Niviuk Icepeak 8 et premières impressions de pilotes

Niviuk Icepeak 8 et premières impressions de pilotes

Photo : Emma Casanova

Photo : Emma Casanova

Jérémie Lager au décollage à Taucho (Ténérife)

Des pilotes ont eu l’occasion de tester la nouvelle NIVIUK Icepeak 8 lors de la compétition Ligua Nacional Taucho 2014 qui s’est déroulée du 27 au 30 Novembre à Ténérife. Malheureusement, les conditions n’étaient pas au rendez-vous et ne leur ont pas permis de juger de toutes ses capacités. Voici leurs premières impressions.

Jean Marc Caron

Photo : René HASLE

Photo : René HASLE

L’IP8 est une aile performante à la hauteur des meilleures ailes du moment et agréable à voler par sa communication de la masse d’air.

NIVIUK a impliqué des pilotes du team ABAC dans la conception

Jean Marc Caron fait partie des pilotes du Team ABAC qui ont participé aux différentes étapes de tests : « Suite à la NIVIUK Icepeak 7 pro, Niviuk a décidé de nous impliquer dans le processus de conception des ailes de course en se servant de notre expérience de vol. Après plusieurs prototypes, d’essais, de comparatifs, d’analyses, de retours et d’idées, Olivier Nef, le concepteur Niviuk, a répondu à nos attentes. »

Une aile tendue et puissante

« La NIVIUK Icepeak 8 est une aile performante à la hauteur des meilleures ailes du moment et agréable à voler par sa communication de la masse d’air. Le travail de conception est remarquable, l’utilisation du « nitinol » dans les profils apportent rigidité et légèreté, l’aile est tendue et puissante. L’IP8 est une vraie réussite. »

Jérémie Lager

Photo : René HASLE

Photo : René HASLE

C’est une véritable voile de course avec un grand allongement et une capacité à transmettre la masse d’air au pilote

Vivante, maniable et accessible

Jérémie est très satisfait de l’aile. Il apprécie son rendement. « Il y a une vrai différence avec l’IP7 pro. La NIVIUK Icepeak 8 est à la fois vivante, maniable et accessible car il suffit de peu de temps pour faire sa connaissance et se sentir en sécurité. Même si elle requiert un niveau de pilotage exigeant, les pilotes de compétition seront ravis du rapport performance – confort. »

Vitesse et stabilité

Jérémie précise que NIVIUK « réussi à combiner vitesse et stabilité… Les technologies internes de l’aile apporteront aux pilotes un aspect pratique et sécuritaire. les joncs en nitinol sont réglables en longueur et plus résistants aux éléments climatiques (chaleur, humidité…). Vivement les championnats du Monde, en janvier! »

Lucas Bernadin

Photo : René HASLE

Photo : René HASLE

Côté pilotage, je me suis tout de suite senti à l’aise sous la NIVIUK Icepeak 8. Je l’ai trouvée terriblement efficace dans ces petites conditions (qui sont loin d’être celles que je préfère).

Efficace pour sentir le thermique

« La voile mord bien le thermique et tire en avant vers le thermique. C’est super agréable et efficace pour “sentir” le thermique. En plané, la voile glisse super bien et les performances sont la! L’accélérateur est souple mais la voile accélère vraiment vite. C’est un peu tôt pour parler de la vitesse max mais… on en reparlera sûrement. Les élévateurs ont complètement changé et le pilotage aux “B” est vraiment efficace. »

source blog Team ABAC

Klaudia Bulgakow

Source : blog Team Abac

Source : blog Team Abac

In my opinion take off and landing is super easy. The glider feels more rigid. Moving less than Icepeak 7 Pro (maybe because is bit smaller than my previous one?).

More rigid and high break pressure

Klaudia likes the take-off and the landing very easy. « The glider feels more rigid. Moving less than Icepeak 7 Pro (maybe because is bit smaller than my previous one?). Break pressure is very high. I need to get used to this. Climb easy. I got no chance to compare glide with others. I poosh first bar and it goes easy and I feel acceleration – feels fast! »

 source compte Facebook Klaudia Bulgakow

La NIVIUK Icepeak 8 sur le décollage à Taucho (Ténérife)

Photo : Emma Casanova

Photo : Emma Casanova

Photo : Emma Casanova

Photo : Emma Casanova

la grande curiosité : les fameuses tiges en Nitinol dans son fourreau pour rigidifier l’extrados
Photo : Emma Casanova

Photo : Emma Casanova

Beaucoup d’admirateurs autour de la NIVIUK Icepeak 8
Photo : Emma Casanova

Photo : Emma Casanova

La NIVIUK Icepeak 8, plus rapide, plus dynamique, plus compétitive.

source : niviuk.com

source : niviuk.com

Olivier NEF, concepteur, designer et pilote test

NIVIUK l’annonce comme une aile « pour donner plus en exigeant moins », un nouveau gun pour gagner sur toutes les compétitions internationales.

La NIVIUK Icepeak 8 est une voile haute performance, conçue pour les pilotes les plus exigeants fabriquée avec plus de 2000 pièces! De nouveaux matériaux sont utilisés notamment pour la structure interne de la voile avec le « nitinol » à base de titanium qui apporte une meilleure résistance à la déformation, à la chaleur et aux déchirures.

Tailles disponibles : 22, 24 et 26 – Prix public : 5600 €

voir l’interview d’Olivier NEF réalisé par Ziad Bassil à propos des projets NIVIUK

source : site niviuk.com
horizontal break
Photo : Emma Casanova

Photo : Emma Casanova

La rigidité du bord d’attaque

Photo : Niviuk Chile

Photo : Niviuk Chile

Des poignées plus pratiques à la préhension que les boules

La NIVIUK Icepeak 8 de Soheil Barikani

Photo René HASLE (PWC France Chamousset 2014)

Photo René HASLE (PWC France Chamousset 2014)

Soheil Barikani est un pilote Iranien. Il a reçu son aile NIVIUK Icepeak 8 dernièrement mais il n’a pas encore pu la tester faute de conditions favorables. Voici quelques-unes de ses photos, notamment le détail des tiges en « nitinol ». Il promet de me faire part de ses impressions dès ses premiers essais.

Photo : Soheil Barikani

Photo : Soheil Barikani

Photo : Soheil Barikani

Photo : Soheil Barikani

Source : Facebook Soheil Barikani

Source : Facebook Soheil Barikani

Source : Facebook Soheil Barikani

Source : Facebook Soheil Barikani

Ces photos permettent de voir qu’il est « possible d’ajuster si besoin la tige en Nitinol dans son fourreau afin de rigidifier comme il faut l’extrados de l’aile. L’ajustement de la tension de la tige est bien plus fin ainsi et est en plus réglable si jamais celui-ci évolue dans le temps. C’est une superbe évolution pour nos ailes rigidifiées actuelles »

Jean Marc Caron
Photo : Soheil Barikani

Photo : Soheil Barikani

La NIVIUK Icepeak 8 lors de la compétition à Taucho dans la vidéo de Philippe Broers

horizontal break
horizontal break

Sources : Blog Team ABAC, Facebook Klaudia Bulgakow, Facebook Soheil Barikani, photo couverture : Emma Casanova

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*