• Home
  • /BRICOLAGE
  • /Le seul parapente autorisé à voler pendant le confinement
Le seul parapente autorisé à voler pendant le confinement

Le seul parapente autorisé à voler pendant le confinement

Restrictions... Place au rêve pour petits et grands

Comme Matthieu (informaticien en télétravail) est bloqué dans sa maison à la campagne avec sa femme, médecin coordinatrice du dépistage des cancers (l’association pour laquelle elle travaille a dû fermer pendant le confinement), ils s’occupent tous les deux de leurs 3 enfants (3, 6 et 9 ans). En quête d’activités, il a engagé des recherches pour fabriquer un aéronef en papier et, si possible, un parapente. Il a abouti sur la page Facebook de Julien Luttringer, le designer du fabricant Way Gliders qui propose depuis peu une maquette de parapente à fabriquer en papier

Après des tests de vol peu concluants et plutôt décevants pour ses enfants, il a décidé de donner vie à ce parapente qui, lui, a le droit de voler pendant la crise…

Le parapente me manque

Nous avons la chance d’avoir une maison à la campagne avec un jardin bien équipé pour les enfants, comme on le voit sur la vidéo ! En plus, le temps est idéal depuis le début du confinement, dommage pour le parapente…

Le parapente me manque mais c’est pour une autre raison : rupture des ligaments croisés (au football) il y a quelques mois, qui a conduit à une opération mi-février (ligamentoplastie). Donc, quoi qu’il arrive, je dois encore attendre quelques mois avant de rejoindre les décos. Du coup, j’étais déjà en arrêt au début du confinement (j’ai repris en télétravail la semaine dernière), ce qui m’a laissé beaucoup de temps pour m’occuper des enfants et pour leur trouver des activités !

Occuper les enfants : une idée, le parapente en papier

J’ai notamment cherché comment faire un parapente avec les enfants et, après pas mal de recherches, je suis tombé sur le modèle de Julien Luttringer sur son compte Facebook, qui convenait bien, plutôt facile à réaliser, design sympa, matériaux simples à trouver.

Les grands étaient motivés alors on s’est lancé. Antoine, 6 ans le mois prochain, sur le coloriage. Thibault, 9 ans le mois prochain, sur le découpage. J’ai aidé pour le collage qui n’est pas toujours facile à la colle en stick. J’ai ajouté quelques points de colle en tube pour les caissons.

Pas une finesse magique ce parapente Way !

Comme le vol du parapente en papier n’atteignant pas une finesse magique (petite déception pour les enfants), j’ai eu l’idée d’utiliser ma caméra 360° (Insta 360 One X) car j’avais déjà vu un tuto avec un avion en papier. Un peu de fil de fer et le tour était joué !

Les garçons m’ont gentiment prêté leur camion de pompier télécommandé pour la mise en scène des secours porté au pilote après arbrissage. Antoine a bien piloté lors de la prise de vue ! Après un peu de montage, un peu plus poussé que d’habitude car j’avais plus de temps…

Vu les vols de certains pendant le confinement, heureusement minoritaires, on a ajouté un petit message dans la vidéo « Stay Safe, Stay Home »…

S’occuper de ses enfants, un bon prétexte pour replonger en enfance, s’échapper de la morosité du quotidien (surtout en ce moment), s’évader… et de redonner place au rêve à condition de ne pas trop s’éloigner de son domicile !

horizontal break

Petit portrait de Matthieu HURAY

Matthieu, 34 ans, est ingénieur informatique chez Sopra Steria à Rouen. Il a commencé le parapente en Normandie il y a 8 ans en apprenant au club Normandie Vol Libre avec le moniteur Jean Pierre Gogol : « Ma progression est plutôt lente car j’ai toujours eu du mal à libérer du temps entre le travail (le mien et celui de ma compagne) et la famille, mais sans jamais m’arrêter. J‘ai obtenu mon brevet de pilote en 2015 en poursuivant cette formation en club« .
Aujourd’hui, il vole toujours du « matos bien safe », la Swing Arcus 7 équipée du fameux RAST et de la sellette Supair Evo XC 3, ce qui ne l’empêche pas « de faire des petits cross et de voler partout en France pendant les vacances » (Mont Poupet / Jura, Pénestin / Morbihan, Douelle /Périgord, Saint Hilaire, Samoëns et à ski à Valloires et Pralognan…).

En Normandie, il vole principalement sur les différents décos des Deux Amants qui sont à quelques minutes de sa maison : « cela m’a permis de croiser Martin Morlet et de lui fournir quelques photos pour illustrer son record de France de distance dans les magazines en 2016« . Matthieu précise que c’est en partie grâce à son record qu’il a été possible « de négocier avec la mairie la réouverture d’un autre déco sur la commune ».

Matthieu vole aussi à La Roquette, Osmoy Saint Valery, Londinières, Hénouville et bien sûr en bord de mer : Octeville, Sainte Marguerite, Quend un peu plus loin…

horizontal break

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente

tu aimes cet article, alors partage-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*