• Home
  • /PERFORMANCES
  • /Manu Nicolas vole au dessus de la mer à la Réunion (1200 m)
Manu Nicolas vole au dessus de la mer à la Réunion (1200 m)

Manu Nicolas vole au dessus de la mer à la Réunion (1200 m)

Dimanche de compétition : houle de 8m annoncée et le ciel était à l’identique! Gros plafs, gros thermiques, poulie contre poulie et je gagne la manche! Une fois le goal atteint en l air, le ciel est encore sur-fumant : j’annonce à la radio que je continue le vol… et quel vol!

J’enroule au dessus de la mer (1200 m)

Après avoir été me faire catapulter dans les hauts de la Possession, je vise la belle confluence qui est en train de se former au dessus du Port. Le sud rentre en basse couche sur la mer, le nord est présent en altitude… et bimmm!!! right time, right position: 1200 m au dessus de la mer. Je ne vous raconte pas la vue : un immense vortex aquatique s’est formé au large du port, la houle est énorme, le ciel aussi ! Regardez la trace (à droite), j’enroule sur la mer, et je traverse toute la baie perchée à plus de 1000m ! pour les connaisseurs, je passe…au large de la balise M01!!!

J’aperçois un énorme requin en train de sauter sur un banc de poissons!

Alors que j’en ai eu vraiment plein les yeux, j’aperçois alors un énorme requin dans les eaux marrons de Saint Paul en train de sauter sur un banc de poissons! HALLUCINANT! ça a duré quelques secondes mais j’ai eu le temps de voir la grosse masse noire chasser dans une eau marron foncée liée à la mer qui permettre et ressort du chenal de l’étang… eau vraiment dégueulasse, mon regard était aux franges de la mare de boue, mais l’action a eu lieu pile au milieu, zéro de visibilité! gros remous, je suis à ce moment là à 600 m/sol, et je peux vous dire que tout était blanc autour de l’attaque, ça sautait dans tous les sens !

Et bim, thermique vertical de l’étang Saint Paul (1200 m)

Je repars alors plus au sud, et là je chope la deuxième confluence : 1500 m au dessus de cap la Houssaye. Les vagues sont gigantesques, c’est impressionnant ! je fais la course avec trois beaux voiliers qui se tirent la bourre au large du port. Il est temps de rentrer. Posé à presque 16h, un gros vent de nord s’est installé et je pose sur place à l’atterrissage de Cameron après 4h30 de vol. Pas d’appareil photo, dommage car les visions furent mystiques! J’en ai pleuré de joie! Merci le ciel!

Manu Nicolas – Club ALAL (A l’air Libre) – La Réunion

Le port de la commune La possession – Photo : Commons Wikipedia

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente

horizontal break

DECOUVRIR

– voir

horizontal break

SOUTENEZ ROCK THE OUTDOOR

en devenant Membre PREMIUM et accédez aux articles réservés (conseils, tests matériel, rubrique voltige…) et à de nombreux avantages (magazine numérique, remise boutique…)

tu aimes cet article, alors partage-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*