Test de la voile ADVANCE Epsilon 9 par Nicolas Garcin (EN B)

Test de la voile ADVANCE Epsilon 9 par Nicolas Garcin (EN B)

« Difficile de faire perdre son calme à l’EPSILON 9« . C’est ainsi que le fabricant introduit en présentant la voile EN B ADVANCE Epsilon 9. Il poursuit en précisant qu’elle est « d’une grande stabilité directionnelle et générale, qu’elle trace son sillon à travers les masses d’air turbulentes.

Dans Parapente Plus, Jean-Michel Ara-Somohano la résume ainsi « Compacte, d’une agilité remarquable, joueuse mais solide et amortie en comportements, l’EPSILON 9 aussi offre des performances étonnantes pour sa catégorie. Une aile de progression, un potentiel énorme…« .

Découvrez à travers les impressions de notre testeur Nicolas GARCIN si cette voile « apporte un facteur plaisir et bien-être décuplé, en vol, un aspect essentiel, en plus d’une grande sécurité passive, pour apprécier le vol libre pendant de longues années ».

ADVANCE Epsilon 9, une aile forte de performances pour ce segment, agréable, sans prise de tête

Le fabricant Advance commercialise depuis plus d’un an sa nouvelle aile homologuée EN B, entrée de gamme, ou B Low pour être dans le vent, l’ADVANCE EPSILON 9. Dur challenge après que l’EPSILON 8 ait connu 4 ans et ½ de succès… Certains auraient remplacé le 8 par un 9, pas le style de la marque… Il est vrai que la huitième mouture était déjà très bien et à tous les niveaux… Entreprenante et dynamique, la marque relève le challenge de la nouveauté.

Et pour ceux qui croient que le parapente et ses performances n’évoluent plus, et que c’est du marketing… je vous laisse le temps de lire cet essai. Les possibilités d’améliorations de nos aéronefs sont illimitées, la preuve ici. Au départ, d’une opinion sceptique, en me demandant ce qu’il pourrait y avoir de plus sur la voile ADVANCE Epsilon 9 comparée à la 8, je suis vite revenu sur mes positions. Si certains attendaient la marque au tournant (du thermique…), elle est au rendez-vous, avec un beau, très beau et bon produit dans ce segment de marché.

Coup d’oeil sur la voile ADVANCE Epsilon 9

Lignes épurées, stabilo retravaillé, c’est l’ensemble du profil et de la conception qui a été revu. Toujours le même soin apporté aux finitions. C’est parti pour un tour d’horizon : joncs croisés, sharknose, technologie State of Art, cellules moins larges et architecture interne totalement retravaillée… L’ADVANCE Epsilon 9 offre en l’air un look hors du commun lorsqu’elle révèle son petit intérieur et ses larges bandes de renforts droits sur l’ensemble du profil en forme de parallépipède coupé. Niveau voilure, c’est du top et « semi-light », le tout en Skytex 38 et 40. Le poids de l’aile pour la 26m² est de 4.65 kg…

Le suspentage hybride lui augure une bonne longévité avec du liros gainé en bas et des suspentes dégainées Edelrid en haut. Le suspentage fait 2 étages, reste fluide et a 1 profil sur 4 suspenté sur les A et B. Il s’arrête sur 4 D relié et suspenté à l’élévateur C. Et puisqu’on y est, les élévateurs à 4 branches (A, A’, B et C) sont usuels, liros polypropylène en 13 mm, sérigraphié pour les plages de vitesse et avec toujours les célébres détrompeurs rouge et bleu pour les connections sellette.

Petit bémol, encore et encore…on regrettera les éternelles mêmes poignées de frein ainsi que le design indémodable, mais un peu vieillot des coloris et de leur disposition. Bon, à la décharge de la marque, lorsqu’on voit voler une ADVANCE, on sait que c’en est une…

Le tout donc manufacturé de main de maître avec toujours les mêmes régularités dans les process de fabrication, notamment le zig-zag 3 points en fermeture de bord de fuite.

Côté innovation technique, les stabilos sont munis de low drag visant à réduire les tourbillons marginaux en bout d’aile, et grande innovation, un « canal » d’évacuation sur la totalité du bord de fuite qui peut permettre de « vider » l’aile en vol de toutes les impuretés qui se glissent dans l’aile sur nos terrains champêtres… Bref, on passe aux choses sérieuses ? On va voler !

Décollage de l’ADVANCE Epsilon 9

Easy étalage, easy démêlage, easy tout… La fluidité du suspentage hybride et l’éliminiation des quelques mètres superflus de l’Epsilon 8 font leur effet. Le suspentage 2 étages évite les clefs intempestives.
Vent nul, sans réfléchir, dos voile, face voile, elle monte homogène et prend en charge très rapidement lorsque la course d’élan est lancée, ce qui est autre que rassurant. Par vent soutenu à fort, pas de shooting. En cobra, en boule ou pré-gonflée et en l’accompagnant aux commandes, sans tempo trop tardive, elle vole. C’est un point positif pour une aile de ce segment qui va pardonner les erreurs de certains pilotes en progression et les aider à améliorer leur gestuelle.

En vol

Souple, homogène, le ressenti aux commandes est là. En vol turbulent, thermique, on sent une aile qui filtre et qui prévient. La voile ADVANCE Epsilon 9 n’est pas forcément « amortissante » mais c’est une autre philosophie de ressenti. Les turbulences sont là, ressenties par le pilote, mais le profil gère parfaitement la situation. Là encore, un point fort pour les pilotes en cours de progression. Lorsque les mains auront absorbé ce qu’il reste de « non-filtré », le pilote aura pour sûr progressé !

Le virage est réactif, précis et le contre-roulis important avec des relachés dynamiques. La voile ADVANCE Epsilon 9 a la fibre de ses grandes sœurs mais ne vous piégera pas.

Côté débattement, on a tout ce qu’il faut en haut, comme d’habitude avec les produits ADVANCE depuis la Sigma1 ! Les meilleures perfs sont dans les hautes vitesses et la mise en virage est intuitive et en haut de débattement.

En vol thermique / dynamique avec l’ADVANCE Epsilon 9

En vol thermique, vous avez le choix…

Dans le petit temps, avec le contre sellette obligatoire… Là encore, j’ai retrouvé un classique du virage de ces nouvelles EN-B…Une fois le virage « posé » et, pour ne pas dégrader le taux de chute, on se jette poliment de l’autre côté de la sellette, et abracadabra, ca tourne vite et plat…Impressionnant. Le taux de chute est là et l’ADVANCE Epsilon 9 emmène son équipage au plus haut. J’ai eu loisir de voler avec l’Epsilon 8 à proximité et on sent vraiment la différence. Advance marque encore là un bon point, avec le constat d’une différence de performances notoire, notamment en finesse.

Dans le gros temps, on choisit donc de l’incliner fort ou pas… Je mettrai quand même un petit bémol sur la vivacité du produit. Si on insiste vraiment sur la commande, elle visse fort et bien. C’est pratique pour s’essayer un peu à l’acro ou à des méthodes de descente rapide mais il vaudra mieux y aller doucement au début. D’autant que l’effort à la commande n’est pas des plus importants en bas de plage. A ce titre, je préconise plutôt le plage de poids du milieu de fourchette. On a là une aile plus « sage », qui va toutefois assez vite, réactive et non trop vive. Bref, on peut s’amuser dans toutes les conditions. Les reposes au sommet peuvent être bien « dégrossies » et l’entraînement au wagga mené d’une bonne main !

Accélérée, les perfs sont certes dégradées mais restent très très honorables. Là encore un bon point d’amélioration de l’ADVANCE Epsilon 8. Les transitions seront donc un peu plus optimales. Cette aile est une vraie machine à progression pour les pilotes qui veulent progresser ou pour ceux qui ne veulent plus se prendre le « chou » avec un pilotage actif exigé par d’autres.

Concernant des remarques sur les axes mécaniques du vol, j’ai pu constater un amortissement notoire en roulis et un très faible allant au tangage. Concrètement, elle rentre dans les bulles franchement, et avec mordant, sans peine à avancer. Et encore un point intéressant pour la progression du pilote, le vol « dauphin » est difficile et long à réaliser et il faut particulièrement s’appliquer pour obtenir des oscillations réguliéres.

Descente rapide

Tout est envisageable : 360 avec sac à vomi, oreille extérieure, 360, oreilles, B3. Les oreilles avec l’accélérateur à fond sont aussi efficaces. Le constructeur préconise en priorité cette méthode de descente rapide et la spirale engagée. Il n’est pas particulièrement insistant sur les décrochages aux B qui, nous le rappellons, peuvent endommager le matériel, au vu du nombre réduit de suspentes maintenant présentes sur nos ailes… Mais bon, on ne peut pas tout avoir !

Atterrissage

Peu sensible au tangage, la voile ADVANCE Epsilon 9 gagne en stabilité dans les finales courtes ou les terrains gradientés. L’arrondi est franc. On peut mettre du flare ou non, elle restitue même une énergie affaiblie sur des vitesses lentes, à déconseiller bien sûr en finale… Les cassures de trajectoire en début de finale sont possibles car le tangage reste limité.

Conclusion sur l’ADVANCE Epsilon 9

Une aile forte de performances pour ce segment, agréable, sans prise de tête. La mission de progression des pilotes auquelle elle est destinée sera toute bien accomplie ! Elle ravira aussi des pilotes expérimentés qui veulent une aile pour s’amuser sans soucis. Encore une marche franchie avec des perfs améliorées. La voile ADVANCE Epsilon 9 laisse un goût délicieux dans l’esprit lorsqu’elle est repliée dans son sac : l’envie de recommencer. Si vous voulez une bonne et merveilleuse deuxième aile, tentez au moins l’essai, vous en aurez pour un moment avant de passer à la troisième.
Si vous êtes expérimentés et voulez voyager avec une aile passe-partout : passez aussi par la case test de celle-ci.

Crédits photo : Guillaume Chayot, Nicolas Garcin et ADVANCE

Les plus

Perf
Décollage aisé
Vidage automatique
Intuitivité / vivacité

Les moins

Prise de vitesse en virage qui peut surprendre (demande un temps d’adaptation)
Look classique

horizontal break

Améliorations

Les Miniribs assurent l’homogénéité du bord de fuite et les Low Drag Stabilos à faible traînée réduisent les tourbillons marginaux susceptibles de diminuer les performances.

La technologie Advanced Air Scoop pour un comportement plus tolérant en décrochage, le Double 3D-Shaping et les Sliced Diagonals.

L’EPSILON 9 dispose d’un mix de suspentes avec des suspentes principales Liros gainées en Dyneema et des suspentes Edelrid non gainées en aramide dans les étages supérieurs.

Caractéristiques de l’ADVANCE Epsilon 9

EPSILON 9 22 24 26 28 30
Surface à plat m2 22.1 23.9 25.9 27.8 29.8
Surface projetée m2 18.5 20 21.7 23.3 25
Plage de poids idéale kg 65-75 75-85 85-97 97-110 110-125
Poids de décollage kg 60-77 70-88 80-100 92-114 105-128
Poids de l’aile kg 4.15 4.4 4.65 4.95 5.25
Envergure m 10.73 11.15 11.61 12.03 12.45
Envergure projetée m 8.26 8.59 8.94 9.26 9.59
Allongement 5.2 5.2 5.2 5.2 5.2
Allongement projeté 3.68 3.68 3.68 3.68 3.68
Corde maximum m 2.59 2.69 2.8 2.9 3.0
Caissons 47 47 47 47 47
Nombre d’élévateurs 3+1 3+1 3+1 3+1 3+1
Homologation EN / LTF B EN / LTF B EN / LTF B EN / LTF B EN / LTF B
Plage de poids idéale kg 65;75 75;85 85;97 97;110 110;125
Plage de poids homologé kg 60;77 70;88 80;100 92;114 105;128

 

4 tailles (sauf la 22) sont homologuées DGAC pour le vol en paramoteur

Bord d’attaque Porcher Sport Skytex 38 universal
Extrados Porcher Sport Skytex 38 universal
Intrados Porcher Sport Skytex Easyfly
Filet Porcher Sport Skytex 38 universal
Profiles suspentés Porcher Sport Skytex 40 hard finish
Profiles non suspentés Porcher Sport Skytex 40 hard finish
Suspentes principales Liros PPSLS 260/200/125
Gallerie Edelrid A-8000U-190/130/090/070/050
Freins Edelrid A-8000U-090/70/50
Commandes Edelrid A-7850-240
Edelrid A-8000U-190
Elevateurs Liros Polyester/Technora 13mm, 850daN
Maillons Peguet MR Delta 3.5mm / S12
horizontal break

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente

tu aimes cet article, alors partage-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*