• Home
  • /CONSEILS
  • /Comment éviter d’avoir une cravate après un décrochage ?
Comment éviter d’avoir une cravate après un décrochage ?

Comment éviter d’avoir une cravate après un décrochage ?

Tom Bourdeau (LITTLE CLOUD) a publié une vidéo de Gill présentant une méthode de décrochage qui permet de réduire le risque de cravate.

J’entends souvent les pilotes vouloir aller à SIV pour apprendre à décrocher leur planeur dans l’éventualité d’avoir un jour pour épouser une cravate ou deux … Mais comme toujours, il vaut mieux réfléchir un peu plus loin et réaliser ce qui est vraiment nécessaire, Gill voulait montrer cette technique de décrochage, beaucoup plus efficace et moins consommatrice d’altitude.

Démonstration de Gill avec l’aile perf LITTLE CLOUD Gyps

Démonstration d’une technique de décrochage pour éviter la cravate

Le décrochage peut servir en cas d’extrême urgence pour sortir d’une situation délicate lors d’un incident de vol (aile cravatée par exemple), situation qui peut se produire encore plus facilement avec les ailes allongées. La méthode présentée consiste surtout à ne pas verrouiller les mains en bas trop longtemps.

Un timing précis permet de faire un décrochage sans passer par une longue phase de marche arrière et un contrôle rapide permet de reconstruire l’aile beaucoup plus rapidement, réduisant ainsi la perte d’altitude.

Démonstration vidéo et méthode

[icegram campaigns= »73945″]

Pour lire la suite, vous devez être membre.



Inscrivez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe