• Home
  • /CONSEILS
  • /Prenez le temps de gonfler au déco pour analyser la masse d’air
Prenez le temps de gonfler au déco pour analyser la masse d’air

Prenez le temps de gonfler au déco pour analyser la masse d’air

Servez-vous de votre aile comme d'un capteur d'analyse de la masse d'air

Vous avez observé les prévisions la veille. Vous avez regardé le ciel avant de vous décider. Vous avez pris soin d’observer la nature en rejoignant le déco, à regarder les autres pilotes déjà en l’air. Vous prenez le temps de vous préparer en restant attentif à l’évolution des conditions. Mais vous vous posez encore des questions car ce n’est qu’une fois en l’air que vous aurez la vraie mesure des conditions. Seront-elles adaptées à mon niveau ou à mes exigences de vol du jour ?
Il vous reste encore une étape pour connaître un peu mieux la qualité de la masse d’air juste avant de vous élancer : le « gonflage d’analyse de la masse d’air », l’étape ultime avant le décollage, celle qui vous transmettra des informations précieuses en temps réel…

Bruce Goldsmith a réalisé un tuto sur ce sujet que je trouve capital puisque cette dernière analyse correspond à la dernière décision avant de voler. Après, c’est trop tard…

Pour bénéficier de la version française, activez les sous-titres

Soyez à l’écoute de votre aile avant de décoller

Restez toujours vigilants lors du décollage en observant les éléments autour de vous (reliefs environnant, orientation du vent météo, de la brise…). Imaginez le comportement du “fluide air” traversant les obstacles sur votre trajet. Construisez vos scénarios de parcours.

Et avant la décision de décoller, complétez votre analyse de la masse d’air avec votre aile. En effet, l’aile doit faire partie de cette analyse. C’est un véritable outil de perception de la masse d’air avant le décollage. Prenez le temps en faisant plusieurs gonflages préalables (si il n’y a pas foule au déco!) pour juger de la qualité de la masse d’air car les réactions de votre aile sont d’excellents indicateurs révélateurs de la masse d’air ambiante.

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente

tu aimes cet article, alors partage-le !