Partir voler en parapente en Macédoine

Partir voler en parapente en Macédoine

Tous les ans ou presque, l’école Thang Ka et Patrick Bérod (Dezair) organisent des voyages dans ce pays peu fréquenté par les touristes. A lire les récits sur le site internet de l’école Thang Ka, les séjours parapente en Macédoine semblent très agréables. La Macédoine est un pays montagneux favorable au vol libre. Les paysages y sont splendides. Les habitants sont très accueillants. Régulièrement des compétitions se déroulent en Macédoine sur le site de Krushevo.

Source Wikipedia
L’église Saint-Jean de Kaneo et le lac d’Ohrid

Le touriste en République de Macédoine est peu fréquent (plus de 250 000 touristes étrangers, surtout de la Grèce, de la Serbie et de l’Albanie).
Pourtant, la République de Macédoine possède de nombreuses richesses naturelles et culturelles, notamment les nombreux monastères macédoniens, typiques de l’architecture byzantine et riches en fresques, comme ceux de Zrze, Treskavets, Lesnovo, Polog, Osogovo et celui de Saint-Jean Bigorski. Les 2 grands symboles touristiques de la Macédoine sont l’église Saint-Jean de Kaneo et le lac d’Ohrid (à l’ouest de la Macédoine).

Les villes

La capitale touristique du pays est Ohrid, une petite ville riche en architecture médiévale classée au Patrimoine mondial et située sur les rives du lac du même nom. Du fait de l’absence de côtes, ce lac compense par ses nombreuses plages et ses ports de plaisance.
Skopje, capitale politique et économique, a perdu l’essentiel de son patrimoine lors du tremblement de terre de 1963 mais a conservé sa forteresse et son vieux bazar avec des hammams et des mosquées.
La ville de Bitola est réputée pour son architecture du XIXè.
Les petites villes de Chtip, Vélès, Kratovo et de Krouchevo sont d’autres petites attractions touristiques pour leur côté pittoresque.
Tetovo, plutôt peuplée d’Albanais de Macédoine, est connue pour sa mosquée ottomane peinte.

Le tourisme rural

La Macédoine possède trois parcs nationaux, Mavrovo, Galitchitsa et Pelister. Ils mettent en valeur les richesses naturelles du pays et son caractère montagneux. La Macédoine compte en effet de nombreux massifs, comme le Kožuf, le mont Korab, la Platchkovitsa ou encore la Yakoupitsa. Ces espaces sont riches en animaux sauvages, comme le loup, le cerf, le lynx et l’ours et en espèces végétales endémiques, comme le pin de Macédoine.

Le pays compte aussi une cinquantaine de lacs, comme ceux d’Ohrid, de Prespa et de Doïran, d’origine naturelle. Celui d’Ohrid, classé au Patrimoine mondial est le lac le plus vieux et le plus profond d’Europe. Il y a aussi beaucoup de lacs artificiels, comme le lac de Tikvech, celui de Matka et de Kalimantsi.

On trouve un grand nombre de villages traditionnels dans les montagnes macédoniennes. Certains encouragent le tourisme et organisent des activités folkoriques ou ouvrent des musées, comme Galitchnik, connu pour son architecture et son artisanat.

Les activités sportives

Grâce à ses nombreux lacs et cours d’eau, la Macédoine propose surtout des sports nautiques, comme le rafting et le kayak, surtout pratiqués sur le lac Matka (près de Skopje). Le pays possède aplusieurs stations de ski comme celles du Kožuf et de Popova Šapka.
La petite ville de Krouchevo, située en altitude, possède des infrastructures qui permettent de combiner les sports d’hiver et les sports d’été comme le VTT et le parapente.

horizontal break

DECOUVRIR
– voir des vidéos d’un voyage de l’école Thang Ka en Macédoine

– voir les sites parapente en Macédoine en cliquant sur la carte

Voir les sites parapente de Macédoine

Voir les sites parapente de Macédoine

horizontal break

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*