dans le vent fort

PL : Lors de mes tests (25 à 35 km/h au déco), elle ne m’a pas du tout arraché au gonflage. Quand le vent était au plus fort, par sécurité, j’ai descendu la petite falaise pour gonfler sur la plage mais j’ai fini par me rendre compte qu’elle assurait aussi très bien au niveau du déco. Une fois au dessus de la tête, elle reste en bonne forme et ne clignote pas. Pénétration moyenne dans la masse d’air (elle fait tout de même 21m² ce qui en fait une des plus grandes sur ce programme de test).
EL : Sans accélérer, l’aile ne m’est pas apparu très rapide, j’avais quasiment la même vitesse que les dernières grandse en vol au début du test , une fois le pied au barreau c’est beaucoup mieux pas mesuré mais pas au niveau de certaines ailes spécifiques vent fort

Commandes

PL : Les commandes sont relativement fermes avec une course assez courte (plutôt agréable à mon goût).
EL : Amplitude et débattement parfait , petit manque de fermeté, commandes souples et confortables.

Premier essai de la Mac Para Outback 21m², une aile typée montagne, donc light ! Très sympathique, rassurante, solide, adaptée au vent soutenu, peut être un poil grande pour du très fort. J’ai bien aimé malgré le manque de trims – Eric

Décollage

Prise en charge

PL : La prise en charge est très bonne. J’ai facilement réussi à décoller de la plage et monter dans l’ascendance dynamique de la falaise. Dès les premières secondes de vol, on se sent en grande confiance avec cette Outback.
EL : Très correct, sans oublier que c’est une 21, mais elle m’a étonné dans les molles et dans les quelques conditions de restit encore présentes au premier vol, elle était au niveau des grande une très bon point.

En vol

Commandes

PL : Les commandes sont fermes. La course est plutôt courte. Malgré cela, elle n’est pas d’une réactivité excessive, ce qui est rassurant. On sent beaucoup de pression dans le profil. L’accélérateur est très ferme (le plus ferme que j’ai eu à essayer à ce jour) mais très efficace. Par ailleurs, elle se pilote également très bien aux C.
EL : Souple sans être molle, bonnes sensations et réactivité très correcte par rapport à d’autres modèles testés auparavant , sûrement la plus sympa en aile typée montagne du test !

Roulis, tangage

PL : Aile rassurante, très amortie au roulis et au tangage. Elle est vraiment ludique pour une aile light. On peut envoyer du wings sans inquiétude. Le profil est particulièrement solide.
EL : Peu de roulis, mais très facile à controler et à initier au besoin, tangage très amorti sans surprise, profil très costaud, solide, rassurant dans des conditions turbulentes.

Maniabilité

PL : Maniabilité très correcte. La précision aux commandes est assez bonne comparé aux autres aile typées light testées. Le pilotage sellette est efficace.
EL : Très bonne précision et réactivité aux commandes correcte sans être extrême, en sellette jambes séparées, elle reste très agréable et réactive.

Basses vitesses

PL : Excellente aptitude aux basses vitesses. On se sent en sécurité avec cette aile. Le point de décrochage est très difficile à atteindre, il faut vraiment le faire exprès.
EL :  Très facile à tenir, et reste maniable, sans mauvaises surprises, une très bonne référence.

Plané

PL : Le plané est correct mais moins bon en comparaison de certaines voiles testées précédemment (comme l’Omikron, l’Awak ou l’Apus par exemple) mais cela peut être un avantage dans les conditions fortes ou turbulentes.
EL : Très bon, au vu de la taille.

Atterrissage

Au sommet

PL : Le pumping fonctionne mais il est assez physique, surtout dans le vent fort.
EL : L’aile réagit très vite et très bien, un modèle dans ce type d’aile.

Conclusion

Recommandations d’usage

PL : C’est une aile réellement ludique et légère. Sa prise en main est facile. Elle se débrouille bien dans le vent assez fort malgré sa taille de 21m² et son absence de trims. Dans les conditions classiques, je volais quasiment aussi bien que les grandes ailes perf, et quand ça devenait fort, j’étais toujours à l’aise alors que les autres pilotes étaient aux oreilles/accélérateur. C’est une aile qui peut tout faire; avec elle je suis monté en thermique aussi bien qu’une aile de cross Artik4. Elle tire très bien son épingle du jeu également dans le vol de proximité.
EL : Soaring, waggas, montagne, hyke and fly, mais manque de vitesse pour le très fort sauf si très chargé.

Pour quels pilotes ?

PL : J’ai beaucoup aimé cette aile tout-terrain relativement accessible. Beaucoup de pilotes ayant un minimum d’expérience pourront rapidement se faire la main et prendre du plaisir avec cette Outback.
EL : Très accessible, sécurisante, profil très solide en turbulence.

Précautions

Précautions minimales liées à l’utilisation d’une aile de petite taille.

Ce qu'il faut retenir sur la Mac Para Outback 21 m² : une voile légère accessible et polyvalente

Malgré sa surface, son gonflage est facile dans le vent fort. Si c’est une aile rassurante très amortie au roulis et au tangage, elle n’en est pas moins ludique. Elle est maniable et précise aux commandes avec un pilotage sellette efficace. Elle conviendra à un pilote qui recherche une voile pour tout faire (vent fort, vol de proximité, thermique).

Les plus

Facile à contrôler au gonflage / précise / maniable / ludique / accessible / rassurante

Les moins

Pas de trims, un manque de vitesse pour le vent très fort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*