Comparatif entre varios parapente SYRIDE et FLYTEC

Comparatif entre varios parapente SYRIDE et FLYTEC

Sur quoi porte le comparatif entre les varios parapente Syride et Flytec

Si vous hésitez entre les varios SYRIDE et FLYTEC, j’ai réalisé un petit comparatif entre les varios parapente Syride et Flytec, ceci afin de vous aider dans votre choix. Les critères fiabilité et robustesse n’apparaissent pas car ces varios sont déjà réputés sur ces critères (boîtier, électronique…). La tablette SYRIDE SYS’EVOLUTION ne figure pas dans cet article puisque FLYTEC ne propose pas de produit similaire.

Ce comparatif porte sur la qualité d’affichage, l’ensemble des fonctions proposés, l’autonomie, le SAV et les services plus.

Les varios parapente FLYTEC

Fabrication : suisse (depuis le rachat par Naviter ?)
Dimensions : 13.5 x 7.3 cm
Affichage : écran LCD monochrome
Ecran : pas configurable mais plus d’infos affichées possibles
Utilisation : classique avec 5 boutons
Fixation  : housse avec velcro (en option)
Alimentation : 2 piles 1.5 V
Autonomie : 250 heures / 30 heures pour les modèles Speed et Track)
Poids : 175 grammes

Espaces aériens : avertissements d’espaces aériens de base

Service après-vente : Suisse*

*à vérifier depuis que Naviter a racheté Flytec

Les varios parapente SYRIDE

Fabrication : francaise
Dimensions : 10 x 6 cm
Affichage : écran mat rétro-éclairé (avec des chiffres plus gros que le FLYTEC)
Utilisation : simple (3 boutons)
Ecran : 100% configurable
Fixation : à l’élévateur (manipulation sans lâcher les commandes) ou sur le cockpit
Alimentation : batterie rechargeable
Autonomie : 200 h pour l’Alti, 40 h pour le GPS, 45 h pour le NAV
Poids : 90 grammes fixation incluse

Espaces aériens (dans le SYS’NAV) : topographie mondiale et espaces aériens mondiaux (les espaces aériens en hauteur sol sont bien gérés, ce qui ne sera pas le cas si tu n’as pas la topo dans l’instrument).

Service après-vente : France (donc meilleure réactivité)

Les plus : le réseau et la communauté

Carnet de vol en ligne et partage des vols sur le réseau communautaire Syride (voir ici)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*