Descente de la route du Col du Glandon en parapente

Descente de la route du Col du Glandon en parapente

Parapente et sécurité

Le col du Glandon (1924 m) se situe entre les massifs de Belledonne et des Arves (Savoie). C’est un col mythique du cyclisme mais aussi des parapentistes adeptes des waggas et barefoots (voir vidéos de Tanguy ou de Loulou)

De nombreux pilotes, comme Damien par exemple, ont aussi pris l’habitude de le descendre en suivant la route du col. Sur cette vidéo que Sylvain m’a proposée, lequel des deux acteurs prend, selon vous, le plus de risques ?

Images prises de la caméra du pilote

Images prises de la caméra du chauffeur

Attention

Le danger pour autrui : la route n’est pas une voie dédiée pour la pratique du parapente. Hormis le risque de collision, l’automobiliste, surpris par l’arrivée d’un parapente face à lui, peut commettre une imprudence aux conséquences dramatiques sur une route de montagne.

Le danger pour soi : le vol de proximité près du sol augmente les risques de collision avec des obstacles pouvant apparaître au dernier moment dans la trajectoire (piquets, panneaux, arbres, véhicules). D’autre part, pour suivre la route, le pilote fait des efforts de concentration qui diminuent à la fois ses facultés d’observation globale (réduction du champ visuel) et d’anticipation pour réagir et changer de trajectoire en cas d’obstacle.

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente

horizontal break
horizontal break

SOUTENEZ ROCK THE OUTDOOR

en devenant Membre PREMIUM et accédez aux articles réservés (conseils, tests matériel, rubrique voltige…) et à de nombreux avantages (magazine numérique, remise boutique…)

tu aimes cet article, alors partage-le !