• Home
  • /CONSEILS
  • /Conseil sécurité : ayez une stratégie de gestion des risques
Conseil sécurité : ayez une stratégie de gestion des risques

Conseil sécurité : ayez une stratégie de gestion des risques

Voici la 15è fiche conseil sécurité proposée par Jean Marc Galan. Elle fait partie d'une série d'une trentaine de fiches qui sont publiées régulièrement sur le site.
Comme la sécurité en vol est un sujet complexe et que personne ne détient la Vérité, n'hésitez pas à faire part de vos observations, il se fera un grand plaisir d’échanger avec vous.
* Jean Marc Galan est aussi président de la commission technique et sécurité de la FFVL

En 2011, Xavier Murillo, figure charismatique du vol libre, se tue en parapente au Pérou. En 1988, il écrivait dans la folle histoire du parapente : “Le plus grand danger du parapente c’est sa facilité. Faire un vol c’est bien, en faire 1000 sans le moindre incident, c’est mieux”. 30 ans plus tard, ce constat est encore plus vrai. Les progrès techniques et pédagogiques ont rendu l’accès au vol encore plus facile… mais il est toujours aussi difficile de sécuriser sa pratique ! Les chiffres de l’accidentalité viennent nous le rappeler chaque année. Je vous propose un outil pour vous aider à sécuriser votre pratique : la SIGR.

SIGR, Stratégie Individuelle de Gestion des Risques

“S” comme Stratégie car c’est stratégique… Chaque pilote joue une partie d’échec contre les risques associés à sa pratique. Une bonne SIGR augmentera considérablement vos chances de pratiquer longtemps cette belle activité. Pas de SIGR, ou une SIGR pas adaptée, vous surexpose aux risques.

“I” comme Individuelle car chaque pilote à une SIGR différente. Cela dépend de ses pratiques, de son caractère, de ses objectifs de progression, de ses points faibles, de ses points forts… Bref, autant de SIGR que de pilotes. Par exemple, un pilote qui cross en montagne devrait intégrer dans sa SIGR des SIV réguliers. Un pilote qui vole essentiellement en bord de mer devrait plutôt intégrer une très solide formation au gonflage/maîtrise de voile par vent soutenu.

Pour un même pilote, la SIGR varie au fur et à mesure de sa progression.

En début de progression, les aspects techniques de pilotage sont au coeur des SIGR de tous (apprendre à décoller, se poser, gérer le tangage…). Au fur et à mesure que ces fondamentaux sont acquis, les aspects non techniques occupent de plus en plus de place dans les SIGR (analyse aérologique, mental…).

Comment construire sa SIGR?

La méthode inspirée du modèle de Reason

Dans les années 90, James Reason représente les méthodes de gestions de risques par une série de plaques de blindage qui coulissent et qui protègent de l’accident. Malheureusement ces plaques ont des trous et quand les trous s’alignent, c’est l’accident.

Quelles sont les plaques de blindage qui vous protègent de l’accident en parapente ?
– vos capacités de pilotage,
– votre analyse de l’aérologie,
– votre rapport à votre matériel (choix, entretien, réglage, ergonomie…),
– votre mental (gestion du stress, de l’attention, capacité à renoncer, à résister aux effets groupe…),
– votre condition physique (vue, fatigue, réflexes, maladie…),
– vos connaissances en accidentologie (connaître les accidents type, avoir une culture de la sécurité…),
– votre rapport à la communauté (partager/demander des infos, s’intégrer dans un groupe de pilotes qui s’entraident…).

Prenez ces 7 plaques (on peut en imaginer d’autres) et examinez les une par une.

Dans la plaque “Pilotage”, où en êtes vous ? Que savez vous faire? Qu’est ce que vous ne savez pas faire ? Par exemple : vous ne maîtrisez pas le décrochage mais vous faites essentiellement du vol rando avec une voile peu allongée dans des conditions calmes. Peu importe le décrochage. Par contre, si votre gonflage est approximatif, c’est beaucoup plus embêtant… Bref, dans votre plaque “Pilotage”, identifiez les trous handicapant pour votre pratique.

Dans la plaque “Matériel”, où en êtes vous ? Etes-vous sûr d’avoir un matériel adapté à votre pratique et votre niveau ? Etes-vous rigoureux avec l’entretien de votre matériel ? L’ergonomie de votre de matériel est-elle optimale en vol (Cf cette fiche) ? …

Dans la plaque ”Mental”, quels sont vos points faibles ? Résistez vous facilement à l’envie de voler quand les conditions sont limites (Cf cette fiche) ? Vous posez-vous régulièrement la question de pourquoi vous faites du parapente (Cf cette fiche) ? Utilisez-vous des dispositifs de simulations pour automatiser des réactions en situation de stress (Cf cette fiche) ? La « mémoire optimiste », cela vous dit quelques chose (Cf ici) ? Et l’homéostasie du risque (Cf ici) ?

Il existe des formations spécialement conçues pour aider les pilotes à construire leur SIGR (voir ici)

A quoi ressemble votre plaque “Relation à la communauté” ? Vous volez seul ou avec des potes ? Demandez-vous facilement des infos quand vous volez sur un site nouveau ? Si vous êtes victime d’un incident, vous le gardez pour vous ou vous le partagez (Cf cette fiche)?… Votre SIGR est individuelle car elle ne fonctionne que pour vous, mais elle ne doit pas faire l’impasse sur des bonnes pratiques collectives qui vous aideront à mieux gérer certains risques.

Idem pour les autres plaques. Personnellement ma plaque aérologie est une passoire. Dans ma SIGR 2018, je vais lire “Les visiteurs du ciel” (magnifique livre épuisé mais on le trouve sur internet…), suivre ce MOOC météo et me rapprocher d’un pilote de mon club expert en aérologie.

Dans la plaque « Relation à la communauté », les séances de retours d’expérience en club sur les incidents/accidents (photo : Les ailes de Sénart)

Pour que vos plaques ne soient plus des passoires !

Une fois les trous identifiés dans vos différentes plaques de blindage… bouchez-les ! Il existe des centaines de ressources qui vont vous aider à colmater vos plaques. Des stages, des tutos sur internet, des livres, des discussions de forum, des bonnes pratiques sécu dans les clubs, des pilotes experts dans tel ou tel domaine proche de vous … Piochez dans cet océan de ressources et de savoir-faire pour colmater vos points faibles. Ce n’est pas facile, cela prendra du temps, mais c’est passionnant. Au boulot !

Jean Marc Galan

Merci d’avance de participer à l’amélioration du concept de SIGR en renseignant ce sondage (3min!)

Commencez déjà par utiliser les ressources sur le site !

Vous pouvez déjà effectuer des recherches sur le site ROCK THE OUTDOOR en choisissant la « plaque » qui vous intéresse :

  • Choisir un thème

Dans la plaque « Matériel » une séance de réglage/ergonomie sellette (Photo: Les ailes de Sénart)

RÉSUMÉ

Construisez une Stratégie Individuelle de Gestion des Risques (SIGR). Pilotage, aérologie, matériel, mental, intégration dans la communauté, condition physique, culture de la sécurité. Dans chacun de ces thèmes, il existe de nombreuses ressources (stages, livres, tutos…), des savoir-faire, des bonnes pratiques, individuelles ou collectives. Identifiez et assimilez celles qui sont pertinentes pour votre pratique. Au fur et à mesure de votre progression, reposez-vous régulièrement la question “De quoi ai-je besoin dans ma SIGR?”.

horizontal break
horizontal break

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente