• Home
  • /IMPRESSIONS
  • /Premières impressions sur la FLYFAT Scélérate par Eric Varlet
Premières impressions sur la FLYFAT Scélérate par Eric Varlet

Premières impressions sur la FLYFAT Scélérate par Eric Varlet

Eric Varlet est un pilote acro qui a obtenu dernièrement le BPJEPS vol libre. Faisant parti du Team des Contributeurs ROCK THE OUTDOOR, il l a eu l’occasion d’essayer un prototype de la Scélérate du nouveau fabricant suisse FLYFAT. Cette aile freestyle annoncée avec « une maniabilité, une précision et une énergie qui lui donne un style à wagga » permettra de faire aussi quelques manœuvres de voltige.

Le prototype actuel a donné de bons résultats entre les mains de Francois Masingue qui vole à Saint Hilaire depuis quelques temps. Dernièrement, c’est Eric qui a eu le plaisir de l’essayer.

J’ai eu l’opportunité d’emmener dans mes bagages le deuxième prototype de la Scélérate, issue des bureaux top-secrets de FLYFAT, la nouvelle marque Suisse dont on entend beaucoup parler ces temps-ci. Je remercie au passage l’équipe, et voici quelques premières impressions sur cette bâche. J’ai pu essayer la 22m² pendant un mois au Maroc, avec quelques vols normaux / voltige, et pas mal de bord de mer.

Cliquez pour avoir une idée du temps passé pour réaliser cet article

temps-passe-scelerate

Commentaires sur la légende
– Recherche : recherche documentaire, vérifivation des sources…
– Rédaction : rédaction, réécriture, synthèse, relecture…
– Rédaction tiers : rédaction réalisé par un rédacteur autre que l’auteur habituel
– Relations avec tiers : échanges avec des personnes pour construire l’article (conseils, vérifications d’infos…)
– Composition : mise en page, redimensionnement des photos

tu aimes cet article, alors partage-le !

Au sol

Au déballage, c’est construit solide, « à l’ancienne », pas de joncs, un bord d’attaque classique, 4 lignes, bref du costaud, et ça fait plaisir, déjà envie de me rouler dans le sable avec, ça change de la tendance actuelle au dépouillement des cônes de suspentage, et à l’utilisation parfois un peu effrayante de papier à cigarette (même s’il parait que c’est très solide… ça fait peur quand même). Suspentage full aramide, renforts type aile d’acro aux connexions entre niveaux de suspentes, rien à dire, ça va tenir et résister aux conneries, pour longtemps.

Je m’attendais à une sensation de lourdeur au gonflage, il n’en est rien, elle est très agréable et réactive. Au sol, c’est une machine à vrilles, malgré sa grande surface, et je me suis fait vraiment plaisir à enchainer les barefoot et posés de stabs.

En l’air

Elle déclenche très tôt en lacet à la commande, un peu moins à la sellette. En tangage, j’ai adoré son côté plongeur qui aide à attaquer le sol. Rien à signaler côté roulis.

Les débattements sont relativement courts et le décrochage facile, donc gaffe quand même aux pilotes peu expérimentés, mais quel plaisir de pouvoir la décrocher au sol quand bon nous semble, et de ne pas s’arracher un bras à chaque mysti une fois en l’air !

Les perfs en vol n’étaient pas top, mais je pense que le proto et ses nombreux essais de trimming n’ont pas aidé de ce côté-là. J’ai hâte d’essayer la V3, qui sera plus aboutie et sûrement plus performante.

Dans le vent fort, j’ai pu continuer de voler aux côtés des 17m² sans me faire reculer. Dans l’ensemble on ne sent pas que c’est une 22, elle parait plus petite.

En voltige

En voltige, je l’ai trouvée très facile en héli, les twisters passent bien, la SAT rentre sans y réfléchir, c’est agréable. Et les mystis se déclenchent avec un effort à la commande vraiment sympa !

En conclusion, une machine polyvalente, agréable, saine et solide, mais surtout SUPER FAT.

Elle a une commande légère pour des heures de bonheur sans tendinite ; le débattement est assez court pour une freestyle. L’axe de lacet est présent tôt, le roulis est facile et sensible pour du bon wagga comme on aime. Le tangage est centré et amorti.
Ce qui en fait une aile facile au gonflage, stable et rapide en Héli, puissante en Sat et en rythmique. Les connexions sont facilitées grâce à sa prise d’énergie progressive. Le Prototype 2 (bleu /jaune) avait un comportement encore instable en anti-rythmique. La Version 3 (violet/blanc) est tellement « FAT » qu’avec une bonne charge alaire toutes les figures modernes passeront avec puissance et précision. On se régale à poser des stabs, à atterrir dans des endroits improbables, et à jouer tout près des copains.

Une machine polyvalente, agréable, saine et solide, mais surtout SUPER FAT.

Bon vent, bons vols à tous !

Eric Varlet

Pour éclairer un peu plus le positionnement voulu de l’aile

Voici un petit mot de François Masingue, alias GrandF, qui participe activement au développement de la Scélérate :

« La SCELERATE a pour mot d’ordre d’être FAT, Le FAT ACRO TEAM, fort de son expérience de Voltigeurs de compétitions des débuts de l’acro (2000-2006), et grâce au soutien et conseils d’Alexander Pau, ainsi que la confiance de Mike Horn pour des kites, Mr Gétaz and Bro, Mr Borgeaud and Co ont donc retravaillé un profil de cross, un allongement raisonnablement FAT, une voute prononcée bien GRASSE, un suspentage relativement long (A1 sur la V2 mesure 9,80 m) et solide (Kevlar gainé), une construction légère, souple, solide et durable « à l’ancienne », Swiss made, un design efficace et contrasté pour envoyer du GROS et être bien vu !!! Tout ça dans une ambiance de copains, artisans passionnés (ils sont forts nos petits suisses, RESPECT éternel).

Cliquez sur une photo pour voir le diaporama

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente

horizontal break

Baptiste Pithoud & François Masingue avec la Mécréante et la Scélérate (aile violette)

horizontal break

SOUTENEZ ROCK THE OUTDOOR

en devenant Membre PREMIUM et accédez aux articles réservés (conseils, tests matériel, rubrique voltige…) et à de nombreux avantages (magazine numérique, remise boutique…)

tu aimes cet article, alors partage-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*