Essai de l’aile AIR DESIGN Vita 2 par Nicolas Garcin (EN B)

Essai de l’aile AIR DESIGN Vita 2 par Nicolas Garcin (EN B)

Elle va séduire les pilotes à la recherche de vols plaisir "sécurit"

J’ai demandé au fabricant AIR DESIGN de nous passer son aile d’entrée de gamme EN B, l’AIR DESIGN Vita 2, une aile « oubliée » par les testeurs et qui pourtant mérite d’être connue et vous allez savoir pourquoi. Pour l’avoir essayée en petits thermiques à Saint Hilaire et habitué à voler avec une aile EN B+, j’ai été surpris au départ par son virage et du coup par ses performances que je trouvais un peu justes. C’était mon premier vol découverte et je n’avais pas pris connaissance de sa technologie « Brake Shifting » qui permet d’adapter le type de virage souhaité. Je me suis donc vite retrouvé sous la crête à devoir me battre au dessus des arbres. Mais quelle n’a pas été ma surprise en vissant et en engageant dans les bullettes comme un malade en accrochant le thermique latéralement sans un soupçon de comportement malsain. J’ai tenu ainsi pendant une demie heure jusqu’à déclarer forfait, les thermiques étant vraiment trop faiblards pour rejoindre la crête…

N’étant pas un expert capable d’apporter un jugement pro, voici un essai de Nicolas Garcin de l’école Full BLue Sky qui confirme ses aptitudes en thermique et surtout son comportement très « sécurit ».

Nicolas Garcin – Full Blue Sky

Les propos du fabricant

Positionnée au début de la catégorie EN B, l’aile AIR DESIGN Vita 2 associe maniabilté, performance et plaisir avec un haut niveau de sécurité.

L’aile AIR DESIGN Vita est annoncée avec un comportement facile au gonflage, une manipulation simple, une grande stabilité, une agilité et une précision de pilotage : « comme toutes les autre voiles d’Air Design, l’aile AIR DESIGN Vita 2 centre les thermiques presque seule, avec une sensation neutre et des mouvements de tangage modérés.

Nous avons demandé à Nicolas de vérifier les comportements annoncés par le fabricant sur le site de Laragne dans les Alpes du Sud (site du Championnat de France 2017)

horizontal break

Le test de Nicolas Garcin de l’école Full Blue Sky (Laragne – 05)

La voile AIR DESIGN Vita 2 se situe comme une B entrée de gamme. Elément que j’ai pu vérifier avec l’essai de cette aile au comportement on ne peut plus « tranquille ».

Au premier coup d’œil, la firme autrichienne n’a pas lésiné sur les finitions, avec une aile soignée dans le travail de voilerie, de suspentage et d’accastillage au niveau des élévateurs, avec cette petite poignée pour les oreilles, appréciable pour les débutants et limitant les erreurs de « prise en main ».

L’architecture de l’aile est également bien conçue, joncs en bord d’attaque, renforts interne diagonaux et droits, léger effet « shark nose » et larges cellules.

Gonflage

La voile AIR DESIGN Vita 2 ne mérite pas un soin très particulier à l’étalage. Cependant, on prendra garde à bien dégager les stabilos pour éviter les risques de petite cravate au gonflage, dû à un suspentage un peu particulier au niveau des oreilles. Le risque est peu élevé, et si l’incident se produit, un large mouvement sur le frein, prompt et rapide permet de résoudre l’incident sans tracas. Cela n’arrivera pas avec un pré-gonflage et décollage face voile, ce qui est monnaie courante aujourd’hui dans notre pratique.

De plus, et sans vent, l’aile accepte très bien le face voile. Avec un geste insistant d’accompagnement au niveau des « A », elle se gonfle d’un bloc, comme une poutre, et sans que le pilote ait forcément besoin de faire de la marche arrière. La prise en charge est « quasi-immédiate » lors du retournement.

Par vent fort, elle se gonfle avec une légère inertie, qui prévient d’une mise en drapeau…On prendra soin de ne pas lâcher les élévateurs trop tôt, et surtout de les accompagner jusqu’au bout, pour bien réussir la manœuvre. L’aile ne passe pas devant, ce qui est un avantage certain.

En l’air

On retrouve sur tous les vols effectués, une caractéristique commune : le vol en sécurité. Même dans le gros thermique, et bras haut, elle oscille de façon régulière sans exagération ou risque d’incident ! C’est un monstre de tranquillité, et pas une oreille ne bouge. Un léger contact avec les freins, accompagné d’un pilotage un peu « actif » la rendra encore plus amortie. Au niveau des performances, je n’ai rien noté d’exceptionnel, mais elles se situent dans une fourchette très honorable pour une aile de ce segment.

Virage, une aile super sage

Vous aurez le choix, entre conservation ou dégradation de votre taux de chute ! Je m’explique : les pinces de freinage en bord de fuite sont assez efficace en fonction de la position de main ( vers l’extérieur ou vers l’intérieur ). Pour conserver un virage avec un bon taux de chute, plat mais au rayon élevé, on agira sur la commande vers l’extérieur pour solliciter le centre de l’aile au freinage. En revanche, pour enclencher direct des 3.6 ou incliner l’aile, on optera pour une position intérieure, qui sollicitera plutôt l’extrémité de l’aile (voir vidéo « brake-shifting » à droite). Là encore, l’aile reste super sage, elle encaisse bien les 3.6 serrés, et les sorties chandelles sont presque « non chandelles » !! avec une incroyable stabilité en sortie sur axe. C’est sans doute une aile que je conseillerai en école pour apprendre sans risque quelques exercices de ce style…

La technologie du « brake Shifting

Les pattes d’ancrages du bord de fuite sollicitent dans un premier temps les pattes de freins centrales. La partie extérieure du freinage est équipée de petits anneaux (pinces) où passent les suspentes, ce qui procure un virage précis. Cette technique donne la possibilité au pilote de solliciter soit le centre soit l’extérieur du bord de fuite en décalant la main horizontalement vers l’intérieur ou l’extérieur. Cette technologie réduit la tendance d’une aile à plonger et à obtenir un virage plus serré et plus efficace.

Thermique

Dans le thermique, le dosage est rapidement trouvé et l’aile « mord » bien dans le cisaillement, ce qui évite les risques de « sortie » intempestive du noyau…Le virage n’est pas exceptionnel, mais très efficace et sécurit, permettant d’appréhender facilement le vol thermique en sécurité.

Atterrissage

Le large débattement aux commandes permet un arrondi très facile et dosé. En cas de freinage avant l’heure, et en relevant les mains (l’erreur classique du débutant ), l’abattée est trèss modérée, ce qui pardonne beaucoup. J’ai réussi à la mettre en parachutal sur environ 5 mètres, et me poser sur les pieds…Le point de décrochage étant très bas. Merci de ne pas faire ça chez vous, c’était un test d’essai ! Pour l’avoir mis entre les mains de quelques élèves, le retour sur l’impression de sécurité et de facilité était unanime.

Conclusion

Finition excellente, matériau robuste, accessibilité. Tous les avantages d’une aile que l’on peut conserver longtemps, avec une fourchette de progression très large. Destinée à des pilotes qui recherchent la tranquillité plutôt que des performances, le vol loisir en sécurité, et pas forcément les vols de distance qui nécessitent un investissement humain et financier plus important. A un prix abordable, elle peut séduire une clientèle de plus en plus importante, à la recherche de ces « vols plaisir ».

Le modèle qui a servi à réaliser ce test est en vente à un prix incroyable : 1 790 € (prix neuf : 3580 €)

contact René HASLE : info@rocktheoutdoor. com – 06 72 91 21 23

horizontal break

Caractéristiques de la AIR DESIGN Vita 2

Quelques unes de ses caractéristiques : 

– La technique de coupe 3 D Cut apporte une meilleure tension du bord d’attaque, améliore l’écoulement de l’air et accroît ses performances,
– La nouvelle technologie VORTEX HOLES® (anti vortex en bout de stabilo)
– Les mini-cloisons en bord de fuite optimisent le profil et rendent l’ état de surface très propre réduisant les frottements.
– Les élévateurs 3 branches permettent une réduction de 15 % de la longueur totale du suspentage.
– Les joncs en polyamide au bord d’attaque améliorent le gonflage et la stabilité.
– Suspentage gainé
– Poignées de freins réglables

TAILLE XXS XS S M L XL
SURFACE A PLAT (m2) 19,29 21,34 24,11 26,57 28,77 31,38
SURFACE PROJETEE (m2) 16,21 17,93 20,26 22,33 24,18 26,37
ENVERGURE A PLAT (m) 10,15 10,68 11,35 11,91 12,40 12,95
ENVERGURE PROJETEE  (m) 7,89 8,30 8,82 9,26 9,64 10,06
ALLONGEMENT A PLAT 5,34 5,34 5,34 5,34 5,34 5,34
ALLONGEMENT PROJETE 3,9 3,9 3,9 3,9 3,9 3,9
CELLULES 43 43 43 43 43 43
LONGUEUR SUSPENTE 253 266 283 297 309 322
NOMBRE DE SUSPENTE 204 204 204 204 204 204
DIAMETRE SUSPENTE (mm) 0.95/1.15/1.8
POIDS  (kg) 4,5 4,8 5,2 5,6 5,9 6,3
V-TRIM/V-MAX (km/h) 37/51 37/51 37/51 37/51 37/51 37/51
Catégorie LTF/EN B* B* B B B B*
PTV  (kg) 50 – 65 60 – 75 70 – 90 85 – 105 100 – 125 120 – 145

AIR DESIGN a sorti la version super légère de la Vita 2

Après le lancement de la Vita 2, le fabricant propose désormais la version Super Light qui vient se situer entre l’EAZY SL (EN-A) et RISE 2 SL (EN-B).

Positionnée en entrée de catégorie EN-B, l’aile super légère AIR DESIGN Vita 2 SL s’avère être un bon choix pour les pilotes de niveau intermédiaire qui ont l’esprit d’aventure. En effet, avec son poids de 2,8 kg pour la taille XXS (PTV 50-65kg) et son faible volume (27g Porcher Skytex, suspentes non gainées), elle est idéale pour ceux qui recherche une aile lègère et compacte avec un haut niveau de sécurité passive.

Avec sa faible inertie du fait de la réduction de son poids, le fabricant précise qu’elle offre un excellent comportement au décollage, qu’elle est agile, précise et présente de très bonnes caractéristiques de glisse. Elle garde aussi une bonne sensation de confort, caractéristique bien connue des ailes de ce fabricant.

Toutes les tailles certifiées couvrent les PTV de 50 à 105 kg.

horizontal break
horizontal break

Devenez Membre PREMIUM et accédez aux articles réservés (conseils, tests matériel, rubrique voltige…) et à de nombreux avantages (magazine numérique, remise boutique…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*