• Home
  • /CONSEILS
  • /Brevet de pilote confirmé, pas de place au hasard
Brevet de pilote confirmé, pas de place au hasard

Brevet de pilote confirmé, pas de place au hasard

Au hasard de Youtube, je suis tombé sur cette vidéo réalisée par Bertrand Chatain et Loïc Vicier de l’école Prévol (St Hilaire). J’avais vu cette vidéo il y a presque 2 ans. A l’origine, c’était une pré-série qui n’a malheureusement jamais été reprise. Un tuto de plus à développer…

Mais revenons à cette vidéo et au Brevet de pilote confirmé (BPC). Car c’est bien du BPC que cette vidéo traite. Lorsqu’elle est apparue sur Youtube et partagée par la ligue Rhône-Alpes, les retours ont été étonnants comme :
« J’espère que, pour obtenir son BPC, il ne faut pas savoir faire tout ça! »
Eh bien techniquement SI ! Et j’irais même jusqu’à dire que pour qui travaille un peu régulièrement, ces exercices n’ont rien d’extraordinaire.

Le Brevet de Pilote Confirmé n’est pas un examen difficile si vous vous y êtes préparé!

Alors côté pente école ou travail au sol si vous préférez, sortez vos voiles et jouez avec le plus souvent possible, car SI vous pouvez vous faire recaler sur une tempo mal maîtrisée ou parce que vous ne savez plus faire de gonflage dos-voile.
Pour la partie vol, certaines écoles vous emmèneront voler. D’autre regarderont vos aptitudes à sortir d’un 360° ou à faire un virage dynamique. Mais tous regarderont votre approche. La manière avec laquelle vous la construirez et vous vous adapterez aux conditions.

Côté théorie

Enfin côté théorie… Je ne peux que vous conseiller de vous préparer au QCM BPC de 30 questions via le petit logiciel fédéral
Et pour les questions ouvertes à développer, il existe deux documents PDF fait par Robert ALAKIAN
Lisez-les au moins une fois chacun. Posez des questions si vous ne comprenez pas.
Le jour de l’examen, essayez d’écrire proprement (pensez à ceux qui corrigent), faites des schémas clairs, ne vous lancez pas dans la question sans l’avoir lu plusieurs fois et être certain de l’avoir comprise.

Le BPC n’est pas un examen difficile si vous vous y êtes préparé!

Enfin et c’est juste pour information… Seuls les formateurs de ligue peuvent faire passer les BPC.

Laurent Van Hille – RRF Rhône-Alpes

Vos réactions

Mike Pasquali  : Bonjour. Pour commencer Merci Laurent pour vos tutos que j ai beauoup diffusé autour de moi .
Ensuite je pense qu il est normal de voir des licenciés se poser des questions sur l’examen pratique du BPC étant donné les disparités d’exigences que l’on peut observer selon les lieux d’examens. Peut-être que cette partie mériterait d’être normalisée. Courage à celui qui pourrait s”en charger

Laurent Van Hille : La fédération y travaille. Mais il faut tenir compte de toutes les différences observable sur le territoire. Un stage SIV semble difficile dans certaines régions par exemple. Mais un travail de fond est en cours et il avance année après année.
Et puis, il faut former les formateurs de ligue. Et là, la tâche s’annonce plus difficile. Les habitudes n’aiment pas le changement (et ce n’est en aucun cas une critique). Et si une partie des formateurs de ligue “actifs” que je connais souhaiteraient aller vers plus d’observation au sol et moins de performance, on voit encore très souvent des BPC qui s’accordent dans le cadre d’un stage cross ou d’un stage SIV.

One thought on “Brevet de pilote confirmé, pas de place au hasard


Laisser un commentaire