• Home
  • /CONSEILS
  • /Retour à la pente à cause d’une mauvaise prévol
Retour à la pente à cause d’une mauvaise prévol

Retour à la pente à cause d’une mauvaise prévol

Bernard est un "jeune" parapentiste de 70 ans qui pratique depuis quelques années seulement totalisant 75 vols environ. Après un stage d'initiation avec l'école Les Passagers du Vent à Annecy, il poursuit son perfectionnement au sein du Club "Les Hommes Oiseaux  de la Haute Loire". C'est le début de saison, une sortie du Club est programmée. Tout le monde attend au déco qu'une fenêtre de vol se présente. Lorsqu'elle se présente, Bernard, excité sous l’effet du groupe, ne soigne pas sa prévol.

Le contexte présenté par Bernard

Nous venons de recevoir un rappel à la prudence de la part de la FFVL qui constate que ce début de saison témoigne d’un nombre d’accidents important. Je fais hélas parti de ces parapentistes trop pressés de profiter des rares fenêtres météo… excités sous l’effet de groupe, parfois énervés ou distraits… et le résultats est douloureux

Nous étions huit du club bien décidés à profiter de cette petite fenêtre météo ensoleillée, vent Sud, pour voler au Col de Meyrand en Ardèche. Nous avons pris le temps du casse-croûte, car l’orientation Sud ne devait s’établir que vers midi et se renforcer dans l’après-midi. Quelques bourrasques ont désorganisé ma voile et j’ai eu du mal à bien séparer mes suspentes. Comme je voyais partir les autres, j’étais un peu énervé. J’ai gardé ma sellette sur le dos, face à la voile, pour démêler mes suspentes. Pour me faciliter les choses, j’ai clipsé les commandes sur les élévateurs. C’est en les reprenant que j’ai fait l’erreur de ne pas les croiser. Erreur dont je me suis rendu compte, trop tard, alors qu’une forte bourrasque m’emportait brutalement à la verticale, puis de travers. La correction de la trajectoire a évidemment été contraire à la nécessité, car dans l’urgence les réflexes priment sur la raison. Résultats : c’est un moindre mal, quelques semaines de repos forcé. Pour info, pas trop de dégâts : 5 côtes cassées + autres petits désagréments… et peut-être plusieurs mois d’inactivité.

horizontal break

Analyse et conseils de Jérôme Canaud

Merci à Bernard pour proposer sa vidéo. Après plusieurs visionnages, voici mon analyse et mes commentaires. Le contexte aérologique est plutôt favorable au parapente (vitesse, orientation du vent, topographie du décollage,..). Est-ce que ce contexte est en adéquation avec l’expérience du pilote, son mental du moment? Le pilote a t-il déjà volé dans ce type de conditions aérologiques, connait-il le site, y a t-il déjà volé? Est-ce que le pilote maîtrise le gonflage face voile dans 15 Km/h de vent?

horizontal break

 Commentaires et conseils de Jérôme Canaud


Pour lire la suite, vous devez être membre.



Inscrivez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*