L’Icepeak 8 essayée par le champion du monde Maxime Pinot

L’Icepeak 8 essayée par le champion du monde Maxime Pinot

Photo Yann Martail

Photo Yann Martail

Podium Super Finale PWC Denizli Turquie (Oct 2014)

Avant propos : Maxime Pinot, vainqueur de la Super Finale de la PWC 2014, avait déjà eu l’occasion d’essayer un prototype de la voile lors de la Compétition à la Réunion (Nov 2014). Je lui avais déjà demandé de me communiquer ses impressions mais l’aile testée à Saint Leu avait un problème qui affectait sérieusement ses performances.

English version down

La NIVIUK Icepeak 8 est magnifique. Il n’y a pas grand chose d’autre à dire. C’est de la haute technologie dans le domaine!

Photo : René HASLE

Photo : René HASLE

Maxime Pinot

NIVIUK Icepeak 8, une aile puissante et mordante

Ce premier vol de test de la NIVIUK Icepeak 8 par Maxime Pinot a été réalisé à Planfait (Annecy) dans des conditions avec du thermodynamique et des petits thermiques. Si Maxime apprécie le décollage et l’atterrissage aisés de l’aile, son tempérament de pilote attaquant l’amène à parler plutôt du comportement de l’aile en l’air : « la voile est puissante et emmène le pilote avec elle, à l’attaque de la masse d’air! Un vrai régal. Ça tire devant. Grosse impression de glisse, confirmée par mes camarades du Team ABAC qui ont eu l’opportunité de comparer à Tenerife* face aux meilleures ailes du moment »

voir article « NIVIUK Icepeak 8, premières impressions de pilotes
Photo : Emma Casanova

Photo : Emma Casanova

Jérémie Lager sous NIVIUK Icepeak 8 au décollage à Taucho (Ténérife)

NIVIUK Icepeak 8, une aile très solide avec un rendement en virage performant

Maxime précise que le virage est bien différent des voiles précédentes. Elle « tourne très à plat avec un rendement excellent, notamment grâce à sa capacité à flotter dans l’air. Très agréable. Les habitués des Icepeak retrouveront la grande solidité générale de l’aile! Un vrai delta! Nos structures se déforment de moins en moins et le rendement dans les masses d’air turbulentes est aujourd’hui extrêmement efficace. Plus vraiment des bouts de chiffons ».

Photo : Maxime Pinot

Photo : Maxime Pinot

Emma Casanova observe le réglage des tiges en nitinol pour une meilleure tension de l’aile

 NIVIUK Icepeak 8, un pilotage aux B parfait et surtout… elle va très vite!

« Le pilotage aux B est enfin au top, vu que tout est réparti sur deux élévateurs (enfin A et A’, et B)….

La vitesse! Ça va très vite à fond. Et pourtant je ne suis pas très chargé sous la M… La voile la plus rapide que j’ai pu tester depuis la fin de l’ère Open Class, et de loin! Les effets de la norme CCC ! »

Maxime Pinot est très confiant avec cette nouvelle aile prometteuse qu’il doit naturellement tester sur de longues distances. Maxime nous donne rendez-vous dans un mois pour nous partager ses impressions dans des conditions plus fortes lors de la compétition « Paragliding World Championship FAI Colombia 2015 » qui se déroulera du 10 au 24 janvier 2015

Source : Facebook Maxime Pinot avec son aimable autorisation

« The wing is beautiful. There’s nothing more to add. It’s a high technology wing !

Take off and landing are easy. But I’m more interesting in what is going on up there ! The wing is powerful, always carrying the pilot with it, attacking the air ! Huge sensation of glide, confirmed by my team mates, who had the opportunity to compare in Tenerife against the actual best gliders.

It’s a flat turn, with a high efficiency.

Turning with the IP8 is quite different from turning with the IP6 or IP7 Pro. It’s a flat turn, with a high efficiency. thanks to its great capacity to float in the air. Nice ! But the Niviuk touch is here : the wing seems to be really solid ! Looks like a hang-glider ! Modern structures don’t lose their shape anymore in turbulent air, and it’s truly efficient ! We can’t call our modern paragliders « pieces of rags » anymore.

Easy to control with the B’s and… the IP8 is really fast!

The wing is easy to control with the B’s. Everything is on two risers (A (and a little A’), and B). It’s true improvment compare to IP7 pro. And last but not least, and I would say the more stunning thing : speed ! The IP8 is really fast! Really the fastest wing I’ve flown since the end of the open class era… By far ! Effects of the CCC. And I’m quite light under the medium size…Promising for final glides or strong conditions…

In one month, we’ll be in Colombia and it’s a good news! »

Maxime Pinot

horizontal break

Des pilotes ont eu l’occasion de tester la nouvelle NIVIUK Icepeak 8 lors de la compétition Ligua Nacional Taucho 2014 qui s’est déroulée du 27 au 30 Novembre à Ténérife. Voici leurs premières impressions.

Jean Marc Caron

Photo : René HASLE

Photo : René HASLE

L’IP8 est une aile performante à la hauteur des meilleures ailes du moment et agréable à voler par sa communication de la masse d’air… suite

Jérémie Lager

Photo : René HASLE

Photo : René HASLE

C’est une véritable voile de course avec un grand allongement et une capacité à transmettre la masse d’air au pilote… suite

Lucas Bernadin

Photo : René HASLE

Photo : René HASLE

Côté pilotage, je me suis tout de suite senti à l’aise sou sla NIVIUK Icepeak 8. Je l’ai trouvée terriblement efficace dans ces petites conditions (qui sont loin d’être celles que je préfère)… suite

Klaudia Bulgakow

Source : blog Team Abac

Source : blog Team Abac

In my opinion take off and landing is super easy. The glider feels more rigid. Moving less than Icepeak 7 Pro (maybe because is bit smaller than my previous one?)…. suite

horizontal break

Les tiges en nitinol avec le réglage de tension de l’aile

Photo : Soheil Barikani

Photo : Soheil Barikani

Photo : Soheil Barikani

Photo : Soheil Barikani

Source : Facebook Soheil Barikani

Source : Facebook Soheil Barikani

Source : Facebook Soheil Barikani

Source : Facebook Soheil Barikani

Ces photos permettent de voir qu’il est « possible d’ajuster si besoin la tige en Nitinol dans son fourreau afin de rigidifier comme il faut l’extrados de l’aile. L’ajustement de la tension de la tige est bien plus fin ainsi et est en plus réglable si jamais celui-ci évolue dans le temps. C’est une superbe évolution pour nos ailes rigidifiées actuelles »

Jean Marc Caron
horizontal break

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*