Stéphane sauvé par un thermique pris à 33 m/sol

Stéphane sauvé par un thermique pris à 33 m/sol

Share Button

Lors de la compétition “200 km autour de Paris” organisée par le Thermique Francilien les 13 et 14 mai 2017 (au départ du site de Clécy – 14), Stéphane Lacroix* s’est retrouvé en difficulté en volant extrêmement bas à la limite de sortir un pied du cocon. Teigneux, il s’est battu au dessus d’un petit village, captant un thermique timide (le fameux thermique de la ferme au père Bernard selon Guido Prestigiovanni) qui l’a progressivement amené jusqu’à 450 m d’altitude. Peu après, il finit par rejoindre le plaf (1250 m).

Bravo Stéphane ! C’est pendant ces grands moments de solitude qu’on apprécie ses facultés de pilotage, notamment celui du virage bien à plat. Comme le dit si bien Honorin Hamard “Accroche toi ! A 20m/sol, t’es encore en vol ! “.

Si cette situation vous arrive, comme Stéphane, cherchez à vous placer derrière une zone propice au déclenchement. Pour ma part, la dernière fois, c’était une déchetterie qui m’a sauvé d’un point bas situé à 50 m/sol.

Découvrez aussi les conseils d’Honorin Hamard et de Maxime Pinot : “Tant que les pieds ne touchent pas terre, y a de l’espoir!

* Il réalise ce jour-là la meilleure distance de la compétition – 51 km

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente

horizontal break
horizontal break

SOUTENEZ ROCK THE OUTDOOR

en devenant Membre PREMIUM et accédez aux articles réservés (conseils, tests matériel, rubrique voltige…) et à de nombreux avantages (magazine numérique, remise boutique…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*