• Home
  • /CONSEILS
  • /Conseil sécurité n°3 : optimisez sans cesse votre matériel
Conseil sécurité n°3 : optimisez sans cesse votre matériel

Conseil sécurité n°3 : optimisez sans cesse votre matériel

horizontal break

Conseils de Jean Marc Galan pour augmenter votre capital sécurité

Voici la 3è fiche conseil sécurité rédigée par Jean Marc Galan qui fait partie d'une série d'une trentaine de fiches qui seront publiées chaque vendredi sur le site. Comme la sécurité en vol est un sujet complexe et que personne ne détient la Vérité, n'hésitez pas à faire part de vos observations, il se fera un grand plaisir d’échanger avec vous.
* Jean Marc Galan est aussi membre de la commission technique et sécurité de la FFVL
horizontal break

3 / optimisez sans cesse votre matériel

Si vous passez plus de temps à “discuter matos” qu’à optimiser/régler/simplifier votre matériel, il est temps d’inverser la tendance!

Lorsque que vous conduisez une nouvelle voiture, il vous suffit de régler la profondeur du siège et c’est parti. C’est le résultat de 2 siècles d’ergonomie et de design automobile. C’est bien différent avec du matériel de parapente! Accélérateur, gants, radio, lunettes de soleil, vario… il faut une multitude d’accessoires pour voler. Au kit de base, s’ajouteront bien vite : GPS, Camel-Bak, appareil photo, cockpit, tablette pour les espaces aériens, tracker… Intégrer ces accessoires pour en faire un ensemble cohérent et fonctionnel est un casse-tête. L’enjeu est important : en l’air rien ne doit vous distraire des choix à faire pour assurer plaisir et sécurité lors de votre vol. Votre attention est limitée, ne vous mettez pas en surcharge cognitive à cause de votre matériel.

Petites causes, grands effets

Voici une liste, non exhaustive, des « détails » les plus courants qui peuvent gâcher votre vol et diminuer votre capital sécurité du moment. Les problèmes d’accélérateur feront l’objet d’une prochaine fiche. La plupart de ces détails peuvent se régler sous un portique. D’autres ne peuvent se régler qu’en vol. Pour ces derniers, profitez par exemple d’une belle après-midi de soaring dans du vent laminaire sans trafic en l’air.

Au final, adoptez le principe KISS “keep it simple, stupid!”. Fuyez les usines à gaz.

Problème matériel Impact sur votre sécurité Solutions
Gants inadaptés Gants trop minces vous avez froid, gants trop épais vous êtes mal-habile. Dans les 2 cas vous perdez de la sensibilité de pilotage. – ayez plusieurs paires de gants en fonction de la température

– pour le froid certains utilisent des gants chauffants et/ou des manchons et/ou des sous-gants. Trouvez la solution qui vous convient le mieux

Gestion des lunettes de soleil Un nuage noir? vous les enlevez et les rangez. Soleil? vous les remettez… etc… Pendant ces manipulations vous ne pilotez plus. – testez un casque avec une visière intégrée relevable

– le masque de ski pas trop teinté n’est pas mal non plus

Visière ou masque de ski, les deux protégeront (un peu) vos yeux des petites branches en cas d’arbrissage.  

Radio inaccessible Lâcher des commandes pour parler en radio, absence de pilotage (les conséquences ici) – ne pas parler en radio en vol…

– installez un micro déporté accessible sans lâcher votre commande

Difficulté pour vous asseoir dans votre sellette Vous vous tortillez et/ou vous lâchez les commandes à un moment critique (sortie de décollage) – votre sellette est-elle bien réglée? Est-elle à votre taille? Faites le vérifier par un moniteur/pilote expérimenté

– affinez votre technique de décollage, si vous chargez correctement votre ventrale la sellette ne remontra pas

– aidez-vous d’un cale-pied et passez-le entre vos jambes lors de la prévol

Vario illisible au soleil Aucune conséquence, sauf si vous êtes obnubilés par les indications chiffrées de votre vario – regardez le paysage, pas votre vario

– optimisez l’angle de l’écran, tous les moyens sont permis, cale en mousse, cockpit plus ou moins incliné…

– les varios fixés sur un élévateur n’ont pas ce problème

Caméra prise dans les suspentes Le Web regorge de vidéos catastrophes à cause de caméras prises dans le suspentage… par exemple – êtes-vous sûr que vos vols sont intéressants à filmer?

– fixez votre caméra à l’abri des suspentes, avec un harnais de poitrine par exemple

– si vous tenez à la position sur le casque, prévoyez un système qui désolidarise la caméra du casque en cas d’accrochage dans le suspentage (discuté ici)

Toute aspérité dans votre matériel accrochera un jour une suspente, tel est la loi! Cela dépend de quelle suspente se coince, où et quand. Au mieux, cela complique la prévol, au pire cela provoque un vrac. – crochets de chaussure, excroissance sur votre casque, croc fendus trop ouverts, fermoirs de fermeture éclair (cockpit, sellette) etc… Éliminez ou sécurisez toutes les aspérités sur votre matériel. Changez de chaussures, resserrez vos crocs fendus avec un étau, recouvrez de gaffeur les excroissances de votre casque…

Et vous, quels sont les problèmes matériels qui vous ont gâché un vol?

RÉSUMÉ

Vario, accélérateur, gants, cockpit, radio, micro…. ne lâchez rien sur la simplicité et l’ergonomie de votre matériel, elles augmentent votre capital sécurité..

N’hésitez pas à poster vos commentaires en bas de page ou si vous avez des questions, adressez un mail à info(at)rocktheoutdoor.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*