• Home
  • /NEWS – INTERNATIONAL

NEWS – INTERNATIONAL

horizontal break

Coupe du monde parapente Coeur de Savoie 2017 : les podiums

27/05/2017

Après le succès de l’édition 2014, Cœur de Savoie a accueilli une fois de plus une étape de la Coupe du monde de parapente à Chamousset du 20 au 27 mai.

127 pilotes mondiaux représentant 27 pays étaient au rendez-vous dont 45 français. Des conditions météorologiques parfaites qui ont permis de réaliser 6 manches sur un terrain de jeu couvrant Annecy, Albertville et le massif de Belledonne. La plupart des départs ont eu lieu sur le site de Montlambert mais tous les atterrissages étaient prévus à la Ferme des Gabelins à Chamousset.

Les français, sur leur terrain, sont en grande forme avec 5 français dans le top 10 et 9 français dans le top 20. Ils remportent 6 manches sur 6.  Félicitations aux gagnant(e)s, plus particulièrement à Meryl Delferrière, 19 ans, qui vient tout juste d’intégrer l’Equipe de France et qui finit sur la première marche du podium (37è /127 au classement général) devant Seiko Fukuoka et Laurie Genovese.

Les Podiums

Hommes
1 : Luc Armant – 2 : Julien Wirtz – 3 : Ulrich Prinz

Femmes
1 : Meryl Delferrière – 2 : Seiko Fukuoka Naville – 3 : Laurie Genovese

 

Pour plus de détails, voir ci dessous

Revivre la compétition 

sur le site PWCAsur la page Facebook Coeur de Savoie

Top ten masculin

1 Luc ARMANT FRA Ozone Enzo 3
2 Julien WIRTZ FRA Ozone Enzo 3
3 Ulrich PRINZ DEU Ozone Enzo 3
4 Torsten SIEGEL DEU Gin Boomerang 11
5 Russell OGDEN GBR Ozone Enzo 3
6 Alexandre JOFRESA FRA Ozone EnZo 2
7 Thomas GURY FRA Ozone Enzo 3
8 Jean Marc CARON FRA Ozone Enzo 3
9 Idris BIRCH GBR Gin Boomerang 11
10 Nicola DONINI ITA Ozone EnZo 2

Top ten féminin

1 Méryl DELFERRIERE FRA Ozone Zeno
2 Seiko FUKUOKA NAVILLE FRA Ozone Enzo 3
3 Laurie GENOVESE FRA Ozone Zeno
4 Yael MARGELISCH CHE Ozone Zeno
5 Silvia BUZZI FERRARIS ITA Ozone EnZo 2
6 Benedicte SAURY FRA Ozone Zeno
7 Wooyoung JANG KOR Ozone Zeno
8 Mari-anne AANES NOR Ozone Zeno
9 Yvonne DATHE DEU Ozone Zeno
10 Joanna DI GRIGOLI VEN Gin Boomerang GTO

Vendredi 26 mai

Manche de 116 km de Montlambert vers le sud d’Allevard puis retour au QG. Un parcours qui a donné beaucoup de choix aux pilotes pour se diriger vers Semnoz, Roc des Boeufs ou Charbon. Maxime Pinot arriva au goal le premier mais ceux qui le suivaient juste derrière lui n’ont pas eu assez de hauteur, observant les 71 autres pilotes passant au-dessus de leur tête et rejoignant le goal. Bénédicte Saury est la first lady du jour.

Au classement général, Luc Armant garde son avance globale et la jeune pilote prometteuse Meryl Delferriere toujours leader.

Manche 6 – Top ten 

1 Maxime PINOT FRA
2 Clement LATOUR FRA
3 Charles CAZAUX FRA
4 Idris BIRCH GBR
5 Jacques FOURNIER FRA
6 Honorin HAMARD FRA
7 Xevi BONET DALMAU ESP
8 Louis GERIN-JEAN FRA
9 Aaron DUROGATI ITA
10 Michele BOSCHI ITA

Classement général

1 Luc ARMANT FRA
2 Ulrich PRINZ DEU
3 Julien WIRTZ FRA
4 Torsten SIEGEL DEU
5 Russell OGDEN GBR
6 Alexandre JOFRESA FRA
7 Thomas GURY FRA
8 Jean Marc CARON FRA
9 Charles CAZAUX FRA
10 Idris BIRCH GBR

Jeudi 25 mai
De nouveau au déco de Montlambert pour une manche de 94,5 km avec quatre points de contournements dans les Bauges, Albertville avec retour au QG. Les organisateurs craignaient que ce soit stable aujourd’hui car le ciel était voilé.

La première partie a été bonne avec des ascendances partout. En allant au nord d’Albertville, comme l’a dit Idris Birch, le pilote de test de Gin : «Les pilotes ont tenté tout ce qui était possible revenant sur les montagnes hauts ou bas». En rentrant dans le vent du nord et pour arriver au goal, ce fut «mission impossible» pour la moitié du groupe  (56 sur 120).
Pour le pilote de test Ozone Russell Ogden, c’était une «manche bien définie avec un glide final difficile, mais un grand plaisir». Le dernier mot aujourd’hui vient toutefois de Richard Gallon (qui a remporté les PWC en 1993 (avant que de nombreux pilotes de cette compétition ne soient nés) : «fabuleux».

Top Ten

1 Thomas GURY FRA Ozone Enzo 3
2 Marc WENSAUER DEU Gin Boomerang 11
2 Stephan KRUGER ZAF Ozone Enzo 3
4 Julien BRUNG FRA Gin Boomerang 11
5 Felix RODRIGUEZ ESP Ozone Enzo 3
6 Jonathan MARIN FRA Ozone Enzo 3
6 Ernesto HINESTROZA DEU Ozone Enzo 3
8 Jean Marc CARON FRA Ozone Enzo 3
8 Yassen SAVOV BGR Ozone Enzo 3
10 Richard GALLON DEU Ozone EnZo 2

Voir tous les résultats

LiveTrack24 ici

Détails sur la manche ici

Mercredi 24 mai

Aujourd’hui, une manche de 110 km a été programmée à partir du déco de Montlambert. Sur 121 pilotes au départ, 71 pilotes sont arrivés au goal. Alexandre Jofresa et Seiko Fukuoka (15è/ 121) sont les gagnants de la manche.

Top Ten

1 Alexandre JOFRESA FRA Ozone EnZo 2
2 Julien WIRTZ FRA Ozone Enzo 3
3 Torsten SIEGEL DEU Gin Boomerang 11
4 Ulrich PRINZ DEU Ozone Enzo 3
5 Luc ARMANT FRA Ozone Enzo 3
6 Idris BIRCH GBR Gin Boomerang 11
7 Thomas GURY FRA Ozone Enzo 3
7 Pierre REMY FRA Ozone Enzo 3
9 Jean Marc CARON FRA Ozone Enzo 3
10 Yassen SAVOV BGR Ozone Enzo 3

Voir tous les résultats

LiveTrack24 ici

Détails sur la manche ici

Mardi 23 mai

Aujourd’hui, les pilotes sont allés au Col de Forclaz au dessus du lac d’Annecy. La manche de 96 km a conduit les pilotes devant La Tournette et les Aravis. Un virage à droite au Col des Saisies a remis les pilotes dans la vallée principale avec deux points de contournements avant d’atterrir au but au QG à Chamousset.

Clément Latour et  Meryl Deferrière, gagnants cette 3è manche volent sous OZONE Zeno.

Top Ten

1 Clement LATOUR FRA Ozone Zeno
2 Maxime PINOT FRA Gin Boomerang 11
3 Pierre REMY FRA Ozone Enzo 3
4 Torsten SIEGEL DEU Gin Boomerang 11
5 Thomas GURY FRA Ozone Enzo 3
5 Luc ARMANT FRA Ozone Enzo 3
7 Joachim OBERHAUSER ITA Ozone Enzo 3
7 Charles CAZAUX FRA Ozone EnZo
9 Xevi BONET DALMAU ESP Ozone Enzo 3
10 Yassen SAVOV BGR Ozone Enzo 3

Flymaster Live Tracking ici

LiveTrack24 ici

Détails sur la manche ici

Lundi 22 mai

Une manche de 73 km a été programmée au départ du site de Montlambert. C’est Maxime Pinot qui remporte la manche sous une GIN Boomerang 11.

Côté femmes, c’est Seiko Fukuoka la mieux placée sur cette deuxième manche (26è sur 124 pilotes).

Images du jour par Maxime Pinot

Top ten du jour

1 Maxime PINOT FRA Gin Boomerang 11
2 Honorin HAMARD FRA Ozone Enzo 3
3 Aaron DUROGATI ITA Gin Boomerang 11
4 Julien WIRTZ FRA Ozone Enzo 3
4 Xevi BONET DALMAU ESP Ozone Enzo 3
6 Marc WENSAUER DEU Gin Boomerang 11
7 Luc ARMANT FRA Ozone Enzo 3
8 Ulrich PRINZ DEU Ozone Enzo 3
8 Ernesto HINESTROZA DEU Ozone EnZo 2
10 Russell OGDEN GBR Ozone Enzo 3

Flymaster Live Tracking ici

LiveTrack24 ici

Infos sur la manche ici

Luc Armant, le gagnant du jour

Dimanche 21 mai

Une manche de 129 km a été programmée au départ du site de Montlambert. C’est Luc Armant qui remporte haut la main cette première manche sous la nouvelle OZONE Enzo 3.

Côté femmes, c’est Meryl Delferrière la mieux placée sur cette première manche (jeune pilote de 19 ans qui vient d’entrer dans l’équipe de France).

Top ten du jour

1 Luc ARMANT FRA Ozone Enzo 3
2 Pierre REMY FRA Ozone Enzo 3
3 Ulrich PRINZ DEU Ozone Enzo 3
4 Aaron DUROGATI ITA Gin Boomerang 11
5 Richard GALLON DEU Ozone EnZo 2
6 Nicola DONINI ITA Ozone Enzo 3
7 Julien WIRTZ FRA Ozone Enzo 3
8 Maxime PINOT FRA Gin Boomerang 11
9 Charles CAZAUX FRA Ozone EnZo
10 Alexandre JOFRESA FRA Ozone EnZo 2

Flymaster Live Tracking  ici

LiveTrack24 ici

Infos sur la manche ici

horizontal break
 

31/03/2017

horizontal break

COMPETITION

Le parcours de la Red Bull X-Alps 2017 commenté par Nelson

La route de la Red Bull X-Alps fera 1138km de Salzburg à Monaco. Avec 3 points de contournements en moins pour cette édition, les pilotes auront donc beaucoup plus de de liberté pour la tactique mettant encore un cran au-dessus le niveau de compétition entre les athlètes

La Red Bull X-Alps 2017 sera la 8è édition de la course d’aventure la plus difficile du monde dans lequel les athlètes devront marcher et voler sur 1138 km à travers les Alpes de Salzbourg à Monaco le plus rapidement possible. La course commencera le 2 Juillet 2017.

Participeront à cette course, 32 athlètes en provenance de 21 pays qui évolueront dans sept pays différents : Autriche, Allemagne, Italie, Suisse, France et Slovénie (pour la première fois). Ce nouveau parcours avec 3 points de contournement en moins rendra la course encore plus difficile et plus imprévisible que les éditions précédentes.

ROCK THE OUTDOOR avec Nelson Defreyman

ROCK THE OUTDOOR a décidé d’accompagner Nelson Defreyman dans cette course en intégrant le groupe de ses sponsors. Ce soutien nous permettra aussi d’être au plus près de cette course très attendue pour un meilleur suivi journalier.

voir le site officiel de la Red Bull X-Alps 2017

Nelson Defreyman à la Red Bull X-Alps 2015 - Photo : ROCK THE OUTDOOR

Nelson Defreyman à la Red Bull X-Alps 2015 - Photo : ROCK THE OUTDOOR

La nouvelle route de la Red Bull X-Alps 2017 sera la plus longue et la plus difficile depuis la création de cet événement sportif.

Le parcours commenté par Nelson de Freymann

Pour moi, cette année effectivement, c’est du costaud. Après, le point positif, c’est que nous sommes souvent dans des vallées qui volent et entourées de bons “skyways” donc sur le plan du parapente, c’est plutôt positif. C’est bien de changer d’endroit et de tester de nouvelles lignes. J’aime bien les options avant relief en Italie. Cela va être, si ça vole, une X-Alps vraiment intéréssante.

Le parcours

TP1 – TP2 : du classique jusqu’au Darchtein et ensuite des sauts de massifs pour rentrer en Slovénie. Une masse d’air plus humide également. Cette portion va être compliquée, je pense. Les repérages de la zone seront importants mais quelle joie de découvrir les Alpes Juliennes et ses parois vertigineuses.

TP2 – TP3 : A première vue, une belle ligne de vol avec un passage à Lienz et une remontée à Achau. Cette ligne me parait bien valable mais vraiment insupportable à pied (ça monte et descend. Bref faut que ça vole…).

TP3 – TP4 : On connait, de l’instabilité. Une option un peu en plaine et des difficultés à contourner le Zugspitz mais si les conditions sont bonnes, le vol Achau-Lermoos est faisable.

TP4-TP5 : Il va y avoir du sport.  Grosses vallées, grosses montagnes autour de Solden et après on s’en va vers la stabilité du lac de Garde en juillet. Je ne connais pas la zone mais ça me semble assez logique pour y aller beaucoup moins pour en repartir.

TP5 – TP6 : WOW, bon ben, deux options : une en plaine et une autre en montagne par Domodossola et ses sommets a 4000 m. Il faut du plan pour passer et être accroché car ça engage.

TP6 – TP7: Trop classe, je vois bien une rentrée en bordure de plaine. Du pot en plus, c’est à côté de chez moi. Ma mère pourra nous amener des tartes tatin. Mais attention ça peu être stable et vraiment complexe par flux de sud et ouest. A voir si la ligne française dans les massifs n’est pas mieux.

Pour résumer, je suis super content de ce parcours. Je pense qu’on va vraiment pouvoir voler et se faire plaisir. Et puis, on évite la Suisse, ce qui quand même n’a pas de prix … LOL

horizontal break
 

29/01/2017

horizontal break

COMPETITION

Inscriptions pour les compétitions Gin Wide Open et Naviter Open

Comment découvrir la compétition quand on fait deja un peu de cross ?

Le Gin Wide Open est une compétition pour le fun, mais elle reste sélective, dans le sens ou le comité d’organisation privilégie les primos compétiteurs, avec comme seul critère le fait d’être IPPI4 (brevet pilote en France) et de justifier de savoir faire un cross (trace GPS requise).

L’équipe qui gère l’événement est rodée à la gestion d’épreuve avec un grand nombre de pilotes. Les organisateurs, principalement issus du BHPA (Fédération Anglaise de parapente et delta) organisent, entre autres, les finales britanniques et certaines étapes de la Coupe du Monde.

Pour cette 5e édition du Gin Wide Open et devant l’engouement des éditions précédentes (350 inscrits pour 120 places), l’organisation a décidé d’ouvrir une 2è semaine, qui s’appellera le ‘Naviter Open‘ et reprendra certains codes du Gin Wide Open :
– fun
– briefing au deco
– le soir, debriefing et conférence de pilotes de renom

Pour 2017, les inscriptions au Gin Wide Open et Naviter Open ouvrent à 14h ce dimanche 29 janvier, et la sélection se fera toujours sur dossier, privilégiant les néo-compétiteurs qui ont déjà fait des cross (à partir du brevet pilote en France / ippi4).

Gin Wide Open en Macédoine du 5 au 12 août. Plus d’infos sur flywideopen.org

Naviter Open en Macédoine aussi du 13 au 19 août. Plus d’infos sur  naviteropen.org

Vidéo pour résumer l’édition 2016. En 2016, certaines manches faisaient un peu plus de 50km.

horizontal break
 

29/01/2017

horizontal break

COMPETITION

Podiums de la Superfinale de la Coupe du Monde au Brésil

Pour revoir la compétition

Compte Facebook PWCA – site PWCA

Après les étapes de Castelo au Brésil (avril), de Gemona en Italie (juin), de Serra da Estrela au Portugal (juillet), de St André les Alpes en France (septembre) puis Saint Leu à la Réunion (octobre), la Super Finale de la Coupe du Monde PWC 2016 s’est déroulée à Governador Valadares au Brésil du 18 au 28 janvier 2017.

Plus de 120 pilotes représentant 20 nations ont participé à cette Superfinale. Bien que la France ait débarqué en renfort avec 45 pilotes, seuls 2 pilotes figurent dans le top ten (Charles Cazaux et Jean Marc Caron).

Pendant cette compétition, 10 manches ont été concourues. Les pilotes ont parcouru 939 km au total. Le prochain rendez-vous de la saison 2017 commencera le 20 mai  en France en Coeur de Savoie.

Félicitations aux gagnants Aaron Durogati, Seiko Fukuoka Naville !

Hommes : 1- Aaron Durogati / 2- Adrian Hachen / 3- Charles Cazaux

Equipes : 1-Torsten SIEGEL, Michael SIGEL, Aaron Durogati et Petra Slivova de l’equipe GIN Gilders

Aaron est le premier pilote à gagner deux fois à la Superfinale ! Idem pour Seiko.
La victoire a été dans le style brésilien !

Femmes : 1- Seiko FUKUOKA NAVILLE / 2- Nicole FEDELE / 3- Laurie GENOVESE

Voir le classement

27 janvier : manche 10

Beaucoup de prises de décision ont été nécessaires dès le départ pour optimiser le vent Est. La course a été formidable à regarder avec une lutte pour la première place entre Adrian Hachen et le leader Aaron Durogati. Adrian était le seul qui pouvait prendre l’avance sur Aaron.
L’ancien vainqueur de la Superfinale Maxime Pinot a pris le dessus. En terminant loin devant, Maxime a comprimé les points de tous les autres, ce qui rend les changements des scores globaux pas aussi important que l’on aurait pû croire.
73 pilotes ont été acclamés au goal aujourd’hui.

Revoir le Live track – Voir les photos du jour

Interview Aaron Durogati

Top ten manche 10

Maxime PINOT FRA
Felix RODRIGUEZ FERNANDEZ ESP
Luca DONINI ITA
Honorin HAMARD FRA
Gleb SUKHOTSKIY RUS
Hernan PITOCCO ARG
Durali KARACA TUR
Martin REBORD FRA
Clement LATOUR FRA
Stephane DROUIN FRA
Xavier PUJOL BARRICARTE ESP

Classement général hommes

1 Aaron DUROGATI ITA
2 Adrian HACHEN CHE
3 Charles CAZAUX FRA
4 Michael SIGEL CHE
5 Stefan WYSS CHE
6 Xevi BONET DALMAU ESP
7 Torsten SIEGEL DEU
8 Jurij VIDIC SVN
9 Jean Marc CARON FRA
10 Primoz SUSA

Classement général femmes

1 Seiko FUKUOKA NAVILLE FRA
2 Nicole FEDELE ITA
3 Laurie GENOVESE FRA
4 Petra SLIVOVA CZE
5 Klaudia BULGAKOW POL
6 Keiko HIRAKI JPN
7 Yael MARGELISCH CHE
8 Méryl DELFERRIERE FRA
9 Benedicte SAURY FRA
10 Nao TAKADA JPN

27 janvier : manche 9

Une manche de 95 km a été programmée. 79pilotes ont atteint le goal aujourd’hui.

Aujourd’hui, les conditions étaient les meilleures de la compétition : ciel bleu et nuages avec thermiques abondants. Encore une fois, des tâches très imaginatives. La manche a dispersé les pilotes aux quatre coins. L’ancien champion d’Europe Yassen Savov a fait ce qu’il a fait de mieux en essayant un parcours complètement différent.
La dernière étape a été une course entre les 3 du top 5 actuel (Stefan Wyss, Adrian Hachen et Charles Cazaux) et un duel pour être le premier à remporter la Super finale une deuxième fois : Stefan ou Charles?
79 pilotes ont fait le but à la fin d’une tâche vraiment étonnante de 95 km.

Revoir le Live track – Voir l’album photo du jour

Vidéo de Téo Bouvard – Collision, secours (voir l’Enzo déchiquetée à la fin de la vidéo)

Top ten

1 Stefan WYSS CHE Ozone Zeno
2 Andreas MALECKI DEU Ozone Zeno
3 Adrian HACHEN CHE Gin Boomerang 11
4 Torsten SIEGEL DEU Gin Boomerang 11
5 Jan STERREN CHE Ozone EnZo 2
6 Marc WENSAUER DEU Ozone EnZo 2
7 Franz ERLACHER ITA Ozone Zeno
7 Charles CAZAUX FRA Ozone Zeno
9 Aaron DUROGATI ITA Gin Boomerang 11
10 Michael SIGEL CHE Gin Boomerang 11

Classement général

1 Aaron DUROGATI ITA Gin Boomerang 11
2 Adrian HACHEN CHE Gin Boomerang 11
3 Stefan WYSS CHE Ozone Zeno
4 Charles CAZAUX FRA Ozone Zeno
5 Michael SIGEL CHE Gin Boomerang 11
6 Xevi BONET DALMAU ESP Ozone Zeno
7 Torsten SIEGEL DEU Gin Boomerang 11
8 Jurij VIDIC SVN Ozone Zeno
8 Idris BIRCH GBR Gin Boomerang 11
10 Jean Marc CARON FRA Ozone EnZo 2

26 janvier : manche 8

Une manche de 104km a été programmée. 94 pilotes ont atteint le goal aujourd’hui.

Les conditions étaient plus sèches et plus bleues que ce qui a été vu jusqu’ici.
La manche d’aujourd’hui était une course traditionnelle en zigzag de 104 km au sud de Governador Valadares. La journée a vraiment étiré les pilotes, certains avec plus de succès que d’autres. Les différentes stratégies des pilotes, au fur et à mesure que nous entrons dans les derniers jours de la compétition, deviennent évidentes : il y a ceux qui n’ont rien à perdre et ceux qui ont tout à perdre et rien à gagner et qui ont besoin de voler aussi prudemment que possible…

Revoir le Live track – Voir l’album photo du jour

Top ten

1 Maxime PINOT FRA Ozone Zeno
2 Luca DONINI ITA Ozone Zeno
3 Joachim OBERHAUSER ITA Ozone Zeno
4 Xavier PUJOL BARRICARTE ESP Ozone EnZo 2
5 Pierre REMY FRA Ozone EnZo 2
6 Idris BIRCH GBR Gin Boomerang 11
6 Yoshiki KUREMOTO JPN Ozone EnZo 2
8 Hernan PITOCCO ARG Ozone EnZo 2
9 Felix RODRIGUEZ FERNANDEZ ESP Ozone Zeno

Classement général

1 Aaron DUROGATI ITA Gin Boomerang 11
2 Adrian HACHEN CHE Gin Boomerang 11
3 Stefan WYSS CHE Ozone Zeno
4 Charles CAZAUX FRA Ozone Zeno
5 Michael SIGEL CHE Gin Boomerang 11
6 Xevi BONET DALMAU ESP Ozone Zeno
6 Jean Marc CARON FRA Ozone EnZo 2
8 Idris BIRCH GBR Gin Boomerang 11
9 Jurij VIDIC SVN Ozone Zeno
10 Torsten SIEGEL DEU Gin Boomerang 11

25 janvier : manche 7

Une manche de 112 km a été programmée. Au classement général, la Boomerang 11 et la Zeno se placent bien.

Une manche excellente qui a obligé les pilotes à faire des choix tactiques pour réduire ou augmenter l’avantage et le désavantage du vent NE au cours des différentes étapes du parcours. La plupart des pilotes ont décollé en gardant à l’esprit de rester élevé. Les pilotes ont plutôt volé sur leurs propres choix plutôt que de se suivre simplement. C’était une belle course à regarder avec 84 pilotes qui vont au but.

Revoir le Live track – Voir l’album photo du jour

Top ten

1 Russell OGDEN GBR Ozone Zeno
2 Michael SIGEL CHE Gin Boomerang 11
3 Joachim OBERHAUSER ITA Ozone Zeno
4 Xevi BONET DALMAU ESP Ozone Zeno
4 Torsten SIEGEL DEU Gin Boomerang 11
4 Pierre REMY FRA Ozone EnZo 2
4 Luc ARMANT FRA Ozone Zeno
4 Jurij VIDIC SVN Ozone Zeno
4 Adrian HACHEN CHE Gin Boomerang 11
4 Idris BIRCH GBR Gin Boomerang 11

Classement général

1 Aaron DUROGATI ITA Gin Boomerang 11
2 Stefan WYSS CHE Ozone Zeno
3 Adrian HACHEN CHE Gin Boomerang 11
4 Charles CAZAUX FRA Ozone Zeno
5 Jean Marc CARON FRA Ozone EnZo 2
6 Jurij VIDIC SVN Ozone Zeno
7 Torsten SIEGEL DEU Gin Boomerang 11
8 Michael SIGEL CHE Gin Boomerang 11
9 Miguel DIAZ RUIZ ESP Ozone Zeno
10 Tilen CEGLAR SVN Ozone Zeno

23 janvier : manche 6

Une manche de 92 km a été programmée. Honorin s’est échappé tout seul. Il a ensuite été rejoint par le groupe. Samuel Nascimento a pris une ligne plus à l’est de la deuxième à la quatrième point de contournement. 92 pilotes ont atteint l’objectif. Samuel Nascimento termine premier au goal.

4 français dans le top ten dont Laurie Genovese en 6è position ! Demain, c’est jour de repos.

Revoir le Live track – Voir l’album photo du jour

Top ten

1 Samuel NASCIMENTO BRA
2 Honorin HAMARD FRA
3 Julien WIRTZ FRA
4 Xavier PUJOL BARRICARTE ESP
5 Patrick VON KAENEL CHE
6 Laurie GENOVESE FRA
7 José Luis Sudbrack GUIMARAES BRA
8 Francisco MANTARAS ARG
9 Franz ERLACHER ITA
10 Jean Marc CARON FRA

Classement général

1 Aaron DUROGATI ITA
2 Guy ANDERSON GBR
3 Adrian HACHEN CHE
4 Charles CAZAUX FRA
5 Jean Marc CARON FRA
6 Stefan WYSS CHE
7 Jurij VIDIC SVN
8 Torsten SIEGEL DEU
9 Michael SIGEL CHE
10 Tilen CEGLAR SVN

22 janvier : manche 5

Aujourd’hui, il y avait moins de vent et plus d’ombre que les jours précédents. Au décollage, il y avait beaucoup de scepticisme quant à la possibilité de terminer la tâche de 94 km qui avait été fixée. Les pilotes ont alors volé à travers le vent sud-est pour tourner à la première balise, puis en sud-ouest pour tourner à la 2è balise dans des conditions ombragées souvent difficiles dues aux cirrus. 95 pilotes très heureux ont réussi à rejoindre le goal.

Revoir le Live track – Voir l’album photo du jour

Vidéo de Teo Bouvard

Top ten

1 Aaron DUROGATI ITA
2 Pierre REMY FRA
3 Francisco Javie REINA LAGOS ESP
3 Xevi BONET DALMAU ESP
3 Torsten SIEGEL DEU
3 Russell OGDEN GBR
7 Guy ANDERSON GBR
7 Primoz SUSA SVN
9 Idris BIRCH GBR
10 Jungman CHOI KOR

Classement général

1 Aaron DUROGATI ITA
2 Tim BOLLINGER CHE
3 Stefan WYSS CHE
4 Adrian HACHEN CHE
5 Charles CAZAUX FRA
6 Guy ANDERSON GBR
7 Jean Marc CARON FRA
8 Michael SIGEL CHE
9 Stephane DROUIN FRA
10 Torsten SIEGEL DEU

Jonathan Marin Nous avons eu droit aujourd’hui à un très beau parcours de 94km. La balise 1 est difficile à aller chercher à cause du ciel bien voilé. Nous avançons lentement. J’arrive à rester dans le groupe de tête une bonne partie de la manche entre B1 et B2. Le final glide est très vite là après cette B2 et encore une fois, je ne joue pas trop faisant un petit détour pour prendre une bonne Vz qui ne servira finalement à rien.
Je boucle 2min après le premier donc très content. Au delà du classement, je suis content de la manière en ayant su souvent me placer dans le haut du groupe de tête et y rester. Enfin!

21 janvier : manche 4

Aujourd’hui, une manche de 102 km. Les conditions sont meilleures avec plus de plafond, jusqu’à 2000m et des thermiques réguliers et plus forts que les jours précédents. Un joli start bien étagé, pour ceux qui ont réussi à surfer le nuage, il peut y avoir des écarts de presque 400/500m. Puis tout le monde se regroupe pour parcourir la première branche d’environ 40km. Une petite zone molle avant B1 puis le rythme s’accélère emmené par Max.
On va vers B2 légèrement face au vent, grosses déferlantes et grosses ascendances. Il ne fait pas bon à être seul derrière car ça va vite. B2 claqué le rythme s’accélère encore pour les 25 derniers kilomètres, la rentrée va être tendue.

Tous les groupes naviguent à mi altitude en cherchant les bonnes lignes pour rentrer au goal le plus tendu possible. Mais il faut encore faire quelques tours avant que Max ne décide de se jeter pour tenter la rentrée sur les points temps. On emboîte le pas et on claque tous le cylindre raz par terre. Il reste environ 5km pour boucler et tout le monde s’en sort grâce à un bon gros thermique juste après le cylindre. On arrive même plus à descendre au goal. Honorin Hamard sur le compte Facebook Equipe de France Parapente

Revoir le Live track – voir l’album photo du jour

Top ten

1 Maxime PINOT FRA Ozone Zeno
2 Aaron DUROGATI ITA Gin Boomerang 11
2 Andreas MALECKI DEU Ozone Zeno
2 Luca DONINI ITA Ozone Zeno
5 Michael SIGEL CHE Gin Boomerang 11
6 Guy ANDERSON GBR Ozone Zeno
6 Adrian HACHEN CHE Gin Boomerang 11
6 Luc ARMANT FRA Ozone Zeno
6 Honorin HAMARD FRA Ozone Zeno
10 Xavier PUJOL BARRICARTE ESP Ozone EnZo 2

Classement général

1 Stefan WYSS CHE Ozone Zeno
2 Aaron DUROGATI ITA Gin Boomerang 11
3 Tim BOLLINGER CHE Gin Boomerang 11
4 Adrian HACHEN CHE Gin Boomerang 11
5 Luca DONINI ITA Ozone Zeno
6 Charles CAZAUX FRA Ozone Zeno
7 Xavier PUJOL BARRICARTE ESP Ozone EnZo 2
8 Julien WIRTZ FRA Ozone Zeno
9 Michael SIGEL CHE Gin Boomerang 11
10 Guy ANDERSON GBR Ozone Zeno

Tim Rochas : 101 kilomètres de rentrés dans le GPS, on a tous décollé le couteau entre les dents pour prendre la revanche de la veille ! Un beau triangle avec un start près du décollage, deux balises au Sud puis un retour sur Governador en mode “fast race” !

Dans la première branche, je me retrouve dans un petit groupe sur le trait alors que le gros groupe décide de gonfler un peu la trajectoire pour se placer sous une belle rue de nuage ! Malgré que l’on ait tracé droit, notre option été moins rapide, on a du se réveiller un peu pour enfin se replacer dans le groupe de tête juste avant de passer la B1 !
Ensuite, direction b2, gros plein, (plus de 1800m d’altitude ça fait du bien de se retrouver un peu haut) puis direction le goal !
Devant ça attaque, Max tire le groupe, je vois des oiseaux monter à droite, j’y vais, rien …. le temps de me replacer dessous le groupe, c’est trop tard ils sont déjà plus haut ! Bonne crise de nerf, mais bon c’est pas la fin, il faut encore remonter et aller au goal !
Après un point bas de l’espace, je fini quand même par refaire surface et un assez joli plein pour aller jusqu’au goal, 11 minutes après les premiers…

Maxime Pinot : Ce matin, j’ai fait le vide et je me suis promis de me faire confiance. Et j’ai gagné.
La manche fut une longue course de 101 kilomètres, aux conditions plus généreuses que les derniers jours. J’ai enfin pu faire valoir mes atouts, à l’attaque devant. Je dirais même que j’ai beaucoup risqué mais je me sentais bien, et en accord avec la masse d’air.
Après un début de course un peu laborieux, je place une attaque en milieu de manche qui me fait prendre les avants postes. Je ne relâche pas mes efforts. Quelquefois, je sens la pression du groupe sur mes talons pendant les prospections seul, mais j’essaye de me détendre.
Je prends enfin un contrôle décisif à 20 kilomètres du goal, légèrement devant et plus haut que le groupe avec quelques autres pilotes.
Le dernier thermique se passe sous haute tension. je pars le premier, rageur, car je veux cette manche à tout prix. Les 4 kilomètres pour arriver à la speed section sont interminables et peu porteurs. Je rentre dans le rayon, mais il me faut maintenant remonter pour aller au goal. Je me maintiens dans des zéro, essaye de souffler. Le zéro me lâche, je laisse flotter en direction de la bordure de la ville. Enfin, le thermique me happe. Je reste concentré pour ne rien gâcher. Le sol disparait sous mes pieds et je peux relâcher enfin toute la tension accumulée. Quel bonheur !
Ps: Je me suis fait couper les cheveux hier soir pour changer quelque chose et retrouver le mojo. Petite astuce entre pilotes.

20 janvier : manche 3

Aujourd’hui, une manche de 86 km qui a fait des dégâts puisque seulement une vingtaine de opilotes ont rejoint le goal. Dans le top ten, 2 français, Alexandre Jofresa et Charles Cazaux. Au classement général, un seul français dans le top ten : Luc Armant.

Revoir le Live track – voir l’album photo du jour

Top ten

1 Joachim OBERHAUSER ITA Ozone Zeno
2 Stefan WYSS CHE Ozone Zeno
3 Hernan PITOCCO ARG Ozone EnZo 2
4 Yury MISHANIN RUS Ozone EnZo 2
5 Aaron DUROGATI ITA Gin Boomerang 11
6 Alexandre JOFRESA FRA Ozone Zeno
6 Charles CAZAUX FRA Ozone Zeno
8 Adrian HACHEN CHE Gin Boomerang 11
9 Julian ROBINSON GBR Gin Boomerang 10
10 Tilen CEGLAR SVN Ozone Zeno

Classement général

1 Stefan WYSS CHE Ozone Zeno
2 Aaron DUROGATI ITA Gin Boomerang 11
3 Adrian HACHEN CHE Gin Boomerang 11
4 Charles CAZAUX FRA Ozone Zeno
5 Julian ROBINSON GBR Gin Boomerang 10
6 Yury MISHANIN RUS Ozone EnZo 2
7 Tim BOLLINGER CHE Gin Boomerang 11
8 Guy ANDERSON GBR Ozone Zeno
8 Torsten SIEGEL DEU Gin Boomerang 11
10 Luc ARMANT FRA Ozone Zeno

Témoignages de pilotes

Honorin Hamard Les carottes sont cuites. 3eme plomb et très peu de pilotes au goal. J’ai déloopé ma voile, pas mal, plus vive et plus de sensations, ça monte toujours un poil moins bien qu’une Enzo mais accéléré, personne, à part les boom11 ne peut suivre.

Manu Nicolas : Rien n est encore fait , il reste encore beaucoup d aventure à parcourir mais ca fait quand meme plaisir de voir son nom dans le top 15 de la superfinale

Maxime Pinot Je m’étais mis au chaud dans le groupe. Et là, nous posons de concert à une cinquantaine dans 2 ou 3 kilometres de rayon, après seulement 27 kms de vol. Et pas cinquante mauvais, croyez moi… Tactiquement, les questions fusent ce soir. Il semble que la réponse soit une balance entre le groupe et le feeling personnel de la masse d’air, en assumant à 200% ses choix. Quoiqu’il en soit, cet endroit est un casse tête, et même si je n’aime pas invoquer cela, il y a une partie d’aléa.
Ce qui n’est pas aléatoire en revanche, c’est Stefan Wyss ! Il est de retour aux avants postes après sa victoire l’an dernier.

Tim Rochas : On a fait beaucoup de ronds sur les 86 kils de cette manche ! Après un start très différent de la veille, où cette fois-ci il fallait faire les 360 pour ne pas se faire aspirer par un gros nuage, le régime de vol à vite changé ! Conditions moins généreuses, des cycles courts et un plaf pas très haut, ne nous ont pas rendu la tâche facile !

19 janvier : manche 2

Aujourd’hui, une manche de 85 km a été programmée. Bravo à Tim Bollinger qui remporte les 2 premières manches de cette super finale. Dans le top ten, 3 français, Charles Cazaux, Pierre Rémy et Julien Wirtz.

Revoir le Live track

Top ten

1 Tim BOLLINGER CHE Gin Boomerang 11
2 Adrian HACHEN CHE Gin Boomerang 11
3 Stefan WYSS CHE Ozone Zeno
4 Michael SIGEL CHE Gin Boomerang 11
5 Luca DONINI ITA Ozone Zeno
6 Charles CAZAUX FRA Ozone Zeno
7 Biagio Alberto VITALE ITA Ozone EnZo 2
8 Pierre REMY FRA Ozone EnZo 2
9 Xavier PUJOL BARRICARTE ESP Ozone EnZo 2
10 Julien WIRTZ FRA Ozone EnZo 2

Classement général

1 Tim BOLLINGER CHE Gin Boomerang 11
2 Stefan WYSS CHE Ozone Zeno
3 Adrian HACHEN CHE Gin Boomerang 11
4 Luca DONINI ITA Ozone Zeno
5 Aaron DUROGATI ITA Gin Boomerang 11
6 Julien WIRTZ FRA Ozone EnZo 2
7 Xavier PUJOL BARRICARTE ESP Ozone EnZo 2
8 Stephane DROUIN FRA Ozone Zeno
9 Yoshiki KUREMOTO JPN Ozone EnZo 2
10 Jean Marc CARON FRA Ozone EnZo 2

18 janvier : manche 1

Aujourd’hui, une manche de 79 km a été programmée dans une masse d’air pas facile à lire à priori. Maxime termine en 2è position avec la Zeno : 1 Tim Bollinger (Boom11) – 2 Maxime Pinot (Ozone Zeno) – 3 Aaron Duragati Boom 1)

Une journée excellente avec 87 pilotes arrivés et seulement 2 secondes entre les 2 premiers arrivés. Bravo à Laurie Genovese qui termine à la 14è place. Honorin Hamard a dirigé la course  jusqu’à la dernière balise mais a atterri à plus de 20 km du but : “Peut être l’attaque la plus raisonnée de ma carrière et 1000m sans thermique

Revoir le Live track

Top ten

1 Tim BOLLINGER CHE Gin Boomerang 10
2 Maxime PINOT FRA Ozone Zeno
3 Aaron DUROGATI ITA Gin Boomerang 10
4 Luca DONINI ITA Ozone EnZo 2
5 Stefan WYSS CHE Ozone Zeno
6 Francisco Javie REINA LAGOS ESP Ozone EnZo 2
7 Yoshiki KUREMOTO JPN Ozone EnZo 2
8 Stephane DROUIN FRA Ozone EnZo 2
9 Xevi BONET DALMAU ESP Ozone Zeno
9 Simon PELLISSIER FRA Ozone EnZo 2
11 Manuel QUINTANILLA MEX Ozone EnZo 2
11 Julien WIRTZ FRA Ozone EnZo 2

Top ten côté femmes

1 Laurie GENOVESE FRA Ozone EnZo 2
2 Seiko FUKUOKA NAVILLE FRA Ozone EnZo 2
3 Nicole FEDELE ITA Ozone Zeno
4 Keiko HIRAKI JPN Ozone EnZo 2
5 Klaudia BULGAKOW POL Ozone EnZo 2
6 Petra SLIVOVA CZE Gin Boomerang 10
7 Benedicte SAURY FRA Ozone Zeno
8 Yael MARGELISCH CHE Ozone Zeno
9 Sandy LAMBERT FRA Ozone Zeno
10 Nao TAKADA JPN Ozone Mantra 6

Maxime Pinot en 2è position

J’avais à coeur de réussir cette première manche de la Superfinale. Je me suis levé un peu stressé. Mais j’ai fait redescendre l’anxiété en vivant le moment présent.
Puis nous nous sommes lancés corps et âmes dans une manche de 80 kilomètres qui a su jouer avec nos nerfs.
Du start aux conditions anémiques et ventées, en passant par les thermiques baïonnette, sous les nuages trafalgar, il a fallu rivaliser d’ingéniosité pour finir full speed vers le goal.
Très en contrôle en début de manche, une toute petite erreur m’offre une fin de manche sous haute tension, à l’attaque devant et bas”.

Gaspard Petiot

“80 km plein sud avec vent dans le dos. Pas facile à gérer ces conditions faiblardes et cycliques…Je ne sais pas trop comment je fais mais je me retrouve avec le groupe de tête pendant les 40 premiers kilomètres 😀! Mais Petit à petit je dois dire que je recule dans le groupe. Un tour raté par la, un autre ici, pas assez vite dans cette transition. Bref, plus bas que la grappe, je décide d’attendre un peu les suivants… Pas efficace je me retrouve seul et isolé si bien que je termine les 25 derniers kils en solo bien trop lent par rapport aux champions mais content tout de même. Je boucle et c’etait bien l’objectif du jour!

La ville de Governador Valadares (-300 000 habitants) est située à 400 km environ au Nord de Rio de Janeiro, dans la vallée où coule la rivière, le Rio Doce.

Situé à 16 km de la ville, le décollage Pico do Ibituruna est à environ 860m au-dessus du paysage environnant. Le terrain est relativement plat avec de petites collines ondulées (+/- 200m) et un bon réseau routier. Le vent ne dépasse pas en général plus de 10-15 km/h. Des manches peuvent se faire dans presque n’importe quelle direction avec une distance totale moyenne de 75 km.

Sites de décollage et d’atterrisages

Situé à 16 km de la ville, le décollage “Pico do Ibituruna” (altitude 1123 m) est extrêmement large et herbeux permettant le décollage simultané de plus de 10 parapentistes. C’est un excellent départ pour le cross. Les orientations possibles : S / SE / NE / N. Il existe 3 sites d’atterrissages possibles : Carrapato, Geraldo Farias et Feira da Paz.

voir une vidéo d’un vol sur le site

M Michel GUILLEMOT Argentina
M Francisco Mantaras Argentina
M Hernan PITOCCO Argentina
M José Luis Sudbrack Guimaraes Brazil
M Samuel NASCIMENTO Brazil
M ERICO OLIVEIRA Brazil
M Richard PETHIGAL Brazil
M Martinho Ribeiro Morais Brazil
M Cristiano RICCI Brazil
M Pablo Rodarte Brazil
M Rafael SALADINI Brazil
M DEONIR SPANCERSKI Brazil
M Yassen SAVOV Bulgaria
M Stanislav MAYER Czech Republic
F Petra SLIVOVA Czech Republic
M Reiner BRAUN Germany
M Heinrich Bretz Germany
M Andreas MALECKI Germany
M Peter Nägele Germany
M Joerg Nuber Germany
M Torsten SIEGEL Germany
M Marc WENSAUER Germany
M Soheil barikani Iran
M Christian BIASI Italy
M Michele Boschi Italy
M Marco Busetta Italy
M Aaron DUROGATI Italy
M Franz ERLACHER Italy
M Joachim OBERHAUSER Italy
M Gianbasilio PROFITI Italy
M Biagio Alberto VITALE Italy
F Silvia BUZZI FERRARIS Italy
F Nicole FEDELE Italy
M Yoshiaki HIROKAWA Japan
M Yoshiki KUREMOTO Japan
M Kiyoshi NARIYAMA Japan
F Keiko HIRAKI Japan
F Nao TAKADA Japan
M Manuel QUINTANILLA Mexico
M Rolf Dale Norway
M Jan Richard HANSEN Norway
M Bjornar TRONDSEN Norway
F Klaudia BULGAKOW Poland
M Alexey Bystritskiy Russia
M Yury MISHANIN Russia
M Gleb Sukhotskiy Russia
M Tilen Ceglar Slovenia
M Primoz SUSA Slovenia
M Jurij VIDIC Slovenia
M Russell ACHTERBERG South Africa
M Eugene CLAASE South Africa
M Yongtae Ahn South Korea
M Jungman CHOI South Korea
M Moonseob LIM South Korea
M Xevi BONET DALMAU Spain
M Miguel DIAZ RUIZ Spain
M Xavier Pujol Barricarte Spain
M FELIX RODRIGUEZ FERNANDEZ Spain
M Tim Bollinger Switzerland
M Adrian HACHEN Switzerland
M Michael SIGEL Switzerland
M Jan STERREN Switzerland
M Patrick Von Kaenel Switzerland
M Stefan WYSS Switzerland
F Yael MARGELISCH Switzerland
M Durali KARACA Turkey
M Oguzkan SADEER Turkey
M Semih SAYIR Turkey
M Murat TUZER Turkey
M Yigit YILDIRIM Turkey
M Guy ANDERSON United Kingdom
M Idris Birch United Kingdom
M Russell OGDEN United Kingdom
M Brendan Reid United Kingdom
M Julian ROBINSON United Kingdom
M Cody Mittanck United States of America
horizontal break
 

13/12/2016

horizontal break

RECORD DISTANCE

Nouveau record de distance libre 3 points de Seiko Fukuoka  : 393 km

Le 9 décembre, Seiko Fukuoka a battu un de ses propres records en Australie en réalisant un nouveau record de distance libre à 3 trois points de contournement de 393 km (378 km l’année dernière) après un vol d’une durée de 8h30 environ avec une OZONE Zeno.

A cause des nombreuses pluies récentes, il y a beaucoup d’inondations qui compliquent les accès en voiture pour la rcupération. De plus, le plafond n’est pas très haut : “A cause des pluies torrentielles cet hiver, nous pouvons voir beaucoup plus de vert que l’an dernier ! C’est beau mais je ne sais pas si ce sera bon pour faire de grands vols“. Le paysage qu’elle a survolé avec les rizières lui rappelait un peu ses vols dans son pays natal Le Japon : “Si je disparais, s’il vous plaît venez me chercher, surtout les personnes vivant à proximité !

voir son récit sur le site Ozone

Le récit de Seiko

La météo présentait une journée instable avec du vent fort, l’activité thermique allait commencer plus tôt que prévu. Le plafond n’avait pas l’air bien mais c’était le meilleur jusqu’à présent.
Nous sommes arrivés au décollage à 9 h, le vent était fort et rafaleux. Malgré le vent, j’ai décidé de continuer parce que je me sentais en confiance. Je n’avais qu’une seule pensée : “ça pourrait être un jour des records”
J’ai fait attention à la formation des nuages et une nouvelle pensée m’a frappé : “c’est peut-être déjà trop tard pour faire un record”. Mais toutes mes pensées et doutes ont disparu et je me suis précipité pour me préparer. Comme le vent soufflait fort, la plupart de l’équipe est venue m’aider. Dès que j’ai commencé à gonfler mon aile, j’ai quitté le sol brutalement retombant tout de suite et commençant à voler à reculons.
Mon mari, Pierre, a essayé d’attraper le câble de remorquage pour me ramener au sol mais il s’est blessé à la main. La seule chose que j’ai entendu était ” elle est en l’air, elle s’envole…”
Après tout ce chaos, j’ai repris enfin de l’altitude et je me suis rendu compte qu’il y avait un savoureux cumulus qui se formait au-dessus de moi. Je continuais de grimper et après avoir atteint les 1000 m, je me suis libéré du câble de remorquage.
L’air était génial et je partageais les infos avec mon équipe. Malheureusement, après mon décollage, il y a eu quelques problèmes avec la remorque et il a fallu au moins 20 minutes pour que le prochain pilote décolle après moi.
En l’air, quelques aigles m’ont rejoint à la première partie de mon vol. Il a plu cette année, je devais donc faire attention car je pouvais finir en atterrissant dans un lac profond.
Quatre heures se sont écoulées, le vent avait diminué et j’avais couvert 210 km. À ce stade, tous les nuages avaient disparu et mon rythme ralentissait. La transition entre les thermiques commençait à prendre trop de temps ” dois-je rechercher un bon endroit pour atterrir?”. Le vent était toujours très fort près du sol et c’était assez difficile de monter dans la basse couche.
J’ai gardé la dérive avec le flux et j’ai trouvé mon chemin jusqu’à atteindre 360 km. J’avais encore trois heures à voler mais la situation s’était détériorée. Devant moi, il y avait une forêt que je devais traverser mais ça avait l’air trop risqué, alors j’ai décidé de faire mon dernier glide pour atterrir.
Il était 6 h quand j’ai touché le sol. J’avais encore plus de 2 heures de vol possible, mais j’étais heureuse d’avoir pris ma décision d’atterrir. Je venais d’établir un nouveau record du monde de distance libre à trois points de 393 km.
Encore huit jours pour tenter de nouveaux vols !

Seiko Fukuoka

horizontal break
 

23/11/2016

horizontal break

COMPETITION

Les parapentistes algériens s’entrainent pour le 1er championnat arabe des sports aériens

La première édition du Championnat Arabe des Sports Aériens se tiendra du 28 décembre au 7 janvier 2017 en Arabie Saoudite. 7 parapentistes algériens ont été sélectionnés et sont actuellement entre les mains de l’entraineur Sami Aszzedine Bouaziz.

Ils ont suivi dernièrement un stage d’initiation au treuil. Cette formation est assurée par le français Pierre Paul Jacques. Pendant ce stage, 4 treuilleurs ont été formés pour développer l’activité en divers coins de l’Algérie. Ce stage a été l’occasion pour les pilotes sélectionnés de s’entrainer à l’atterrissage de précision.

De plus en plus d’actions sont engagées en Algérie autour du parapente

ROCK THE OUTDOOR, en relation régulière avec des pilotes algériens, témoigne de leur motivation grandissante et de leur combat pour que la pratique du parapente devienne une activité à part entière et reconnue en tant que telle. La FASA (Fédération algérienne des sports algériens) en a pris conscience en programmant diverses actions (formation, compétition nationale…) et en réfléchissant à un cadre structurel et légal spécifique au parapente.

horizontal break
 

03/11/2016

horizontal break

RECORD DISTANCE

Record mondial de distance de Konrad Görg avec aile EN B

Le 1er novembre, 5 pilotes décollent de Quixada au Brésil et font plus de 400 km dont 2 pilotes avec des voiles homologuées EN B (AIRCROSS Cruise et NOVA Phantom)

Sur les 5 pilotes qui ont fait plus de 400 km le 1er novembre au départ de Quixada, le plus grand succès du jour est certainement celui du pilote allemand Konrad Görg* qui avait déclaré à la FAI avant de voler une distance de 425 km. Aux commandes de la nouvelle aile AIRCROSS Cruise homologuée EN B conçue par Paul Amiell, il réalise une distance de 446 km réclamant de fait un nouveau record de distance de 425 km dans la catégorie “distance ligne droite à but déclaré” jusqu’ici détenu par Honorin Hamard (423,5 km le 18 novembre 2013). Quant à l’autre pilote volant sous une aile EN B, l’autrichien Josef Edlinger, il a réalisé une distance libre de 435 km avec sa Nova Phantom.

Les 3 autres pilotes volant le même jour étaient aux commandes de voiles EN D : le portugais Carlos Lopez a réalisé une distance de 455 km avec sa TRIPLE SEVEN King, le portugais Eusebio Soares  462 km avec sa NIVIUK Icepeak 7 et l’autrichien Alexander Robé 450 km avec son OZONE Zeno.

* responsable de la marque AIRCROSS

horizontal break
 

02/11/2016

horizontal break

COMPETITION

Les 30 athlètes sélectionnés pour la RED BULL X-Alps 2017

horizontal break

Pendant la Red Bull X-Alps en Graubuenden (Suisse) © zooom / Felix Wölk

Le comité de course de Red Bull X-Alps a déjà sélectionné les 30 athlètes dans 20 pays qui participeront à la 8è édition de la Red Bul X-Alps.

Cette course qui commencera le 2 Juillet 2017 est réputée être la plus difficile de toutes les compétitions marhe et vol. Les athlètes devront marcher ou voler sur plus de 1000 km à travers les Alpes de Salzbourg à Monaco le plus rapidement possible. Pour participer, il faut un niveau très élevé en endurance physique, mais aussi une grande expérience en parapente.

Cela peut sembler tôt pour annoncer les participants d’une course qui se passera l’été prochain, mais c’est important pour les athlètes de le savoir sufisamment longtemps en avance. En raison de la difficulté de la course, ils vont déjà pouvoir intensifier leur entraînement.

Vous pourrez suivre régulièrement l’entraînement des athlètes Red Bull X-Alps sur le site redbullxalps.com et la page facebook.com/redbullxalps.

Athlètes pays
Claudio Heidel Schemberger Argentina
Che Golus* Australia
Paul Guschlbauer  Austria
Stephan Gruber Austria
Pascal Purin Austria
Simon Oberrauner* Austria
Tom de Dorlodot Belgium
Richard Brezina*   Canada
Stanislav Mayer   Czech Republic
Antoine Girard France
Gaspard Petiot France
Nelson de Freyman France
Benoît Outters* France
Sebastian Huber Germany
Manuel Nübel Germany
Pal Takats Hungary
Aaron Durogati Italy
Tobias Grossrubatscher* Italy
David Liano Gonzalez* Mexico
Ferdinand van Schelven Netherlands
Nick Neynens New Zealand
Michal Gierlach* Poland
Toma Coconea Romania
Evgenii Griaznov Russia
Duncan Kotze* South Africa
Chikyong Ha South Korea
Christian ‘Chrigel’ Maurer Switzerland
Krischa Berlinger* Switzerland
Gavin McClurg USA
Jesse Williams* USA
*première comptétion

Sur les 30 participants, 20 d’entre eux ont déjà participé au moins une fois comme, pour les français, Antoine Girard, Nelson de Freyman, Gaspard Petiot. L’édition 2017 comprendra en outre 10 nouveaux athlètes, notamment le pilote français Benoît Outters.

Les pilotes français sélectionnés

Christian Chrigel Maurer, vainqueur à quatre reprises de la course, sera aussi présent  au départ de la course.

Vous pourrez suivre régulièrement l’entraînement des athlètes Red Bull X-Alps sur le site redbullxalps.com et la page facebook.com/redbullxalps.

 

15/10/2016

horizontal break

RECORD DISTANCE

Trois pilotes brésiliens réalisent un nouvel exploit en distance : 564 km

Les pilotes brésiliens Donizete Lemos, Rafael Saladini et Samuel Nascimento ont  réalisé un nouvel exploit le 13 Octobre en décollant du site de Tacima au Brésil, presque un an jour pour jour après celui de l’année dernière réalisé à partir du même site (record du monde de 514 km le 9 octobre 2015 avec Frank Brown, Marcelo Prieto et Donizete Lemos,).

Ils frappent encore plus fort cette année avec 50 km de plus : 564 km en 11h08. Ce nouveau record de distance n’est pas encore validé. On peut retrouver le vol de Donizete Lemos sur le site XContest.

Glauco Pinto et André Loup ont réalisé même 612 km en delta.

horizontal break
 

12/10/2016

horizontal break

COMPETITION

 Michaela Brandstätter, championne du Monde Cross Country (classes sport et Open)

News AIR DESIGN

La pilote autrichienne Michaela Brandstätter a remporté le titre de Champion du Monde de Cross Country en catégorie Sport et Open Class avec une aile AIR DESIGN VOLT2 Superlight (EN C). A découvrir sur le site WXC World XC Online contest – voir aussi sur le site Xcontest (année 2016)

Elle a affiché de très bons réultats tout au long de cette saison (110 km à Bassano en Mars, triangle de 150 km FAI en mai et un FAI PB 222 km deux semaines plus tard à partir de Grente dans le Tyrol du Sud).

L’aile AIR DESIGN VOLT 2 a été conçue pour les pilotes de cross-country qui veulent repousser leurs limites personnelles sans le souci du comportement exigeant d’une aile de classe de sport haute performance. Sur les vols de longue distance, chaque pilote fait face à des défis complexes qui nécessitent des prises de décision concises et efficaces. Grâce au confort de l’AIR DESIGN Volt 2, le pilote peut se concentrer sur sa capacité à rester concentré pendant ses vols. Les caractéristiques principales de l’aile AIR DESIGN VOLT 2 SL : manipulation extrêmement équilibrée, solide, excellente glisse en pleine vitesse, avec une bonne capacité dans le thermiques. A découvrir bientôt un test ROCK THE OUTDOOR de l’AIR DESIGN Volt 2 ! 

Félicitations à Michaela !

horizontal break
 

08/10/2016

horizontal break

COMPETITION

PWC la Réunion  2016 : les podiums

Après Saint André Les Alpes début septembre, c’était au tour de La Réunion d’accueillir la 5è étape de la Coupe du Monde Parapente 2016 qui s’est déroulée du 1er au 8 Octobre à Saint Leu. Plus de 80 pilotes ont participé à cette compétition dont la moitié des français.

Les podiums

Côté Hommes
1- Michael KÜFFER, 2- Simon PELLISSIER, 3- Andre RAINSFORD *

Félicitations aux gagnants de cette 5è étape de la PWC qui vient de s’achever, notamment à Simon Pellissier, 18 ans, qui participe pour la première fois à une PWC et finit sur le podium. Idem pour Meryl Delferrière, 18 ans, qui a commencé les compétitions internationales cette année! Rendez-vous en Janvier pour la Superfinale qui se déroulera au Brésil à Governador Valadares du 17 au 28 Janvier 2017.

* sur la photo : Simon Pellissier, Michael KÜFFER, Andre RAINSFORD

Les podiums

Côté Femmes
1- Klaudia BULGAKOW, 2- Bénédicte SAURY-JOURDAIN, 3- Méryl DELFERRIERE *

page Facebook World Cup Séries – Ile de La Réunion – page Facebook PWCA

* sur la photo : – avec Sandy Lambert, Benedicte Saury, Klaudia Bułgakow, Méryl Delferriere et Khobi-Jane Bowden

1er octobre : journée d’entraînement

De belles conditions selon les dires des pilotes locaux

2 octobre : manche 1

Parcours de 69 km

3 octobre : manche 2

Parcours de 63 km

4 octobre : manche 3

Parcours de 56 km

5 octobre : manche 4

Parcours de 54 km

6 octobre : manche 5

Manche annulée à cause du vent devenu trop fort

7 octobre :

Pas de manche à cause des conditions météo

8 octobre : manche 6

Parcours de 34 km

Classement général au 8 Octobre

1 – Michael KÜFFER CHE
2 – Simon PELLISSIER FRA
3 –  Andre RAINSFORD ZAF
4 – Jan STERREN CHE
5 – Ludovic ROBERT FRA
6 – Michael SIGEL CHE
7 – Julien BRUNG FRA
8 – Jonathan MARIN FRA
9 – Emmanuel NICOLAS FRA
10 – Yoshiaki HIROKAWA JPN

voir tous les classements

Les pilotes sélectionnés

France

Sandy Lambert Ozone Mantra 6 France
benedicte SAURY-JOURDAIN Ozone Mantra 6 France
Méryl Delferriere Gin Boomerang 10 France
Stéphane POULAIN Ozone EnZo 2 France
Emmanuel NICOLAS Ozone EnZo 2 France
Julien BRUNG Gin Boomerang 10 France
Jonathan MARIN Niviuk Icepeak 9 France
Sébastien COUPY Ozone EnZo 2 France
Lionel LANG Ozone EnZo 2 France
Cyril Lambert Ozone EnZo 2 France
Michel Rullier Niviuk IcePeak 8 France
gildas BEN Ozone EnZo 2 France
Nicolas ALLIOT Niviuk IcePeak 8 France
pierre muller Gin Boomerang 10 France
Simon PELLISSIER Ozone EnZo 2 France
Marc-Antoine VOIRIN Gin Boomerang 10 France
pierre vrel Ozone EnZo 2 France
clement HOELTER Niviuk IcePeak 8 France
Joel LOIRE Gin Boomerang GTO France
Laurent POLI Ozone Mantra 6 France
Noël CARLE Niviuk Icepeak 7 Pro France
Léo Hamard Ozone EnZo 2 France
Arnaud BEUGNETTE Ozone EnZo 2 France
Thibaut CHAIGNEAU Ozone Mantra 6 France
Emmanuel VINCENT Ozone Mantra 6 France
Laurent COUTAREL Niviuk Peak 2 France
jean-marc gierkowicz Ozone EnZo 2 France
Mathieu Vermeil Triple Seven Rook France
JEAN-CLAUDE DUPONT Ozone EnZo 2 France
Mathias IOUALALEN Ozone Mantra 6 France
Luis RODRIGUEZ Niviuk Icepeak 6 France
stephane meytadier Niviuk IcePeak 8 France
Fabien DOFFIN Niviuk Icepeak 7 Pro France
DIDIER TROCHET Niviuk Icepeak 6 France
Charles-Antoine BAVEREL Niviuk Icepeak 7 Pro France
Philippe CLEMENS Ozone Mantra 6 France
Anthony ACKET Niviuk Icepeak 6 France
Ludovic ROBERT Ozone EnZo 2 France
Roland FREYCON Ozone EnZo 2 France
Michael Wöhrle Ozone Mantra 6 Austria
Andreas Poelzer Gin Boomerang 9 Austria
Richard PETHIGAL Ozone EnZo 2 Brazil
Andre Becker Gin Boomerang 10 Brazil
DEONIR SPANCERSKI Niviuk Icepeak 6 Brazil
Ondřej KRUPA Gin Boomerang 9 Czech Republic
Joerg Nuber Ozone Zeno Germany
Heinrich Bretz Ozone Mantra 6 Germany
Peter Nägele Ozone EnZo 2 Germany
Joachim SKONDRAS Gin Boomerang 10 Greece
Luciano Pagnoni Niviuk Peak 4 Italy
Antonio GOLFARI Gin Boomerang 10 Italy
Bruno Brugnolo Gin Boomerang 10 Italy
Peter SCHWARZ Skywalk Poison XAlps Italy
Fulvio POLCINI Ozone EnZo 2 Italy
Yoshiaki HIROKAWA Ozone EnZo 2 Japan
Yoshiki KUREMOTO Ozone EnZo 2 Japan
Etienne COUPEZ Ozone EnZo 2 Luxembourg
Goran DIMISKOVSKI Gin Boomerang 10 Macedonia
Klaudia BULGAKOW Ozone EnZo 2 Poland
Yury MISHANIN Ozone EnZo 2 Russia
Khobi-Jane Bowden UP Trango XC3 S South Africa
Andre RAINSFORD Gin Boomerang 10 South Africa
Eugene CLAASE Ozone Zeno South Africa
Jon PIO Gin Boomerang 10 South Africa
Bruce Zaayman Skywalk Poison XAlps South Africa
Stephan Kruger Ozone EnZo 2 South Africa
Andrew SMITH Niviuk Icepeak South Africa
Andres SANCHEZ MARTINEZ Gin Boomerang GTO Spain
Xavier BERNEDA Niviuk Peak Spain
Gabriela Mettler Niviuk Peak 4 Switzerland
Michael KÜFFER Gin Boomerang 10 Switzerland
Michael SIGEL Gin Boomerang 10 Switzerland
Christoph TRUTMANN Ozone EnZo 2 Switzerland
Joerg EWALD Ozone EnZo 2 Switzerland
Simon BONFADELLI Ozone EnZo 2 Switzerland
Kostiantyn GONCHARENKO Ozone EnZo 2 Ukraine
Andrii CHUGAIEV Niviuk Icepeak 7 Ukraine
Jared Anderson Ozone EnZo 2 United States of America
William Hughes Gin Boomerang 10 United States of America

Journée d’entrainement

De belles conditions selon les dires des pilotes locaux

Album photos du jour

Photos Philippe Broers (cliquez sur la photo pour accéder à l’album)

Manche 1

Parcours de 69 km
Le classsement
1- Andre RAINSFORD ZAF
2- Gildas BEN FRA
3- Ludovic ROBERT FRA
4- Stéphane POULAIN FRA
5- Emmanuel NICOLAS FRA
6- Yoshiki KUREMOTO JPN
7- Yoshiaki HIROKAWA JPN
8- Markus ROSCHI CHE
9- Léo HAMARD FRA
10- Joerg NUBER DEU

voir tous les résultats

Cliquez sur l’image pour voir le détail de la manche

Cliquez sur l’image pour voir le livetracking

Manche 2

parcours de 63 Km

Le classement du jour
1- Arnaud BEUGNETTE FRA
2- Joel LOIRE FRA
3- Pierre MULLER FRA
4- Simon BONFADELLI CHE
5- Michael SIGEL CHE
6- Emmanuel NICOLAS FRA
7- Simon PELLISSIER FRA
8- Méryl DELFERRIERE FRA
9- Jan STERREN CHE
10- Fulvio POLCINI ITA Ozone EnZo 2

voir tous les résultats

Pilote réunionais vêtu du speedarm du club ALAL (fabriqué par ROCK THE OUTDOOR) – Pour accéder à l’album du jour, cliquez sur la photo

Manche 3

parcours de 56 km

classement du jour
1- Ludovic ROBERT FRA
2 – Michael SIGEL CHE
3 -Michael KÜFFER CHE
4 – Emmanuel NICOLAS FRA
5 – Jonathan MARIN FRA
6 – Yoshiaki HIROKAWA JPN
7 – Markus ROSCHI CHE
8 – Cyril LAMBERT FRA
9 – Klaudia BULGAKOW POL
10 – Ondrej KRUPA CZE
voir tous les résultats

Cliquez sur la photo pour voir les photos de l’album du jour

Manche 4

Parcours de 54 Km

Le classement du jour

1- Michael KÜFFER CHE
2- Jan STERREN CHE
3- Michael SIGEL CHE
4- Jonathan MARIN FRA
5- Richard PETHIGAL BRA
6- Simon PELLISSIER FRA
7- Christoph TRUTMANN CHE
8- Andre RAINSFORD ZAF
9- Emmanuel NICOLAS FRA
10- Ludovic ROBERT FRA
voir tous les résultats

Manche 5

Parcours de 54 Km. La manche a été annulée à cause du vent trop fort

Cliquez sur la photo pour accéder à l’album photo du jour

Pas de manche aujourd’hui à cause des conditions (vent et pluie).

Manche 6

Parcours de 34 km.

Les résultats du jour
1- Simon PELLISSIER FRA
2- Julien BRUNG FRA
3- Yoshiki KUREMOTO JPN
4- Gildas BEN FRA
5- Heinrich BRETZ DEU
5- Yoshiaki HIROKAWA JPN
7- Joerg NUBER DEU
8- Michael KÜFFER CHE
9- Sébastien COUPY FRA
10- Andre RAINSFORD ZAF

Voir tous les résultats

horizontal break
 

10/09/2016

horizontal break

COMPETITION

PWC 2016 St André : Maxime Pinot et Kirsty CAMERON aux 1ère places

Après les 3 étapes précédentes (Brésil en avril, Italie en juin et Portugal en juillet), c’était au tour de la France d’accueillir du 3 au 10 septembre la PWC 2016, la Coupe du Monde de parapente. Cette année, c’est le site de Saint André Les Alpes qui avait été choisi pour recevoir cette compétition. Malheureusement, les compétiteurs n’ont pu participer qu’à seulement 3 manches complètes faute de conditions favorables.

C’est Maxime PINOT qui monte sur la première place du podium entouré de Félix RODRIGUEZ  (Espagne) et Luc ARMANT (en OZONE Zeno – voir ci-dessous). Félicitations à tous et à Maxime qui avait annoncé quelques jours avant la compétition qu’il n’y participerait peut-être pas…

Interview de Maxime Pinot par Philippe Broers

Côté filles, Kirsty CAMERON (GBR) est sur la plus haute marche entourée de Laurie GENOVESE (FRA) et Yael MARGELISCH (CHE).

Le site de la PWCA – Facebook PWCA

Interview de Kirsty Cameron par Philippe Broers

Avec ROCK THE OUTDOOR, suivez la compétition (résultats, photos, vidéos)

Le classement général

1- Maxime PINOT (FRA)
2- Felix RODRIGUEZ FERNANDEZ (ESP)
3- Luc ARMANT (FRA)
4- Honorin HAMARD (FRA)
5- Torsten SIEGEL (DEU)
6- Pierre REMY (FRA)
7- Michel GUILLEMOT (ARG)
8- Michal GIERLACH (POL)
9- Yassen SAVOV (BGR)
10- Stéphane DROUIN (FRA)

voir tous les résultats

Côté féminin
1- Kirsty CAMERON (GBR)
2- GENOVESE (FRA)
3- Yael MARGELISCH (CHE)
4- Klaudia BULGAKOW (POL)
5- Nanda WALLISER (CHE)
6- Yuki SATO(JPN)
7- Hyunhee KIM (KOR)
8- Annalena HINESTROZA (DEU)
9- Merve ARSLAN (TUR)
10- Dominika KASIECZKO (POL)

Une aile s’est fait particulièrement remarquée : l’OZONE Zeno, la nouvelle aile EN D conçue par Luc qui vient se situer entre la Mantra 6 et l’Enzo 2. C’est avec ce modèle que Luc termine à la troisième place. Seiko Fukuoka a aussi testé la Zeno en taille SM pendant la PWC de St André. Elle n’a pas pu participer à la compétition parce que son aile n’est pas encore certifiée (voir ses premières impressions).

Luc Armant vole avec la nouvelle OZONE Zeno à la PWC (voir la vidéo)

Une aile EN D parmi les CCC sur le podium!

Une belle perte d’altitude d’une machine de course après une frontale (filmé par Yassen Savov, avant le start de la 2è manche)

Le site du Chalvet

Le site parapente de Saint André est un site très réputé pour le vol libre qui a déjà été utilisé pour des compétitions nationales ou internationales (championnat du monde 1993 / Europe 2012)… Les décollages principaux, accesssibles par route goudronnée, se situent au sommet du Mont Chalvet (Est, Sud et du Sud ouest). Le déco orienté Sud-Ouest (1540 m), très grand, permet le décollage de 5 à 6 parapentes simultanément et dispose d’un grand espace de préparation pour plus de 100 pilotes.

voir les informations du site sur la map

horizontal break

10 septembre

La manche programmée a dû être stoppée à cause de surdéveloppement nuageux. Au Au final, seul trois manches ont pu se dérouler. Le classement général du 9 septembre sera donc le classement final de la compétition.

Jour 6 / 6 septembre

Aujourd’hui, une manche de 102.37 km a été programmée. 91 pilotes sont arrivés au goal.

“3eme manche de la Coupe du Monde à St André les Alpes et 3eme superbe manche. 105 km avec un posé à Laragne. Des thermiques puissants, moins de vent que les autres jours, juste une petite brise d’ouest habituelle. On est parti directement sur le plateau vers la plaine et ça donnait du feu de dieu. Seul un groupe de 25 pilotes a voulu passer vers Moustiers plus au Sud et a pris une valise. Les autres sont sur le trait…. A demain pour la dernière manche !”– Honorin Hamard (source Facebook Equipe de France Parapente)

1- Tilen CEGLAR SVN
2-  Maxime PINOT FRA
2- Honorin HAMARD FRA
4-  Felix RODRIGUEZ FERNANDEZ ESP
5- Pierre REMY FRA
6- Torsten SIEGEL DEU
7- Manuel QUINTANILLA MEX
7- Luc ARMANT FRA
9- Michal GIERLACH POL
10- Joachim OBERHAUSER ITA

voir tous les résultats

Cliquez sur la photo pour accéder à l’album photo du jour

8 septembre

La manche d’aujourd’hui a été stoppée avant le start à cause des consitions dangereuses au décollage (à cause d’un vent de NO forcissant au dessus de la prévision météo).

L’équipe chargée de la sécurité des pilotes vient en aide pour les compétiteurs qui se posent dans les arbres.

Jour 4

Un parcours de 115 km pour cette deuxième manche : 84 pilotes sur 116 sont arrivés au goal.

« Aujourd’hui mercredi, nous partons sur une grande manche de 115 kilomètres ! Du vrai et beau vol libre !
Une grosse erreur du groupe dès les premiers kilomètres laisse quelques échappés prendre le large en direction de B2, sur le plateau de Venosc.
Les conditions au retour, dans les alentours de Digne, s’avèrent difficiles comme l’avait prédit Luc.
A la faveur d’un gros cycle, Yassen s’échappe, et prends la tête pour ne plus la lâcher jusqu’au but alors que les poursuivants combattent dans les Monges, puis sur la dernière branche menant au goal, dans l’ombre des étalements.
Au final, notre bulgare préféré rentre 4 minutes devant le groupe après une chevauchée solitaire de 70 kilomètres ! La classe ! Encore 3 manches !

Max – (source Facebook Equipe de France parapente)

1- Yassen SAVOV BGR
2- Luc ARMANT FRA
3- Maxime PINOT FRA
4- Stephane DROUIN FRA
5- Martin PETZ DEU6 010
5- Louis GERIN-JEAN FRA
7- Hugo LARONZE FRA
8- Durali KARA TUR
9- Torsten SIEGEL DEU
10- Honorin HAMARD FRA

voir tous les résultats

Interview de Yassen Savov (gagnant de la manche)

Cliquez sur la photo pour découvrir les photos du jour

Jour 3

Enfin, une première manche. Un parcours de 79 km a été programmé. Sur les 118 pilotes, 99 pilotes sont arrivés au goal.

« Après 2 journées off, la compétition a commencé mardi dans des conditions musclées et ventées. Une manche de 80 kilomètres pour ouvrir le bal, les fauves lancés dans un flux d’ouest soutenu et une grosse instabilité.
Plusieurs options de navigation s’ouvrent dès le start, mais c’est la montagne de Coupe qui s’avérera la plus généreuse.
Mais personne ne lâche le morceau et bientôt le groupe refait son retard, alors que les échappés tentent de garder leur avance.
La course se gagnera finalement sur la dernière ligne, alors que les pilotes traversent de monstrueuses zones confluentes sur les derniers kilomètres !
André Rainsford enlève la manche ».

Max – (source Facebook Equipe de France parapente)

Résultats

1- Andre RAINSFORD ZAF
2- Michel GUILLEMOT ARG
3- Ulrich PRINZ DEU
4- Richard GALLON FRA
5- Maxime Pinot FRA
6- Stephane DROUIN FRA
7- Felix RODRIGUEZ FERNANDEZ ESP
8- Luc ARMANT FRA
9- Damien LACAZE FRA
10- Charles CAZAUX FRA

voir tous les résultats

L’album photo du jour

Jour 2

Manche annulée aujourd’hui

Les prévisions sont correctes mais il y a des nuages lenticulaires sur la plupart des sommets et des crêtes. Session rafting pour les pilotes.

Jour 1, manche annulée

Le ciel est couvert et le vent est fort au décollage. Les prévisions indiquent qu’il y aura encore de plus en plus de vent au cours de la journée.

Les photos du jour

Cliquez sur l’image pour découvrir l’album (photos de Philippe Broers)

Pilotes français

Laurie Genovese
Seiko FUKUOKA NAVILLE
Maxime Pinot
Honorin HAMARD
Alexandre JOFRESA
Charles CAZAUX
Julien WIRTZ
Richard GALLON
Jean Marc CARON
Clement LATOUR
Antoine GERIN-JEAN
Cédric FECHOZ
Jacques FOURNIER
Yoann CHAVANNE
Thibaut Lavolé
Rémi MONTGINOT
Jérome hulin
Tim Rochas
Julien BRUNG
Jonathan MARIN
Maxime BELLEMIN
Damien LACAZE
Stéphane DROUIN
Julien MARION
Louis GERIN-JEAN
Hugo LARONZE
Sun GOUESLAIN
David GERONIMO
Arnaud SECHER
Denis CHOURAQUI
Pierre REMY
Luc ARMANT
Téo BOUVARD

Michel GUILLEMOT Argentina
Alexander SCHALBER Austria
Christian AMON Austria
Aron Michiels Belgium
Yassen SAVOV Bulgaria
Brett HAZLETT Canada
Marko HRGETIC Czech Republic
Stanislav MAYER Czech Republic
Annalena Hinestroza Germany
Martin PETZ Germany
Ulrich PRINZ Germany
Torsten SIEGEL Germany
Andreas MALECKI Germany
Marc WENSAUER Germany
Uwe Tillmann Germany
Günter KLAUS Germany
Stefan Bernhard Germany
Balazs Racz Hungary
Peter Budai Hungary
Gurpreet DHINDSA India
Shahin Fallah Iran
Soheil barikani Iran
Marco Busetta Italy
Joachim OBERHAUSER Italy
Federico Nevastro Italy
Luciano Pagnoni Italy
Maurizio MAINA Italy
Yuki Sato Japan
Takuo IWASAKI Japan
Yoshiaki HIROKAWA Japan
Hidetoshi SUMI Japan
Pavel GUSSEV Kazakhstan
Manuel QUINTANILLA Mexico
Ronny GEIJSEN Netherlands
Ruud VAN DER HEIJDEN Netherlands
Rolf Dale Norway
Ronny HELGESEN Norway
Kjell-Harald NESENGMO Norway
Ole Jonny ROENNEBERG Norway
Marius Teie Norway
Terje Stulen Norway
Klaudia BULGAKOW Poland
DOMINIKA KASIECZKO Poland
Michal Gierlach Poland
Mariusz Wisniowski Poland
Tomasz Janikowski Poland
Marek ROBEL Poland
Yury MISHANIN Russia
Pavel TITOV Russia
ARTEM LOZOVOY Russia
Tilen Ceglar Slovenia
Dušan OROŽ Slovenia
bojan gabersek Slovenia
Jošt NAPRET Slovenia
Joze MOLEK Slovenia
Marko NOVAK Slovenia
Andre RAINSFORD South Africa
Russell ACHTERBERG South Africa
Hyunhee KIM South Korea
FELIX RODRIGUEZ FERNANDEZ Spain
Yael Margelisch Switzerland
Nanda WALLISER Switzerland
Alfredo Studer Switzerland
Michael MAURER Switzerland
Michael SIGEL Switzerland
Patrick Von Kaenel Switzerland
Tim Bollinger Switzerland
Albino Malli Switzerland
Dominik Breitinger Switzerland
Merve ARSLAN Turkey
Semih SAYIR Turkey
Durali KARACA Turkey
Dora Goksal Turkey
M. Umut AKTÜRK Turkey
Kirsty Cameron United Kingdom
Guy ANDERSON United Kingdom
Russell OGDEN United Kingdom
Idris Birch United Kingdom
Julian ROBINSON United Kingdom
Sebastian OSPINA United Kingdom
Ceri Brown United Kingdom
Brendan Reid United Kingdom
Cody Mittanck United States of America
Ernesto Hinestroza Venezuela