• Home
  • /SPOTS
  • /Décollages toniques sur le déco de Quixada (Brésil)
Décollages toniques sur le déco de Quixada (Brésil)

Décollages toniques sur le déco de Quixada (Brésil)

C’est à partir du site parapente de Quixada au Brésil que de nombreux parapentistes du monde entier viennent tenter de battre les records de distance

Il y a un an, Honorin Hamard battait le record de distance en ligne droite à but fixé de 423 km en décollant de ce site ( le 18 novembre 2013 ). La vidéo ci-dessous d’août 2013 présente des envols de pilotes expérimentés sur ce déco très technique. En suivant les décollages de ces pilotes propulsés à peine retournés, vous vous apercevrez rapidement que le site de Quixada n’est pas à la portée de tous les pilotes!

Un extrait du blog d’Honorin Hamard pour vous donner un aperçu du décollage de Quixada

Honorin Hamard au dessus du caillou de Quixada

« Le mythe du décollage de Quixada, c’est le vent très fort et l’heure précoce du déco. Les premiers jours, c’était plutôt tranquille mais c’est vite devenu assez soutenu. Heureusement, on paye Paolo, un local qui guette les accalmies et nous trouve de bons créneaux pour décoller. Nous avons aussi impérativement trois ados qui nous tiennent la voile, indispensable car, entre les accalmies, il y a des rafales monstrueuses… Paolo vient te mettre en garde sur les conditions avant chaque déco à vent très soutenu, petit signe de croix puis  » tu choisis de décoller, tu prends ce risque, je vais essayer de te trouver le meilleur moment et après tu pousses le speed bar ! « . Cela met dans l’ambiance de suite ! Il faut être très concentré dans ces conditions, à peine retourné, il faut pousser l’accélérateur pour ne pas se faire reculer sous le vent ou dans l’antenne de 20m juste derrière. Tant que les cailloux n’ont pas finesse 3 c’est bon« 

A Quixada, il est préférable de décoller tôt le matin, encore faut-il pouvoir se maintenir en l’air ensuite!

« Une fois en l’air, ne pas trop s’approcher du caillou, sinon marche arrière assuré dans la compression, donc aller chercher l’ascendance devant ! Décollage à 6h50 le plus souvent et départ entre 7h30 et 8h. Les conditions sont faibles à cette heure-là et on s’accroche à tous ce qui passe pour rester haut. 1200m de plafond en moyenne, quelques appuis et un sol à environ 300m.« 

horizontal break
horizontal break

En bas de chaque page, découvrez les articles les plus visités et ceux publiés récemment

Partage tes photos, vidéos et articles en devenant membre de la communauté. Si tes publications sont jugées intéressantes, elles seront « sublimées » sur une des pages de ce site.

Pour rester informé sur les publications phares, reçois régulièrement la NEWSLETTER Facile et rapide, 1 mn max!

tu aimes cet article, alors partage-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*