Tests de voiles dans le vent fort : la Swing Apus 18 m²

Tests de voiles dans le vent fort : la Swing Apus 18 m²

Share Button

Voler plus et mieux en bord de mer avec une voile adaptée à son niveau et à sa pratique

Même si ils ne représentent pas la majorité des pilotes en France, on ne peut pas nier l’existence des pilotes volant en bord de mer. Dispersés le long des côtes françaises, ils ont souvent du mal à choisir LA voile qui leur permettra de pratiquer en sécurité et le plus souvent possible. En effet, ceux-ci sont souvent confrontés à un problème majeur : la vitesse trop élevée du vent qui les oblige à déclarer forfait à cause d’une voile pas assez rapide ou pour pouvoir décoller sans se faire attacher.

Depuis un bon moment déjà, ROCK THE OUTDOOR souhaitait  réaliser des tests de voiles spécifiques pour voler dans le vent fort. Un gros dossier dans lequel il était important d’impliquer plusieurs pilotes et tous les fabricants (15). 9 pilotes expérimentés bretons et normands ont accepté de jouer le jeu mais les conditions n’ont pas permis de les impliquer tous dans les tests à cause d’une météo capricieuse qui a allongé la durée des tests.

L’idéal pour les pilotes côtiers serait de pouvoir disposer de 2 voiles : une voile standard pour voler en conditions douces et une autre, plus petite, pour élargir les créneaux de vol. Mais tout le monde ne peut pas s’offrir une 2è machine…

Les objectifs des tests ont donc porté sur les caractéristiques, le niveau d’exigence,  mais aussi sur les critères spécialisation/polyvalence afin de donner des pistes aux pilotes qui recherchent ou une voile unique à large spectre ou une 2è voile plus spécialisée (types de pratique : vent fort et très fort, vol de proximité).

La SWING Apus 18 m² est une mini-voile qui, en fonction de sa version, peut être utilisée en soaring, dans le vent fort  pour la version standard (Apus RS) ou pour le vol montagne (Apus RS Hike). Au bilan, la version standard se révèle comme un véritable mini-parapente ‘tout-terrain” avec des aptitudes qui ont surpris les testeurs ! Elle conviendra aux pilotes de bord de mer qui recherchent une voile unique pour tout faire tant ses performances sont étonnantes (soaring, thermique) ! Le modèle du test ne possédait pas de trims pour la rendre 100 % parfaite pour le vent fort mais il est possible de l’acheter équipée de trims.

La voile SWING Apus 18 m², la grande surprise des tests ! Elle excelle sur l’ensemble des critères (vent 15-50 km/h) !

* plus ou moins en fonction de la charge alaire et de la topographie du site

Réactions à chaud

Très ludique, bluffante de facilité et de plaisir, révolutionnaire système RAST. Dommage, pas de trims” – Pierre

“Dans du vent fort et rafaleux,  gonflage assez évident par rapport aux conditions élévateurs sans trims, juste accélérateur , manque de vitesse dans le fort, un vrai petit parapente parfait aux commandes, réactif,nerveux sans être extrême” – Eric

LA SWING Apus 18 m²  a été testée par plusieurs pilotes et dans diverses conditions (bord de mer, dune en conditions laminaire et turbulente jusqu’à 55 km/h)
Pierre Legal (PL) / PTV 85 kg – Eric Langelé (EL) / PTV : 97 kg – Bruno Campin (BC) PTV : 85 Kg

A noter : les impressions des pilotes peuvent diverger du fait des différences de charge alaire.

CARACTERISTIQUES

Surface : 18 m² – allongement : 5 – nombre de cellules : 34  – poids : 3.5 kg (en version hike 2.85 kg) – PTV  : 70/100 kg – vitesse max  : 55 km/h – homologuée EN C

En savoir plus

Pierre Le Gal – 300 h / an

voir son profil

Eric Langelé – 300 h / an

voir son profil

Bruno Campin – 300 h / an

voir son profil

Description de la SWING Apus 18 m²

PL : Fabrication générale soignée de bonne qualité. Bord d’attaque rigidifié par des joncs. Ouvertures de caissons relativement grandes. Le bord de fuite est muni de pinces de freinage, les suspentes coulissent dans des anneaux métalliques. Ce dispositif améliore efficacement le virage, par contre les suspentes s’usent souvent rapidement au niveau du frottement dans l’anneau et peuvent casser (situation vécue personnellement sur plusieurs ailes différentes).

Suspentage gainé, sauf en partie haute, plutôt facile à démêler. Elévateurs très bien faits, à belles sangles fines. Les poignées, qui se fixent à l’aide de boutons pression, sont très inconfortables, trop rigides. Si je venais à acquérir cette aile, je les remplacerais immédiatement.

La SWING Apus 18 m² est équipée du révolutionnaire système RAST : chaque caisson est muni d’une pièce de tissu formant une sorte de clapet anti-retour au niveau du milieu du caisson. Ainsi, le gonflage est un peu plus progressif, et surtout, l’aile est beaucoup moins sensible aux fermetures (la moitié arrière reste mieux gonflée et rigidifie le profil) et si une fermeture se produit quand même, l’aile se rouvre rapidement toute seule. On l’a testée au sol, ça fonctionne très bien. Je suis enthousiasmé par ce système qui est sûrement un sacré atout dans l’aérologie turbulente.

EL : Très belle qualité de fabrication, élévateurs sans trims dommage. Avec accélérateur, poignée très juste en taille pour passage en dragonne.

Maniement au sol

Elévation de la voile

PL : Gonflage facile mais, malgré le système RAST, il est quand même assez rapide vu les grandes ouvertures de caisson et les joncs. Il faut temporiser franchement. Elle est très aisée à contrôler au dessus de la tête.
EL : Gonflage évident, pas de shoot, très facile à contrôler.
BC : Plutôt lent malgré la petite taille, diminution nette de l’effet spi puisque l’aile gonfle moins vite, peu de dépassement. Que du bon…

Comportement dans le vent fort

PL : Par vent fort, elle peut arracher un peu au gonflage si on ne dose pas un peu. Cette petite surface a une bonne pénétration dans la masse d’air. Après un temps de prise en main, on peut la gonfler dans du vent fort même si elle n’a pas de trims (modèle possible avec trims).
EL : Du fait du manque de trims, dans du fort 30/40; il ne  faut pas oublier de lever les bras.
BC : Pas de sensation d’arrachement, merci le “RAST”, pénétration moyenne (gros caissons, grosses ficelles).

Commandes

PL : Les commandes sont réactives, légèrement fermes, avec une course plutôt courte, sans excès.
EL : Amplitude et débattement parfait, belle réactivité, commande souples et confortables, à part la taille des poignées trop petites avec des gros gants.
BC : Course et dureté dans la moyenne de sa catégorie.

Décollage

Prise en charge

PL : La prise en charge est excellente. On est immédiatement en confiance.
BC : rassurante, franche mais jamais violente.

En vol

Commandes

PL : Les commandes sont réactives, légèrement fermes, avec une course plutôt courte, sans excès. Le virage se déclenche et se dose facilement à la moindre sollicitation des commandes. Le point de décrochage est difficile à aller chercher.
EL : Commandes parfaites, pas trop fermes, pas trop molles, le réglage idéal pour moi.

Roulis, tangage

PL : Très stable en roulis et en tangage, elle est bien amortie pour une petite surface. Mais si on la sollicite, elle accepte sans broncher les wings de grande amplitude, et sans clignoter des bouts d’ailes (même si parfois on est un peu maladroit :). La SWING Apus procure une sensation inédite pour moi, de grande solidité en vol du profil. Le dispositif RAST y est sûrement pour quelque chose.
EL :  Roulis très facile à initier et à arrêter, tangage très amorti.
BC : Vifs, on se sent tout de suite en confiance. Virage avec peu ou beaucoup de perte d’altitude…

Maniabilité

PL : Maniabilité excellente. Très réactive, grande précision aux commandes. Un plaisir. Le pilotage sellette fonctionne bien également.
EL : Très bonne précision aux commandes. En sellette, jambes séparées, c’est un régal.
BC : En milieu de fourchette “hike n fly” que du bonheur avec une sellette light, les placements sont tout de suite parfaits, on EST un goéland !

Basses vitesses

PL : Bonne aptitude aux basses vitesses. Le point de décrochage est difficile à atteindre. Je me suis senti en sécurité avec cette aile dans toutes les phases de vol.
EL : Très facile à tenir et reste maniable, sans mauvaises surprises.
BC : Mains aux hanches, on effleure le déco sans aucune amorce de décro (on est dans le programme ” soaring bord de mer…”)

Plané

PL : Cette aile de seulement 18 m²  plane étonnamment bien. Elle a un excellent taux de chute. Je me suis régalé en soaring dans un vent de 30 km/h établi, mais même dans le vent plus faible, elle peut voler comme une grande si on s’allège au maximum.
BC : Plutôt très bon par rapport à la catégorie.

Atterrissage

Au sommet

PL : Le pumping est facile et efficace, on se pose sans problème dans un mouchoir de poche.
EL : Au pumping, l’aile réagit très vite et très bien à la sollicitation aux commandes.
BC : L’arme absolue de la précision d’atterrissage ! -3 m/s au pumping.

Conclusion

Recommandations d’usage

EL : Soaring, waggas, et +
PL : Je la trouve très bien adaptée pour nos utilisasions de soaring vent fort et vols de proximité. Elle serait à re-tester dans du vent plus fort avec mon ptv de 85 kg. C’est une aile très ludique mais également rapide, précise et maniable. Elle m’a vraiment bluffé !
BC : Selon la taille et la fourchette, on passe de l’aile de loisir à la mini aile (homologation de “A” à “D” !!!). Avec mon PTV au milieu, je flirte avec les deux catégories, on est pile dans le cahier des charges ! Je me suis même permis de prendre du gaz dans les bulles…

Pour quels pilotes ?

PL : Bien qu’il faille un minimum d’expérience pour l’utiliser, je trouve que cette aile est plutôt facile et accessible. On se sentira vite en confiance à ses commandes.
EL : Très accessible, pour une initiation au mini dans cette taille.
BC : Du débutant débrouillé à l’expert selon le PTV. J’attendais beaucoup de l’essai de cette aile. Non seulement je n’ai pas été déçu mais j’ai été bluffé par ses qualités de portance, de sensation de sécurité et de vivacité.

Précautions

PL : Précautions minimales liées à l’utilisation d’une aile petite et vivante
EL : Attention à la prise en charge rapide par vent fort, décroiser correctement et rapidement.

Ce qu'il faut retenir sur la Swing Apus 16 m² : très solide, précise et un super plané

LA SWING Apus 18 m² a été particulièrement appréciée, notamment par Pierre, pour plusieurs raisons : solide, et rassurante grâce au système RAST, très stable, réactive aux commandes, précise et maniable. Il l’a aussi apprécié son super plané en vent faible du fait de son plané et de sa précision (pour avoir volé en bord à bord avec d’autres pilotes en ailes standards). On peut lui reprocher toutefois d’être un peu “sportive” au gonflage dans le vent fort (il faut une temporisation franche).

Elle s’adresse à des pilotes aguerris qui maîtrisent le gonflage dans le vent fort. Elle conviendra parfaitement en voile principale pour les pilotes qui souhaitent voler aussi bien en thermique qu’en soaring dans le vent assez fort.

Les plus

Rassurante / maniable / précise / plané exceptionnel

Les moins

Tendance à arracher dans le vent fort : la solution, des trims.

Le modèle du test ne possédait pas de trims pour la rendre 100 % parfaite pour le vent fort mais il est possible de l’acheter équipée de trims.

ROCK THE OUTDOOR, la culture parapente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*