• Home
  • /ELECTRIQUE
  • /La dernière version du système électrique Razeebuss
La dernière version du système électrique Razeebuss

La dernière version du système électrique Razeebuss

27/08/2015

horizontal break

NOUVEAUTES

La dernière version du système électrique Razeebuss Radicall XC

La version Radicall V2 en vol

Encore en phase de développement, la version définitive de la Razeebuss Radicall XC sera présentée à la Coupe Icare. C’est un modèle “cross country” destiné aux pilotes de parapente qui peut être utilisé pour les premiers cross et les vols de distances. Ce système ouvre une nouvelle dimension au vol libre en donnant un accès direct aux zones en absence de décollage parapente traditionnel. On peut décoller d’un décollage parapente classique ou d’un terrain plat*.

Sa propulsion peut être activée et coupée à volonté. Une fois le moteur coupé, l’hélice se replie automatiquement (réduisant la traînée) et permet de prolonger son vol en thermique, et de pouvoir le redémarrer si nécessaire (en transition, prise d’altitude ou se replacer dans le thermique).

Depuis l’année dernière, des améliorations ont été apportées à la Razeebuss Radicall XC pour faciliter son utilisation, le confort, les performances et le rendement aérodynamique. La dernière version (Radicall v.3) est la phase ultime de développement et correspond à la version quasi définitive. La motorisation électrique est intégrée à une sellette de cross SUP’AIR Skypper qui conserve toutes ses qualités originelles (points d’attaches des élévateurs, cocon, accélérateur…). La batterie est positionnée devant et fait office de cockpit, sur lequel les instruments peuvent être positionnés.

voir les caractéristiques techniques de la Razeebuss Radicall XC

Jacques*, qu’en est-il de la réglementation?

“Pour le moment, ce type de motorisation hybride reste dans la catégorie paramoteur. Il est encore trop tôt pour que les instances en place se penchent sérieusement sur le problème, nous avons appelé les différentes fédérations à considérer les problèmes, mais pour le moment rien à faire. Par contre, malgré tous les choses évoluent, l’organisation de la Coupe Icare, cette année, ainsi que les directeurs de vol, ont considéré que ce type de motorisation n’avait plus vraiment rien à voir avec les paramoteurs classiques et nous ont ouvert des démonstrations spécifiques avec déco depuis la moquette. Les allemands ont déclassé ce type de motorisation en instaurant une phase probatoire sur 2 ans (pas d immatriculation) mais une formation de 2 jours est obligatoire pour les pilotes”

source : site razeebuss.com et facebook

*un système électrique de réglage de l’angle de poussée est intégré qui permet d’ajuster sa position de vol dans le cocon (plus ou moins allongé) et retrouver son environnement habituel de vol

* le responsable du projet Razeebuss

horizontal break

2 thoughts on “La dernière version du système électrique Razeebuss

  1. Intéressent, mais comment se positionne se produit par rapport a la réglementation aérienne? Une mototrisition fait sirtir du cadre des PUL et impliquerai une immatriculation des voiles, etc… Y aurait il une possible dérogation de la DGAC pour se genre de pratique??


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*