• Home
  • /LES NEWS DES MARQUES

LES NEWS DES MARQUES

22/01/2020

horizontal break

NEWS FABRICANT

Grosse surprise : Théo de Blic va poursuivre sa carrière chez NOVA !

Fin 2019, Théo de Blic a annoncé qu’il se séparait de son ancien partenaire Gradient (fin du contrat de sponsoring). Un très beau parcours avec le fabricant tchèque qui a accompagné pendant plusieurs années ce triple champion du monde de parapente Acro (2015 – synchro, 2017 et 2019). En effet, c’est en leur compagnie que Théo a encore poussé les limites du possible en acro, toujours à la quête de nouvelles figures et d’enchaînements improbables sous sa mini voile « acro turbo » GRADIENT Agility 14 m².

Aujourd’hui, il rejoint NOVA pour poursuivre sa carrière professionnelle. Voici les principales raisons des choix de Théo et du constructeur.

Depuis cette annonce, la communauté du parapente spéculait sur sa destination. Théo dévoile désormais qu’il fera équipe avec le fabricant NOVA : « Tout a commencé à la Coupe Icare 2019. Mon contrat avec Gradient se terminait le 31 décembre 2019 et j’ai commencé à en parler à différents fabricants de parapente. NOVA était l’un des partenaires potentiels qui m’intéressaient particulièrement…  Je voulais une entreprise qui soit réellement intéressée pour m’avoir et qui a aussi besoin de mes compétences et de ce que je fais. Vous savez, je veux être utile à mon partenaire…

Les exigences de Théo

L’équipe R&D, le designer et l’usine doivent travailler avec moi – des premières idées du prototype jusqu’au produit final. Je veux aussi une entreprise qui a les compétences et qui soit pleinement motivée et concentrée sur le respect de ces critères.

Enfin, j’ai également besoin d’une entreprise qui est un partenaire sérieux et professionnel, avec une longue histoire d’entreprise et une bonne réputation. J’ai une photo de moi à l’âge de deux ou trois ans, debout devant une bannière NOVA. Je connais donc l’histoire de l’entreprise. Ils sont depuis longtemps un acteur majeur du parapente. Ils sont dignes de confiance. … Ils étaient également très intéressés pour m’avoir parmi eux et à bénéficier de ce que j’ai à leur offrir. Je sentais qu’ils étaient simplement heureux de m’accueillir. »

Sa mission chez NOVA

Etre une vitrine de NOVA, de promouvoir la marque, de créer du contenu, d’échanger avec les pilotes, d’avoir des relations avec les écoles et les revendeurs et faire ce qu’il fait déjà tous les jours : « voler et faire partie de la communauté du parapente ». 

Il continuera naturellement de participer aux compétitions acro : « c’est ma principale activité et mon image. Il est donc important que je continue de concourir et j’espère gagner ! La bonne chose est que NOVA et moi avons conclu un accord à long terme. C’est sûr, cela nous donnera le temps de créer de grandes choses ! »

Propos de Philipp Medicus, responsable R&D de NOVA

Pas de voile acro chez NOVA, alors pourquoi Théo ?

Si on consulte la gamme NOVA, on constate qu’aucune voile acro n’existe jusqu’à présent. Désormais armé du savoir-faire de Théo et de son expérience dans l’univers de la conception chez GRADIENT, quelles sont les ambitions de NOVA ?

« Nous n’avons pas choisi Théo car il est le meilleur pilote acro. Il s’agit d’une coopération à long terme qui dépasse de loin l’acro.Théo pilotera uniquement des parapentes NOVA, également en compétition acro comp et agira comme ambassadeur de la marque« .

Tout d’abord, nous concevrons l’aile parfaite pour Théo. À ma grande surprise, nos ailes «normales» bénéficient du travail sur le proto de Théo. Plus je travaille sur l’aile acro, plus je suis excité. Il y a plus de similitudes avec une aile standard que je pensais au départ.

La future voile de Théo : une 12 m² !

À première vue, la voile proto acro de Théo est une voile de 12 m² avec un profil spécial et 4 lignes. Donc, elle n’a pas grand chose en commun avec nos autres ailes. Au deuxième coup d’œil, il s’avère que certaines des exigences sont très similaires : par exemple, la voile doit être très résistante aux fermetures. Elle doit sortir de manière fiable du décrochage parachutal à des angles d’attaque importants.

En tant que concepteur d’ailes, j’aborde ces exigences et ces problèmes sous un angle complètement différent, car le concept de base est complètement différent. Cette nouvelle approche ouvre de nouvelles perspectives qui seront également bénéfiques pour nos voiles « normales ». De plus, la perspective et les idées de Théo sont très intéressantes car il a beaucoup d’expériences dans le développement de voiles acro. »

Source : NOVA

horizontal break
tu aimes cet article, alors partage-le !
 

31/10/2019

horizontal break

AVIS SECURITE

Rupture pattes d’attaches sur tandem SUPAIR Sora 2

Le dimanche 27 octobre 2019, à Doussard, un pilote et son passager, volant sous un SUPAIR SORA 2 taille 42, ont subi, pendant une manœuvre standard, un incident de vol heureusement sans conséquences dramatiques (ouverture du secours), faisant suite à la rupture de plusieurs pattes d’attaches sur les ‘A’.

Comme cet incident survient un mois après un autre incident du même type, avec le même modèle d’aile avec un autre pilote, des investigations, menées par le fabricant SUPAIR en collaboration avec le laboratoire suisse Air Turquoise, n’ont montré « aucun défaut particulier« . Le fabricant SUPAIR appronfondit cependant son enquête afin de comprendre ce qui s’est produit pour déterminer « s’il s’agit d’un concours de circonstances ou d’un problème spécifique ».

Dans l’attente des conclusions de leur enquête, SUPAIR recommande de ne plus utiliser votre aile SORA 2 en taille 42 : « Nous sommes conscients des désagréments causés par notre demande mais, dès lors qu’il y a le moindre soupçon lié à la sécurité, c’est le principe de précaution qui doit s’appliquer ».

SUPAIR informera au plus vite des résultats afin que vous puissiez revoler en toute sérénité sous votre aile SORA 2.

Communiqué sécurité SORA 2 (pdf)

horizontal break
tu aimes cet article, alors partage-le !
 

26/06/19

horizontal break

NOUVEAUTE

SOL propose la « première 2 lignes en catégorie XC Sport« 

Le comportement de la voile 2 lignes SOL LT 1 au décrochage et à la fermeture asymétrique… pour présenter son comportement semblable à une voile de catégorie EN C.

La voile 2 lignes SOL LT 1 ouvre la voie de la performance à un plus grand nombre de pilotes

Le fabricant SOL est loin d’être à la ramasse en termes d’expériences en vol de distance. Entourés de pilotes brésiliens réalisant de nombreux records mondiaux, la marque entretient une réelle culture du vol de distance, bénéficiant régulièrement de leurs retours d’expériences précieux. En effet, il n’est pas fréquent de trouver des pilotes expérimentés acceptant de voler sous des voiles progression et loisir quand les conditions sont fumantes !

Depuis 2 ans environ, la gamme SOL a pris un brin de fraîcheur et de peps avec les voiles loisirs ou compétition.

Progression, loisir ou compétition, les derniers modèles* pilotés par des pilotes très expérimentés ont connu des résultats impressionnants en distance. Des voiles appréciées en terme de sécurité passive et de confort. Si la voile SOL LT1 est homologuée EN CCC, elle présente des caractéristiques et un comportement semblable à une voile de catégorie EN C.

* Prymus (A), Atmus (B), Sycross (B+), SOL TR27 (CCC), SOL High competition

Voici la voile qui va faire parler d’elle auprès des pilotes aguerris : la SOL LT 1 !

Après la SOL TR 27 qui est une 2 lignes à fort allongement (modèle homologuée EN CCC aussi), le fabricant brésilien SOL innove en proposant une 2 lignes de 66 cellules avec un allongement de seulement 6,25 (allongement habituel des voiles de la catégorie EN C). Ary Carlos Prady, patron de la société SOL, est très fier de proposer le « premier parapente XC Sport au monde qui utilise la technologie équipant habituellement les voiles de compétition (EN D ou CCC)« .

Cette voile a donc été conçue, d’une part, pour les pilotes ayant acquis une bonne expérience sous une voile EN B sportive qui souhaitent passer à la catégorie supérieure ou, d’autre part, pour les pilotes volant avec une C, D ou même CCC qui recherchent le même niveau de sécurité passive qu’une C mais avec des performances supérieures.

Comportement

Le fabricant brésilien annonce que la SOL LT 1 « a des caractéristiques de pilotage d’une aile classique homologuée EN C mais avec une plus grande rigidité dûe à sa construction même si elle dispose de la technologie 2 lignes ». Il précise  que cette voile forme « un ensemble confortable et plus facile à manœuvrer. »

« Nous voulons proposer au pilote concerné par ce type de voile, un modèle qui lui permettra d’effectuer de très bons vols en toute sécurité et avec une technologie exceptionnelle. Le pilote de référence est celui qui peut voler à l’aise sur une voile C, c’est tout ». Ary Carlos Pradi

Pourquoi avoir choisi l’homologation CCC ?

Les critères homologations prennent du retard sur l’évolution des ailes ! Une 2 lignes ne peut pas passer en C à cause des oreilles qui ne peuvent se faire qu’avec les lignes de pliage. SOL a préféré communiquer sur l’accessibilité d’une aile pour un niveau de pilotage donné (ici Voile destinée aux pilotes volant avec une voile de vatégorie EN C) plutôt que de se baser sur le seul critère d’homologation.

Sur une voile deux lignes, où une grande partie de la charge repose sur les A, il est pratiquement impossible de faire les oreilles (comme l’exige la norme EN). La voile aurait pû être présentée pour une homologation EN D mais Ary Carlos Pradi a préféré la faire homologuer EN CCC. En effet, il aurait été plus difficile d’expliquer aux pilotes, si cette voile avait été EN D, les qualités de son comportement identiques à celles d’une EN C (risque de perdre une partie de la clientèle potentielle). Sol n’a pas souhaité dégrader son modèle, ce qui aurait eu des incidences notoires sur ses performances.

XS S M L XL
Cellules   66 66 66 66 66
Surface 21,74 23,4 24,87 26,64 28,74
Largeur m 11,66 12,1 12,47 12,91 13,41
Allongement 6,25 6,25 6,25 6,25 6,25
Surface projetée 18,71 20,13 21,4 22,92 24,73
Line Diameter mm Vectran 0,6 – 0,9 – 1,0 – 1,2 – 1,4 – 2,2  /  Technora 2,1
Hauteur cm 742 768 790 816 846
Corde cm 231 240 247 256 266
Weight kg 5,4 5,8 6,2 6,6 6,8
Minimum Profile kg 70 – 85 80 – 95 90 – 105 100 – 115 110 – 130
PTV idéal kg 75 – 80 85 – 90 95 – 100 105 – 110 115 – 125
Certification FAI Load CCC CCC CCC CCC

Présentation des allongements des voiles de la gamme SOL

horizontal break
tu aimes cet article, alors partage-le !
 

06/08/2019

horizontal break

NOUVEAUTE

Tandem APCO Game Mk2, innovations et robustesse (39 et 42 m²)

La nouvelle version du Tandem APCO Game Mark 2 (MKII) propose plusieurs innovations et une nouvelle taille plus petite (39 m²). Outre les dernières technologies, un système verrouillable qui permet d’allonger la plage de vitesses.

Les élévateurs

Les élévateurs ont des trims plus longs pour élargisser la plage de vitesse. Cette augmentation de la plage de vitesse (de 46 à 50 km/h) peut être verrouillée ou déverrouillée en retirant une manille sur les élévateursen fonction de vos besoins. Voir la vidéo ci-dessous.

Coupe 3D

Sa fabrication bénéficie d’une coupe 3D sur le bord d’attaque offrant une surface plus propre, donc plus de performances. Les trims sont facilement remplaçables pour écarter d’éventuels problèmes en pleine saison.

Structure interne

Le tandem APCO GAME 42 est selon les dires du fabricant israélien « une aile vraiment remarquable, incorporant une structure interne intelligente et un profil de pressurisation automatique, produisant des caractéristiques qui impressionneront même les pilotes les plus expérimentés ».

Sensation de voler avec une voile solo

Si le vol en tandem est toujours un plaisir pour le passager qui vole pour la première fois, ce biplace est un vrai « game » est pour le pilote,  son comportement ressemblant beaucoup plus à une voile solo qu’à un tandem : « En vol, vous oublierez vite que c’est un tandem au-dessus de votre tête alors que cette machine à thermiques vous entraîne en spirale jusqu’au plafond – et tout cela avec un ami à bord« .

Fabrication

La robustesse de l’aile est l’une des principales caractéristiques prises en compte par les biplaceurs. Un mélange de Gelvenor et d’autres types de tissus et de matériaux plus légers garantira de nombreuses heures supplémentaires de service pour le Game 42 : « le tissu Gelvenor est reconnu depuis de nombreuses années comme le meilleur en terme de durabilité et de longévité… Chaque heure de vol sera moins coûteuse du fait de leur robustesse. »

Homologation EN B – Approbation DGAC pour l’utilisation paramoteur

GAME MKII 39 42
Nombre de cellules 50,00 52,00
Surface 39.6 42.5
Projetée 34.9 37.1
Allongement 5,10 5,10
PTV 110-190 110/140-230
PTV paramotor 286,00 326,00
Poids 7,90 43563,00
Largeur 3,42 3,42
Corde 0.78 0.78
Longueur suspentes 8,40 9,10

 

En savoir plus – Voir la fiche technique

horizontal break

Sellette très pratique pour les biplaceurs

Système d’aide du positionnement du passager au décollage

Ayant assisté à une démonstration de la gamme APCO par Aurélia Hallé chez Sébastien de K-Paramotor (centre paramoteur en Bretagne Sud), j’ai été étonné par la praticité des sellettes pilote et passager proposés par APCO. Si la sellette Tandem APCO existe depuis plus de 5 ans, j’ai trouvé utile d’en reparler car les concepts développés sur ce modèle répondent à de nombreux soucis rencontrés par les biplaceurs au moment du décollage . En effet, il est difficile de contrôler les réactions du passager au décollage, notamment la fin de la course et l’assise.

Grâce au système d’attache sans sangles aux cuisses, le passager n’est pas tenté de s’asseoir trop tôt. D’autre part, grâce à un système ingénieux de cale-pieds installés sur la sellette passager, le pilote choisit quand il souhaite installer le passager dans la sellette. De plus ce modèle est équipé de poignées à double usage : soit pour donner un grip aux assistants au décollage ou pour proposer au passager le moyen de s’agripper à quelque chose.

Voir la vidéo de démonstrationEn savoir plus

horizontal break
tu aimes cet article, alors partage-le !
 

31/07/2019

horizontal break

TEAM AIR DESIGN

Florian Sanchez vient renforcer l’équipe AIR DESIGN France

Après une première expérience commerciale de 2 ans pour représenter le fabricant AXIS, Florian Sanchez, jeune pilote talentueux formé dans la structure de Font-Romeu, a rejoint l’équipe Air Design France le 1er juillet 2019 pour soutenir la forte croissance de la marque en France.

Le siège d’AirDesign France géré par Nicolas Cochet reste toujours implanté à Saint Hilaire. La mission de Florian, basé à Annecy, sera de renforcer la présence du fabricant en France auprès des pilotes, chez les revendeurs et sur les évènements.

AirDesign France: france@ad-gliders.com
Nicolas: nicolas@ad-gliders.com Mobile: 06 11 582 787
Florian: florian@ad-gliders.com Mobile: 06 89 86 11 19

web :ad-gliders.com/fr
Facebook : AirDesignGliders France
Instagram : instagram.com/airdesignparagliders 

Florian Sanchez et Nicolas Cochet

horizontal break
tu aimes cet article, alors partage-le !