• Home
  • /BRICOLAGE
  • /Dom, parapentiste, aménage son Scénic en mini camping-car !
Dom, parapentiste, aménage son Scénic en mini camping-car !

Dom, parapentiste, aménage son Scénic en mini camping-car !


PUBLICITE

Dominique est un inventeur, une personne qui cogite cherchant sans cesse à améliorer son quotidien et à en faire profiter les autres. Nous avons déjà publié plusieurs articles de ses productions remue-méninges dont les fameuses lunettes Flap pour guidage des élèves parapentistes sourds ou malentendants (projet présenté à la FFVL mais qui n’a pas encore abouti…).

A la base cuisiniste, il s’est mis à son compte depuis 10 ans, élargissant son activité dans l’agencement en général. Pour plus d’autonomie et de confort lors de ses sorties parapente, il a décidé d’aménager sa voiture de tous les jours, un Renault Scénic. Après une première expérience d’agencement sur son premier véhicule (deuxième vidéo), il se lance sur un projet audacieux sur le deuxième Scénic. Au final, son monospace est un véritable mini camping-car bourré d’astuces, de petits rangements et d’un confort largement suffisant pour pouvoir manger, se doucher, dormir et même se regarder un film avec un rétroprojecteur…

J’avais déjà fait un aménagement rapide en un week-end, sur le même concept avec mon premier Scénic (Cf vidéo 2014), mais c’était histoire de voir si l’idée tenait la route ! Mais après 4 ans d’utilisation (dont des sorties sur plus d’un mois), et plein d’idées d’améliorations en tête, ma voiture a rendu l’âme à 330 000 kms !

Du coup, j’ai racheté un autre Scénic (ça vaut rien un Scénic de début 2000 et c’est relativement fiable, même ac beaucoup de Kms) ! Cette fois-ci, j’ai bossé une petite semaine dessus, et là je me suis fait plaisir ! J’y ai ajouté toutes les « options » que j’avais en tête ! L’idée, c’était d’avoir le plus petit ludospace dans lequel je puisse mettre un lit 2 places, des meubles de rangement, de quoi cuisiner et faire la vaisselle, une table et deux chaises à l’intérieur pour les jours de pluie et aussi la bouffe…

Je voulais aussi qu’il consomme le moins possible, aussi bien au niveau carburant qu’au niveau électricité. Tout l’éclairage intérieur à été remplacé par du LED et, pour l’eau, je n’utilise pas de pompe, c’est la gravité qui fait l’taf…

Je suis parti du principe que tout devait avoir 2 ou 3 fonctions pour ne pas perdre de place

Pour l’agencement en lui-même, j’ai concentré un max de choses dans un meuble qui se situe au dessus de la plage arrière et qui est sécurisé pour la route à l’aide des ceintures de sécu ! Je suis parti du principe que tout devait avoir 2 ou 3 fonctions pour ne pas perdre de place avec des choses qui pourraient faire « doublon ». Je n’ai pas pu tout montrer sur la vidéo pour ne pas trop la charger, mais par exemple, le plafonnier est maison et est déclipsable pour pouvoir servir d’éclairage extérieur si besoin…

Dans la pratique, c’est plutôt cool, je ne manque de rien et toutes les configurations (table inter, table extérieure, douche….) sont assez rapides à mettre en place et sans galérer. C’est l’histoire de 5 minutes max pour les plus longues….

J’arrive à partir avec mes deux voiles (acro et balade), mes rollers, mon matos d’escalade et mon biplace (ou canoë gonflable) grâce à mon coffre de toit ! Du coup, je ne me voits pas avoir plus grand pour l’instant, ça me suffit largement !

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*