30/04/2021

horizontal break

PREVISIONS METEO

Meteo-Parapente passe à la vitesse supérieure

Voici les 5 axes majeurs des grandes améliorations que Nicolas Baldek apporte sur le site meteoparapente.com. Les serveurs ont désormais une puissance de calcul qui permettra de traiter encore plus de données. D’autre part, un nouveau type de modèle et une nouvelle version de Meteo-Parapente vont suivre avec en bonus une meilleure assistance auprès des utilisateurs !

1- A propos de l’augmentation de la puissance de calcul

Vous le savez tous, Meteo-Parapente se démarque en étant un modèle adapté pour la pratique du vol libre à la différence de la majorité des sites météo qui se contentent de ré-afficher les modèles issus des organismes officiels (Meteo-France, DWD, ECMWF…),

Mais pour fabriquer ces propres prévisions, il est nécessaire d’avoir une quantité énorme de calculs qui se base sur les modèles publics mais qu’il faut affiner en prenant en compte un maximum de spécificités locales : « c’est une véritable simulation de thermodynamique et de mécanique des fluides, secondes après secondes, pour 50 millions de points géographiques différents » – Nicolas Baldeck

Le  nouveau supercalculateur installé fin 2020 est comme une version « miniature » du nouveau supercalculateur de Météo-France : « les technologies sont les mêmes : optimisations HPC, processeurs AMD Epyc de dernière génération, réseau ultra-haut débit Infiniband… )« .

La nouvelle puissance de calcul va avoir un impact direct sur les prévisions :
– augmentation de la résolution, pour mieux résoudre les phénomènes locaux,
– mises à jour plus fréquentes,
– assimilation de meilleure qualité, avec une augmentation sensible du nombre de données.

Armoire des serveurs météo parapente
Armoire des serveurs météo parapente

2- Prise en compte de plus de données

Pour faire de bonnes prévisions, il est impératif d’avoir une connaissance la plus précise possible de l’état de l’atmosphère mais aussi de son environnement : « Un effort particulier est fait pour augmenter la quantité et la qualité des observations prises en compte pour les modèles Meteo-Parapente. Nous allons aussi contribuer activement au développement du projet OpenWindMap et aider aussi les clubs à installer des stations et webcams ».

3- Nouveau type de modèle et nouvelle version

Nicolas a lancé le développement d’un nouveau type de modèle « basé sur une approche théorique inédite » sur lequel il travaille déjà depuis un an et qui aboutira en 2022 ou 2023.

De nombreuses idées apparaissent pour améliorer l’ergonomie du site et la manière de visualiser les données. Nicolas prévoit d’organiser de nouvelles rencontres utilisateurs « virtuelles » pour échanger sur ce point.

4- Plus d’assistance utilisateur

Nicolas reconnait qu’il y a de gros efforts à faire sur l’assistance : « Lorsque je suis concentré dans un projet, je n’ai plus conscience du monde extérieur, ni du le temps qui passe ». Mais, aujourd’hui, Katya assurera ce rôle avec en plus une documentation à venir !

« Meteo-Parapente a encore de beaux jours devant lui,et je suis motivé pour faire progresser nos prévisions au maximum, quoi qu’il en coûte ! »

Découvrez l’intégralité de l’article publié par Nicolas, notamment sur la partie financement

progression puissance de calcul des serveurs meteo parapente
progression puissance de calcul des serveurs meteo parapente
horizontal break