Share Button

31/05/2018

horizontal break

COMPETITION

X-Pyr 2018, la course hike & fly transpyrénéenne : départ le 24 juin

La X-Pyr 2018, de la côte Atlantique à la côte Méditerranéenne en traversant les plus haut sommets des Pyrénées.

À partir du 24 juin 2018, 39 équipes vont tenter de traverser les Pyrénées, en suivant des balises décidées par l’organisation (voir vidéo et détails du parcours ci-dessous). Les coureurs partiront de la côte de l’Atlantique (de la baie de Biscaye dans le pays Basque) pour rejoindre la Méditerranée à El Port de la Selva. Ils devront passer par  8 points correspondant aux plus hauts sommets traversés le long du parcours (567 km en ligne droite, soit 90 km de plus que la précédente édition).

Les pilotes peuvent se déplacer pendant 16h, en volant ou en marchant avec leur parapente et le matériel minimum obligatoire.

Le parcours 2018

La première difficulté sera de sortir du pays Basque rapidement pour rejoindre TP2 PIC D’ORHY. C’est déterminant pour la suite de la course ! Le pays Basque est une région où les conditions de vols sont souvent compliquées.
Ensuite, jusqu’à TP3 PIC DU MIDI d’OSSAU, la ligne est simple et bien dessinée, pas de difficulté majeure si ça vole, mais attention à la proximité du parc des Pyrénées pour valider la balise.
De TP3 vers TP4 TURBON, il faudra contourner la réserve d’Ordesa obligeant les pilotes à descendre vers le sud sur le piémont espagnol.
Le Z du tracé entre TP4 TURBON, TP5 PIC DI MIDI DE BIGORRE et TP6 PIEDRAFORCA rajoute une grosse difficulté à la compétition, les pilotes devront revenir en arrière et franchir les Pyrénées par une zone réputée orageuse à la moindre instabilité. Il faudra repartir vers TP6 PIEDRAFORCA présentant 2 options en raison d’une zone réglementé sur la ligne : soit par les hauts massifs Pyrénéens ou passer par le sud sur le piémont espagnol. Espérons que ça vole ! Parce qu’à pieds ça risque de piquer sérieusement.
De TP6 PIEDRAFORCA vers TP7 CANIGOU la ligne est assez instinctive.
La dernière difficulté se trouvera vers TP8 PORT DE LA SELVA, en raison des nombreuses zones aériennes ne présentant qu’une approche en vol au plus près du TP par le côté Français.

Téléchargez le fichier kmz du parcours

A propos des pilotes

Chrigel MAURER : Des retours de l’Ironfly, il est en grande forme physique, il a revu sa préparation cet hiver (beaucoup de ski alpinisme). Il reste l’homme à battre.

Aaron DUROGATI : Il a effectué une très belle saison en compétition XC. Espérons que son genou aille mieux…

Toma COCONEA : L’homme qui a fait toutes les X-Alps ! Il sait courir longtemps, il n’y a pas de doute. Un personnage très attachant.

Stanislav MAYER : Il progresse tranquillement, il animera la course devant sans aucun doute. Athlète très cool et souriant.

LES FRANÇAIS

– Nelson DE FREYMAN : Le petit prince du marche et vol français. Il a déjà 2 X-Alps à son actif. Athlète à la recherche du plaisir et de l’aventure, mais attention il a un réel potentiel à la victoire même si il n’a pas fait de préparation spécifique.

– Maxime PINOT : Une victoire à la dernière Airtour et la BornesToFly cette année. Il est en forme physiquement. En vol, on ne le présente plus et il est très bien assisté. Il a pour objectif la X-Alps et il s’en donne les moyens. Il peut réellement faire la surprise !

– Edouard POTEL : Le benjamin de la compétition. Il vole depuis 6 ans et a déjà à son actif 3 BornesToFly (5ème en 2017 et 4ème cette année) et 1er à la Coupe Fédérale de Distance en catégorie Espoir. Il revient d’une blessure et n’est pas dans sa forme idéale. Dans une dynamique de compétiteur affirmé, il faudra le suivre d’un œil attentif.

– Cyriaque WAGNER BALLON : Du haut de ses 53 ans il sera le doyen de la course et il a un moral d’enfer. Malgré son revers à la dernière édition, il affirme une réelle envie de faire une belle traversée avec le soutien inconditionnel du pays Basque : il va y avoir de l’ambiance à TP1 La Rhune !

Mon pronostic pour les 5 premiers: Pinot, Maurer, Mayer, Durogati, De Freyman… après dans quel ordre ?

Les règles à retenir

En raison de la longueur des journées au mois de juin, le temps de déplacement a été allongé : marche autorisée de 6h à 22H / vol de 6h30 à 21H30.
Les assistants ou autres pilotes ne pourront pas voler en compagnie des pilotes. L’assistant peut ouvrir le vol, mais en aucun cas voler à proximité de son pilote.
Matériel minimum obligatoire sur le pilote :
– Parapente/ Sellette/secours casques (matériels homologués)
– Téléphone mobile /livetrackers /balise satellitaire type SPOT.
Le reste est facultatif.

Alex Scelsi

– voir le site internet de www.x-pyr.com
– voir les participants à cette course
– suivre la course avec Live Track 24
– voir le compte Facebook
– voir le blog

horizontal break

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*