13/07/2017

horizontal break

COMPETITION

Suivez la Red Bull X-Alps avec ROCK THE OUTDOOR

La Red Bull X-Alps 2017 a été remportée pour la 5è fois par Chrigel Maurer

La Red Bull X-Alps 2017 est la 8è édition de la course d’aventure la plus difficile du monde Les athlètes doivent marcher et voler sur un parcours de 1138 km à travers les Alpes de Salzbourg à Monaco le plus rapidement possible

News 13-07

Chrigel est arrivé à 11h et Benoit 1h40 après lui. Il s’en est fallu de peu pour que Chrigel se fasse devancer ! Bravo les champions !

12h40

Chrigel a franchi la ligne d’arrivée à pied un peu avant 11h ce matin. Benoît  qui a décollé à 10h30 du Cime de la Nauque ce matin et est arrivé en volant à Peille à 12h45.

Comme c’est la tradition, la course de Maurer et de Benoît n’est pas terminée jusqu’à ce qu’ils fassent leur vol de cérémonie jusqu’à Roquebrune, qui aura lieu après 19 heures en raison de la réglementation de la ville qui restreint les vols pour régler les heures de la journée.

Chrigel a mis 11 jours et 23 h pour parcourir le tracé de 1138 km contre 9 jours en 2015 (1038 km) et 7 jours en 2013.  Son tracé enregistre plus de 2250 km en marchant ou en volant. Quant à Benoit il a pris une route plus efficace que Chrigel (2018 km par rapport au 2 253 km de Chrigel).

Quant au dernier, Tom de Dorlodot, il se trouve à plus de 500 km du but.

6h00

Après avoir passé la nuit à 12 km de Peille (dernier point de contournement), il est de nouveau en mouvement. Souffrant d’une blessure au genou, il doit surmonter encore cette dernière étape douloureuse.

Benoit Outters en 2ème position a parcouru 111 km hier et est à 40km du but. Il se dirige vers le même décollage que celui de Chrigel utilisé pour son dernier vol hier.

Paul Guschlbauer, à 102km, a couvert hier une grande distance (193 km) avec un avantage de 45 km par rapport à Stanislav Mayer (CZE) en 4ème position.

News 12/07

19h00

Chrigel Maurer se trouve désormais à moins de 15 km de la ligne d’arrivée. Il a décollé vers 16h et a atterri à 19h15 sur la côte non loin de la frontière franco-italienne. Il va poursuivre à pied pour rejoindre la TP 7 avant d’arriver sur Monaco.

Son rival le plus proche Benoit Outters se trouve désormais à 60 km environ derrière lui. Il a réussi à faire 2 vols (90 mn et 3h). Quant à Paul Guschlbauer en 3è position, il lui reste encore 140 km environ à parcourir. Il est talonné par Stanislav Mayer et Simon Oberrauner qui se trouve 20 km et 40 km. Tout est encore possible.

14 athlètes ont pris leur Night Pass dans le but de passer la nuit pour se placer pour la ligne d’arrivée vers Monaco.

12h00

C’est à pied que les 2 athlètes de tête avancent. Le leader est à une cinquantaine de km de Monaco et Benoit Outters en 2è position le suit avec un écart de 60 km environ.

Paul Guschlbauer (AUT1), en 3è position, a décollé ce matin vers 9h ce matin et est encore en vol en ce moment réduisant son écart (actuellement à 55 km de Benoit). Nelson est passé à la 10è place en utilisant son Night Pass.

Chrigel a atterri à 19h près de la côte. Il a passé la nuit avec une famille qui lui a offert l’hospitalité et un bol de pâtes. Même les inconnus reconnaissent la grandeur de l’exploit.

Benoit a toujours la pêche !

News 11/07 – 8h00

Cette édition s’avère être la course la plus difficile de ces dernières années avec un parcours qui fait des zigzags plusieurs fois sur la chaîne principale des Alpes. De plus, les conditions ne sont pas très généreuses obligeant les athlètes à parcourir beaucoup de kilomètres à pied.

Pour Chrigel, la ligne d’arrivée est désormais très proche (moins de 140 km du but).
69 km derrière lui, Benoit qui avait utilisé son Night Pass la nuit précédente. S. Oberrauner, actuellement en 4è position (2km derrière Paul Guschlbauer ), affirme clairement ses ambitions pour une troisième place et va utiliser son Night Pass pour dépasser Paul.

Manu Nubel (GER) en 6è position a souffert d’épuisement à cause de la chaleur et de la déshydratation mais il va mieux depuis un passage dans un hôtel pour se soigner (infusions de thé). Jose Arevalo Guede (ESP), 60 km derrière Tom de Dorlodot (BEL), utilise aussi son Night Pass cette nuit pour le rattraper et éviter l’élimination. Mais après un repos forcé de 48 heures, Tom se sent bien et sera peut être difficile à dépasser.

Décollage de Benoît Outters au matin du 10 juillet près du Cole del Turlo

News 10/07 – 9h00

Christian a maintenant en vue Monaco, son rival le plus proche, ayant quitté la course dramatiquement à cause de blessures au poignet et au genou lors de son atterissage près Lac de Côme. Derrière lui, Benoit Outters (FRA4) qui a utilisé son Night Pass cette nuit réduisant l’écart d’une soixantaine de kilomètres. À l’arrière, Duncan Kotze (RSA) a été éliminé.

Dans de bonnes conditions, les premiers pourrait arriver à Monaco dans 4 jours environ (selon Chrigel) car les athlètes doivent faire face maintenant à un front pluvieux qui rend le vol presque impossible pour tout le monde.

TEAM FRA3 Nelson De Freyman JOUR 9

Aujourd’hui, Nelson a pris son temps, reposer en altitude pour éviter de passer sous l’inversion: On l’a passé cette vallée de Sandrio ! Bon boulot…

Alex Scelsi

News 09/07 – 9h00

Triste nouvelle, la fin brutale d’un rêve pour Gaspard, fracture au poignet et ligament du genou endommagé… “Ouh que c’est dur, cette course, c’était un rêve éveillé.”

Gaspard a eu un mauvais atterrissage près du lac de Côme, en Italie : “J’ai cassé mon poignet et j’ai des dégâts de ligament à mon genou”. Il nous a fait rêver depuis son combat avec le leader Chrigel ! Nous sommes tous très tristes. Benoit Outters se trouve désormais en 2è position suivi par le pilote autrichien Paul Guschlbauer.

Pal Takats (HUN) doit maintenant payer sa pénalité de 48 heures pour violation de l’espace aérien. tout comme Evgenii Griaznov (RUS). Stanislav Mayer (CZE) et Manuel Nübel (GER2) ont atteint le TP 5 le matin suivi une heure plus tard par Sebastian Huber (GER1).

La fin d’un rêve pour Gaspard Petiot

Premiers soins de Gaspard Petiot – sa page Facebook

News du jour – 8h30

Hier, Gaspard Petiot a réalisé ce que personne n’a d’autre n’avait jamais réussi à faire jusqu’à présent dans l’histoire de la Red Bull X-Apls : rattraper Chrigel Maurer.

Mais depuis, Chrigel a repris de l’avance… La nuit dernière, ils sont remontés au cœur des montagnes offrant de meilleures conditions de vol pour une ligne plus directe sur les plaines en direction du TP 6.

Aujourd’hui, les athlètes devront faire face à un nouveau défi, celui du temps car ce ne sera pas clairement une bonne journée de vol comme hier. Les conditions sont divisées : dans les Alpes du Nord, où se trouve le peloton, il y a de bonnes conditions de vol alors que côté sud, là  ou se trouvent Chrigel et Gaspard Petiot, les conditions de vol seront moins bonnes.

Derrière eux, Benoït Outters (FRA4) qui a dépassé Paul Guschlbauer (AUT1) pour passer à la troisième place et deux autres groupes qui progressent ensemble pour voler plus vite.

Trois athlètes, Tom de Dorlodot (BEL), Pal Takats (HUN) et Evgenii Griaznov (RUS) ont été condamnés à 48 heures de pénalités pour violation de l’espace aérien.

TEAM FRA3 Nelson De Freyman JOUR 7 Objectif TP5

Hier une belle journée avec un glide à 6h15 du matin de la face sud du Sugsptiz pour allez se replacer sur un site en ouest à Otz.
Le ciel est chargé, des cums, des congestus qui se vide, ça se soude… des cunimbs gonflent…
Bref il va falloir être rusé et ce qui amènera Nelson à se reposer plusieurs fois en altitude pour patienter et éviter de tanker dans ces vallées généreuses mais profondes!
Un beau vol d’un peu plus de 100km pour se poser à Bolzano.
Aujourd’hui l’objectif est d’arriver à Tp5 Monte Baldo en vol, et plus…

News du jour – 07/07

Ce matin, Gaspard Petiot était à seulement 10 km derrière Christian Maurer ayant utilisé son Night Pass. Claudio Heidel Schemberger (ARG), dernier athlète vient d’être éliminé. Duncan Kotze (RSA) a pu utilisé son Night Pass la nuit dernière pour assurer sa place devant Claudio.

Revoir les autre jours de la course en bas de la page

Nelson de Freyman (FRA2) est arrivé hier au TP 4. Du top 3, il est passé en 13ème «J’étais du mauvais côté de la montagne», a-t-il dit.

13h30 : Gaspard s’est retrouvé en tête de la course mais cela n’a pas duré. Il a posé alors que l’extra-terrestre est toujours en vol !

12h00 : Benoit Outters est à la 3è position suivi par Paul Guschlbauer (AUT1). Le peloton de milieu se situe actuellement à 110 kml environ de la TP  5. En vol,  Pal Takats (HUN), Nick Neynens (NZL), Ferdinand van Shelven (NLD), Sebastian Huber (GER1), Manuel Nubel (GER2), Stanislav Mayer (CZE) et Pascal Purin (AUT3). NElson de Freyman est toujours à la 13è position.

11h30 : Gaspard est en train de voler à la poursuite de Christian Maurer (22 km derrière).

10h30 : Benoit Outters (FRA4) survolent Paul Guschlbauer (AUT1), en 3ème position, qui a atterri après un vol démarré plus tôt.

10h00 : Pal Takats (HUN) a pris une pénalité de 48 heures pour infraction dans l’espace aérien.

7h30 : Aaron Durogati (ITA1) arrête la course à cause d’une blessure à son genou pendant une grande partie de la course. Il ne veut pas risquer d’endommager davantage son ménisque.

6h30 : Christian Maurer (SUI1) grimpe pour décoller de son séjour d’une nuit près de Lana, en Italie.  Aujourd’hui, il se dirigera vers Turnpoint 5, Monte Baldo. Derrière lui, Gaspard Petiot et Paul Guschlbauer (AUT1) se dirigent pour la TP 4.

Notre second pilote sponsorisé lutte contre l’épuisement physique

Seul, en dernière position, Claudio, 42 ans, lutte même si le physique ne suit pas toujours. Dans une carrière sportive, toutes les expériences servent à mieux se connaître. Pour lui, le classement n’est pas important. Le plus gratifiant, c’est de se dépasser. Respect.

Claudio a couvert 338 km dans la course, mais n’a pas eu beaucoup de chances (il n’a volé que 45 km). Il a été éliminé peu après le TP 2. Nous te souhaitons une bonne récupération !

Duncan Kotze (RSA), en 27ème position, fait maintenant la dernière ascension vers le TP 2, Triglav. Claudio Heidel Schemberger (ARG),à la dernière place, se trouve à 2 km de là et reste. Quant à Chrigel, il se dirige vers la TP 5

19h30 : Gaspard Petiot approche du TP 5 bénéficiant d’un vol sur versant ouest alors que Chrigel doit se battre.

17h00 :  Maurer est coincé dans l’air stable autour de Monte Baldo lors que Gaspard a réduit l’écart  (moins de 50 km).

16h30 : Claudio Heidel Schemberger (ARG) vient juste de passe le TP2. Il est en dernière position deerière DUncan Kotze (RSA).

15h30 : Manu Nubel (GER1), Pal Takats (HUN), Ferdy van Schelven (NLD) et Nick Neynens (NZL) sont tous arrivés au TP 4 à cinq minutes d’intervalles, prouvant que le vol en groupe fonctionne bien.

14h00  : Chrigel Maurer (SUI1) est à 23 km du TP 5. La région autour du lac de Garde est connue pour ses vents forts l’après-midi, ce qui pourrait ralentir sa progression un peu.

12h00 : Aaron Durogati (ITA1) arrête la Red Bull X-Alps 2017 à cause de sa blessure au genou.

11h00 : Ducan Kotze a atteint le TP 2

7h30 : Aaron Durogati (ITA1) arrête la course à cause d’une blessure à son genou pendant une grande partie de la course. Il ne veut pas risquer d’endommager davantage son ménisque.

6h30 : Christian Maurer (SUI1) grimpe pour décoller de son séjour d’une nuit près de Lana, en Italie.  Aujourd’hui, il se dirigera vers Turnpoint 5, Monte Baldo. Derrière lui, Gaspard Petiot et Paul Guschlbauer (AUT1) se dirigent pour la TP 4.

Revoir les autre jours de la course en bas de la page

Mitch Riley (USA3) a perdu une chaussure sur un décollage rocheux élevé et a atterri en chaussettes. Mitch est à la 25è place

News du jour – 05/07

C’est le jour 4 et 28 athlètes participent à la course maintenant. La distance séparant le dernier athlète, Duncan Kotze (RSA) et le leader, Chrigel Maurer (SUI1) est de 286 km. Maurer a réalisé près d’un tiers de la distance totale. Le groupe de tête a ou va dépasser le TP3 alors que le le reste des athlètes ont ou vont dépasser le TP 2.

17h00 : Christian Maurer (SUI1) avance désormais vers le TP 5. Il est à seulement 648 km jusqu’à Monaco (presque à mi-chemin). Derrière lui, Gaspard à 85 km proche de la TP 4.

16h30 : Aaron Durogati (ITA1) a atterri avant le TP 3. Il a encore 5 km à faire en marchant. Il se serait blessé. Nick Neynens (NZL) et Pal Takats (HUN) sont arrivés à 16h et poursuivent la course.

14h30 : Quatre pilotes ont maintenant franchi la TP 3. Aaron Durogati (ITA1) est le plus proche mais Stanislav Mayer (CZE) et Pal Takats (HUN) ne sont pas loin deerrrière lui.

13h30 : Paul Guschlbauer (AUT1) fait la TP 3

12h00 : 3 pilotes sont déjà passés à la TP 3. Il y a un fort vent d’ouest qui ralentit Chrigel Maurer (SUI1). Le groupe du milieu semble avoir de bonnes conditions et rattraper son retard.

11h00 : 16 pilotes sont en l’air, avec des conditions de vol. À l’avant, Chrigel Maurer (SUI1) progresse mais pas rapidement à cause du vent d’ouest.

10h30 : Nelson de Freyman (FRA3) est arrivé au TP3 aussi. Il se dirige vers une zone appropriée pour décoller.

8h30 : Gaspard Petiot (FRA2) est le deuxième athlète à arriver au TP3 après Chrigel Maurer (SUI1) qui y est passé hier soir (30 km derrière Maurer).

6h30 : Gaspard Petiot (FRA2) a réalisé un incroyable vol du matin en utilisant un petit thermique léger qui lui a permis de survoler la vallée. Il lui reste 800m d’ascension à pied pour descendre ensuite vers le TP3 (voir illustration ci-dessous)

Revoir les autre jours de la course en bas de la page

Arrivée de Gaspart Petiot à la TP 3 ce matin

Arrivée de Nelson de Freyman à la TP 3 ce matin

News du jour – 04/07

19h30 : Chrigel est arrivé au TP3. Gaspard a posé depuis 1 heure environ et poursuit en marchant (30 km environ derrière Chrigel). Nelson se bat encore en l’air une dizaine de kilomètres derrière Gaspard.

16h00 : Chrigel toujours en tête et à moins de 30 km de TP3. Il est suivi à 60 km environ par Gaspard Petiot, Nelson De Freyman et Paul Guschlbauer. Nous sommes très fiers du classement du pilote que nous soutenons (Nelson) au 3è jour de la course.

14H00 : En suivant les pilotes, on s’aperçoit qu’il essaient de voler ensemble en se joignant dans le même thermique. Même si ils sont en compétition, le fait de voler les fait progresser plus vite.

12H00 : La grande majorité des pilotes sont désormais en l’air.

Arrivée de Chrigel Maurer à la TP3 hier soir

9h00 : Toma Coconea (ROU) et Gaspard Petiot (FRA2) ont atteint le point de contournement de Triglav (TP2) après une course à pied sur la face nord de Mangart. Coconea a été accueilli par une foule de soifs, des fans enthousiastes, tandis que Petiot était rencontré par son frère et sa soeur. Gaspard Petiot a dit qu’ils espéraient partir de Triglav dès 10hpour faire un grand vol jusqu’à Kitzbühel si possible.

8h00 : Après un dur début d’hier, Stanislav Mayer (CZE) a progressé dans le classement pour arriver en 7ème position.  À l’ouest, Christian Maurer (SUI1) est parti vers le nord vers TP3. Il traverse actuellement la rive sud de Weissensee.

7h30 : Quatre athlètes font maintenant la dernière montée pour arriver à la TP2. Tom Coconea (ROU) et Gaspard Petiot (FRA2) courent actuellement sur la face nord de Mangart. Ils sont à environ 1700 m et à moins de 2 km. Pendant ce temps, à 5 km de là, Paul Guschlbauer (AUT1) a atterri près de Tarvisio et cours avec Nelson de Freyman (FRA3).

Revoir les autre jours de la course en bas de la page

TEAM FRA3 Nelson De Freyman

8h00 : Après 40km de marche et plus 2500m de D+? Enfin il peut aérer son Omega Xalps2 et sa Kolibri pro2. Juste avant de décoller nous voyons Lesfrères Petiot (Gaspard) qui nous passe 20 m sous nous en vol comme un missile! BRAVO Gaspard quel vol!
Le début du vol, c’était 15 min de SIV gratos”
Ensuite, ça s’enchaîne vite, il rejoint Gaspard et Chrigel Maurer. Malheureusement à ce niveau voler avec monsieur “Zéro erreur” ça se paye de suite. Nelson a la caisse, le smile et la tête. Aujourd’hui on finit l’ascension pour claquer une fléchette et poser au pieds du Triglav (Tp2).
Go to Triglav.

Claudio Heidel Schemberger (ARG) actuellement à la 27è place a décidé d’utiliser son night pass cette nuit

(Athlète sponsorisé par ROCK THE OUTDOOR – Merci de porter le speedarm ROCK THE OUTDOOR !)

Bilan de la journée

Il faut savoir prendre de bonnes décisions et aujourd’hui c’était un jour pour faire les bonnes. Les conditions pour voler étaient marginales à cause des conditions.

“Nous sommes lents à pied”, a déclaré M. Petiot, “mais je savais que si nous pouvions lancer et voler, nous pourrions faire quelque chose avec la journée”. Son truc a été de décoller avant la “colonne vertébrale principale” des Alpes, car les conditions sur le côté sud étaient trop fortes et turbulentes pour voler en sécurité. “Mon premier vol a été court, mais mon deuxième à 14h a fonctionné et j’ai réussi à parcourir un long chemin. Je suis resté en l’air pendant cinq heures avec le vent derrière moi”. En fin de journée, il a de nouveau décollé et a atterri peu de temps avant l’heure officielle de 21 heures.

Chrigel Maurer (SUI1), heureux de sa décision, a commencé à la 22ème place et s’est envolé en premier, marquant le deuxième point de virage avant de retourner vers le nord en direction d’Aschau-Chiemsee en Allemagne. “Le vol était incroyable”, a déclaré M. Maurer après avoir atterri. “Puis, après le décollage de nouveau dans l’air, il fonctionnait bien. Mais dans Goldeck, j’ai fait une erreur et j’ai changé de côté. Cela signifiait que je devais atterrir et monter à nouveau”. “Le côté ouest de la montagne ne fonctionnait pas, alors je me suis déplacé vers l’est et j’ai trouvé que je pouvais monter. C’était incroyable, mais c’était très dur. J’ai réussi à franchir la ligne de crête avec seulement 20 m pour arriver au point de virage. En remontant vers le nord, il a atterri près du petit village d’Obervellach. “Dans la matinée, je me rendrai vers un décollage espérant arriver sur le site parapente de Greifenburg pour m’élancer vers midi “.

News du jour – 03/07

Ce matin, Gaspard Petiot était dans les derniers, maintenant il est dans le top 3 !

20:00 : Antoine Girard (FRA1) a malheureusement dû se retirer de la course suite à un accident lors d’un décollage (blessé au genou.) De fortes conditions de vent l’ont mal entraînées au décollage. Il a pris demandé de l’aide aux organisateurs pour un sauvetage en montagne. Nous souhaitons à Antoine de récupérer rapidement. Quand à Chrigel, il a pris la direction du Nord en direction de la TP 3 et a posé en vallée.

19h00 : Chrigel arrive à la TP2 en volant. Derrière lui, Toma Coconea arrivé dans la vallée en marchant. Et Gaspard Petiot, Nelson De Freyman et Paul Guschlbauer en faisant des sauts de puce d’une montagne à l’autre.

17h30 : plusieurs athlètes tentent d’avancer en volant (Toma, Nelson, Benoit, Toma, Chrigel)

16h00 : Toma Coconea (ROU) a traversé la chaîne alpine principale des montagnes du Hohe Tauern. Au matin, il avait une avance de 20 km sur son rival le plus proche Sebastian Huber (GER1), qui s’est reposé à l’heure du déjeuner : “Je n’ai pas dormi, juste couru.”

12h00 : Chrigel a rejoint un sommet, a décollé mais son vol n’a pas été fructueux !

9h00 : Le groupe commence à s’étendre au fur et à mesure qu’ils approchent du turnpoint 2. Certains athlètes ont décidé de s’envoler ce matin malgré le temps.

News du jour

22h00 : 70 kilomètres de marche ! Ce soir, les pilotes sont au  au sec. Uber, Coconea et Mc Clurg ont décidé d’utiliser leur “night pass”, ils vont donc marcher toute la nuit: 

14h00 : Le premier check était le sommet du Gaisberg, un pic de 1 287 m qui domine SalzburgerLand. Sebastian Huber (GER1) a été le premier à atteindre le sommet en 1h03, suivi de Toma Coconea (ROU) en 1h10. Chrigel Maurer (SUI1), Aaron Durogati (ITA1), Nelson de Freyman (FRA3) et Benoit Outters (FRA4) sont arrivés au sommet ensemble à 1h12.

13h00 :.Basti Huber est arrivé le premier au TP 1 après 1h03 de course.

11h30 : Ils sont partis ! C’est un début pluvieux. Les athlètes sont en route pour tourner au point 1 au Gaisberg

TEAM FRA3 Nelson De Freyman

Matin : Départ sous une pluie battante, Nelson passe 3 au tp1.
Au moment où je vous parle il mène la cadence du groupe de chasse sur Coconea avec Huber et Benoit Outters est juste derrière.

Soir : Pluie et vent sur la première partie, pas de vol possible… 70 bornes de marche!!!
Ce soir, nous sommes au sec et dans les 10 premiers.
Uber, Coconea et Mc Clurg ont décidé d’utiliser leur “night pass”, ils vont donc marcher toute la nuit: bon courage les gars!
Demain 5h10 départ pour trouver une zone volable à 33km et 2350m de D+!!!@

Alex Scelsi

J-1
Une journée calme (et toujours pluvieuse) pour fignoler les derniers détails. Nous sommes rejoints par le reste de l’équipe Gab Riel et Nicolas Braud, nos deux guides en haute montagne et les parents de Nelson.
Je suis impressionné par le calme et la sérénité de Nelson: “la X-Alps, c’est une aventure pour moi, je ne l’aborde pas comme une compétition, même si je sais que quand le start va être donné… ça va saigner!”
Dernier brief équipe, les mots sont justes et l’état d’esprit est là.
Notre job aux assistants: l’amener au bout de cette aventure en bonne santé, et qu’il prenne un max de plaisir.

Rendez-vous demain matin à 11h30 sur le live tracking

Alex, assistant de Nelson De Freyman

L’épreuve Prologue le 29 juin

Avant la véritable course, une épreuve “Prologue” d’une journée a eu lieu le 29 juin à Salzburgerland. Les trois premiers finalistes (Aaron Durogati (ITA1) et Sebastian Huber (GER1) et Benoît Outters (FRA) ont gagné un pass de nuit  qui leur permettra de progresser pendant la période de repos obligatoire chaque nuit. Au deuxième jour de la course, le départ habituel prévu à 5h00 sera retardé pour chaque athlète en fonction de leur arrivée lors la course Prologue.

NEWS du jour – 29/06/17

12h : Aaron Durogati (ITA1) et Sebastian Huber (GER1) sont arrivés les premiers ensemble suivi d’une minute par Benoît Outters (FRA). Tous les trois bénéficieront donc d’un pass leur permettant de progresser pendant une nuit. En 4, 5 et 6è position, Toma Coconea (ROU), Jesse Williams (USA) et Nelson Defreymann (FRA).

Rendez-vous désormais au 2 juillet pour le départ de la course.

10h00 : Les athlètes sont partis à 10 heures en transportant leur équipement complet. Arrivé au sommet, le directeur de la Red Bull X-Alps, Christoph Weber a décidé que les athlètes ne pourraient voler. Ce fut donc une descente rapide à travers la forêt jusqu’ au bord du lac à Fuschl am See.

9h00 : Mauvais temps pour le Prologue. Au lieu d’une course triangulaire de 36 km (1000 m de dénivelé) autour de deux points de contournement et qui incluait un grand passage parapente, l’itinéraire a été changé pour en faire une course directe vers le haut du Zwolferhorn avec retour.

8h00 : Chrigel Maurer ne participera au Prologue sur les recommandations de son médecin (inflammation des sinus).

voir résultats dans onglet live tracking ci-dessous

voir la News Presse du Jour de Red Bull X-Alps

Stefan Huber et Aaron Durogati

Le top Ten

L’image du jour

Jour de prologue

Météo : ciel très couvert, vent à 60km/h!

L’annonce de la nouvelle ne ravit pas la majorité des coureurs surtout avec l’annonce de l’interdiction de vol en cas de pluie : c’est pas dans l’esprit de l’aventure. Mais il ne pleut pas… Nelson est très détendu comme l’ensemble du team France.

TEAM FRA3 – Nelson Defreyman

Arrivée du prologue

Nelson termine 6è au prologue et Benoit Outters 3è (il gagne un night pass.)
Tout s’est fait à la force des jambes!

Participent à cette course, 32 athlètes en provenance de 21 pays qui vont évoluer dans sept pays différents : Autriche, Allemagne, Italie, Suisse, France et Slovénie (pour la première fois). Ce nouveau parcours avec 3 points de contournement en moins rendra la course encore plus difficile et plus imprévisible que les éditions précédentes.

horizontal break

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*