Apprendre le parapente avec une voile LITTLE CLOUD, est-ce possible?

Apprendre le parapente avec une voile LITTLE CLOUD, est-ce possible?

A l'origine, les ailes LITTLE CLOUD étaient très typées mini-voiles. Depuis les modèles ont évolué vers plus de surface mais elles ont gardé ce côté direct à la commande rendant le pilotage particulièrement agréable et ludique. Il existe encore une confusion aujourd'hui sur les ailes de la marque pour de nombreux pilotes qui gardent à l'esprit les particularités de la Spiruline 16 et 18 de 2009... même quand ils voient une GT 24 m² ou une Goose MK2 23 m² qui a 10 de finesse. Nous avons essayé d'en savoir plus sur les caractéristiques des ailes de cette marque en rencontrant Eric Aubert de l'école Annecy Mini Voiles qui utilisent les ailes LITTLE CLOUD pour son enseignement.

REPORTAGE

Aujourd’hui, la gamme LITTLE CLOUD comprend des surfaces de 20, 24 et 26 m². Peut-on encore vraiment parler de mini-voile? Certes, leur construction reste basée sur le concept de la mini-voile avec un cône de suspentage plus court qu’un parapente classique et une charge alaire un peu plus élevée qui induit naturellement une vitesse un peu plus élevée (+2 à 4 km/h). Si on peut comprendre que des pilotes choisissent ce type d’ailes parce qu’ils recherchent plus de vitesse et de précision de pilotage, certains, comme moi, peuvent se poser la question du choix des ailes LITTLE CLOUD au niveau de l’enseignement, dès l’initiation. Explications avec Eric Aubert…

Eric Aubert – Ecole Annecy Mini Voiles

Réactive ne veut pas forcément dire agressive

Comme précisé précédemment, les ailes LITTLE CLOUD, de conception » mini-aile », sont donc fabriquées avec un cône de suspentage plus court et une charge alaire plus élevée. Cette conception induit une réaction plus « directe ». Cette réaction plus instantanée à la commande permet une compréhension rapide des effets du pilotage sur la voile. Toutefois, les réactions restent modérées avec une amplitude qui ne va pas amener sur la tranche à la moindre action de l’apprenti-pilote.

« Si les vitesses sont un peu supérieures, elles restent dans le domaine du raisonnable : l’homme est habitué à bouger à 40 km/h en ski, en vélo, en voiture« . Tom Bourdeau (Little Cloud)

Interview d’Eric Aubert de l’école Annecy Mini Voiles par ROCK THE OUTDOOR

Les atouts d’une mini aile y compris en école

Grâce au cône de suspentage plus court, les effets pendulaires sont amoindris. Ce qui permet un meilleur amortissement sur tous les axes (tangage, roulis) et un recentrage plus aisé (à la commande). Elles sont particulièrement peu réactives dans le sens du tangage. Côté roulis, le comportement reste assez neutre et répond bien à la commande. De plus, un cône plus court facilite le démêlage…

D’autre part, pour le même poids du pilote, l’aile sera plus petite, donc plus légère. La mise en œuvre s’en trouve facilité en pente école. Leur faible allongement en fait une aile compacte, bien amorti en l’air. Leur réactivité en roulis permettent de bien appréhender les ascendances et de se placer dans la masse d’air. Toutes ces caractéristiques couplées à la vitesse permettent un atterrissage plus facile. Eric Aubert avoue que la progression des élèves avec ce type d’ailes est plus rapide.

Il précise aussi que si les ailes sont un peu plus rapides, elles gardent une grande tolérance accessibilité pour l’initiation au parapente. En définitif, il s’avère que la pratique avec les ailes LITTLE CLOUD n’est pas plus accidentogène que le parapente classique, tant en école qu’après!

René HASLE

Entraînement en pente école

« A nos yeux, la sécurité passe par une aile sans tangage : moins de complication dans les incidents de volcar shoot modéré), un grand débattement à la commande pour le point de décrochage (réduisant le risque de sur pilotage), un allongement réduit (pas de risque de cravate…). » Tom Bourdeau

horizontal break

Petit détour sur la gamme des voiles LITTLE CLOUD

LITTLE CLOUD, une autre façon de voler

LITTLE CLOUD propose des produits polyvalents offrant une large fenêtre d’utilisation. Les ailes de surfaces « normales » rendent la pratique du cross totalement possible. Exemple : un pilote a déjà fait 200 km la LITTLE CLOUD Goose, un autre 100 km avec la LITTLE CLOUD GT

Ces ailes légères, stables et performantes permettent d’avoir une utilisation variée qui va du soaring, Hike &fly, cross, balistique avec la même voile… LITTLE CLOUD propose aussi une aile biplace : la Bidule

Spiruline GT2

Le cahier des charges était d’atteindre une grande stabilité en roulis et en tangage, ainsi qu’un grand débattement aux commandes, c’est pourquoi, la GT a un faible allongement. Dès les premiers vols, des sensations de facilité et de confort sont clairement ressenties.

Le pilote s’adapte rapidement aux vitesses de vol légèrement supérieures et découvre très vite un réel plaisir de pilotage.

La GT s’adresse à un grand public et offre un très large panel de possibilités : vol sur site, cross, vol en air calme, vol en montagne, soaring, vol en conditions aérologiques plus fortes, vol à sensations près du relief, vol en thermique, vol au moteur. Seule votre imagination mettra une limite à sa polyvalence

Spiruline EZ

La Spiruline EZ est une refonte complète de la Spiruline. L’objectif de la Spiruline EZ était de garder le même esprit, à savoir une voile procurant un maximum de plaisir, facile, joueuse, accessible (selon la taille), intuitive et sans inertie. Ce modèle est passé en 3 rangées de lignes permettant d’économiser 15% de bridage et a gagné un peu en poids par la réduction du nombre de points d’attache. 
Grâce aux progrès faits sur les pinces, il a été possible de réduire le nombre de cellules sans perdre en maintien.

Cette aile a plus de cohésion, l’effet «accordéon» si typique aux Spiruline est quasi réduit à néant. Cela rassure le pilote et autorise une meilleure glisse. L’aile gagne une taille en poids et en volume en conservant la durabilité.
 La commande gagne en progressivité, rendant la voile ultra intuitive et précise, directe, plus ou moins vive. Le débattement à la commande est assez long, avec un effort dissuasif en arrivant vers le point de décrochage.

voir le test de Laurent Van Hille Spiruline EZ School

voir le test de Laurent Van Hille Spiruline EZ Mini

Goose Mk3

Une aile très performante, gardant les caractéristiques d’une mini voile (pas de tangage, réactivité, pilotage direct, ludique, sécurité). Les progrès effectués au niveau de la voilure et de son maintien lui permettent de passer la barre des 10 points de finesse. Une vitesse bras haut d’environ 42 km/h, +10 accélérée avec peu de dégradation de la finesse. Son rayon de virage minuscule permet de suivre la moindre petite bulle, sa finesse bras haut autorise de longues transitions…

Elle s’adresse aux pilotes capables de voler sous la classe EN C

Nouveau La Gyps

En concevant cette aile, le choix de Tom Bourdeau était clair : casser cette image de mini voile encore souvent associée à Little Cloud, démontrer que, dans la gamme, il y avait aussi des ailes performantes conçues pour le vol de distance. Le tout en restant dans la philosophie Little Cloud, à savoir : amortissement en tangage, maniabilité et sécurité. Tom a toujours été un peu électron libre dans ce milieu. Il taille sa route, suit ses propres idées, et ses ailes ne ressemblent à rien d’autre.

Découvrir  l’essai d’Eric Mossière

horizontal break
horizontal break
tu aimes cet article, alors partage-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*