• Home
  • /Articles posted by ' Rene HASLE '

Archives

horizontal break
Gavin McClurg auteur du livre Advanced Paragliding

Avec le livre « ADVANCED PARAGLIDING »,

Gavin McClurg vous amènera très loin !

Gavin s’appuie sur plus de 8ans d’interviews approfondies
avec plus de 100 meilleurs pilotes du monde :
Bruce Goldsmith, Chrigel Maurer, Kelly Farina…

Vendu en exlusivité en France par ROCK THE OUTDOOR

Si vous avez plus de 100 heures de parapente, ce livre est pour vous. Port offert

horizontal break

04/03/2021

NOUVEAUTE

AIR DESIGN UFO2 , une mono-surface robuste et simple à piloter

L'outil le plus simple et le plus facile pour le marche et le vol

AIR DESIGN a mis le temps… mais le challenge à relever était ambitieux ! La première version de l’UFO a rassemblé très vite de nombreux adeptes, du fait de ses grandes facilités au décollage et en pilotage mais aussi pour sa robustesse. Grâce à cette voile, tellement son maniement est facile, de nombreuses écoles ont repensé leur enseignement en intégrant la mono-surface dans l’initiation : moins de souci de manipulation, l’esprit de l’élève est plus disponible pour les éléments forts de l’enseignement.

Vous aurez l’occasion d’en savoir sur la voile AIR DESIGN UFO2 car elle est bientôt en test pour ROCK THE OUTDOOR !

AIR DESIGN UFO2, nouvelles technologies et design épuré

Voici la nouvelle UFO (Ultralight Flying Object), la nouvelle version de la voile montagne mono-surface du fabricant AIR DESIGN (première version sortie en 2015). Elle est très attendue des montagnards mais aussi des écoles qui l’utilisent allègrement en initiation tellement la première version est sûre et facile à piloter.

La voile mono-peau AIR DESIGN UFO2, annoncée accessible à tous, concentrent des technologies qui, selon le fabricant, « la rendent encore plus sûre et bien plus fun ».

On remarque que quelques caissons ont disparu pour un design encore plus épuré, plus simple (ce qui permet aussi de réduire le volume de pliage). Chaque pièce de la voile AIR DESIGN UFO2 a été pensée en « superlight » mais aussi pour être solide et durable.

La voilure : robustesse et compacité

Tout a été pensé pour garantir une voile qui saura durer dans le temps.

On retrouve, sur la AIR DESIGN UFO2, les caractéristiques qui se distingaient sur la première version côté solidité : du tissu Skytex 27 double enduction, des coutures doublées et des galons en bordure. Pour renforcer la cohésion structurelle, le bord d’attaque et le bord de fuite sont renforcés avec des empiècements en mylar évitant les modifications éventuelles de comportements de vol de la voile dans le temps.

Les attaches de suspentes sont disposées sur des panneaux dessinés en arches en vue d’obtenir une meilleure répartition des charges.

Les joncs Nitinol (à mémoire de forme) sont utilisés d’une part pour réduire le poids mais aussi pour augmenter la durabilité. On trouve aussi quelques joncs Nitinol le long de la corde.

Le suspentage : du superlight

Les suspentes sont en Aramide non gainées et avec un code couleur, rendant le démêlage encore plus facile.

• Suspentes hautes : Edelrid 8001/U-070, 090
• Suspentes moyennes : Edelrid 8001/U-130, 190
• Suspentes basses : Edelrid 8001/U-190, 230, 280
• Elévateurs : EDELRID Taurus – ~3,7mm Dyneema Rope
• Maillons : AirDesign Soft-Links

Elévateurs Air design Ufo 2
élévateurs Air design Ufo 2
caractéristiques AIR DESIGN UFO 2

En taille 16, la voile est certifiée EN-B de 50 à 90 kg. Les autres tailles sont en cours d’homologation.

Prix public : 2760 € TTC

En savoir plus sur la nouvelle UFO sur le site AIR DESIGN

Test de l’AIR DESIGN UFO2

A découvrir bientôt sur le site

ROCK THE OUTDOOR

horizontal break
 

Retour à l’accueil boutique ROCK THE OUTDOOR propose une gamme de varios parapente qui va du simple vario sonore aux altivarios plus élaborés grâce au GPS Que ce soit pour le vol sur site, le vol rando ou le vol de distance, les varios parapente proposés couvrent toutes les demandes ... Read More
 

01/02/2021

horizontal break

INTERVIEW

L’école de pilotage FLYEO change de modèle (Doussard / Annecy)

Fabien Blanco est le fondateur de Flyeo, école située à Doussard qui propose des stages et des baptêmes de parapente.

Quand on aborde le sujet des écoles réputées en matière d’enseignement pilotage (SIV /acro), 3/4 écoles sont régulièrement citées dont Flyeo, devenue une référence du stage SIV auprès des pilotes français mais aussi du monde entier. Cette école, créée par Fabien Blanco, un des inventeurs du SMIV, a vu grossir, la dernière décennie, son staff d’encadrement afin de répondre à une demande croissante.

Avec l’arrivée des mono-surfaces, Fabien, alpiniste grimpeur et testeur des prototypes UFO de AIR DESIGN, a été particulièrement séduit par cette nouvelle orientation de la pratique du parapente. De nouveaux stages sont apparus : montagne, bivouac. Fabien a aussi fait une autre belle découverte, celles de les utiliser pour l’enseignement initiation tellement elles présentent des atouts pédagogiques incroyables.

Tout ça l’amène aujourd’hui à redéfinir son approche métier : garder le plaisir dans son activité, préserver la proximité…

Fabien, tu as décidé de réduire la structure Flyeo en terme d’enseignement. Quelles sont les raisons ?
Depuis la création de Flyeo, nous avons eu une renommée croissante et, pour répondre aux demandes de nos clients, nous avons fait beaucoup grandir l’équipe. Cela m’a amené à devoir passer, en plus de l’enseignement, un temps croissant dans la gestion de l’entreprise, entraînant des concessions fortes de ma part sur mon temps perso. Si cette période a été à la fois excitante et valorisante, j’aspire aujourd’hui à ralentir un peu pour retrouver le temps de voler pour moi, aller en montagne et profiter de ma famille. Une envie de retour à l’essentiel en quelque sorte !

Quelles sont donc les activités que tu conserves ?

Nous conservons l’ensemble des types de stages que nous faisions, nous réduisons simplement leur volume.
Les stages SIV continueront d’être l’essentiel de notre activité au printemps et à l’automne. J’assurai en priorité les stages francophones, pendant que Malin se focalisera sur les stages en anglais. Nous ne prioriserons pas les stages acro car il faut faire des choix !
Les stages d’initiation et de perfectionnement seront à priori gérés en priorité par mon équipe. Pour ma part, j’encadrerai quelques stages de découverte et d’apprentissage du cross qui me procurent beaucoup de plaisir.

Pourrais-tu dire quelques mots sur les stages d’initiation et de perfectionnement ? En particulier, pourquoi as-tu choisi de te focaliser sur l’utilisation de mono-surfaces?

Ma vision des stages d’initiation et de perfectionnement est qu’ils doivent servir à amener les élèves à l’autonomie. Chez nous pas de pilotage automatique mais une approche personnalisée qui les amène à comprendre les situations qu’ils vivent et pourront vivre en l’air, ainsi que les conséquences de leurs actes. Je veux qu’ils fassent au maximum leurs choix eux-mêmes pour qu’ils puissent se sentir capables de les assumer le jour où ils voleront seuls. Bien sûr nous sommes là pour leur transmettre notre expérience et analyse et les sensibiliser aux notions importantes, mais toujours en faisant au maximum appel à leur propre jugement.

Concernant les ailes mono-surfaces, elles ont des atouts indéniables pour l’apprentissage : elles sont plus faciles à prendre en main, notamment en décollage et permettent au pilote de se concentrer sur l’essentiel pendant le vol. J’ai prévu un article avec toi …qui résume assez bien mes arguments à ce sujet.

Bien sûr, les pilotes pourront venir avec d’autres ailes s’ils le souhaitent.

Et l’enseignement FLYEO s’arrêtera là ?

Nous proposerons occasionnellement des stages à la Dune du Pilat ainsi que des stages montagne (vol-bivouac) car nous avons la chance d’avoir dans l’équipe Régis qui est accompagnateur en montagne et adore transmettre son amour du grand air.

Qu’as-tu décidé sur l’activité génératrice de trésorerie pour toutes les écoles parapente : les baptêmes ?

Cette part de l’activité ne change pas. Une équipe de moniteurs dédiée au baptême de l’air viendra renforcer nos troupes pendant la saison estivale et dès le mois d’avril. L’hiver, nos baptêmes auront lieu à Méribel.

Et, pour finir, je suppose que tu ne vas pas développer la boutique physique et en ligne ?
En effet, nous allons garder notre boutique actuelle sans la développer. Les pilotes pourront toujours trouver leurs marques favorites et tester du matériel. Nous avons une relation privilégiée avec AirDesign, Dudek, Niviuk ou encore SupAir et nous souhaitons garder cela. Nous resterons toujours efficaces concernant les commandes et nous garderons une boutique qui répond aux besoins de l’école et des parapentistes.

C’est cool de vouloir retrouver une ambiance proximité avec ses clients. Donc, en conclusion, avec le staff pilotage qui se réduit, la réservation d’un SIV sera encore plus difficile ?
Indéniablement oui. Il ne reste d’ailleurs que très peu de places pour ce printemps. Je conseille donc de réserver au maximum à l’avance. J’ai conscience que cela peut être frustrant mais c’est aussi une manière d’être sûr de pouvoir apporter toute mon attention à chacun des pilotes que j’accompagnerai.
Je travaille par ailleurs toujours à l’approfondissement de ce que nous pouvons leur transmettre : bilan technique, analyse des blocages mentaux altérant la prise de décision, … je vous en parlerai en temps voulu !

horizontal break
 

21/01/2021

horizontal break

FESTIVAL

Coupe Icare 2021 : la nouvelle formule 2020 est maintenue (sur 1 semaine)

L’équipe de la Coupe Icare est gonflée à bloc pour son édition 2021 !

Après l’annulation de l’édition 2020 liée aux incertitudes de la situation sanitaire, les organisateurs sont optimistes en dévoilant déjà l’affiche de la 48è édition. Cette année, la Coupe Icare se déroulera-ait du dimanche 12 au dimanche 19 septembre 2021, en reprenant la nouvelle formule sur une semaine complète qui avait été programmée pour 2020 (voir ici).

Les objectifs de ce nouveau programme

– Mettre en avant le festival du film « Icares du Cinéma » en le décalant des festivités aériennes, ce qui permettra aux bénévoles, pilotes, exposants et habitants de la région, d’assister aux projections.

– Offrir des créneaux de vol plus larges aux pratiquants sur les premiers jours avant les festivités ouvertes au public en fin de semaine.

Le programme

Dimanche 12 septembre

Cérémonie d’ouverture et inauguration de la nouvelle Coupe Icare en fin d’après-midi sur l’aire de décollage sud à Saint-Hilaire du Touvet.

« Icares du Cinéma » du dimanche 12 au mercredi 15 septembre

Projections en soirée des films sélectionnés pour les Icares du Cinéma sous le chapiteau cinéma du décollage sud  (39è festival international du film de vol libre et des sports aériens). Le mercredi 15, une soirée de Gala clôturera le festival du film avec l’annonce et la projection des films primés en 2021.

« Icare Test » sur le décollage sud du lundi 13 au mercredi 15 septembre

Tous les pilotes auront la possibilité de tester le matériel mis à disposition par les constructeurs présents. Le funiculaire sera gratuit pour les pilotes inscrits.

Du jeudi 16 au dimanche 19 septembre

Nous retrouverons le programme traditionnel avec le spectacle aérien « Icare Show », le salon international des professionnels du vol libre et des sports aériens « Icare Expo » ainsi que le célèbre concours de vols déguisés « Icarnaval » sans oublier les animations terrestres (Icare Folies, Icare Mômes, etc.).

Photo : Bruno Lavit et Benoît Audigé

horizontal break
 

15/01/2021

horizontal break

COMPETITION

« Marche, vole et pédale » à Sainte Victoire (3è édition)

Une news un peu décalée dans le temps mais l’originalité de cette compétition bon-enfant inscrite au calendrier officiel de la FFVL m’amène à ne pas passer à côté. C’est déjà la 3ème édition du genre qui existe dans le Sud, à la montagne Sainte Victoire près d’Aix en Provence…

Cette course « Marche, vole et pédale » s’est déroulée le 17 octobre 2020 avec d’une très bonne météo (1760m au plaf contre 1122m l’an dernier) et 20 participants venant de 6 départements voisins.

Sur cette compétition peu ordinaire, nous retiendrons les superbes performances d’Olivier Berzal (en 1h57) et Sébastien Fontaine (en 2h09), terminant le parcours 3 heures plus tôt que la grappe. A noter la présence d’un nouveau challenger, Christophe Comte (4ème) qui a été pointé en tête au Pic des Mouches après une montée record en 32 minutes !

Quelques mots de l’organisateur Romain Boyer

Je note la très belle performance de Julie Philip, avec seulement une cinquantaine de vols à son actif pour sa première année de parapente, elle termine 1ere femme (et 11ème au général!). Pour moi, la remise des prix est toujours un moment particulier, elle clôture l’événement et toute l’orga en amont pour que chaque participant ait sa récompense, aussi simple soit-elle. J’en appelle d’ailleurs au sponsoring.

Voilà, en attendant je ne pense pas reprendre la météo de si tôt ! Je rigole mais je me suis fait des cheveux blanc et des courbatures, à voir la fenêtre de vol bouger du samedi au lundi, à imaginer un parcours de repli sur la Sainte Baume ou le Garlaban, à repérer les parcours de VTT qui allait avec ! Au niveau orga on a encore du boulot !

Il ne souhaite pas en rester là se lance dans l’organisation de la « X’Pic » : il s’agit de 4 jours de vol bivouac en autonomie complète entre Aix en Provence et Saint Hilaire du Touvet, le club Parateam étant déjà dans les tuyaux bien évidemment.

Les organisateurs ont une pensée toute particulière pour Vincent Chomel (avec Sam et Yan, de IAVL) qui a dû annuler le prologue qui était prévu dans les Alpilles. Ce n’est que partie remise pour l’an prochain. La MVP fait des petits !

Témoignages des 3 athlètes du podium

Olivier Berzal, le 1er l’alpiniste du bord de mer du team AIR DESIGN (1h57)

Merci au Gentil Organisateur Romain Boyer et toute son équipe de bénévoles dévoués de nous ouvrir cette fenêtre de liberté sur et dans cette mythique et exigeante Sainte Victoire. Le concept même de cette « course » est de nous permettre de nous « défouler » chacun à son propre rythme (découverte, contemplatif, « énervé »…) dans une ambiance conviviale.

Un léger « vent de cul » au sommet du Pic des Mouches rajoute un peu de piment pour ce premier vol après une jolie grimpette. Une bonne partie de manivelle au pied de la « Sainte » afin de déposer temporairement le vtt à l’attéro des Oliviers pour une seconde grimpette à la sauce jardinage pour bibi.

Une dernière partie à pousser sur « les p’tites pattes de derrières » pour rallier le « p’tit » déco de l’escalette (superbement aménagé par le Club) avec un vent quasi nul au déco. Une dernière boucle en vtt avec une vue panoramique face à cette face minérale. Le choix de l’aile (la Soar d’Air Design) aura permis de rejoindre largement les attéros du chinois et des Oliviers avec une capacité à décoller dans un mouchoir de poche.

Bravo à l’ensemble des participants avec une mention spéciale au 3 participantes : bien joué les filles !

A l’an que ven (à l’année prochaine en provencao).

Sébastien Fontaine, le local de l’étape en (2ème en 2h09)

Les mollets douloureux, les cuisses en feu : c’est comme ça que je finis cette troisième édition du « Marche vol et pédale de la Sainte Victoire » mais c’est dans cet état que j’aime finir !

Après un départ sur les chapeaux de roues avec Oliv’ et quelques pilotes, et bien décidé à améliorer mon temps sur cette montée du Pic des Mouches, point culminant de la Sainte Victoire, je donne tout ce que j’ai et même un peu plus … Mais ce n’ai pas suffisant pour suivre les deux gazelles que sont Oliv’ et Christophe qui me collent une minute trente secondes au sommet ! Pas pour aujourd’hui mon nouveau record, snif je me prépare rapidement avec un petit 3-4 km/h « cul » mais avec ce petit retard et un déco raté je m’élance quand même cinq minutes derrière Oliv’… que je n’arriverais jamais à rattraper.

Christophe, qui rencontre des soucis similaires aux miens, reste sur le déco lorsque je m’éloigne sous ma voile. Après un vol inespéré je rallie le champ du Chinois (cette petite SUSI 16 est un jouet formidable). Pliage au cordeau et je cours chercher mon vélo. Le parcours VTT superbe et bien technique, nous emmène jusqu’au champ des oliviers, atterrissage officiel du Site Sainte Victoire. S’en suit une montée rapide au Pas de l’escalette, Oliv’ est déjà là, prêt à décoller. Le temps que mon sac touche le sol, le voilà parti avec sa Soar bleu blanc rouge… Je ne le reverrai plus jusqu’à la ligne d’arrivée !

La petite boucle VTT est un régal pour les jambes et pour les rétines, de jolis singles, une belle montée et pour finir un glide jusqu’à la ligne d’arrivée.
Je finis donc deuxième cinq minutes derrière l’indétrônable Olivier Berzal et quasiment une heure d’avance sur le troisième.

Merci à dame météo de nous avoir gâté autant, merci aux bénévoles et aux partenaires et à l’année prochaine pour partager d’aussi bons moments !

Paul Magnavacca (3è en 2h59)

On ira tous au paradis…

On ne peut que s’émerveiller en arrivant au pied de la Sainte Victoire, ce bloc de calcaire de 1000m d’altitude surplombant Aix en Provence, un des nombreux paradis de France.

La « marche, vol, pédale » est un des moyens de fouler l’histoire sur les traces de Paul Cézanne et d’Emile Zola. Pour les autres, s’arracher la vie et avoir le goût du sang dans la bouche. Au delà de l’histoire et du sport, cette compétition amicale est dans la lignée du « vol plaisir ». Essoré de nos vies où seule la performance prime, cette compétition met la performance au service du plaisir et du partage. Tout le monde a été gagnant et aura une belle histoire à raconter… en laissant la performance au second plan.

Remerciements

Les partenaires : Editions Chemin Des Crêtes, Carnet d’Aventures, Kortel Design, Stodeus, l’artiste Hpets, le club Parapente de la Sainte Victoire

Les bénévoles : Ameline Dunand pour l’affiche, Mig et Benoît pour la régul au déco.

horizontal break

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente