100 km le long de la côte niçoise avec Honorin Hamard

100 km le long de la côte niçoise avec Honorin Hamard

Une bonne préparation pour la SuperFinale en Colombie en Janvier

Honorin Hamard a fait un vol plutôt sympa pour la période dans l’arrière pays niçois depuis le décollage de l’Embarnier à Gourdon. Honorin précise qu’il aurait pu faire mieux en s’enfonçant dans la montagne mais avec le froid, ses chaufferettes étaient insuffisantes*. Aussi parce qu’il fallait aussi penser à la récup après.

*Il prévoit de s’équiper de gants chauffants avec ROCK THE OUTDOOR

Changement de décor aujourd’hui, direction l’Italie

On a parié avec Ju que si j’allais à Savone, il viendrait me chercher. La journée a eu du mal à commencer, un joli déco vent de cul loupé (merci à ceux qui m’ont remis l’aile). Puis deuxième déco nickel dans une petite bouffe de face mais, 3 minutes après le décollage, gros sketche : une demie aile s’effondre après avoir relâché le barreau. Pas une vraie fermeture, vraiment bizarre, une demie aile qui décide de changer d’étage, gros shoot puis tudo bom !
C’est reparti direction l’Italie. De beaux plafs même si il a fallu quitter les thermiques prématurément plusieurs fois pour être sûr de pas dépasser les 2000m de la TMA de Nice. Les villages italiens sont super jolis mais je n’ai pas fait de photos car il faisait trop froid, mis à part sur le glide final.
Il y a eu pas mal de zones d’ombres avec des étalements après Monaco, pas facile d’avancer mais, grâce à la bonne instabilité, j’ai tout de même pu passer les 100km.
Je suis à 40 km de Savone mais Ju est quand même venu me chercher et on a mangé une pizza au top. Gracieeeeeee !!!

Honorin Hamard

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente

tu aimes cet article, alors partage-le !