15/07/2017

horizontal break

COMPETITION

Red Bull X-Alps 2017 : la course se termine après 12 jours de lutte

La Red Bull X-Alps 2017 a été remportée par l’athlète suisse Chrigel Maurer

La Red Bull X-Alps 2017 est la 8è édition de la course d’aventure la plus difficile du monde Les athlètes doivent marcher et voler sur un parcours de 1138 km à travers les Alpes de Salzbourg à Monaco le plus rapidement possible

Le top ten

1. Christian Maurer (SUI1) – 10 jours 23 h
2. Benoit Outters (FRA4) – 11 jours 1 h
3. Paul Guschlbauer (AUT1) – 5 km du but
4. Ferdinand van Schelven (NLD) – 49 km du but
5. Simon Oberrauner (AUT4) – 51km du but

6. Pascal Purin (AUT3) – 86 km du but
7. Pal Takats (HUN) – 89 km du but
8. Sebastian Huber (GER1) – 95 km du but
9. Nick Neynens (NZL) – 130 km du but
10. Stanislav Mayer (CZE) – 172 km du but

Voir le classement

News 14-07

La Red Bull X-Alps est terminée et c’est la cinquième victoire consécutive de Maurer.

Le gagnant de la course, Chrigel Maurer, a déclaré: «Ce fut l’une des courses les plus difficiles de ma carrière. Je n’ai jamais été confronté à un mauvais temps dans les éditions Red-Bull X-Alps précédentes. Mais être ici pour la cinquième fois et gagner la course, c’est une grande joie. C’était une course difficile. “

Arrivé sur la plage de Roquebrune, Benoit Outters a dit: “Je suis très heureux, c’est tout simplement énorme. C’était très, très difficile. Mais je suis très content d’être ici à Monaco”.

L’horloge de la course s’est arrêtée. Pendant ces 12 jours, les pilotes ont parcouru des distances incroyables à travers les Alpes de Salzbourg à Monaco devant lutter contre la pluie, les vents forts, les orages ou la chaleur étouffante dans les plaines italiennes.

Jeudi soir, à 19h00, la course a pris fin pour les athlètes Chrigel Maurer (SUI1) et Benoit Outters (FRA4), finissant en volant vers la plage à Roquebrune (voir vidéos ci-dessous).

Seulement 19 athlètes sont restés dans la lutte.

Paul Guschlbauer (AUT1) était à environ 5 km du but. Il avait parcouru 101 km la veille pour se mettre en position en haut sur le Col di Tenda, mais quand il est arrivé tard le soir, il a découvert qu’il n’y avait pas de thermiques et qu’il était incapable de faire un vol. Avec les restrictions de vol en place, le vol vers le TP 7 était encore plus difficile si bien qu’il a décidé de ne pas aller jusqu’au but.

Pascal Purin (AUT3) et Pal Takats (HUN) ont été enfermés dans une bataille pour la 6ème place sur les routes de l’Italie. Pour Takats, qui a parcouru 160 km d’hier, a marqué un retour extraordinaire après avoir purgé sa pénalité de 48 heures à cause d’une infraction à l’espace aérien.

À l’arrière, un dernier duel a eu lieu entre l’américain Gavin McClurg (USA1) et le Canadien Richard Brezina (CAN), séparés par seulement 3 km.

Les athlètes ont parcouru des distances incroyables à pied, Toma Coconea (ROU) ayant parcouru une distance de 914 km. Benoit Outters a parcouru 772 km tandis que la plupart des athlètes ont dépassé 500 km environ.

L’organisateur et cofondateur de la course , Ulrich Grill, a déclaré: “Cette édition incroyable de la Red Bull X-Alps a été la plus difficile. L’itinéraire était plus long et le temps était plus difficile, obligeant les athlètes à faire de grandes distances à pied. Mais ils ont relevé le défi et accompli des efforts surhumains. Ce sont tous des champions !”

Voir l’historique de la course depuis le départ

suivi de la course – photos – vidéos – liens

News 13-07

Chrigel est arrivé à 11h et Benoit 1h40 après lui. Il s’en est fallu de peu pour que Chrigel se fasse devancer ! Bravo les champions !

12h40

Chrigel a franchi la ligne d’arrivée à pied un peu avant 11h ce matin. Benoît  qui a décollé à 10h30 de la Cime de la Nauque ce matin et est arrivé en volant à Peille à 12h45.

Chrigel a mis 11 jours et 23 h pour parcourir le tracé de 1138 km contre 9 jours en 2015 (1038 km) et 7 jours en 2013. Son tracé enregistre plus de 2250 km en marchant ou en volant. Quant à Benoit il a pris une route plus efficace que Chrigel (2018 km par rapport au 2 253 km de Chrigel).

Quant au dernier, Tom de Dorlodot, il se trouve à plus de 500 km du but.

L’arrivée de Chrigel à pied

L’arrivée de Benoit en vol

Le vol final de Chrigel

Le vol final de Benoit

horizontal break

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*