• Home
  • /ACTUALITES
  • /« Marche, vole et pédale » à Sainte Victoire (3è édition)

15/01/2021

horizontal break

COMPETITION

« Marche, vole et pédale » à Sainte Victoire (3è édition)

Une news un peu décalée dans le temps mais l’originalité de cette compétition bon-enfant inscrite au calendrier officiel de la FFVL m’amène à ne pas passer à côté. C’est déjà la 3ème édition du genre qui existe dans le Sud, à la montagne Sainte Victoire près d’Aix en Provence…

Cette course « Marche, vole et pédale » s’est déroulée le 17 octobre 2020 avec d’une très bonne météo (1760m au plaf contre 1122m l’an dernier) et 20 participants venant de 6 départements voisins.

Sur cette compétition peu ordinaire, nous retiendrons les superbes performances d’Olivier Berzal (en 1h57) et Sébastien Fontaine (en 2h09), terminant le parcours 3 heures plus tôt que la grappe. A noter la présence d’un nouveau challenger, Christophe Comte (4ème) qui a été pointé en tête au Pic des Mouches après une montée record en 32 minutes !

Quelques mots de l’organisateur Romain Boyer

Je note la très belle performance de Julie Philip, avec seulement une cinquantaine de vols à son actif pour sa première année de parapente, elle termine 1ere femme (et 11ème au général!). Pour moi, la remise des prix est toujours un moment particulier, elle clôture l’événement et toute l’orga en amont pour que chaque participant ait sa récompense, aussi simple soit-elle. J’en appelle d’ailleurs au sponsoring.

Voilà, en attendant je ne pense pas reprendre la météo de si tôt ! Je rigole mais je me suis fait des cheveux blanc et des courbatures, à voir la fenêtre de vol bouger du samedi au lundi, à imaginer un parcours de repli sur la Sainte Baume ou le Garlaban, à repérer les parcours de VTT qui allait avec ! Au niveau orga on a encore du boulot !

Il ne souhaite pas en rester là se lance dans l’organisation de la « X’Pic » : il s’agit de 4 jours de vol bivouac en autonomie complète entre Aix en Provence et Saint Hilaire du Touvet, le club Parateam étant déjà dans les tuyaux bien évidemment.

Les organisateurs ont une pensée toute particulière pour Vincent Chomel (avec Sam et Yan, de IAVL) qui a dû annuler le prologue qui était prévu dans les Alpilles. Ce n’est que partie remise pour l’an prochain. La MVP fait des petits !

Témoignages des 3 athlètes du podium

Olivier Berzal, le 1er l’alpiniste du bord de mer du team AIR DESIGN (1h57)

Merci au Gentil Organisateur Romain Boyer et toute son équipe de bénévoles dévoués de nous ouvrir cette fenêtre de liberté sur et dans cette mythique et exigeante Sainte Victoire. Le concept même de cette « course » est de nous permettre de nous « défouler » chacun à son propre rythme (découverte, contemplatif, « énervé »…) dans une ambiance conviviale.

Un léger « vent de cul » au sommet du Pic des Mouches rajoute un peu de piment pour ce premier vol après une jolie grimpette. Une bonne partie de manivelle au pied de la « Sainte » afin de déposer temporairement le vtt à l’attéro des Oliviers pour une seconde grimpette à la sauce jardinage pour bibi.

Une dernière partie à pousser sur « les p’tites pattes de derrières » pour rallier le « p’tit » déco de l’escalette (superbement aménagé par le Club) avec un vent quasi nul au déco. Une dernière boucle en vtt avec une vue panoramique face à cette face minérale. Le choix de l’aile (la Soar d’Air Design) aura permis de rejoindre largement les attéros du chinois et des Oliviers avec une capacité à décoller dans un mouchoir de poche.

Bravo à l’ensemble des participants avec une mention spéciale au 3 participantes : bien joué les filles !

A l’an que ven (à l’année prochaine en provencao).

Sébastien Fontaine, le local de l’étape en (2ème en 2h09)

Les mollets douloureux, les cuisses en feu : c’est comme ça que je finis cette troisième édition du « Marche vol et pédale de la Sainte Victoire » mais c’est dans cet état que j’aime finir !

Après un départ sur les chapeaux de roues avec Oliv’ et quelques pilotes, et bien décidé à améliorer mon temps sur cette montée du Pic des Mouches, point culminant de la Sainte Victoire, je donne tout ce que j’ai et même un peu plus … Mais ce n’ai pas suffisant pour suivre les deux gazelles que sont Oliv’ et Christophe qui me collent une minute trente secondes au sommet ! Pas pour aujourd’hui mon nouveau record, snif je me prépare rapidement avec un petit 3-4 km/h « cul » mais avec ce petit retard et un déco raté je m’élance quand même cinq minutes derrière Oliv’… que je n’arriverais jamais à rattraper.

Christophe, qui rencontre des soucis similaires aux miens, reste sur le déco lorsque je m’éloigne sous ma voile. Après un vol inespéré je rallie le champ du Chinois (cette petite SUSI 16 est un jouet formidable). Pliage au cordeau et je cours chercher mon vélo. Le parcours VTT superbe et bien technique, nous emmène jusqu’au champ des oliviers, atterrissage officiel du Site Sainte Victoire. S’en suit une montée rapide au Pas de l’escalette, Oliv’ est déjà là, prêt à décoller. Le temps que mon sac touche le sol, le voilà parti avec sa Soar bleu blanc rouge… Je ne le reverrai plus jusqu’à la ligne d’arrivée !

La petite boucle VTT est un régal pour les jambes et pour les rétines, de jolis singles, une belle montée et pour finir un glide jusqu’à la ligne d’arrivée.
Je finis donc deuxième cinq minutes derrière l’indétrônable Olivier Berzal et quasiment une heure d’avance sur le troisième.

Merci à dame météo de nous avoir gâté autant, merci aux bénévoles et aux partenaires et à l’année prochaine pour partager d’aussi bons moments !

Paul Magnavacca (3è en 2h59)

On ira tous au paradis…

On ne peut que s’émerveiller en arrivant au pied de la Sainte Victoire, ce bloc de calcaire de 1000m d’altitude surplombant Aix en Provence, un des nombreux paradis de France.

La « marche, vol, pédale » est un des moyens de fouler l’histoire sur les traces de Paul Cézanne et d’Emile Zola. Pour les autres, s’arracher la vie et avoir le goût du sang dans la bouche. Au delà de l’histoire et du sport, cette compétition amicale est dans la lignée du « vol plaisir ». Essoré de nos vies où seule la performance prime, cette compétition met la performance au service du plaisir et du partage. Tout le monde a été gagnant et aura une belle histoire à raconter… en laissant la performance au second plan.

Remerciements

Les partenaires : Editions Chemin Des Crêtes, Carnet d’Aventures, Kortel Design, Stodeus, l’artiste Hpets, le club Parapente de la Sainte Victoire

Les bénévoles : Ameline Dunand pour l’affiche, Mig et Benoît pour la régul au déco.

horizontal break

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*