• Home
  • /IMPRESSIONS
  • /Premières impressions sur l’ADVANCE Sigma 10 de revendeurs
Premières impressions sur l’ADVANCE Sigma 10 de revendeurs

Premières impressions sur l’ADVANCE Sigma 10 de revendeurs

Premières impressions d’Hervé GABET – Plaine Altitude

On l’attendait… Elle est bien là. Pour faire très court, l’ADVANCE Sigma 10 est une voile magnifique avec une finition exemplaire. C’est une très belle impression de construction parfaite avec le souci du détail comme d’habitude.

Le suspentage est fluide et le gonflage facile (voile en bouchon, pas de clé). Pas de tendance particulière à dépasser
En vol, sensations de glisse assurées. Elle filtre juste ce qu’il faut pour que le pilote se sente parfaitement en confiance. Elle est véloce et tourne très facilement sans effort.
L’accélérateur est un « pousse aux excès de vitesses » tellement il est souple jusqu’à moitié. Les mains se placent toutes seules sur les poignées de pilotage aux arrières.

Les oreilles sont faciles à faire, à tenir, et rouvrent facilement. Côté perf, je n’ai pas pu comparer car j’étais tout seul en l’air (conditions soutenues…)
Ce qui est certain, c’est qu’elle va beaucoup plaire, et c’est déjà le cas…

Hervé Gabet

Premières impressions de Jacques Moppert – Loz’air

Reçu l’aile le 12 avril à 12h et à 13h j’étais en l’air pour une belle ballade de 68 km au départ de Paros Ispagnac en Lozère. Voici mes premières impressions à chaud de l’ADVANCE Sigma 10.

Les pilotes qui volaient déjà avec la Sigma 9 ne seront pas perdus. C’est une aile très accessible que je placerai en milieu de catégorie C en terme d’accessibilité. L’ADVANCE Sigma 10 est une aile qu’on comprend très vite sans surprise : elle transmet les informations de la masse d’air mais n’engendre pas énormément de roulis et de tangage dans les turbulences. Les améliorations se situent au niveau des performances en finesse bras hauts mais surtout en vol accéléré notamment au deuxième barreau. Avec une finesse et une polaire très intéressantes en terme de cross, ses performances se rapprochent de celles des voiles EN D.

En terme de pilotage, elle m’est apparue plus précise dans l’exploitation des thermiques, elle se place très bien et offre une meilleure glisse : dès qu’on lève les mains quand on sort d’une ascendance à la recherche d’une autre, elle va accélérer, suivre le flux d’air un peu comme un bateau sur l’eau.

Autre nouveauté, les poignées de frein aux arrières.

Voici donc mes impressions à affiner et à confirmer plus tard. Venez tester cette aile en Lozère et découvrir notre beau département vu d’en haut !

Jacques Moppert

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente

horizontal break
horizontal break

SOUTENEZ ROCK THE OUTDOOR

en devenant Membre PREMIUM et accédez aux articles réservés (conseils, tests matériel, rubrique voltige…) et à de nombreux avantages (magazine numérique, remise boutique…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*