Test sellette cocon APCO Swift Zero (modèle décliné de la Swift Race)

Test sellette cocon APCO Swift Zero (modèle décliné de la Swift Race)

Test APCO Swift Zero réalisé par Nicolas Garcin

La sellette APCO Swift Zero est une des deux déclinaisons* de la sellette de compétition Swift Race. J’ai eu l’occasion de la découvrir à Icare Expo lors de la Coupe Icare. Non installée sur le portique, je l’ai soulevée : 5 kg. On voit tout de suite, de par ses matériaux, qu’on a affaire à une sellette très robuste, bien loin des modèles lights actuels d’apparence beaucoup plus fragile.

J’ai demandé à l’installer sur le portique pour voir le fonctionnement du système qui ajuste l’inclinaison de la sellette pendant qu’on accélère (la poulie haute mobile s’ajuste en fonction de l’inclinaison du pilote quand il accélère. Ce système élimine les changements d’angle de tangage qui se produisent normalement avec l’accélérateur – voir en bas de page). Curieux de connaître l’action en vol, Jonathan Cohn de APCO a accepté de me la laisser pour test par Nicolas Garcin.

Au final, la Swift Race, pardon la Zero (elle a le même chassis !), est une version qui conviendra parfaitement aux pilotes qui privilégient la robustesse à la légèreté et qui recherchent une sellette confortable, maniable et très bien équipée. Bien qu’elle soit une déclinaison de la sellette de compétition Swift Race, on peut la choisir en première sellette cocon ! C’est sûr, je vais l’essayer moi aussi ! Comme c’est un excellent modèle et qu’il n’y a pas de revendeurs spécifiques pour le matériel parapente APCO (paramoteur oui), j’ai demandé à Jonathan de trouver une solution pour toutes les personnes qui sont intéressées par ce modèle (voir en bas de page).

* Il existe la version APCO Swift Sport qui est conçue pour les vols de distance (différences des matériaux, protection, équipement, poids…)

Nicolas Garcin
Ecole Full Blue Sky
Shop Full Blue Sky
Laragne (Hautes Alpes)

A propos du fabricant APCO

En achetant du APCO, vous êtes sûr d’avoir un produit costaud !

Voilà ce que l’on pouvait entendre lorsque la marque était largement représentée dans l’hexagone. La marque, une des pionnières dans la fabrication de matériels de notre loisir favori, s’est toujours souciée en priorité du confort de l’utilisateur et de sa sécurité. Tissus Zero porosité, double siliconage, suspentes inusables… C’est tout en conservant cette image qu’elle s’est peu à peu réorientée vers les réels besoins du marché : changement de look, matériaux plus lights, gamme étendue.

Du parapente aux accessoires, on trouve de tout chez APCO, et ca commence à se savoir. La marque a dû faire face à une grosse pression concurentielle en France, mais force est de constater que ses dirigeants et concepteurs sont allés très vite pour concevoir et nous apporter de belles innovations hors du commun. Une gamme complète, énorme, en parapente et paramoteur, parachutes et sellettes. La « Hybrid » en est un fort bel exemple. APCO est un monstre de production avec une qualité de finition certainement la meilleure au monde.

Revenons au marché des sellettes

Tous les constructeurs proposent une large gamme. Or… nous arrivons rapidement à un dilemme lorsqu’il s’agit de faire un choix en ce qui concerne les sellettes cocon. Si la gamme « ultra light » est réservée à un marché spécifique et étroit, la gamme light est déjà bien remplie (dans le créneau des Lightness 3 et Kolibri entre autres). En revanche, lorsque l’on cherche une protection plus efficace, un confort plus grand, lorsque les objectifs « cross », début de compétition sont là, le marché se rétrécit…APCO intervient dans ce segment avec la SWIFT. APCO propose 3 produits dans ce segment : SWIFT Zero, SWIFT Sport et Swift Race.

J’ai essayé ici la version ZERO qui se rapporchera le plus du meilleur segment du marché, en rapport de protection, poids, et confort. Elle se place en concurrence directe avec des sellettes hors marche et vol, et typée cross, début de compétition. Et elle n’a rien à envier aux meilleures, si tant est que l’on puisse placer la marque APCO dans une certaine hiérarchie de produits…

Test APCO Swift Zero par Nicolas Garcin

Coup d’oeil

Si vous cherchez du light, pas encombrant… passez votre chemin. Si vous voulez volez longtemps dans le confort et au chaud… attardez-vous sur ce produit. Finition incroyable et tout ce qu’il faut : poche radio, cockpit démontable, cocon doublé, accélérateur 3 barreaux, bretelles renforcées.

De première vue et lorsque j’ai déballé la « chose », c’est un coup de cœur visuel. APCO ne faillit pas à sa réputation. On sent du matos robuste, dont il faudra mettre un certain temps et un sacré manque de soin à « dégrader ». Rien n’a été laissé au hasard pour la solidité : points ZIG ZAG, larges ourlets, protection couture et tissu efficace, à priori pas de faille de conception.
C’est une version « plateau » carbone dont le cocon se termine par un plateau bois. Ce qui rend les choses pas très efficaces niveau poids, mais c’est un choix. Les poches de rangement sont larges et spacieuses. Je mettrai juste un bémol sur la bouclerie de cocon où les gros clips pastiques auraient pu être remplacés par un peu mieux…Tout comme les sangles de réglage du cocon qui auraient pu souffrir de produits moins classiques que les BR en plastique classiques. Petit détail mais ils tapent à l’œil par rapport au reste.

Au portique, on confirme. Il y a du confort. Un passage assis nickel, une prise cocon qui passe grave crème sous le talon. Un dossier rembouré qui laisse tout présager d’un grand confort. C’est une trois boucles : 2 cuissardes et une ventrale. Les boucles sont classiques. Les maillons AirXtrême zicral light. Poulies Rostan pour l’accélérateur…

Niveau protection, nous sommes sur du AIRfoam complet de 17 cm combinant une feuille de Lexan qui répartira la charge sur la zone absorbante de la paroi, ce qui offre un maximum de protection sur les harnais de compétition. Je ferai une parenthèse au niveau conception… Il s‘agit d’un modèle « dérivé » de la Swift Race (destinée aux compétiteurs)… et non l’inverse. Important à souligner, car la marque est partie des exigences les plus hautes pour faire une sellette pilote plus abordable pour tous…niveau prix. Allez quelques réglages…et c’est parti.

Cliquez sur une photo pour visualiser le diaporama

Photos : Nicolas Garcin et René HASLE

Deux innovations

La première innovation, une sangle élastique de rappel bretelle-cuissarde qui vous tiendra comme il faut ad’hoc les bretelles au décollage.

L’autre, une sangle médiane de renvoi d’accélérateur et sa poulie qui coulisse dans un fourreau fixé sur le chassis de la sellette, avec une boucle réglable au niveau des lombaires (voir explications sur la vidéo ci-contre à partir de 3:00). Lorsque l’on accélère avec un cocon, particulièrement en butée, certaines sellettes ont tendance à « piquer du nez » ou à « cabrer » si le pilote est en position très allongée. Grâce au système APCO, ce coulissement et cette boucle réglable, la poulie de renvoi peut être déplacéee suivant le centre de gravité du pilote et sa position d’accélération. Ce qui conféère, outre un confort exceptionnel dans les positions d’accélération maximum, un maintien de la position de la sellette « dans l’espace », et par rapport à la voile dans la position d’origine réglée par le pilote. En effet, j’ai pu voir la différence sur portique. Celle-ci n’est pas notoire, et cette innovation, en terme de confort et de sécurité pour ne pas influer notre mécanique aérodynamique en vol est franchement à souligner.
Dans la réalité, elle est plus notoire en vol… grâce au confort qu’elle apporte, lors de l’utilisation de l’accélérateur (voir le process en bas de page).

Présentation de la Swift Zero sur portique

Prévol / décollage

Simple, intuitif et efficace. 3 boucles classiques. Le sac de portage, waterbag et autres équipements/merdiers commun à tous lors de nos péripéties aériennes trouvent leur place. J’ai volé avec une deux lignes, donc sac, sous sac, boudin de pliage, etc….rentrent bien !

Le cockpit est large, grand et démontable. Parfait. Les boucles de cocon se clipsent dans un seul sens, pas d’erreur possible. L’accélérateur tombe bien derrière les jambes avec les 3 barreaux plastifiés, risque amoindri d’entortillement. Les déplacements au déco sont agréables, rien ne gêne ou tire… J’insiste sur le fait de bien prendre votre temps avant d’aller voler. Faites vos réglages correctement, c’est important, et revenez-y si vous voulez peaufiner tout ça. A titre d’infos, je passe au moins une heure sur portique et une heure de vol à faire parfois les bons réglages (temps moyen également passé avec un client qui investit).

Les déplacements au déco sont amples, rien ne gêne. Gonflage, c’est parti, on sent un bon chargé ventral efficace, tout comme la bascule arrière qui induit un passage assis sans soucis (assis sans soucis, plus facile à faire qu’à dire…comme les six chemises fines et les six fichus fins…où l’abeille coule !). Un léger coup de talon arrière permet d’attraper le cocon rapidement et d’y insérer les jambes dans la foulée. La position du corps entier trouve rapidement sa place…

En vol avec la sellette APCO Swift Zero

Le premier vol en conditions thermo-turbulentes m’a un peu surpris. Dans le bon sens du terme. Je n’avais, bien entendu, changé ni d’aile ni de site… (toujours dans l’esprit de ne changer qu’un seul paramètre…). La sellette APCO SWIFT Zero transmet avec un certain équilibre agréable. L’action sur les talons induit un mouvement de lacet immédiat et progressif. Elle amortit respectablement la turbulence tout en faisant savoir sa présence. Cette impression s’est confirmée sur la suite des vols.

Le pilotage assis est réalisable et les appuis sont franchement bons dans ce cas. Entre l’écartement des points d’ancrage et le centre de gravité pilote, il y a un moment de couple très acceptable. Je la conseille parfaitement même en premier cocon.
Besoin d’accélérer ? Pas de problème, le barreau tombe sous les pieds et la poussée est bien démultipliée, et ne déforme pas le cocon. Les drisses de rappel latérales agissent sur le dossier et soutiennent légèrement les lombaires pour atténuer ce qui pourrait devenir un position « usante » accélérée à fond longtemps. Bref, tout est très très bien pensé.
On est loin de la sensibilité des cocons lights, et pour certains de leur efficacité, mais franchement pour voler sur site ou si le poids vous est indifférent, et pour voler un peu plus « serein » dans le fort…Elle est très appréciable.

Cliquez sur une photo pour visualiser le diaporama

Source photos : APCO

Vol thermique / dynamique avec la APCO Swift Zero

Avec différentes ailes, l’approche en thermique sera différente, mais restera figée sur ce grand principe d’équilibre. Un léger décalage en contre virage et contre roulis, appuyé par un décalage des jambes-talons dans le bon sens confirmera un bon gain de taux de chute en virage avec une aile qui tournera plus à plat.

Si vous voulez incliner plus, on trouve l’appui franc et progressif en insistant largement côté virage. Pour peu qu’on soit dans la bonne taille (la moindre des choses !), pas de glissade sur plateau et elle enrobe précisément les hanches. Les réglages doivent se faire aux petits oignons comme sur tous les cocons. Genoux très légèrement fléchis cocon tendu, avec un appui plutôt pointe de pieds. En transition, c’est un régal, le cocon isolant est chaud et il ferme bien sur le dessus. Le top.

Pour les vols dynamiques et décollages dans le vent fort, là encore RAS. La position assise est acceptable si on n’arrive pas à se mettre tout de suite dedans. Le temps de prendre de l’altitude et de s’installer correctement. Elle est précise et répond bien à tous les appuis dans le vent. Les repose déco sont easy, on en sort les pieds très facilement.

Principales caractéristiques de la Swift Zero

Atterrissage / Sortie cocon

Heu…A part avec un handicap des membres inférieurs, vous trouvrez facilement la solution…Pointe du pied droit en premier, le cocon file dessous. Rien à dire. Un petit reproche pour les petits comme moi qui feront traîner un peu le matériel en marchant…Mais bon, quand la nature vous a gâté…ou pas…Et par les temps qui courent, je suis content d’être petit, on est les derniers à savoir quand il pleut… (Pierre Desproges).

A propos du cockpit

Je n’avais pas la version définitive du produit mais il a été amélioré suivant APCO et certains feedbacks. Il s’insére dorénavant dans une poche exprès prévue à cet effet sur le haut du cokpit, ce qui rend l’ensemble parafaitement stable, et empêche certains problémes de visibilité des instruments qui pouvaient exister…

Le nouveau cockpit démontable pour la Swift Zero

CONCLUSION

Un très bon produit, très bien fini, qui fera longtemps. Idéal même pour un premier cocon. Pour un prix d’environ 1100€, elle est sans nul doute à conseiller, à essayer et à adopter.

Nicolas Garcin – Ecole Full Blue Sky à Laragne (Hautes Alpes) – Shop Full Blue Sky

En savoir plus sur le site APCO AVIATION

ANNONCE : APCO recherche des "revendeurs parapente" en France.

Le fabricant APCO recherche des « revendeurs parapente » en France. Se renseigner auprès de Aurélia Hallé (importateur APCO) – téléphone : 06 10 69 20 66

Les plus

Finition
Matériaux cocon
Confort

Les moins

Bouclerie
Plateau bois cocon
Cockpit pas très stable (point que Apco a modifié)
Pas de taille S

Remise de 10% pour les lecteurs Rock The Outdoor !

Si vous êtes intéressés par une sellette Swift Zero, comme il n’y a pas de revendeur parapente en France, vous pouvez contacter ROCK THE OUTDOOR qui fera le nécessaire pour vous la procurer. Jonathan Cohn, responsable APCO, à la découverte de ce test plutôt favorable, a décidé de faire une offre spéciale jusqu’au 15 décembre : remise de 10%, soit 1000 € au lieu de 1113.60€* (prix de lancement) !

Contactez ROCK THE OUTDOOR pour une précommande : info@rocktheoutdoor.com – 06 72 91 21 23

* Ce prix ne comprend pas les mousquetons et les élévateurs pour le secours (à choisir dans la boutique) ainsi que le cockpit (70€)

horizontal break

Découvrez le concept APCO : l’accélérateur et son système ajustable en fonction de l’inclinaison du pilote

Exclusivité APCO : la poulie haute s’ajuste en fonction de l’inclinaison du pilote. Elimine les changements d’angle de tangage qui se produisent généralement avec l’utilisation de l’accélérateur.

Trajectoire du système d’accélérateur qui, en combinaison avec le déplacement de la poulie haute en fonction de l’inclinaison du pilote, permet un fonctionnement à très faible résistance.

horizontal break
Size M/L XL
Taille pilote moins de185cm 180cm et plus
Poids (à vide) 3.71 kg (accélérateur 3 barreaux inclus) 3.91* kg (accélérateur 3 barreaux inclus)
Poids plateau standard  0.3 kg 0.3 kg
Poids plateau nez 0.2 kg 0.2 kg
Protection mousse 0.7 kg. 0.7 kg
Poids total 5.05 5.25
Plateau lexan 0.25 kg (en option) 0.25 kg (en option)
Certification EN/LTF
up to 120 kg
EN/LTF
up to 120 kg

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*