Test de l’alti-vario-GPS Syride SYS-NAV V3

Test de l’alti-vario-GPS Syride SYS-NAV V3

Photo : Martin Muller

Sur la cuisse il glisse et/ou gêne, sur un cockpit on le voit mal, impossible sans lâcher les commandes de le manipuler. Quel pilote n’a pas galéré avec son vario?

L’idée de SYRIDE n’a l’air de rien mais elle change tout : toute la gamme SYRIDE se fixe très simplement avec des velcros sur l’élévateur quelques soit la largeur de ce dernier (vous pouvez aussi le fixer sur votre cockpit si vous préférez) . Du coup, votre vario tombe naturellement sous vos yeux et vous pouvez le manipuler sans lâcher les commandes. Le gain en terme d’ergonomie et donc de sécurité est réel.

Les efforts d’ergonomie ne s’arrêtent pas là : 3 grosses touches, pas une de plus, des menus évidents et intuitifs, une configuration de base adaptée, une interface en ligne très simple si vous souhaitez personnaliser l’affichage.

La version NAV V3 permet la gestion des balises et des espaces aériens. Bien sûr, pour les espaces aériens, l’interface n’offre pas le niveau de raffinement d’outils dédiés comme XC-soar mais si vous n’ambitionnez pas le record de France de distance, cela suffira amplement. Autre innovation intéressante : par défaut le SYS-NAV V3 intègre des données topographiques qui permettent un affichage de votre hauteur sol avec une très bonne précision.

Il s’interface parfaitement avec Logfly. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi utiliser le carnet de vol en ligne SYRIDE. Poids plume, autonomie plusieurs jours (testé !), recharge facile sur un port USB. Ajoutez à cela un SAV hyper-réactif et un prix compétitif. Seul bémol, la petite taille de l’écran qui oblige à basculer d’un écran à l’autre pour voir toutes informations. On ne peut pas tout avoir…

Jean Marc Galan

Antoine Girard est équipé de l’alti -GPS-vario Syride

horizontal break
horizontal break

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*