• Home
  • /CONSEILS
  • /Thermique près du sol puis belle cravate de Léonard à St André les Alpes
Thermique près du sol puis belle cravate de Léonard à St André les Alpes

Thermique près du sol puis belle cravate de Léonard à St André les Alpes

Léonard avait déjà fait un SIV mais pas encore de décro. Il a donc vécu ces premiers 2 décros ici

Eté 2016. Léonard a décollé du site du Chalvet à Saint André les Alpes réputé pour ses conditions aérologiques fortes. Se retrouvant à une centaine de mètres du sol, il prépare son approche lorsqu’une bulle se présente. Il décide de la prendre. Après avoir gagné un peu d’altitude (400m environ), il se prend une belle fermeture qui va entraîner une belle cravate côté gauche. Il contre, met un peu de frein mais a du mal à garder le cap. Il continue de tourner un peu malgré le contre. Il cherche les bonnes suspentes pour enlever la cravate. S’ensuit un décrochage et un départ en autorotation qu’il parvient à neutraliser en contrant. Après un deuxième décro après la ressource, la cravate se défait…

Remarques

– Comme le précise Léonard dans la vidéo, un décrochage asymétrique côté cravaté et/ou tirer la suspente de stab (ici une grande longueur) sont 2 techniques pour tenter d’enlever la cravate.
– Léonard s’en sort bien grâce à son sang froid et à son pilotage adapté.
– Le fait qu’il ait repris de l’altitude lui laisse du temps pour gérer au mieux la cravate.
– Mais ce n’est pas dans une situation critique qu’on repère sa suspente de stab mais plutôt en air calme quand on en a pas besoin.
– Pour retrouver les bonnes suspentes, il faut regarder de l’autre côté 😉

– On peut dire que la voile (BGD Base) avec cette proportion cravatée a un comportement très sain. En effet, il maintient assez facilement la trajectoire avec la commande extérieure.
– Comme le cap est maintenu, qu’il a pris un peu d’altitude et que le taux de chute est correct,  l’option de ne pas lancer le secours est bonne. Lancer son secours quand une situation est maîtrisée est aléatoire et risqué. Attention toutefois à rester attentif à un départ en autorotation, surtout si vous êtes près du sol.
– Si il avait eu la cravate près du sol, le posé aurait pu se faire en maintenant le cap.


horizontal break

Conseils de Jérôme Canaud

horizontal break

Pour lire la suite, vous devez être membre. Inscrivez-vous dès maintenant !




Inscrivez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe

Pour l'achat de 3 articles ou plus, ROCK THE OUTDOOR vous remboursera les frais de port ! Ignorer