• Home
  • /CONSEILS
  • /Conseils de Théo de Blic pour réaliser la vrille au sol en parapente
Conseils de Théo de Blic pour réaliser la vrille au sol en parapente

Conseils de Théo de Blic pour réaliser la vrille au sol en parapente

Faire la vrille au sol en parapente est un exercice de gonflage amusant et très éducatif. En effet, il permet d’améliorer sa manière de gérer la voile au sol mais aussi de développer ses sensations. Théo de Blic, auteur de ce tuto, précise même que « si tous les pilotes savaient effectuer des tours au sol, chaque décollage serait plus sûr« .

A travers ce tuto, il apporte de précieux conseils et des astuces afin que votre entraînement soit le plus efficace possible. J’ai condensé ci-dessous les informations essentielles apportées par Théo qui recommande de décomposer les exercices en étapes. Bon entraînement !

Vous pouvez sélectionner dans le menu Youtube le sous-titrage que Théo a fait en français

Première étape : la marche arrière

La première étape consiste à faire tourner l’aile de telle sorte que le bord d’attaque regarde le sol. Aussitôt après, il faut savoir gérer cette position de vol arrière. Théo précise que ce n’est pas particulièrement difficile mais qu’il faut un peu de pratique pour arriver à le faire.
Pendant cet exercice, il est très important de savoir vous déplacer, de reculer afin de maintenir la pression dans l’aile lorsqu’elle descend et de garder vos mains au même niveau (horizontal) que vos élévateurs.

> Quand la voile descend vers le sol, je freine. Si je relache les freins, la voile retombe. Si je freine en reculant légèrement (pour donner de la pression à la voile), la voile remonte.

Seconde étape : retour à la position normale

Il s’agit ici de ramener votre aile en position de vol. Il faut donc la faire tourner de 180 °.
Il faut vous déplacer en arrière et être capable de relâcher vos poignées de frein rapidement pour saisir vos élévateurs A qui vont aider la voile à se gonfler et à s’élever.

Pour cela, relachez gentiment le frein extérieur tout en gardant la pression dans la main intérieure et tournez votre corps en vous twistant pour aider la rotation de la voile, le tout en reculant pour doser la pression de la voile.

> Si votre voile a le bord d’attaque face au sol, vous freinez pour l’élever. Ensuite, vous la pilotez comme indiqué ci-dessus (relacher main extérieure, pression main intérieure, rotation du corps et déplacement en reculant), puis après avoir lâché les freins, vous gonflez à l’aide des A.

L’exercice complet : la Vrille au sol

Pour effectuer la vrille au sol, il faut associer les deux exercices précédents. Vous utiliserez les mêmes techniques mais beaucoup plus rapidement. C’est pour cette raison qu’il est important de faire un entraînement étape par étape afin que la gestuelle devienne réflexe. Théo insiste sur le fait que d’être mobile avec votre corps présente un gros avantage.

> Bien gérer les freins en respectant l’ordre : décrocher l’intérieur, relâcher l’intérieur, freiner l’extérieur, relâcher doucement l’intérieur ainsi que l’extérieur au même moment. Puis vous pivotez avec le corps tout en reculant pour garder de la pression.

Ne pas oublier : garder ses mains le long des élévateurs et savoir bien positionner son corps (pour gérer la pression dans la voile).

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente

tu aimes cet article, alors partage-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*