• Home
  • /VOLS RANDO
  • /Vol bivouac aux chalets de Vormy avec Clément et Antoine
Vol bivouac aux chalets de Vormy avec Clément et Antoine

Vol bivouac aux chalets de Vormy avec Clément et Antoine

PUBLICITE

Clément a débuté le parapente il y a plus de 3 ans et s’est mis au vol bivouac l’automne dernier. C’est Antoine Fanin* qui lui a fait découvrir cette discipline du parapente : « Tous deux passionnés de montagne, c’est en marchant et grimpant que l’on découvrait les Alpes avant de se mettre au vol libre« .

Il a voulu partager cette vidéo afin de transmettre l’esprit et l’ambiance du vol bivouac.

C’est le 24 juillet 2018, lors de quelques jours de congés, que nous décidons de partir bivouaquer au départ du décollage d’Agy Plane (au dessus de la ville de Cluses) mais nous ne savions pas trop où aller.

Il est17h30 lorsque nous arrivons au déco. C’est en regardant les différentes voiles en l’air que nous prenons la décision d’aller en direction de la pointe d’Areux (lieu que nous connaissons déjà d’une course en ski de rando).

Arrivés à Pointe de Romme, nous tentons de faire le plein mais la pompe n’est pas très généreuse et plafonne à 1500 m. Antoine part le premier dans le fond de la vallée du village de Romme où il fait un joli point bas où nous rencontrons un petit passage délicat : un thermique bien étroit se trouve pas très loin d’une ligne de téléski. Chaque tour réalisé dans ce dernier se fait de façon prudente en analysant la dérive pour ne pas finir dans le cable.

Une fois sorti, Antoine me prévient de ce cable et je réalise exactement la même trace. Nous arrivons sur les prés au dessus des chalets de Vormy où nous décidons de nous poser. Après réflexion, c’est ici que nous poserons la tente.

Après avoir atteint notre emplacement pour la nuit à 19h, la météo nous a permis de faire du soaring jusqu’à tard le long de ces immenses prairies. Antoine en a même profité pour aller chercher de la neige dans un névé un peu plus haut pour mettre la bière au frais.

Le lendemain, nous décollons des chalets de Vormy. Les conditions nous permettent d’aller jusqu’au col des Aravis. Sur le retour, à la vue des plafonds, je prends la décision de rentrer par le même chemin mais, malheureusement, la pointe d’Areux était passée à l’ombre et n’était pas aussi généreuse qu’à l’aller. Je finis par me poser à Magland. Antoine, lui, prend la décision de rejoindre le Grand-Bornand après avoir fait un point bas au Col des Aravis et se pose à Taninges près de la voiture.

Clément (BGD Cure – Kortel Kolibri) / Traces des vols : 23 juillet –  24 juillet

J'irai bivouaquer avec vous

C’est le prochain projet d’Antoine courant septembre 2018 qui consistera à la traversée des Alpes de Monaco jusqu’à Salzburg.

Page Facebook : J’irai bivouaquer avec vous

* Antoine Fanin (Niviuk Klimber P – Ozone – Ozium).

Cliquez sur une photo pour voir le diaporama

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*