• Home
  • /Infos parapente

Infos parapente

12/07/2018

horizontal break

FAITS DIVERS

6 kg de cocaïne trouvés dans un parapente à l’aéroport de Bordeaux

Photos : Brigade des douanes de l’aéroport

Attention aux matériaux choisis pour lester votre parapente, surtout si vous voyagez !

Le samedi 7 juillet, une Brésilienne en escale à Bordeaux et à destination de Lyon et de Paris a été obligée d’interrompre son voyage. Intrigués pas ses bagages, les agents des douanes ont décidé de la contrôler.

Son sac parapente (un peu lourd), passé aux rayons X, a fait apparaître “des masses suspectes”. À l’intérieur, ils découvrent six pains de cocaïne (6,160 kg).

Déférée ce mercredi matin au parquet de Bordeaux, la Brésilienne sera jugée l’après midi même dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate.

C’est la saisie de cocaïne la plus importante à l’aéroport de Mérignac depuis 2010.

source : quotidien SUD OUEST

horizontal break
 

08/07/2018

horizontal break

COMPETITION

Championnat de France de distance 2018 : les podiums

crédit photo : Léo Hamard (67è position)

Honorin Hamard et Méryl Delferrière, champions de France 2018 !

Les Clubs et écoles de parapente de Mieussy ont accueilli du 1er au 7 juillet le championnat de parapente de distance 2018 avec plus de 130 pilotes français et étrangers. Quatre manches ont pu se dérouler avec respectivement les distances de 70, 54 , 80 et 62 km.

C’est le titre qui manquait au palmarès du champion international Honorin Hamard. C’est désormais chose faite après avoir remporté 3 manches sur 4. En 2è position, Jean Marc Caron aux commandes de la nouvelle Icepak Evox suivi par le pilote allemand Ulrich Prinz en Enzo 3. A noter, la championne de France 2018 Meryl Delferrière qui finit à la 6è place au classement général. Félicitations à tous !

Voir les parcours et  résultats des 4 manches

Liste des participants français

Honorin HAMARD
Pierre REMY
Charles CAZAUX
Luc ARMANT
Julien WIRTZ
Laurie GENOVESE
Jean-marc CARON
Maxime PINOT
Stephane DROUIN
Meryl DELFERRIERE
Jonathan MARIN
Alexandre JOFRESA
Simon PELLISSIER
Jacques FOURNIER
Tim ROCHAS
Teo BOUVARD
Thomas GURY
Martin REBORD
Stephane POULAIN
Remi BOURDELLE
Manuel BRECHIGNAC
Franck PERRING
Bastien DE LUCA
Baptiste LAMBERT
Yoann CHAVANNE
Flavio FUNIATI
Jerome HULIN
Jules CROIBIER
Cyril LAMBERT
Lois GOUTAGNY
Tanguy RENAUD-GOUD
Remi MONTGINOT
Benoît PERRIN
Arnaud SECHER
Jose FERREIRA
Fabien DOFFIN
Simon METTETAL
Leo HAMARD
Arnaud BEUGNETTE
Julien MARION
Cyrille MARCK
Etienne COUPEZ
Erwan DIDRICHE
Manuel LALY
Gildas BEN
Xavier LAPORTE
Sebastien COMBES
Thibaut VARGAS
Thomas DINH
Remi GODEFROY
Sandra ANTONY
Gregoire LOMBARDI
Eric PUSIOL
Martin VERNEREY
Constance METTETAL
Tom CHAUVIN
Florian SERRA
Ashami FARES
Samuel AVENNE
Noah LOCATELLI
Andy TALLIA
Eric DAIGREMONT
Xavier COLLET
Jean-yves SEVENO
William BIDAUD
Pierre LAURENS
Jean-jacques LIVINEC
Gilles DE-LOUISE
Edouard POTEL
Abdel-hafize ALI-HASSAN
Francois BICHET
Dominique CRESPEL
Laurent LAVAL
Patrick ROYER
Alexandre LHUILLIER
Xavier GIRIN
Valentin GILET
Arnaud BEDOUELLE
Pierre-alain GUILLAUME
Antoine BERNIER
Jean-louis ASENSIO
Stephane MEYTADIER
Robin GUDEFIN
Daniel LARUELLE
Marin DESCARREGA
Nicolas FAVRE
Jerome DELBECQUE
Johann GORLIER
Francois PERIE
Benjamin LACOSTE
Simon TATTEVIN
Alexandre DAMIANO
Marc-antoine VOIRIN
Stephanie CONTE
Antoine FANIN
Laurent MOUNOT
Patrice GUIEN
Sarah CASTELLARNAU
Frederic LECONTE
Tiphaine LEMAIRE
Tam LUUTHO
Frédéric SOUCHON
Sebastien TOURNAIRE
David FASSEU
Martin BEAUJOUAN
Pascal BERNHARD
Julien GARCIA
Maud BIDAUD
Stephen GICHUKI
Didier MATHURIN
horizontal break
 

03/07/2018

horizontal break

COMPETITION

Les podiums de la PWC Gemona 2018 (Italie)

Une nouvelle étape de la Coupe du Monde Parapente s’est déroulée du 24 juin au 1er juillet à Gemona en Italie.

Plus de 120 pilotes ont participé à 4 manches. C’est le pilote slovène Jurij VIDIC qui termine sur la première marche du podium entouré de l’allemand Tosten SIEGEL et du français Jonathan MARIN. Côté féminin, Seiko FUKUOKA, à la première place, termine 16è au classement général. En 2è et 3è places du podium, la Suisse Yael MARGELISH et l’étonnante jeune française Méryl DELFERRIERE.

De nouvelles voiles autres que des OZONE et GIN en compétition

Apparaissent de nouvelles voiles comme, entre autres, la Up Meru, la Triple Seven RFC, la Flow XC Racer et la MAC PARA Magus 10. A noter aussi, NIVIUK qui revient avec une nouvelle voile, la Icepeak Evox encore en test et pilotée par Tim Rochas. On l’avait déjà vue lors de la précédente compétition PWC à Baixo au Brésil.

Positions des pilotes avec les voiles suscitées
TRIPLE SEVEN RFC – Tilen CEGLAR : 13 / NIVIUK Icepeak Evox – Tim ROCHAS 20  /  FLOW XCracer – Felipe REZENDE : 32 / MAC PARA Magus – Christian AMON 117 / UP MEru – Nanda WALLISER 121

En savoir plus

Crédits photo : PWCA

Top Ten masculin

1 Jurij VIDIC SVN
2 Torsten SIEGEL DEU
3 Jonathan MARIN FRA
4 Russell OGDEN GBR
5 Durali KARACA TUR
6 Charles CAZAUX FRA
7 Yongtae AHN KOR
8 Dušan OROŽ SVN
9 Ulrich PRINZ DEU
10 Luc ARMANT FRA

Top Ten féminin

1 Seiko FUKUOKA NAVILLE FRA
2 Yael MARGELISCH CHE
3 Méryl DELFERRIERE FRA
4 Silvia BUZZI FERRARIS ITA
5 Keiko HIRAKI JPN
6 Klaudia BULGAKOW POL
7 Daria KRASNOVA RUS
8 Kari ELLIS AUS
9 Joanna DI GRIGOLI VEN
10 Constance METTETAL FRA

 

Voir tous les résultats

horizontal break
 

01/07/2018

horizontal break

COMPETITION

Course Hike & fly X-Pyr 2018 : les résultats

La course X-Pyr, Hike&Fly à travers les Pyrénées, s’est terminée le 30 juin. Chrigel Maurer et Maxime Pinot sont arrivés le 28 juin. Stanislav Mayer et Nelson Defreyman, le 29 juin. L’autre pilote arrivé au goal avant la finale Eduardo Garza.

Troisième victoire consécutive pour Chrigel Maurer arrivé le 28 juin vers 14h30. Le soir, c’est Maxime Pinot, pour qui c’est la première édition, qui atteint la ligne d’arrivée. Stanislav Mayer et Nelson Defreyman sont arrivés le 29 juin.

Le 30 juin, comme il y avait encore beaucoup de pilotes en action, la remise des prix a été repoussée à 14h30.

Le classement final des dix premiers est :
1. Maurer (goal)
2. Pinot (goal)
3. Mayer (goal)
4. de Freyman (goal)
5. Garza (goal)
6. Gris
7. Koren
8. Aravelo / Keller
10. Bramfitt

voir tous les résultats

Chrigel Maurer au dernier turnpoint avant le glide final vers la plage de Port de la Selva

Maxime Pinot arrivant au dernier turnpoint

Jeudi 14h30 : arrivée de Chrigel sur la plage de Port de la Selva avec 30 km/h de vent.

Si l’édition 2018 de la X-Pyr était annoncée la plus dure des 4 courses organisées depuis 2012, Chrigel et Maxime viennent de la terminer en 5 jours seulement. Félicitations à Chrigel, Maxime et leurs équipes ! Maxime qui s’est porté candidat pour la course Red Bull X-Alps en 2019 confirme encore ici ses grandes capacités dans les courses extrêmes. Chrigel doit s’inquiéter de ce nouveau rival !

Crédit photo : Between Summit and Sky

Suivre la course – Live 2DLive 3D

Stanislav Mayer au dernier turnpoint

Nelson Defreyman au dernier turnpoint (casquette inversée)

horizontal break
 

29/06/18

horizontal break

RECORD

Dénivelé de 12000m pour Tobias Grossrubatscher et 6000m pour Olivier Berzal

Le record de Tobias Grossrubatscher

Le 23 juin, le pilote Tobias Grossrubatscher* a remonté la même montagne Alpe di Siusi (Italie) 14 fois redescendant à chaque fois en parapente. A total, il totalise 12069 mètres d’altitude, soit un nouveau record précédement obtenu par Johannes Gappmayer (11865m).

Tobias volait avec une voile Skywalk Tonka et un harnais ultra-léger fabriqué sur mesure par Nervures (132 g).

Info collectée sur le site allemand lu-glidz

* En 2017, Tobias Grossrubatscher a participé au Redbull X-Alps. Au classement final, il a terminé à la 13ème place.

Dernier vol d’Olivier sous sa voile AIR DESIGN UFO

Et pour le clin d’oeil, les 6000 m d’Olivier sur le spot de Signes

Olivier Berzal avait déjà réalisé en octobre 2017 un bel exploit à Signes : 10 vols sur un dénivelé de 357m, soit 3757 m en 6 heures. Le 16 juin, il s’entraînait sur le site de Signes et comme la journée était favorable, son objectif de faire 15 ascensions pour atteindre les 6000m de dénivelé lui semblait possible… Et le presque quinquagénaire risque de pousser le bouchon encore un peu plus loin. A suivre.

Le 16 juin, je faisais une journée d’entraînement “marche-vol” sur le spot de Signes. Après quelques montées avec le solide Seb Fontaine et Fabien Gras à blaguer comme “des gonzesses”, mon idée de faire les 15 ascensions m’a semblé possible ce jour-là.

Comme la journée était belle, qu’il y avait encore des batteries dans la montre Suunto, les montées et les vols ont “glissé” avec 2 reposes au déco d’Agnis (une première pour Bibi avec la UFO). Comme j’avais déjà fait 10 montées avec 10 vols en 6 heures, pourquoi ne pas pousser le bouchon un peu plus loin ?
Bilan de la journée : 15 montées de 400 m de D+ soit un petit 6000 m de dénivelé dans les guitares (avec des genoux tous neufs) et 15 vols.
CE N’EST QU’UN JEU, CE N’EST QUE DU SPORT. A plus dans l’pentu ou l’cumulus.

Olivier Berzal – Initiateur du Tour de France des sommets en parapente

Au moment où nous bouclons ces quelques lignes, Olivier (avec sa fidèle monosurface UFO Air Design au fond du sac) et ses copains de “La Compagnie des Alpinistes du bord de mer” ont gravi le Mont-Blanc avec (et pour) un super-héros BRICE LOMBARD de FUCKY Story.

Les partenaires d’Olivier : Airdesign Gliders France, Envol de provence, Stodeus solar paragliding instruments, Rock the outdoor, MaCryo-Cryothérapie Corps Entier-Toulon.

Photo à gauche : sommet du Mont-Blanc le 28 juin 2018 avec (de droite à gauche) : Brice Lombard (le super-héros), Romain Olivier (le guide, à suivre au championnat de France de trail 2018), Sébastien Henri (le podologue traileur supersonique), Olivier (le comique de service).

horizontal break
 

28/06/2018

horizontal break

NOUVEAUTE

Bientôt, une voile d’acro chez BGD pour le parapente et le paramoteur

Vu chez le fabricant BGD

Toujours en développement, la nouvelle voile BGD Zest est conçue pour l’acro en paramoteur et en parapente. Elle sera notament renforcée pour soutenir les efforts soutenus des manœuvres d’acro avec un moteur.

Manu adore le concept jusqu’ici : « Elle monte très bien au gonflage, les efforts à la commande sont très agréables et l’aile a une bonne pression interne ».

A suivre !

horizontal break
 

26/06/2018

horizontal break

NOUVEAUTE

La Gin Atlas 2, une voile EN B “fun” mais “no stress”

News GIN

La  GIN Atlas 2 est une voile homologuée EN B, facile pour les pilotes débutants et de loisirs qui recherchent une voile qui inspire confiance et qui offre encore de grandes possibilités aussi en cross.

Les caractéristiques de la GIN Atlas 2

– Gonflage facile et décollage en douceur,
– Contrôle du tangage bien amorti dans des conditions fortes,
– Maniement confortable et rassurant avec un virage bien coordonné,
– Course de freinage longue et progressive pour une large marge de sécurité,
– Capacité utile de “reniflage du thermique”
– Amélioration des performances dans des conditions faibles et fortes

En savoir plus

horizontal break
 

20/06/2018

horizontal break

COMPETITION

Open du Lac d’Annecy – 9 juin 2018 / compte rendu

Vidéo : Baptiste Lambert (4ème) – Photo : Karine Dupureur – Talloires-Montmin

Le Club des Chamois Volants, basé à Talloires-Montmin, a organisé le “Supair-Open du Lac” le week-end des 9 et 10 juin 2018. Compte tenu des conditions, le comité d’organisation a décidé de proposer une seule manche qui a été courue le samedi.

Le parcours : décollage depuis le site de Talloires/Montmin, avec survol de 6 balises positionnées entre le Parmelan, le Semnoz et l’atterrissage à Doussard (54 km).

Les nuages bas et les conditions changeantes ont mis les nerfs des pilotes à rudes épreuves. Seulement 23 compétiteurs sur 52 inscrits ont bouclé le parcours de 54km, le vainqueur, Julien Wirtz (Enzo 3), réussissant à terminer en 2h10. Il était suivi par Arnaud Sécher (Boomerang 11) et Julien Marion (Enzo 2).

Julien nous commente sa manche :
Le tracé était à mon avis bien adapté aux conditions du jour avec de bons changements de rythme, des passages assez originaux (raccrochage face est du Semnoz au niveau de Sévrier). Personnellement, j’ai un peu trop attaqué en début de manche et me suis retrouvé en difficulté au dessus de Sévrier à moins de 200 m
sol, ensuite j’ai pris pas mal de retard jusqu’au col de Leschaux. Par contre, j’ai su reprendre un bon rythme de vol de Leschaux jusqu’au Parmelan avec les conditions qui se sont à nouveau excitées, ce qui m’a permis de reprendre le groupe de tête. Ensuite, en attaquant sur la fin, je suis arrivé à me détacher en tête, avec un peu de réussite à la fin en passant la ligne à 10m sol. Le gros passage d’ombre entre Leschaux et le Roc des bœufs nous a contraints à nous adapter et à changer les plans que l’on avait pu établir avant le décollage”.

Le club tient à remercier toute l’équipe des bénévoles drivés par Florent Philippe, Fred Escriba (Directeur de l’épreuve FFVL), la société Supair pour le parrainage, ainsi que les partenaires historiques : les Passagers du vent, les Grands Espaces, Neo, les amis de la SAMETT et les services techniques de Talloires-Montmin.

Rendez-vous l’an prochain pour une nouvelle édition en espérant de meilleures conditions.

Voir les résultatsLien vers l’article –  Album de 160 photos réalisées par Karine Dupureur

horizontal break
 

19/06/2018

horizontal break

NOUVEAUTE

Sellette ADVANCE Axess 4, une valeur sûre pour les pilotes débutants

News Fabricant

La dernière version de la sellette ADVANCE AXESS 4 répond à toutes les exigences attendues par un pilote débutant : simple, facile au déco et à l’atterrissage et protections maximum

La sellette ADVANCE AXESS 4 dispose de toutes les caractéristiques fondamentales qui constituent une sellette polyvalente adaptée aux débutants :

  • un réglage facile,
  • un système de fermeture clair,
  • un accrochage sûr de la voile,
  • une position assise facile à trouver après le décollage,
  • une aisance à se redresser avant l’atterrissage.

La protection hybride Air-Foam amovible assure une protection et une compacité maximales. La sellette AXESS 4 est notamment équipée d’éléments de protection viscoélastiques souples “SAS-TEC” sur les côtés et dans le dos jusqu’aux cervicales. Ce matériau issu des sports motorisés fait office de protection contre les chocs et la pénétration d’objets pointus.

Disponible à partir de fin juillet en trois tailles et 2 coloris.

En savoir plus

horizontal break
 

18/06/2018

horizontal break

COMPETITION

Airtour 2018, l’une des éditions les plus engagées

Podium de l’édition 2018

1er – Tanguy RENAUD GOUD
2è – Guillaume BELLET
3è- Baptiste YOUT
4è – Théo de BLIC
5è – Stéphane GARIN
6è – Henri MONTEL

voir tous les résultats

Photos ci dessus : ©  PkProd – © Alain Doucé

La compétition marche et vol St Hil Airtour s’est déroulée du 9 au 17 juin. Cette édition a été particulièrement difficile à cause de la météo dantesque les premiers jours. Habituellement, les premiers bouclent la course en 2 à 3 jours, cette année, il en aura fallu 7 !

Les champions (et leurs assitants) ont bouclé le Airtour le samedi 16 juin. Les 4 premiers jours les athlètes ont marché toute la journée réalisant parfois quelques petits ploufs. Une dizaine de concurrents ont déclaré forfait avant même le milieu de la semaine. Ce sont les mieux préparés qui ont résisté comme Tanguy en pleine forme suivi de près par Steph, Maxime, Théo, Guillaume, Henri, Ludo, Tony et Fred.

Avec le soleil qui est arrivé enfin le jeudi, le moral est remonté avec notamment Tanguy qui montre qu’il ne sait pas que marcher ! Seulement 6 pilotes sont arrivés au goal. Bravo à la seule fille Yael qui s’est accrochée jusqu’au bout allant même jusqu’à marcher avec des béquilles en espérant voler du Serpaton !

Voir la synthèse de la course réalisée par Damien Lacaze

Revivez les meilleurs moments du Airtour

– Toutes les chroniques du Airtour “Il raconte la course” ont été réalisées par d’anciens participants au Airtour et qui évoluent tous au niveau international : Gaspard PETIOT, Maxime PINOT, Clément LATOUR, Antoine GIRARD, Julien WIRTZ, Arnaud BAUMY, Damien LACAZE.

– Pour connaître l’ambiance et les conditions de la course, découvrez les vidéos officielles  (réalisées par  PkProd) et le Portfolio (Alain Doucé).

Voir les pilotes participant – Voir les parcours – La page Facebook

horizontal break
 

13/06/2018

horizontal break

NOUVEAUTE

BC System, le système de contrôle simultané des B et C de TRIPLE SEVEN

Le système de contrôle des B et C installé de série sur la voile TRIPLE SEVEN Queen 2 est désormais disponible en option pour la King.

Les systèmes classiques de contrôle de l’inclinasion du profil installés uniquement sur les C présentent l’inconvénient de déformer le profil uniquement sur l’arrière, de dégradar ainsi les performances de glisse. Grâce au BC System proposé par TRIPLE SEVEN, c’est l’arrière du profil dans son ensemble qui est incliné, optimisant ainsi les performances de plané.

Kit pour la King

TRIPLE SEVEN a mis au point ce système pour pouvoir l’installer aussi sur sa voile King (EN D). Ce kit est très simple à installer.

Voir le manuel d’installation

horizontal break
 

08/06/2018

horizontal break

NOUVEAUTE

La nouvelle sellette Woody Valley GTO light pour le cross et le vol rando

Voici la nouvelle sellette cocon light du constructeur italien Woody Valley dédié pour le cross et les amateurs de vol rando. La Woody Valley GTO light est une sellette très aboutie qui regroupe, tout comme le sac de portage, de nombreux équipements bien pensés et très utiles pour les pilotes amateurs de distance et de vol rando.

Le plateau d’assise de la Woody Valley GTO Light a été remplacé par deux lattes latérales en fibre de verre, qui réduisent le poids total tout en préservant le confort et la stabilité. Le rembourrage du dos est bien aéré. La protection dorsale est homologuée à 33G (taille M pèse 450 gr). Il y a aussi une protection arrière standard supplémentaire pour le haut du dos (déjà utilisée sur les modèles HASKA2 et WANì2).

On y trouve une poche ventrale pour ranger des accessoires ou installer un petit parachute anti G. Le tableau des instruments est détachable. La poche inférieure est spacieuse et convient également pour un sac de lest. La poche arrière est aussi très spacieuse avec un emplacement dédié pour bâtons de randonnée télescopiques et un autre pour le réservoir d’eau (camelback). Il existe aussi de grandes poches latérales en néoprène avec en plus une fente conçue pour placer une radio ou un appareil photo. Il est possible d’installer un kit urinaire avec un orifice dans le bas de la sellette.

Le sac de portage (650g) est un vrai sac à dos de randonnée très complet, en tissu matelassé et aéré dans le dos et aux sangles. Il possède des réglages d’ajustement (épaules, bassin) pour améliorer le confort. La sangle pectorale a un sifflet de secours intégré. De nombreuses poches externes et attaches en font un vrai sac à dos de randonnée (poches instruments et bâtons de randonnée, passage camel back, élastique pour attacher un vêtement sur le dessus du sac).

Aux dires de certains pilotes, la sellette Woody Valley GTO Light semble plus amortie que la GTO X’ALPS à laquelle on reprochait d’être un peu trop vivante.

Poids : 3 Kg en taille M – woodyvalley.eu

horizontal break