• Home
  • /Archive by category ' NEWS INTERNATIONAL '

Archive For: NEWS INTERNATIONAL

13/10/2019

horizontal break

RECORDS

Yaël Margelisch reprend son titre en dépassant largement les 500 km

Le 12 octobre, la Suisse Yael Margelisch a récupéré de nouveau le record mondial de distance libre féminine qu’elle avait eu auparavant en réalisant 443 km le 4 octobre mais que Seiko lui avait enlevé en réalisant 463 km le 9 Octobre (voir news précédente).

Le jour du nouveau record de plus de 500 km de Yaël (552 km), Michael Sigel a volé tout autant et Clément Latour, 10 km de moins.

D’autre part, le 10 octobre, Glauco Pinto a réalisé un vol de 630 km en deltaplane dans les mêmes lieux.

horizontal break
 

11/10/2019

horizontal break

RECORDS

Nouveaux records de distances au Brésil : 463 km (F) et 582 km (M)

Le 4 octobre, Yaël Margelisch bat le record de distance en réalisant un vol de 443 km. Seiko Fukuoka, du groupe Charles Cazaux, Félix Rodriguez et Manuel Quintanilla, lui vole la vedette le 9 octobre en poussant son vol à 463 km* (départ treuillé). Avec ce vol, Seiko établit trois nouveaux records féminins : le vol le plus long, le vol le plus long avec une destination déclarée et le vol le plus long avec 3 virages. Toutes les 2 volent sous OZONE Enzo 3.

Et le lendemain, les brésiliens (Rafael Barros, Marcelo Prieto et Rafael Saladini), qui sont aussi dans la bataille, dépassent les 580 km (Marcelo Prieto  581,6 km*).

« 582 km réalisés par 3 pilotes brésiliens, Rafael Saladini a de nouveau montré que le nord-est de la forêt était sa maison et que le pilote de São Paulo, Rafael Barros, ferait sensation cette année. » – source airboysteam

Le 9 octobre, le Suisse Michael Kuffer a réalisé, depuis Caicó, 535 km* avec sa Boomerang 11 avec un record de plus de 505 km la veille pour un vol avec un but déclaré.

* en attente de validation par la FAI

Des décollages mobiles pour se positionner sur le meilleur trajet

Tous les ans, les  chasseurs de records se rendent au Brésil pour profiter des conditions exceptionnelles à cette période. C’est traditionnellement à partir du décollage de Quixada. Mais depuis quelques années, ils s’organisent pour décoller en treuil en étudiant le meilleur point de départ chaque jour.

On vous tient au courant pour la suite car ces pilotes aux dents longues n’ont qu’un seul objectif, celui d’atteindre les 600 km. Ce genre de compétition doit être très excitant : pas de grappe, ni de concurrents directs. Vol solitaire, tel le condor, où la seule stratégie consiste à optimiser tous les éléments de la nature.

horizontal break
 

15/09/2019

horizontal break

COMPETITION

Etape Coupe du Monde Brazil, Pico do Gaviao 2019

La 4è étape de la PWC 2019 s’est déroulée à Pixo de Baixo au Brésil du 7 au 14 septembre 2019. Plus de 120 pilotes sélectionnés représentant 30 nations ont participé à cet événement. Pendant cette compétition qui a duré une semaine, une manches a pu être jouée chaque jour. Comme le précise Russel, l’auteur des résumés : « Quelle semaine incroyable ! Les 117 pilotes de la compétition ont parcouru un total de 68 549 km en sept jours, ce qui prouve une fois de plus que le Brésil est le pays des grands ciels et des larges sourires. » Baptiste gagne une 2è fois une étape de la PWC cette année (Linzhou, China en juin). Toutes nos félicitations aux gagnants !

Podium masculin
1- Baptiste LAMBERT
2- Yoshiaki HIROKAWA
3- Maxime PINOT

Podium féminin
1- Marcella UCHOA
2- Yael MARGELISCH
3- Emma CASANOVA

Voir tous les classementssite PWCAPage Facebook

Samedi 14 septembre

Manche de 94 km

Avec un ciel bleu, des vents du nord-est et aucune probabilité de précipitations, une manche avec cercles concentriques de 94 km a été définie à l’ouest d’Andradas, avec un but près d’Andradas.

Tous les regards étaient tournés vers les huit pilotes susceptibles de remporter la compétition. Ce n’était pas une journée pour prendre des risques.

Le vent a changé au fur et à mesure qu’ils contournaient le parcours, au nord-est, puis au premier point de virage. Au fur et à mesure qu’ils entraient dans les cercles concentriques, le vent a changé d’est. Pratiquement tout le monde a emprunté la route pour rejoindre la grande ville de Sao Joao da Boa Vista.

La course au dernier virage a été ardue alors que les leaders du classement général se sont manifestés.

Tandis que les leaders franchissaient le dernier point de virage et se dirigeaient vers le but, le ciel couvert et le vent contraire a rendu les choses très difficiles. Lorsque les meneurs sont arrivés au goal, les conditions se sont aggravées. Juste après que la moitié du terrain soit arrivée au but, le ciel s’est ouvert et il a commencé à pleuvoir. Il a donc fallu arrêter la manche.

Quelle semaine incroyable ! Les 117 pilotes de la compétition ont parcouru un total de 68 549 km en sept jours, ce qui prouve une fois de plus que le Brésil est le pays des grands ciels et des grands sourires.

Top 3 manche 7
1- Chigwon WON
2-Yoshiaki HIROKAWA
3- Gilberto RAPOSO

Top 3 ladies
1- Yael MARGELISCH
2- Marcella UCHOA
3- Hyunhee KIM

Vendredi 14 septembre

Manche 6 – Parcours de 92 km

Peu de vent au décollage, une manche de 92 km a été programmée, conduisant les pilotes vers l’ouest, puis le sud, puis le nord vers Andradas.

Les vols d’aujourd’hui ont été très différent des jours précédents. Il y avait une couche d’inversion qui rendait difficile de voir à plus d’un demi-kilomètre devant. Il y avait du vent tout le long de la route, par vent contraire ou contre. Peu importe la direction, les pilotes ont essayé de voler. Matt Henzi a envoyé un message pendant la manche, « c’est un peu désespéré ici! »

Entre les deux virages, la manche est répartie. Les thermiques étaient cassés. Ce fut vraiment une journée technique et délicate.

Gilmar Couto a pris la tête juste après le deuxième virage. Ayant vécu ici pendant 20 ans, il a prouvé que c’était un jour où la connaissance locale comptait vraiment. Il a traversé l’ESS huit minutes et demie avant les autres, sous les applaudissements de la terrasse de son bar local « The General Beer », à la limite du terrain du goal.

Malgré les conditions difficiles, 69 pilotes ont marqué le but.

Top 3 overall
1-  Gilmar COUTO
2- Stefan BERNHARD et Caio BUZZARELLO

Top 3 ladies
1- Marcella UCHOA
2- Hyunhee KIM
3- Yael MARGELISCH

Voir tous les classements

Classement général

1 Baptiste LAMBERT FRA
2 Michele BOSCHI ITA
3 Maxime PINOT FRA
4 Christoph EDER AUT
5 Yoshiaki HIROKAWA JPN
6 Stefan BERNHARD DEU
7 Rafael BARROS BRA
8 Stephane DROUIN FRA
9 Daniel TYRKAS DEU
10 Federico NEVASTRO ITA

Manche 5

Jeudi 12 septembre (parcours de 108 km)

Une manche de 108 km avec un seul point de virage a été fixée, entraînant les pilotes vers le sud, suivie d’une longue étape à l’est jusqu’à Pouso Alegre (qui signifie en portugais «Happy Landings»).

Il y avait beaucoup de cumulus élevés et un vent de nord-ouest. C’était un jour où il était initialement difficile de rester en dessous de l’altitude maximale de 3048m !

Après le premier tournant, il y avait beaucoup d’options de plaines, de collines et de hautes montagnes.

La manche a totalement réparti les pilotes et les plateaux ont fonctionné de manière optimale, laissant ceux qui ont choisi la montagne en difficulté.

La première moitié de la course a été très rapide avec des conditions de forte activité au début du parcours. À 45 km du but, les thermiques sont devenus faibles et il était temps de passer à la vitesse supérieure et, pour beaucoup, de passer en mode survie.

Un petit groupe de six joueurs, qui sont restés sur la ligne de parcours, ont marqué vingt minutes avant le repos.

L’humidité au bord de la rivière vers la fin de la course a aggravé les conditions difficiles et en a malheureusement laissés beaucoup à l’atterrissage. Cependant, 49 ont réussi à atteindre le goal.

Top 3 overall
1- Gilberto RAPOSO
2- Baptiste LAMBERT
3- Christoph EDER

Top 3 ladies
1- Marcella UCHOA
2-Emma CASANOVA
3-Khobi-jane BOWDEN

Classement général

1 Baptiste LAMBERT FRA
2 Maxime PINOT FRA
3 Chigwon WON KOR
4 Michele BOSCHI ITA
5 Loïs GOUTAGNY FRA
6 Yoshiaki HIROKAWA JPN
7 Stephane DROUIN FRA
7 Stefan BERNHARD DEU
9 Rafael BARROS BRA
10 Christoph EDER AUT

Mercredi 11 septembre

Manche de 100 km (voir le parcours)

Le vent très faible au décollage a rendu difficile le décollage des pilotes mais les conditions dans la plaine étaient bonnes. Il y avait très peu de vent, permettant une manche de 100 km avec des moments où il était difficile de rester en dessous de la limite d’altitude de 3048 m.

80% des 100 km étaient une course complète, poussant les barreaux de vitesse à leurs limites. La seule fois où ils ont levé le pied de l’accélérateur a été pour grimper.

Le circuit de trois points de virage dans la plaine a ramené les pilotes au but près d’Andradas.

La manche a été bien conçue et 104 pilotes ont atteint le goal Caio Buzzarello, 18 ans, a déclaré: « C’était une journée parfaite et une manche parfaite ».

Aujourd’hui, les paparazzis étaient présents au décollage avec des caméras de télévision. Les compétiteurs seront donc en vedette demain sur la chaîne de télévision brésilienne «Good Morning Sao Paolo».

Top 3 overall

1st     Maxime PINOT
2nd    Baptiste LAMBERT
3rd     Daniel TYRKAS

Top 3 ladies

1st     Yael MARGELISCH
2nd    Marcella UCHOA
3rd     Tomoko YOSHIKAWA

Voir tous les résultats

Classement général

1 Baptiste LAMBERT FRA
2 Chigwon WON KOR
3 Loïs GOUTAGNY FRA
4 Maxime PINOT FRA
5 Rafael SALADINI BRA
6 Michele BOSCHI ITA
7 Yoshiaki HIROKAWA JPN
8 Andy TALLIA FRA
9 Rafael BARROS BRA
10 Stephane DROUIN FRA

Mardi 10  septembre

Manche de 105 km (voir le parcours)

Après une nouvelle journée de ciel bleu et de soleil, une manche de 104,5 km a été programmée pour faire faire un tour aux pilotes dans les plaines et revenir ensuite au goal près d’Andradas.

Aujourd’hui, il y avait de tout, de bonnes conditions, des ascendances, de la convergence, des thermiques très puissants, mais en même temps, sans être trop turbulent ou cahotique. Voler avec 50 vautours au dernier tournant était le point d’orgue pour beaucoup.

Malheureusement, le leader de la course, Chigwon Won, est parti trop tôt dans sa dernière descente, il a donc dû s’arrêter et grimper. Son arrivée tardive au but a changé le classement général, donnant trois pilotes à la première place, rendant la course encore très difficile.

Mais pour le plus jeune pilote de la course, Noah Locatelli, 17 ans et rêvant de devenir champion du monde, en se dirigeant vers le goal, a pensé pendant une minute que son rêve peut devenir une réalité.

L’espace du goal a été un lieu très occupé pendant quatre minutes, les 50 premiers étant tous arrivés à quelques minutes d’intervalle.

Pour ce vol dans un paysage magnifique, 92 pilotes ont atteint le but.

1st      Gilmar COUTO
2nd      Baptiste LAMBERT
3rd      Loïs GOUTAGNY

Top 3 ladies

1st      Yael MARGELISCH
2nd      Emanuelle ZUFFEREY
3rd      Khobi-jane BOWDEN

Voir tous les classements : http://pwca.org/results/results/

Lundi 9 septembre

Manche de 82 km (voir le parcours)

Avec un ciel bleu, sans nuages et un vent du nord-est, une manche difficile de 82 km a été définie. Une fois de plus, la route a amené les pilotes dans les terres plates, puis au sud, jusqu’à Moji-Mirim.

La branche de vent en travers jusqu’au premier point de virage avait très peu de thermiques. Après le deuxième virage, l’itinéraire offrait plusieurs options.

Tout le monde s’est retrouvé au dernier tournant, prêt à affronter une phase de vent difficile jusqu’à la fin de la vitesse avec des pilotes atteignant une vitesse de 90 km/h.

Pour une fois, personne n’a atterri trop court après la traversée de l’ESS et 114 pilotes ont marqué le but.

Caio Buzzarello, 18 ans, a déclaré: «Aujourd’hui était encore plus parfait qu’hier. Des thermiques de 4 à 5 m/s, volant très haut au but, que demander de plus ? »

Top 3 overall :

1st     Cristian DEACU
2nd    Rafael SALADINI
3rd     Rafael BARROS

Top 3 ladies

1st      Emma CASANOVA
2nd      Yael MARGELISCH
3rd      Marcella UCHOA

Voir tous les classements

Dimanche 8 septembre

Manche de 70 km  (voir le parcours)

Pour lancer la Coupe du monde de parapente 2019 du Pico Do Gaviao, une épreuve de 70 km, zigzaguant du sud-ouest à travers les collines, a été fixée.

Dès que tout le monde est entré dans les airs, le premier jour, les nerfs ont été taquinés par les gros thermiques qui étaient plutôt plus forts que prévu. Les cycles étaient courts et le plafond haut, obligeant les pilotes à une bonne lecture des nuages. Il y avait très peu de vent jusqu’à la dernière partie de la course. En résumé, conditions de parapente parfaites.

Dès le début, il y avait différentes options d’itinéraires qui séparaient les « gaggles ». La partie finale de la course était à couper le souffle alors que le groupe de tête devenait bas et bloqué et était revu par ceux qui étaient derrière.

107 pilotes ont atteint le goal à 1 heure et 7 minutes l’un de l’autre.

Résumé de Ruth Jessop

Voir tous les classements

Top 3 overall

1st      Chigwon WON
2nd      Rafael SALADINI
3rd      Loïs GOUTAGNY

Top 3 ladies

1st      Marcella UCHOA
2nd      Emma CASANOVA
3rd      Tomoko YOSHIKAWA

genrepilotenationvoile
MADRIAN MARTIN ACOSTAArgentinaEnzo 3 (Ozone)
MGustavo "Crispy" BlancoArgentinaSpectra (Flow Paragliders)
MMartin ROMERO GARAYZABALArgentinaEnzo 3 (Ozone)
MPablo MastricchioArgentinaZeno (Ozone)
MPablo CODINIArgentinaMeru (UP)
FSHAUIN KAOArgentinaZeno (Ozone)
MChristian HocheggerAustriaEnzo 3 (Ozone)
MChristoph EDERAustriaEnZo 2 (Ozone)
MLukas Zangl-JagielloAustriaEnzo 3 (Ozone)
MChristian AMONAustriaBoomerang 11 (Gin)
MHerbert TAMEGGERAustriaXCRacer (Flow Paragliders)
MStephan GRUBERAustriaEnzo 3 (Ozone)
MThomas BERGERAustriaEnzo 3 (Ozone)
MAlexander SCHALBERAustriaEnzo 3 (Ozone)
MYakau KazlouskiBelarusOmega 8 (Advance)
MGerman NAVIABoliviaIcepeak Evox (Niviuk)
MRafael BarrosBrazilIcepeak Evox (Niviuk)
MRafael SALADINIBrazilEnzo 3 (Ozone)
MERICO OLIVEIRABrazilIcepeak Evox (Niviuk)
MLeandro PaduaBrazilBoomerang 11 (Gin)
MCristiano RICCIBrazilBoomerang 11 (Gin)
MDEONIR SPANCERSKIBrazilEnzo 3 (Ozone)
MWashington PERUCHIBrazilEnzo 3 (Ozone)
MLucas CarvalhoBrazilEnzo 3 (Ozone)
MAlexandre MalcherBrazilEnzo 3 (Ozone)
MThomas MilkoBrazilEnzo 3 (Ozone)
MMario MonteiroBrazilBoomerang 11 (Gin)
MMarcelo Otto Neuenschwander PenidoBrazilEnzo 3 (Ozone)
MGilmar COUTOBrazilEnzo 3 (Ozone)
MGilberto RAPOSOBrazilEnzo 3 (Ozone)
MJosé Luis Sudbrack GuimaraesBrazilBoomerang 11 (Gin)
MVagner CamposBrazilBoomerang 11 (Gin)
MLuciano TCACENCO BENDERBrazilBoomerang 11 (Gin)
FMarcella UCHOABrazilEnzo 3 (Ozone)
MBrett HAZLETTCanadaBoomerang 11 (Gin)
MChristian GrenierCanadaBoomerang GTO (Gin)
MCristobal OrezzoliChileEnzo 3 (Ozone)
MJavier GalvezChileEnzo 3 (Ozone)
MRodrigo WulliamozChileEnzo 3 (Ozone)
MRubén MUNOZChileZeno (Ozone)
MMartin KubicekCzech RepublicBoomerang 11 (Gin)
MPeter KozisekCzech RepublicMeru (UP)
MJuan Carlos MORANEcuadorIcepeak Evox (Niviuk)
MJose Ricardo VILLACIS HERDOIZAEcuadorMantra 6 (Ozone)
MMaxime PinotFranceBoomerang 11 (Gin)
MMaxime BELLEMINFranceEnzo 3 (Ozone)
MJonathan MARINFranceEnzo 3 (Ozone)
MStephane DROUINFranceEnzo 3 (Ozone)
MLoïs GOUTAGNYFranceIcepeak Evox (Niviuk)
MBaptiste LAMBERTFranceEnzo 3 (Ozone)
MSimon PELLISSIERFranceIcepeak Evox (Niviuk)
MDenis CHOURAQUIFranceEnzo 3 (Ozone)
MDaniel DijouxFranceZeno (Ozone)
MXavier LAPORTEFranceEnzo 3 (Ozone)
MGregoire LombardiFranceEnzo 3 (Ozone)
MAndy TALLIAFranceEnzo 3 (Ozone)
MCyril LambertFranceGuru (UP)
MValentin NURYFranceEnzo 3 (Ozone)
MTéo BOUVARDFranceEnzo 3 (Ozone)
MTHIBAUT VARGASFranceEnzo 3 (Ozone)
Mnoah locatelliFranceZeno (Ozone)
MThomas DINHFranceZeno (Ozone)
MJulien GarciaFranceEnzo 3 (Ozone)
MIvan HAASFranceSpectra (Flow Paragliders)
MAndreas MALECKIGermanyEnzo 3 (Ozone)
MJohannes BaumgartenGermanyEnzo 3 (Ozone)
MDaniel TyrkasGermanyEnzo 3 (Ozone)
MStefan BernhardGermanyEnzo 3 (Ozone)
MJonas BöttcherGermanyZeno (Ozone)
MPeter NägeleGermanyEnzo 3 (Ozone)
MAndrey BADIKOVIsraelZeno (Ozone)
MBiagio Alberto VITALEItalyEnzo 3 (Ozone)
MFederico NevastroItalyEnzo 3 (Ozone)
MAlfio RagagliaItalyEnzo 3 (Ozone)
MMichele BoschiItalyGuru (UP)
MBruno BrugnoloItalyBoomerang 11 (Gin)
MAntonio GOLFARIItalyZeno (Ozone)
MYoshimasa NAKAJIMAJapanIcepeak Evox (Niviuk)
MMasayuki TAKEOJapanEnzo 3 (Ozone)
MYoshiaki HIROKAWAJapanEnzo 3 (Ozone)
FTomoko YOSHIKAWAJapanEnzo 3 (Ozone)
MEtienne COUPEZLuxembourgEnzo 3 (Ozone)
MManuel QUINTANILLAMexicoBoomerang 11 (Gin)
MPercy GraveMexicoEnzo 3 (Ozone)
MJAMES OROC JOHNSTONNew ZealandEnzo 3 (Ozone)
MFranz SCHILTERPeruEnzo 3 (Ozone)
MJan RentowskiPolandMeru (UP)
FKlaudia BULGAKOWPolandEnzo 3 (Ozone)
MCarlos LopesPortugalMeru (UP)
MEusébio José SoaresPortugalEnzo 3 (Ozone)
MCristian DeacuRomaniaEnzo 3 (Ozone)
MDmitriy SamigullinRussiaEnzo 3 (Ozone)
MSergey Lazarev-MarchenkoRussiaEnzo 3 (Ozone)
MAleksei RiabtsevRussiaEnzo 3 (Ozone)
MSergey PAKHOMOVRussiaEnzo 3 (Ozone)
MAlexey L. MakarovRussiaEnzo 3 (Ozone)
MAlexey BystritskiyRussiaEnzo 3 (Ozone)
MJon PIOSouth AfricaBoomerang 11 (Gin)
MAndre RAINSFORDSouth AfricaBoomerang 11 (Gin)
FKhobi-Jane BowdenSouth AfricaGuru (UP)
MChigwon WonSouth KoreaEnzo 3 (Ozone)
MByeonghyun YoonSouth KoreaEnzo 3 (Ozone)
FHyunhee KIMSouth KoreaEnzo 3 (Ozone)
FJunghun PARKSouth KoreaBoomerang GTO (Gin)
MLarry PINOSpainEnzo 3 (Ozone)
MDan MORANDSwitzerlandEnzo 3 (Ozone)
MJoerg EWALDSwitzerlandEnzo 3 (Ozone)
MPhilipp BethgeSwitzerlandEnzo 3 (Ozone)
MAlbino MalliSwitzerlandEnzo 3 (Ozone)
FYael MARGELISCHSwitzerlandEnzo 3 (Ozone)
FEmanuelle ZuffereySwitzerlandBoomerang 11 (Gin)
MJuan AndradeTrinidad and TobagoEnzo 3 (Ozone)
MVitalii UmanskyiUkraineEnzo 3 (Ozone)
MBen EmpsonUnited KingdomEnzo 3 (Ozone)
MCeri BrownUnited KingdomEnzo 3 (Ozone)
FEmma CASANOVAUnited KingdomZeno (Ozone)
MCody MittanckUnited States of AmericaEnzo 3 (Ozone)
MMatt HenziUnited States of AmericaEnzo 3 (Ozone)
MBill HughesUnited States of AmericaEnzo 3 (Ozone)
MNeal MichaelisUnited States of AmericaEnzo 3 (Ozone)
horizontal break
 

25/08/2019

horizontal break

COMPETITION

Théo De Blic champion du monde de voltige 2019

Le championnat du monde de voltige 2019 se déroulait en 3 étapes : la première, King of Brenda  à Lago di Molveno en Italie du 10 au 14 juillet , la seconde étape, ACROMAX à Udine en Italie du 9 au 15 août et la 3ème prévue en Turquie mais elle a été annulée. Théo de Blic étant victorieux sur les précédentes étapes, il termine alors sur la plus haute marche du championnat 2019 !

AWT ( Acro World Tour 2019 )
– 1er : Théo De Blic
– 2ème : Victor Carrera
– 3ème : César Arevalo Urrego

King of Brenta
– 1er : Théo De Blic
– 2ème : Victor Carrera
– 3ème  : Andres Villamizar

source photo : Justacro

ACROMAX
– 1er : Théo De Blic
– 2ème : César Arevalo Urrego
– 3ème : Victor Carrera

source photo : Volo Libero Friuli

horizontal break
 

20/08/2019

horizontal break

COMPETITION

Championnat du monde parapente 2019 à Krushevo : les podiums

Une très belle compétition pour honorer les 30 ans du Championnat du monde de parapente avec des conditions météo qui ont permis de programmer 10 manches de 60 à 130 km !

Krushevo en Macédoine a accueilli cette année le Championnat du Monde FAI du 6 au 18 août. Près de 150 pilotes en provenance de 48 nations y ont participé dont 6 anciens champions du monde : Pierre Rémy (2017), Honorin Hamard (2015), Charles Cazaux (2011) ainsi que, côté féminin, Klaudia Bulgakow (2013) et Petra Slivova (2003, 2007, 2011). Le team France était composé de Honorin Hamard, Méryl Delferriere, Charles Cazaux, Julien Wirtz et Pierre Rémy (Seiko Fukuoka Naville en forfait).

Joachim Oberhauser (ITA) et Méryl Delferrière (FRA), champions du monde 2019

1/ Joachim OBERHAUSER – 2 / Gleb SUKHOTSKIY (RUS) – 3/ Honorin HAMARD

1 / Meryl DELFERRIERE – 2 / Yael MARGELISCH (SUI) – 3 / Kari ELLIS (AUS)

Au classement des nations, la France et l’Italie se partagent la première place suivies du Japon.

Honorin à la 3è place, Méryl à la 14è et Yaël à la 26è

L’événement le plus remarquable côté français, les excellents résultats de Méryl Delferrière tout au long de la compétition, finissant à la première place du podium féminin et à la 14è place au classement général. A noter également l’excellent résultat de la pilote suisse Yael Margelish. Bientôt, la distinction hommes/femmes n’aura plus lieu d’être en compétition parapente ! Félicitations à tous les médaillés !

2 / Gleb SUKHOTSKIY (RUS) – 1/ Joachim OBERHAUSER (ITA) – 3/ Honorin HAMARD (FRA)

2 / Yael MARGELISCH (SUI) – 1 / Meryl DELFERRIERE (FRA) – 3 / Kari ELLIS (AUS)

Classement général

1 Joachim OBERHAUSER ITA
2 Gleb SUKHOTSKIY RUS
3 Honorin HAMARD FRA
4 Vladimir BACANIN SRB
4 Ulrich PRINZ GER
6 Russell OGDEN GBR
7 Yoshiaki HIROKAWA JPN
8 Tilen CEGLAR SLO
9 Frank BROWN BRA
10 Francisco Javier REINA LAGOS ESP
1 Meryl DELFERRIERE FRA
2 Yael MARGELISCH SUI
3 Kari ELLIS AUS
4 Marcella UCHOA BRA
5 Keiko HIRAKI JPN
6 Adel HONTI HUN
7 Elisabeth EGGER AUT
8 Petra SLIVOVA CZE
9 Wooyoung JANG KOR
10 Kirsty CAMERON GBR

 

Voir tous les classements

Pour revoir classements journaliers et vidéos, rendez-vous sur cette page tableau de bord

Pour revoir classements journaliers et vidéos, rendez-vous sur cette page tableau de bord

Pour revoir classements journaliers et vidéos, rendez-vous sur cette page tableau de bord

Pour revoir classements journaliers et vidéos, rendez-vous sur cette page tableau de bord

Pour revoir classements journaliers et vidéos, rendez-vous sur cette page tableau de bord

Pour revoir classements journaliers et vidéos, rendez-vous sur cette page tableau de bord

Pour revoir classements journaliers et vidéos, rendez-vous sur cette page tableau de bord

Pour revoir classements journaliers et vidéos, rendez-vous sur cette page tableau de bord

Pour revoir classements journaliers et vidéos, rendez-vous sur cette page tableau de bord

Pour revoir classements journaliers et vidéos, rendez-vous sur cette page tableau de bord

horizontal break
 

18/08/2019

horizontal break

COMPETITION

16è Championnat du monde de parapente à Krushevo en Macédoine

Ville la plus haute des Balkans 1350 m d’altitude, Krushevo en Macédoine accueille cette année le Championnat du Monde FAI qui se déroulera du 6 au 18 août. De nombreuses compétitions nationales y ont lieu chaque année mais, compte tenu du potentiel, elle est devenue au fil des années un haut lieu de la compétition internationale (étapes régulières de la PWC). Si bien que la plupart des pilotes internationaux connaissent ce site offrant de très beaux parcours en plaine. D’autres décollages situés dans les environs permettent de varier les parcours.

Cet événement mondial sera l’occasion de fêter les 30 ans d’existence de ce championnat FAI. Les meilleurs compétiteurs internationaux seront présents (150 pilotes en provenance de 48 nations) dont 6 anciens champions du monde : Pierre Rémy (2017), Honorin Hamard (2015), Charles Cazaux (2011) ainsi que, côté féminin, Klaudia Bulgakow (2013) et Petra Slivova (2003, 2007, 2011) et Seiko Fukuoka Naville (2015, 2017).

Quant au team France, il est composé de Honorin Hamard, Méryl Delferriere, Charles Cazaux, Julien Wirtz et Pierre Rémy (Seiko Fukuoka Naville en forfait).

Classement général

1 Joachim OBERHAUSER ITA
2 Gleb SUKHOTSKIY RUS
3 Honorin HAMARD FRA
4 Vladimir BACANIN SRB
4 Ulrich PRINZ GER
6 Russell OGDEN GBR
7 Yoshiaki HIROKAWA JPN
8 Tilen CEGLAR SLO
9 Frank BROWN BRA
10 Francisco Javier REINA LAGOS ESP
1 Meryl DELFERRIERE FRA
2 Yael MARGELISCH SUI
3 Kari ELLIS AUS
4 Marcella UCHOA BRA
5 Keiko HIRAKI JPN
6 Adel HONTI HUN
7 Elisabeth EGGER AUT
8 Petra SLIVOVA CZE
9 Wooyoung JANG KOR
10 Kirsty CAMERON GBR

 

Voir tous les classements

Samedi 17 août

Manche de 96 km

Voir tous les classements

1 Bogdan BIALKA IRL
2 Mitchell RILEY USA
3 Federico RODRIGUEZ ARG
3 Michal GIERLACH POL
5 Honorin HAMARD FRA
6 Felipe REZENDE AUS
6 Stanislav MAYER CZE
8 Hans GUDMUNDSSON ISL
9 Yoshiaki HIROKAWA JPN
10 Meryl DELFERRIERE FRA
10 Yael MARGELISCH SUI
1 Meryl DELFERRIERE FRA
1 Yael MARGELISCH SUI
3 Keiko HIRAKI JPN
4 Mari Anne AANES NOR
5 Marcella UCHOA BRA
6 Kari ELLIS AUS
7 Adel HONTI HUN
8 Elisabeth EGGER AUT
9 Kirsty CAMERON GBR
10 Wooyoung JANG KOR

Vendredi 16 août

Manche de 92 km

Voir tous les classements

1 Marco BUSETTA ITA
2 Russell ACHTERBERG RSA
3 Emil CERVENAN SVK
4 Gleb SUKHOTSKIY RUS
5 Jozef MOLEK SLO
5 Jouni MAKKONEN FIN
7 Russell OGDEN GBR
8 Frank BROWN BRA
8 Rafael DE MORAES BARROS BRA
10 Soheil BARIKANI IRI
10 Guy ANDERSON GBR
1 Keiko HIRAKI JPN
2 Kari ELLIS AUS
3 Meryl DELFERRIERE FRA
4 Silvia BUZZI FERRARIS ITA
5 Marcella UCHOA BRA
5 Adel HONTI HUN
7 Yael MARGELISCH SUI
8 Elisabeth EGGER AUT
9 Petra SLIVOVA CZE
10 Patricia GARCIA DE LETONA MEX

Jeudi 15 août

Manche de 66 km

Un seul français dans le top ten (Honorin Hamard en 7è position). Côté féminin, Méryl Delferrière toujours en 1ère position en classement féminin et à la 22è position au classement général !

Voir tous les classements

1 Ferdinand VOGEL GER
2 Jurij VIDIC SLO
3 Meryl DELFERRIERE FRA
4 Biagio Alberto VITALE ITA
5 Rolf DALE NOR
5 Dusan OROZ SLO
5 Helmut EICHHOLZER AUT
8 Daniel ZARAGOZA VEN
8 Frank BROWN BRA
8 Franz SCHILTER PER
1 Meryl DELFERRIERE FRA
2 Johanna HAMNE SWE
3 Yael MARGELISCH SUI
4 Marcella UCHOA BRA
5 Kari ELLIS AUS
6 Silvia BUZZI FERRARIS ITA
7 Kirsty CAMERON GBR
8 Wooyoung JANG KOR
9 Petra SLIVOVA CZE
10 Daria KRASNOVA RUS

Mardi 13 août

Manche de 98 km

Un seul français dans le top ten (Honorin Hamard en 7è position). Côté féminin, Méryl Delferrière toujours en 1ère position en classement féminin et à la 22è position au classement général !

Voir tous les classements

1 Yoshiaki HIROKAWA JPN
2 Joachim OBERHAUSER ITA
3 Mariusz WISNIOWSKI POL
4 Michael SIGEL SUI
5 Xevi BONET DALMAU ESP
5 Cody MITTANCK USA
7 Frank BROWN BRA
8 Antonio Jose TABANEZ FONSECA POR
9 Vladimir BACANIN SRB
9 Marcella UCHOA BRA
1 Marcella UCHOA BRA
2 Yael MARGELISCH SUI
3 Elisabeth EGGER AUT
4 Kari ELLIS AUS
5 Wooyoung JANG KOR
6 Keiko HIRAKI JPN
7 Mari Anne AANES NOR
8 Adel HONTI HUN
9 Kirsty CAMERON GBR
10 Silvia BUZZI FERRARIS ITA

Lundi 12 août

Manche de 130 km

Personne au goal ! La journée qui bouleverse le classement général.

Voir tous les classements

1 Petra SLIVOVA CZE
2 Damir HABEK CRO
3 Francisco Javier REINA LAGOS ESP
4 Etienne COUPEZ LUX
5 Yoshiaki HIROKAWA JPN
6 Theo WARDEN GBR
6 Felix RODRIGUEZ ESP
8 Yoshiki KUREMOTO JPN
9 Honorin HAMARD FRA
10 Joachim OBERHAUSER ITA
1 0034 Petra SLIVOVA CZE Leopard GIN GLIDERS, LAA CR 13:15:00 119.65 0.0 67.5 900.0 968
2 0043 Meryl DELFERRIERE FRA Enzo 3 NAVITER, OZONE,NOMEN’K, LE PAYS DES ECRINS 13:15:00 100.60 0.0 36.8 756.7 794
3 0141 Kirsty CAMERON GBR Zeno FLY SUSSEX 13:15:00 57.18 0.0 0.0 430.1 430
4 0099 Klaudia BULGAKOW POL Enzo 3 LUKOIL 13:15:00 55.09 0.0 0.0 414.3 414
5 0071 Keiko HIRAKI JPN Enzo 3 APL, SKYASAGIRI, FALHAWK, KOJITSU, NAGAO, WOOMACOO 13:15:00 50.13 0.0 0.0 377.1 377
6 0020 Marcella UCHOA BRA Enzo 3 SPOT, NAVITER, LBCP, PREFEICURA POCOS DE CALDS 13:15:00 49.82 0.0 0.0 374.7 375
7 0057 Adel HONTI HUN Zeno 13:15:00 49.42 0.0 0.0 371.7 372
8 0007 Kari ELLIS AUS Enzo 3 13:15:00 48.18 0.0 0.0 362.4 362
8 0064 Silvia BUZZI FERRARIS ITA Enzo 3 AECI-PANDOL-FLY 13:15:00 48.13 0.0 0.0 362.0 362
10 0134 Yael MARGELISCH SUI

Dimanche 11 août

Manche de 99 km

Voir tous les classements

1 Tilen CEGLAR SLO
1 Honorin HAMARD FRA
3 Ferdinand VOGEL GER
4 Dominkk BREITINGER SUI
4 Gleb SUKHOTSKIY RUS
4 Jouni MAKKONEN FIN
4 Russell OGDEN GBR
8 Pierre REMY FRA
8 Julien WIRTZ FRA
10 Michael SIGEL SUI
10 Rafael SALADINI BRA
1 Petra SLIVOVA CZE
2 Damir HABEK CRO
3 Francisco Javier REINA LAGOS ESP
4 Etienne COUPEZ LUX
5 Yoshiaki HIROKAWA JPN
6 Theo WARDEN GBR
6 Felix RODRIGUEZ ESP
8 Yoshiki KUREMOTO JPN
9 Honorin HAMARD FRA
10 Joachim OBERHAUSER ITA
1 Meryl DELFERRIERE FRA
2 Yael MARGELISCH SUI
3 Wooyoung JANG KOR
4 Keiko HIRAKI JPN
5 Kari ELLIS AUS
6 Johanna HAMNE SWE
7 Mari Anne AANES NOR
8 Marcella UCHOA BRA
9 Patricia GARCIA DE LETONA MEX
10 Klaudia BULGAKOW POL

Samedi 10 août

Manche de 112 km

Voir tous les classements

1 Julien WIRTZ FRA
2 Felix RODRIGUEZ ESP
3 Gleb SUKHOTSKIY RUS
3 Frank BROWN BRA
5 Rafael SALADINI BRA
5 Christian BIASI ITA
7 Jurij VIDIC SLO
8 Joachim OBERHAUSER ITA
8 Stephan MORGENTHALER SUI
8 Ulrich PRINZ GER
11 Vladimir BACANIN SRB
1 Keiko HIRAKI JPN
2 Adel HONTI HUN
3 Daria KRASNOVA RUS
4 Meryl DELFERRIERE FRA
5 Kari ELLIS AUS
6 Yael MARGELISCH SUI
7 Marcella UCHOA BRA
8 Petra SLIVOVA CZE
9 Wooyoung JANG KOR
10 Elisabeth EGGER AU

Vendredi 9 août

Manche de 84 km

Voir tous les classements

1 Honorin HAMARD FRA
2 Jurij VIDIC SLO
3 Pierre REMY FRA
4 Yongtae AHN KOR
5 Joachim OBERHAUSER ITA
6 Torsten SIEGEL GER
7 Jouni MAKKONEN FIN
7 Ulrich PRINZ GER
9 Rafael DE MORAES BARROS BRA
9 Pal TAKATS HUN
9 Christian BIASI ITA
1 Meryl DELFERRIERE FRA
2 Yael MARGELISCH SUI
3 Keiko HIRAKI JPN
4 Kari ELLIS AUS
5 Adel HONTI HUN
6 Elisabeth EGGER AUT
7 Johanna HAMNE SWE
8 Petra SLIVOVA CZE
9 Klaudia BULGAKOW POL
10 Kirsty CAMERON GBR

Jeudi 8 août

Manche de 90 km

Voir tous les classements

1 Tilen CEGLAR SLO
2 Julien WIRTZ FRA
3 Gleb SUKHOTSKIY RUS
3 Honorin HAMARD FRA
5 Joachim OBERHAUSER ITA
6 Yongtae AHN KOR
7 Aleksei KOROBKOV RUS
8 Ulrich PRINZ GER
9 Dusan OROZ SLO
9 Torsten SIEGEL GER
11 Yoshiaki HIROKAWA JPN
1 0043 Meryl DELFERRIERE FRA Enzo 3 NAVITER, OZONE,NOMEN’K, LE PAYS DES ECRINS 13:45:00 16:01:47 02:16:47 36.87 89.14 436.0 143.6 389.3 969
2 0107 Daria KRASNOVA RUS Guru UP PARAGLIDERS, ALFPILOT 13:45:00 16:08:43 02:23:43 35.09 89.14 388.5 134.7 389.3 913
3 0057 Adel HONTI HUN Zeno 13:45:00 16:10:29 02:25:29 34.66 89.14 377.8 138.4 389.3 906
4 0008 Elisabeth EGGER AUT Guru 13:45:00 16:11:18 02:26:18 34.47 89.14 372.9 141.6 389.3 904
5 0034 Petra SLIVOVA CZE Leopard GIN GLIDERS, LAA CR 13:45:00 16:17:05 02:32:05 33.16 89.14 339.8 107.5 389.3 837
6 0141 Kirsty CAMERON GBR Zeno FLY SUSSEX 13:45:00 16:21:18 02:36:18 32.26 89.14 316.9 109.8 389.3 816
7 0007 Kari ELLIS AUS Enzo 3 13:45:00 16:26:33 02:41:33 31.21 89.14 289.4 121.0 389.3 800
8 0020 Marcella UCHOA BRA Enzo 3 SPOT, NAVITER, LBCP, PREFEICURA POCOS DE CALDS 13:45:00 16:26:43 02:41:43 31.18 89.14 288.5 112.4 389.3 790
9 0146 Bianca HEINRICH USA Zeno BOZEMAN PARAGLIDING, MUNCHMASHINE 13:45:00 16:44:41 02:59:41 28.06 89.14 200.3 78.0 389.3 668
10 0134 Yael MARGELISCH SUI

Mercredi 7 août

Manche de 99 km

Voir tous les classements

1 Honorin HAMARD
2 Ferdinand VOGEL
3 Pierre REMY
4 Thibault VOGLET
5 Rafael SALADINI
5 Yongtae AHN
7 Joachim OBERHAUSER
7 Julien WIRTZ
7 Russell OGDEN
10 Emil CERVENAN
1 Meryl DELFERRIERE FRA
2 Yael MARGELISCH SUI
3 Marcella UCHOA BRA
4 Keiko HIRAKI JPN
5 Elisabeth EGGER AUT
6 Wooyoung JANG KOR
7 Silvia BUZZI FERRARIS ITA
8 Klaudia BULGAKOW POL
9 Kirsty CAMERON GBR
10 Petra SLIVOVA
horizontal break
 

03/07/2018

horizontal break

COMPETITION

Les podiums de la PWC Gemona 2018 (Italie)

Une nouvelle étape de la Coupe du Monde Parapente s’est déroulée du 24 juin au 1er juillet à Gemona en Italie.

Plus de 120 pilotes ont participé à 4 manches. C’est le pilote slovène Jurij VIDIC qui termine sur la première marche du podium entouré de l’allemand Tosten SIEGEL et du français Jonathan MARIN. Côté féminin, Seiko FUKUOKA, à la première place, termine 16è au classement général. En 2è et 3è places du podium, la Suisse Yael MARGELISH et l’étonnante jeune française Méryl DELFERRIERE.

De nouvelles voiles autres que des OZONE et GIN en compétition

Apparaissent de nouvelles voiles comme, entre autres, la Up Meru, la Triple Seven RFC, la Flow XC Racer et la MAC PARA Magus 10. A noter aussi, NIVIUK qui revient avec une nouvelle voile, la Icepeak Evox encore en test et pilotée par Tim Rochas. On l’avait déjà vue lors de la précédente compétition PWC à Baixo au Brésil.

Positions des pilotes avec les voiles suscitées
TRIPLE SEVEN RFC – Tilen CEGLAR : 13 / NIVIUK Icepeak Evox – Tim ROCHAS 20  /  FLOW XCracer – Felipe REZENDE : 32 / MAC PARA Magus – Christian AMON 117 / UP MEru – Nanda WALLISER 121

En savoir plus

Crédits photo : PWCA

Top Ten masculin

1 Jurij VIDIC SVN
2 Torsten SIEGEL DEU
3 Jonathan MARIN FRA
4 Russell OGDEN GBR
5 Durali KARACA TUR
6 Charles CAZAUX FRA
7 Yongtae AHN KOR
8 Dušan OROŽ SVN
9 Ulrich PRINZ DEU
10 Luc ARMANT FRA

Top Ten féminin

1 Seiko FUKUOKA NAVILLE FRA
2 Yael MARGELISCH CHE
3 Méryl DELFERRIERE FRA
4 Silvia BUZZI FERRARIS ITA
5 Keiko HIRAKI JPN
6 Klaudia BULGAKOW POL
7 Daria KRASNOVA RUS
8 Kari ELLIS AUS
9 Joanna DI GRIGOLI VEN
10 Constance METTETAL FRA

 

Voir tous les résultats

horizontal break
 

29/06/18

horizontal break

RECORD

Dénivelé de 12000m pour Tobias Grossrubatscher et 6000m pour Olivier Berzal

Le record de Tobias Grossrubatscher

Le 23 juin, le pilote Tobias Grossrubatscher* a remonté la même montagne Alpe di Siusi (Italie) 14 fois redescendant à chaque fois en parapente. A total, il totalise 12069 mètres d’altitude, soit un nouveau record précédement obtenu par Johannes Gappmayer (11865m).

Tobias volait avec une voile Skywalk Tonka et un harnais ultra-léger fabriqué sur mesure par Nervures (132 g).

Info collectée sur le site allemand lu-glidz

* En 2017, Tobias Grossrubatscher a participé au Redbull X-Alps. Au classement final, il a terminé à la 13ème place.

Dernier vol d’Olivier sous sa voile AIR DESIGN UFO

Et pour le clin d’oeil, les 6000 m d’Olivier sur le spot de Signes

Olivier Berzal avait déjà réalisé en octobre 2017 un bel exploit à Signes : 10 vols sur un dénivelé de 357m, soit 3757 m en 6 heures. Le 16 juin, il s’entraînait sur le site de Signes et comme la journée était favorable, son objectif de faire 15 ascensions pour atteindre les 6000m de dénivelé lui semblait possible… Et le presque quinquagénaire risque de pousser le bouchon encore un peu plus loin. A suivre.

Le 16 juin, je faisais une journée d’entraînement « marche-vol » sur le spot de Signes. Après quelques montées avec le solide Seb Fontaine et Fabien Gras à blaguer comme « des gonzesses », mon idée de faire les 15 ascensions m’a semblé possible ce jour-là.

Comme la journée était belle, qu’il y avait encore des batteries dans la montre Suunto, les montées et les vols ont « glissé » avec 2 reposes au déco d’Agnis (une première pour Bibi avec la UFO). Comme j’avais déjà fait 10 montées avec 10 vols en 6 heures, pourquoi ne pas pousser le bouchon un peu plus loin ?
Bilan de la journée : 15 montées de 400 m de D+ soit un petit 6000 m de dénivelé dans les guitares (avec des genoux tous neufs) et 15 vols.
CE N’EST QU’UN JEU, CE N’EST QUE DU SPORT. A plus dans l’pentu ou l’cumulus.

Olivier Berzal – Initiateur du Tour de France des sommets en parapente

Au moment où nous bouclons ces quelques lignes, Olivier (avec sa fidèle monosurface UFO Air Design au fond du sac) et ses copains de « La Compagnie des Alpinistes du bord de mer » ont gravi le Mont-Blanc avec (et pour) un super-héros BRICE LOMBARD de FUCKY Story.

Les partenaires d’Olivier : Airdesign Gliders France, Envol de provence, Stodeus solar paragliding instruments, Rock the outdoor, MaCryo-Cryothérapie Corps Entier-Toulon.

Photo à gauche : sommet du Mont-Blanc le 28 juin 2018 avec (de droite à gauche) : Brice Lombard (le super-héros), Romain Olivier (le guide, à suivre au championnat de France de trail 2018), Sébastien Henri (le podologue traileur supersonique), Olivier (le comique de service).

horizontal break
 

31/05/2018

horizontal break

COMPETITION

X-Pyr 2018, la course hike & fly transpyrénéenne : départ le 24 juin

La X-Pyr 2018, de la côte Atlantique à la côte Méditerranéenne en traversant les plus haut sommets des Pyrénées.

À partir du 24 juin 2018, 39 équipes vont tenter de traverser les Pyrénées, en suivant des balises décidées par l’organisation (voir vidéo et détails du parcours ci-dessous). Les coureurs partiront de la côte de l’Atlantique (de la baie de Biscaye dans le pays Basque) pour rejoindre la Méditerranée à El Port de la Selva. Ils devront passer par  8 points correspondant aux plus hauts sommets traversés le long du parcours (567 km en ligne droite, soit 90 km de plus que la précédente édition).

Les pilotes peuvent se déplacer pendant 16h, en volant ou en marchant avec leur parapente et le matériel minimum obligatoire.

Le parcours 2018

La première difficulté sera de sortir du pays Basque rapidement pour rejoindre TP2 PIC D’ORHY. C’est déterminant pour la suite de la course ! Le pays Basque est une région où les conditions de vols sont souvent compliquées.
Ensuite, jusqu’à TP3 PIC DU MIDI d’OSSAU, la ligne est simple et bien dessinée, pas de difficulté majeure si ça vole, mais attention à la proximité du parc des Pyrénées pour valider la balise.
De TP3 vers TP4 TURBON, il faudra contourner la réserve d’Ordesa obligeant les pilotes à descendre vers le sud sur le piémont espagnol.
Le Z du tracé entre TP4 TURBON, TP5 PIC DI MIDI DE BIGORRE et TP6 PIEDRAFORCA rajoute une grosse difficulté à la compétition, les pilotes devront revenir en arrière et franchir les Pyrénées par une zone réputée orageuse à la moindre instabilité. Il faudra repartir vers TP6 PIEDRAFORCA présentant 2 options en raison d’une zone réglementé sur la ligne : soit par les hauts massifs Pyrénéens ou passer par le sud sur le piémont espagnol. Espérons que ça vole ! Parce qu’à pieds ça risque de piquer sérieusement.
De TP6 PIEDRAFORCA vers TP7 CANIGOU la ligne est assez instinctive.
La dernière difficulté se trouvera vers TP8 PORT DE LA SELVA, en raison des nombreuses zones aériennes ne présentant qu’une approche en vol au plus près du TP par le côté Français.

Téléchargez le fichier kmz du parcours

A propos des pilotes

Chrigel MAURER : Des retours de l’Ironfly, il est en grande forme physique, il a revu sa préparation cet hiver (beaucoup de ski alpinisme). Il reste l’homme à battre.

Aaron DUROGATI : Il a effectué une très belle saison en compétition XC. Espérons que son genou aille mieux…

Toma COCONEA : L’homme qui a fait toutes les X-Alps ! Il sait courir longtemps, il n’y a pas de doute. Un personnage très attachant.

Stanislav MAYER : Il progresse tranquillement, il animera la course devant sans aucun doute. Athlète très cool et souriant.

LES FRANÇAIS

– Nelson DE FREYMAN : Le petit prince du marche et vol français. Il a déjà 2 X-Alps à son actif. Athlète à la recherche du plaisir et de l’aventure, mais attention il a un réel potentiel à la victoire même si il n’a pas fait de préparation spécifique.

– Maxime PINOT : Une victoire à la dernière Airtour et la BornesToFly cette année. Il est en forme physiquement. En vol, on ne le présente plus et il est très bien assisté. Il a pour objectif la X-Alps et il s’en donne les moyens. Il peut réellement faire la surprise !

– Edouard POTEL : Le benjamin de la compétition. Il vole depuis 6 ans et a déjà à son actif 3 BornesToFly (5ème en 2017 et 4ème cette année) et 1er à la Coupe Fédérale de Distance en catégorie Espoir. Il revient d’une blessure et n’est pas dans sa forme idéale. Dans une dynamique de compétiteur affirmé, il faudra le suivre d’un œil attentif.

– Cyriaque WAGNER BALLON : Du haut de ses 53 ans il sera le doyen de la course et il a un moral d’enfer. Malgré son revers à la dernière édition, il affirme une réelle envie de faire une belle traversée avec le soutien inconditionnel du pays Basque : il va y avoir de l’ambiance à TP1 La Rhune !

Mon pronostic pour les 5 premiers: Pinot, Maurer, Mayer, Durogati, De Freyman… après dans quel ordre ?

Les règles à retenir

En raison de la longueur des journées au mois de juin, le temps de déplacement a été allongé : marche autorisée de 6h à 22H / vol de 6h30 à 21H30.
Les assistants ou autres pilotes ne pourront pas voler en compagnie des pilotes. L’assistant peut ouvrir le vol, mais en aucun cas voler à proximité de son pilote.
Matériel minimum obligatoire sur le pilote :
– Parapente/ Sellette/secours casques (matériels homologués)
– Téléphone mobile /livetrackers /balise satellitaire type SPOT.
Le reste est facultatif.

Alex Scelsi

– voir le site internet de www.x-pyr.com
– voir les participants à cette course
– suivre la course avec Live Track 24
– voir le compte Facebook
– voir le blog

horizontal break
 

17/05/2017

horizontal break

COMPETITION

Premières news sur la Red Bull X-Alps 2019 : les dates à retenir

Départ de la Red Bull X-Alps 2017 à Salzburg, Autriche © zooom / Honza Zak

La course d’aventure la plus difficile du monde revient le 16 juin 2019

La célèbre compétition Red Bull X-Alps se déroule tous les deux ans avec une trentaine d’athlètes de renommée mondiale qui parcourent les Alpes à pied et en parapente de Salzbourg à Monaco. C’est une course hike&fly qui exige une très grande forme physique, un très haut niveau de pilotage en parapente pour être capable de pratiquer dans des conditions parfois extrêmes, d’excellentes facultés d’analyse météo mais aussi un mental d’acier pour faire face aux épreuves parfois douloureuses de cette course extrême.

Même si la route de la Red Bull X-Alps 2019 n’a pas encore été annoncée, on sait que les athlètes auront à parcourir environ 1 000 kilomètres à travers les Alpes depuis Salzbourg jusqu’à  la Méditerranée. Pendant cette course, les athlètes doivent progresser à travers plusieurs plusieurs pays en passant obligatoirement par plusieurs balises. Chaque athlète a un assistant qui l’accompagne pour le soutenir et le conseiller sur la stratégie, la nutrition et la santé.

Aaron Durogati (ITA1) et Sebastian Huber (GER1) au Leatherman – © zooom / Vitek Ludvik

Voici les phases et les dates clés de la course Red Bull X-Alps 2019

– Phase de sélection des athlètes : du 2 juillet au 31 août 2018
– Annonce des athlètes sélectionnées : le 16 octobre 2018
– Annonce de l’itinéraire: 13 mars 2019
– Prologue de la course : 13 juin 2019
– Conférence de presse au Hangar-7, Salzbourg: 15 juin 2019
– Départ de la course à Salzbourg: 16 juin 2019

Suivre la Red Bull X-Alps – Facebook

Revoir l’édition 2017 suiivie par ROCK THE OUTDOOR

horizontal break
 
horizontal break

Coupe du monde PWC Castelo/Baixo Guandu (Brésil) – Podiums

Après l’Australie, la deuxième étape de la Coupe du monde parapente 2018 s’est déroulée à Baixo Guandu au Brésil du 15 au 21 avril. Près de 110 pilotes représentant 27 nations y ont participé (dont 19 Français, 1 Belge et 7 Suisses). Un grand bravo à Simon METTETAL qui est en 4è position et Meryl qui termine sur la plus haute marche du podium et 9 au classement général !

Classement général
1. Michael KÜFFER
2. Stéphane POULAIN
3. Torsten SIEGEL

Féminin :
1. Méryl DELFERRIERE
2. Keiko HIRAKI
3. Yael MARGELISCH

Voir tous les résultats

Site PWCA – Page Facebook

Voir les pilotes sélectionnés

M Javier Rodriguez Argentina Ozone Zeno
M Federico Rodriguez Argentina Ozone Enzo 3
M Felipe REZENDE Australia Flow Paragliders XCRacer
M Aron Michiels Belgium Ozone Enzo 3
M Rafael SALADINI Brazil Ozone Enzo 3
M Samuel NASCIMENTO Brazil Ozone Enzo 3
M Rafael Moraes Barros Brazil Woody Valley Enzo 3
M José Luis Sudbrack Guimaraes Brazil Gin Boomerang 11
M Marcelo PRIETO Brazil Ozone Enzo 3
M Frank BROWN Brazil Gin Boomerang 11
M Cristiano RICCI Brazil Gin Boomerang 11
M Clayton RESENDE Brazil Ozone Enzo 3
M Richard PETHIGAL Brazil Ozone Enzo 3
M DEONIR SPANCERSKI Brazil Ozone EnZo 2
M Washington PERUCHI Brazil Ozone Enzo 3
M Gilmar COUTO Brazil Gin Boomerang 11
M Jeison zeferino Brazil Ozone Enzo 3
M Brett HAZLETT Canada Gin Boomerang 11
M Andrew BERKLEY Canada Ozone Zeno
M Edinson Alvarez Suarez Colombia Gin Boomerang 11
M YERMENSON AGUDELO Colombia Ozone Enzo 3
M cristian andres agudelo escobar Colombia Ozone Enzo 3
M Alejandro SALAZAR Colombia Ozone Enzo 3
M Henry Alexander Alcazar Rincon Colombia Ozone Enzo 3
M Thomas Juel Christensen Denmark Ozone EnZo 2
M Juan Carlos MORAN Ecuador Ozone Enzo 3
M Stephane DROUIN France Ozone Enzo 3
M Clement LATOUR France Ozone Enzo 3
M Simon PELLISSIER France Ozone Enzo 3
M Stéphane POULAIN France Ozone Enzo 3
M Damien LACAZE France Ozone Enzo 3
M Simon METTETAL France Ozone Enzo 3
M Julien BRUNG France Gin Boomerang 11
M Xavier LAPORTE France Ozone Enzo 3
M Bastien De Luca France Gin Boomerang 11
M Flavio FUNIATI France Ozone Enzo 3
M Téo BOUVARD France Ozone Enzo 3
M Cyril Lambert France Gin Boomerang 11
M Tim Rochas France Niviuk Icepeak RFC
M Loïs GOUTAGNY France Ozone Enzo 3
M Rémi Bourdelle France Ozone Enzo 3
M olivier Henry France Ozone Enzo 3
F Constance METTETAL France Ozone Zeno
F Méryl Delferriere France Ozone Enzo 3
F benedicte SAURY France Ozone Zeno
M Richard GALLON Germany Ozone Enzo 3
M Andreas MALECKI Germany Ozone Enzo 3
M Torsten SIEGEL Germany Gin Boomerang 11
M Peter Nägele Germany Ozone Enzo 3
M Pal TAKATS Hungary Ozone EnZo 2
M Hans Kristjan Gudmundsson Iceland Ozone Enzo 3
M Soheil barikani Iran Gin Boomerang 11
M Marco LITTAME Italy Ozone Enzo 3
M Biagio Alberto VITALE Italy Ozone Enzo 3
M Denis Soverini Italy Ozone Enzo 3
M Federico Nevastro Italy Gin Boomerang 11
F Keiko HIRAKI Japan Ozone Enzo 3
M Sergey Makovskiy Kazakhstan Ozone Zeno
M Manuel QUINTANILLA Mexico Ozone Boomerang 11
M Fons de LEEUW Netherlands Ozone Zeno
M Kjell-Harald NESENGMO Norway Ozone Enzo 3
M Ole Jonny RONNEBERG Norway Ozone Zeno
M Bjornar TRONDSEN Norway Ozone Enzo 3
M Frode MYHRE Norway Triple Seven Queen
M Franz SCHILTER Peru Ozone Enzo 3
F Klaudia BULGAKOW Poland Ozone Enzo 3
M Alexey Bystritskiy Russia Ozone Enzo 3
M Yury MISHANIN Russia Ozone Enzo 3
M Alexander Frider Russia Gin Boomerang 11
M Dmitry KOROLEV Russia Ozone EnZo 2
M Sergey Lazarev-Marchenko Russia Ozone Zeno
M Aleksei Riabtsev Russia Ozone Enzo 3
F Daria KRASNOVA Russia UP Meru
F Marina OLEXINA Russia Niviuk Icepeak 7
M Andre RAINSFORD South Africa Gin Boomerang 10
M Andrew SMITH South Africa Ozone Zeno
M Russell ACHTERBERG South Africa Gin Boomerang 10
M Jon PIO South Africa Gin Boomerang 11
F Khobi-Jane Bowden South Africa UP Meru
M Youngjong PARK South Korea Ozone Enzo 3
M Byeonghyun Yoon South Korea Ozone Enzo 3
M Xevi BONET DALMAU Spain Ozone Enzo 3
M FELIX RODRIGUEZ FERNANDEZ Spain Ozone Enzo 3
M Miguel DIAZ RUIZ Spain Ozone Enzo 3
M José Javier Álvarez Castillejo Spain Ozone Enzo 3
M Alfredo Studer Switzerland Ozone Enzo 3
M Michael KÜFFER Switzerland Gin Boomerang 10
M Michael SIGEL Switzerland Gin Boomerang 11
M Beat Zysset Switzerland Ozone Zeno
M Joerg EWALD Switzerland Ozone Zeno
F Yael MARGELISCH Switzerland Ozone Enzo 3
F Emanuelle Zufferey Switzerland Gin Boomerang 11
M Kostiantyn GONCHARENKO Ukraine Ozone Enzo 3
M Igor Shatalov Ukraine Gin Boomerang 11
M Andrii CHUGAIEV Ukraine Ozone Zeno
M Vitalii Umanskyi Ukraine Ozone Zeno
M Volodymyr PEREVALOV Ukraine Ozone Zeno
M Idris Birch United Kingdom Gin Boomerang 11
M Richard Butterworth United Kingdom Ozone Enzo 3
M Alexander COLTMAN United Kingdom Ozone Zeno
M Cody Mittanck United States of America Ozone Enzo 3
M Owen Shoemaker United States of America Ozone Enzo 3
M Mitch Riley United States of America Ozone EnZo 2
M James BRADLEY United States of America Gin Boomerang 11
M Evan Bouchier United States of America Ozone Enzo 3
M Nicholas GREECE United States of America Ozone EnZo 1
F Matt Henzi United States of America Ozone Enzo 3
F Bianca Heinrich United States of America Niviuk Peak 4
horizontal break

15 avril : Manche 1
17  avril : manche annulée
18  avril : manche 3
19  avril : manche 4
20  avril : manche 5
21  avril : manche 6

Impressions du gagnant e l’étape au Brésil Michael Küffer

La première manche a commencé avec une couverture nuageuseà 100%. Un parcours de 60 km avec une balise et un but à mi-chemin du Governador Valadares a été établi.
La journée s’est rapidement améliorée avec 50% de ciel bleu. Les nuages hauts et bas ont donné beaucoup d’options de route pour éviter les zones les plus ombragées.

Andreas ‘Pepe’ MALECKI a mené la majeure partie de la course. Malheureusement, l’ombre et les conditions faibles l’ont vu atterrir juste avant le goal. Le glide final très technique à cause de l’ombre l’a rendu inopérant vers la fin, de sorte que les pilotes avaient vraiment besoin de beaucoup plus de recul que ce qui est nécessaire normalement.

Michael Sigel et Marco Littame ont été les premiers à bien faire les choses.

Bravo aux 53 pilotes qui ont fini aujourd’hui et au comité de travail (Andreas MALECKI, Michael SIGEL et Cristiano RICCI) pour la grande manche en évitant la plupart des nuages de pluie.

Par Ruth Jessop

Top 3

1st Michael Sigel
2nd Marco Littame
3rd Clement Latour

Top 3 ladies

1st Klaudia Bulgakow
2nd Meryl Delferriere
3rd Yael Margelisch

Top 3 teams

1st Gin Gliders
2nd Alas del Hombre
3rd Air’G Products

voir tous les résultats

Manche 3

Quelle journée incroyable, avec peu de vent et beaucoup de nuages, une manche de 72 km a été définie avec un point de virage, suivie d’une étape de 50 km vers l’ouest. Et pour aller à l’ouest, ils l’ont fait, dans toutes les directions différentes!

Plusieurs groupes se déploient en empruntant des routes différentes, tant au nord qu’au sud. Au nord, suite à la convergence, Tim Rochas sur Niviuk Icepeak et Michael Sigel sur Gin Boomerang, en coude à coude à 12 km du but. Il y avait aussi un grande grappe au sud. À mi-course, les pilotes ont été dispersés sur une distance de 10 km perpendiculairement à la ligne de parcours!

Michael Kuffer, Andre Rainsford et Russell Achterberg ont pris la route vers le nord et ont réussi à devancer les autres à 10 km du but et l’ont franchi en premier.

Bravo à tous les pilotes d’aujourd’hui qui nous ont donné une course tellement fantastique à regarder, et surtout aux 82 qui ont atteint le goal.

Top 3

1st   Stéphane POULAIN
2nd Alexey BYSTRITSKIY
3rd  Olivier HENRY

Top 3 féminin

1st     Bianca HEINRICH
2nd    Méryl DELFERRIERE
3rd     Keiko HIRAKI

Top 3 teams

1st   Woody Valley
2nd  Flymaster
3rd  Parapente Mag

Voir tous les résultats

Manche 4

Dès le départ, ça allait être bon, mais nous n’avons pas réalisé à quel point. Avec un ciel bleu, des cumulus et un vent du sud, une manche triangulaire de 89 km a été établie au nord-est de Baixo Guandu, dans une zone connue sous le nom de Pancas.

Le paysage a plus que bien répondu aux attentes, de grands dômes de granit avec de la végétation en haut, des pinacles tachés de soleil, des sommets époustouflants, des mini montagnes de pain de sucre, des paysages où l’on s’attend à voir des dinosaures

Michael Sigel a remporté toutes les épreuves de la Coupe du Monde Guaro de Baixo 5, mais malheureusement ce ne sera pas le cas aujourd’hui. Andreas (Pepe) MALECKI s’est envolé de Pancas et a accéléré à travers l’ESS avec suffisamment d’altitude pour repartir pour un autre tour, ayant tellement apprécié le premier !

Quel jour, surtout pour les 84 pilotes qui ont fait le but !

En résumé, selon les termes du vétéran de la Coupe du monde Andreas (Pepe) MALECKI,
« La meilleure manche qui n’a jamais été faite à Baixo Guandu.

Top 3

1st        Michael KÜFFER
2nd      Andre RAINSFORD
3rd      Russell ACHTERBERG

Top 3 féminin

1st    Méryl DELFERRIERE
2nd   Yael MARGELISCH
3rd    Keiko HIRAKI

Top 3 teams

1st   Alas del Hombre
2nd   Jack & Jones
3rd  Gin Gliders

Voir tous les résultats

Manche 6

Malgré un ciel couvert, une manche de 81 km a été établie au sud, puis au nord, puis en zigzag jusqu’au goal à Baixo Guandu.

Marco Littame, sorti de la mi-temps a remporté la manche avec trois minutes et demie d’avance. Malgré le vent de face à l’objectif et les conditions couvertes, 67 pilotes ont atteint le goal.

Top 3
1st   Marco LITTAME
2nd   Andreas MALECKI
3rd  Stéphane POULAIN

Top 3 féminin
1st   Yael MARGELISCH
2nd  Méryl DELFERRIERE
3rd   Keiko HIRAKI

Top 3 teams
1st   Ozone
2nd  Advance
3rd Gin Gliders

 

28/03/2018

horizontal break

PARAPENTE  A TRAVERS LE MONDE

A Mossoul, les passionnés de parapente recommencent à voler

Après le départ du groupe Etat Islamique qui ont occupé durant 3 ans, les parapentistes irakiens reprennent leur activité dans la région de Karamlech.

Si dans certaines régions de l’Irak, des parapentistes ont toujours volé (région de Souleimaniyeh Kurdistan Iranien) ces 3 dernières années, ce n’était pas le cas pour les pilotes de la région de Mossoul.

Avant l’invasion du groupe Etat islamique, des pilotes avaient même participé à des compétitions en France, en Turquie et en Europe. Mais en 2014, les pilotes ont dû cesser leur activité qui a été interdite par l’Etat islamique, détruisant même une partie de leur matériel. Aujourd’hui, après ces longues années d’occupation jihadiste, ils peuvent enfin reprendre leur activité encadrée par le Centre des sports aériens qui a été créé en 2009.

L’enseignement peut reprendre et ils espèrent obtenir des soutiens

Depuis la libération de Mossoul, il y a un boom dans la reprise des activités sportives mais ils sont encore peu nombreux à pratiquer le parapente. Le Centre des sports aériens fait tout son possible pour sensibiliser les jeunes à cette activité.

Pour pouvoir accueillir tous les passionnés, le Centre des sports aériens aurait besoin de matériel car les 4 voiles qu’il ont pu sauver sont devenues vétustes. Jusqu’ici, ils n’ont  reçu aucun soutien des autorités et  ils font avec leurs propres moyens uniquement. Si certains sont intéressés pour les soutenir…

horizontal break